Fonctionnement du corps humain, comment se guérir des “maladies”.

Posted by on June 25, 2013
Last update: 11/01/2017

Voici ce que j’ai fait pour rétablir ma santé, entre autres après empoisonnement avec le “médicament” hautement toxique roaccutane (isotretinoine):

Mes problèmes étaient surtout psychiques mais aussi physiques (articulations, ..) et digestifs.

Ceci est mon parcours et mon avis personnel.

Tout ici est le résultat de recherches que tout le monde a les moyens de faire, à vous de faire votre propre avis. Cette page me sert de carnet de notes, les infos que je propose et mes opinions peuvent changer.

J’ai mis un mot-clé “UPDT” aux endroits où je fais des mises à jour sur l’article. Faire F3 et une recherche si on veut les trouver.

31.01.2016 “Major” update.

PS: Avant de prendre le roaccutane j’avais pris deux antibiotiques (pendant deux ans) qui sont maintenant retirés du marché, ils m’avaient eux aussi pas mal abîmé la santé, Doxylis & Minolis (doxycycline et minocycline) mais certainement pas autant que le roaccutane (ils ont quand même causé des hépatites à de nombreuses personnes). Certains des effets nocifs attribués ici sont donc peut-être aussi dû en partie à ces antibiotiques même si je ne l’ai pas forcément notifié.

—————–

Les effets du roaccutane sur le psychisme (qui sont causés par des glandes (surtout surrénales, mais aussi thyroide/parathyroides et pituitaire+hypothalamus) épuisées et congestionnées, des intestins abîmés (les surrenales et intestins produisent les neurotransmetteurs, et la parathyroide sert à l’utilisation du calcium necessaire pour le système nerveux notamment) (la pituitaire étant la glande maitresse, elle affecte toutes les autres). Les surrénales fabriquent 25+ stéroïdes nécessaires à l’utilisation des minéraux. Ces effets secondaires sont donc principalement causés par une congestion/toxicité de ces organes mais aussi globale de l’organisme*, sans même parler des effets “directs” de la molécule du roaccutane**), tout cela ne survient pas forcement sur le court terme (contrairement à ceux sur la peau, articulations, yeux, etc..), ils surviennent souvent à l’arrêt du traitement ou quelques années après (vous pouvez regarder les témoignages si vous ne me croyez pas, sur le topic acne.org et ailleurs), ils surviennent quand le corps a épuisé toutes ses ressources/réserves et ne peut plus compenser les dégâts du roaccutane ainsi que la congestion accumulé au fil du temps d’avant et après avoir pris le medicament (mode de vie toxique (principalement alimentation) de la plupart des gens qui empêchent toute régénération). Si vous voulez prendre du roaccutane quand même, vous le savez maintenant. De plus l’acné n’est qu’une élimination emonctorielle des toxines, produits laitiers, gluten/céréales, excès de viande, aliments transformées industriel, etc. sont la cause de l’acné à 100%. L’acné “hormonale” n’existe pas, ce n’en est pas la cause, les crises d’élimination/detoxification sont déclenchés par l’organisme par phase, l’adolescence en est une majeure. Certaines hormones sécrétées à l’adolescence sont très agressives/puissantes et à tendance acide, sur un milieu déjà toxique/acide elles peuvent provoquer une forte réaction et des crises d’éliminations, mais ça ne fait que révélé ce qui était déjà là. Le plus gros des dégâts du roaccutane sont sur les intestins et il affecte aussi très fortement les glandes surrénales (fatigue chronique) [ainsi que degats reins + foie], ce qui se répercute sur tout l’organisme par impossibilité de se débarrasser de ses dechets cellulaires naturels, toxines de l’alimentation et autres sources extérieures. Il est évident que l’organe le plus touché est le foie.

*Si vous bouchez l’émonctoire le plus large de l’organisme (la peau) avec le roaccutane sans changer la cause de l’acné (manque de filtration lymphatique et rénale, des déchets naturels cellulaires et surtout des toxines [éléments inutilisables absorbés par l’organisme souvent de l’alimentation, souvent provoquer par la cuisson, ou par des aliments non-physiologique, et sinon la digestion que partielle de certains composés]) vous imaginez bien que cela va avoir des répercussions dans le temps même si ce n’est pas instantané (ces toxines/dechets ne vont pas disparaître par magie), il y aura des répercussions sur la peau elle-même (rosacés, sécheresse permanente, etc.), sur le cerveau (dépression), les organes internes (problèmes thyroïdiens, surrénales; reins; foie fatigués), intestins hyperpermeable et enflammé, et autres… Le roaccutane est un médicament de chimiothérapie recyclé dans l’acné (pour l’argent bien entendu), donc voila si vous voulez faire une chimiothérapie pour des boutons, au lieu de faire ce dont votre corps à besoin (changement alimentation & detox) c’est au choix (ne choisissez pas la stupidité ce serait regrettable).

** Son effet le plus direct semble affecter le fonctionnement de la vitamine D (manque par inhibition), vitamine K (manque et/ou inhibition), calcium (réduction/manque un temps, sinon aussi excès sanguin [sous forme inactive inutile]/calcification/déminéralisation), ainsi qu’un dérèglement de l’équilibre des différents rétinoïdes (manque de certaines formes de vitamine A, excès d’autres, selon les régions du corps).
En plus de la parathyroïde ce sont les vitamines A, D et K (qui fonctionnent en synergie) qui permettent l’activation/utilisation du calcium nécessaire pour le système nerveux.

“Vitamins A and D do not act as cofactors in the way other vitamins do. The roles of A and D are more fundamental: they regulate the activity of genes that cause cells to produce the proteins to which the minerals and water-soluble vitamins will bind. Vitamin K2—although it isn’t known to affect genetic activity like A and D do (note: la K2 MK4 en a même si plus minime que A et D)—will also activate proteins, allowing them to bind calcium to do their job. It is for this reason that Dr. Weston Price referred to A, D and X (K2) as “activators.” These fat-soluble vitamins are required so our body can make use of all other nutrients. They are truly the foundation of health.”

La vitamine A est une vitamine principale/très importante, qui permet à l’organisme d’exprimer les gènes, tout comme la vitamine D (c’est une de leurs fonctions parmi tant d’autres), et le roaccutane vient perturber cela (c’est marqué dans la notice du médicament). Il faut être soit stupide, soit ignorant, soit un psychopathe pour donner cela à des gens.

La peau est le reflet de l’intérieur de l’organisme et surtout des intestins.

Mais les toxines/acides de l’alimentation sont tout de même secondaires (même si elles empêchent l’organisme de se nettoyer et le fatiguent), la première cause d’acidose(/toxicité) est le manque de filtration lymphatique des reins principalement, et secondairement du colon. Ce sont les reins qui s’occupent d’éliminer ces toxines, à 60-70%, le reste c’est surtout le foie, la peau et les poumons.

Le roaccutane est de la chimiothérapie, il empoisonne et tue énormément de cellules, en plus de détruire les intestins (et provoquer une mauvaise digestion), causant encore plus de déchets cellulaires et d’acidose(/toxicité), bien plus que vous aurez naturellement accumuler en plus de 20 ans de vie, uniquement en prenant le medicament 6 mois. Il se peut aussi que le roaccutane empêche la filtration lymphatique rénale par destruction de ses portes de sortie, comme il le fait pour la peau, mais c’est une théorie peu probable bien que la vitamine A ait une fonction importante dans le système lymphatique.
Mais le plus gros problème c’est que le foie humain n’est pas adapté aux overdoses de vitamine A contrairement aux animaux carnivores ou omnivores, on ne peut pas se détoxifier correctement des overdoses de vitamine A préformé comme il y a dans les produits animaux ou le roaccutane, on n’est pas physiologiquement fait pour manger des produits animaux en excès, c’est un fait (on le peut, mais si on mange du foie, contrairement aux animaux carnivores on finit très malade par hypervitaminose A). Lien
Votre corps vieilli réellement quand vous prenez le roaccutane (dans le sens d’une accumulation de toxicité et de congestion lymphatique, et de fatigue extrême des glandes endocrines et des reins), en prenant le roaccutane vous aurez des problèmes de santé que vous n’auriez jamais dû avoir avant d’atteindre l’âge de 40-60 ans (sauf ceux qui ont bien pris soin de leurs corps bien entendu, qui ont eu une alimentation physiologique). Tout ceci n’est pas irréversible, mais cela demandera du temps et du mental, ce ne sera pas facile à renverser mais je peux vous assurer que c’est possible.

Avoir de l’acné prouve que malgré une faiblesse et toxicité de l’organisme, il a quand même encore pas mal de force et d’énergie. Triste de vouloir détruire cela pour un problème d’apparence et pour ne pas avoir à changer ses mauvaises habitudes.

Dans 90% des cas il suffit d’arrêter totalement (vraiment à 100%, toute trace, tout ingrédient) produits laitiers et gluten pendant 2-3 semaines et l’acné disparaît.

Le roaccutane épuise les niveaux de certains de ses cofacteurs, surtout et plus directement la vitamine D, vitamine K et le zinc (mais potentiellement des troubles excès/manques sanguins de calcium/magnésium). La vitamine A et la vitamine D fonctionnent en synergie (aussi au niveau de l’activation de l’ADN) (avec la vitamine K aussi évidemment). Le roaccutane est une overdose de plus de 50x d’une des formes de vitamine A, au final je pense qu’après conversion en d’autres formes cela fait une overdose de ~10x la dose normale (en étant gentil). Il faudrait donc prendre au moins 5-10 fois plus de vitamine D lorsque l’on prend le roaccutane et donc 10x plus de soleil, mais évidemment vu que ça détruit la peau on nous dit qu’il ne faut pas y aller et prendre le médicament en hiver (donc plus de chance de réussite, vu que sans vitamine D le roaccutane va provoquer 10x plus de dégâts), encore une preuve donc de la stupidité de ce traitement qui se base sur la destruction du corps (c’est même marquer dans la notice, fonctionne en détruisant/atrophiant les glandes sébacées à plus de 90%). Le roaccutane provoque plus de dégâts chez ceux déjà carencés en zinc, vitamine D mais aussi de la forme normale de vitamine A. Mais aussi chez ceux qui mangent trop de viande (ceux qui mangent moins de viande ont un corps qui se bat beaucoup plus fort pour éliminer le poison, et ont souvent des résultats plutôt affolants après les analyses de sang (pour le foie), cela peut aussi être dû au fait que certains composés dans la viande en excès, surtout certaines protéines, favorisent la diffusion du roaccutane partout dans le corps au lieu d’être éliminé plus rapidement, mais ça c’est plus une théorie qu’autre chose, cela peut aussi être dû à une faiblesse du foie causer par l’excès de protéines et autres composé toxique de la viande, surtout cuite, qui n’est de toute façon pas physiologique, lorsque l’on mange trop de viande, le corps est obliger de transformer les protéines en sucres pour nourrir les cellules, et cela cause de nombreux composés très nocifs dans le processus, donc le corps ne peut pas tout traiter en même temps, surtout deux problèmes qu’il n’est pas censé, pas fait pour ou qu’il n’a jamais rencontré dans son évolution).
Le roaccutane provoque une faiblesse du foie à long terme, alors qu’il est l’organe avec les plus grandes capacités de régénérations, j’ai encore du mal a cerner pourquoi. Les troubles alimentaires au niveaux protéines et sodium peuvent être aussi du au foie. Le foie aime particulièrement le sélénium, les omega 3 et l’acide alpha lipoïque apparemment (et le chardon-Marie).

Le roaccutane perturbe aussi le fonctionnement ou synthèse de certaines formes de lipides nécessaires au système nerveux et à la protection des cellules contre les acides (naturels et externes). Il sert aussi à la régulation des glucides. http://www.mdpi.com/2077-0383/3/2/453/htm
Sinon en général il agit beaucoup/principalement sur le foie mais aussi sur certaines glandes comme les sébacés de la peau (et d’autres), de façon inhibitrice. Donc pour moi la cause de ces problèmes sont du a une atteinte du foie qui ne se corrige pas après traitement (peut-être dû à un manque de vrai vitamine A) et d’un trouble/faiblesse glandulaire.

Le roaccutane c’est un acide rétinoïque, 13-cis-retinoic acid, il y en a d’autres, le 9-cis-RA, all-trans-RA, etc.. ils fonctionnent en synergie et le roaccutane vient perturber cela.
Le roaccutane provoque une inhibition du cycle des rétinoïdes pour la vision, et certainement une inhibition générale des rétinoïdes, et avec le temps une vraie carence (surtout à la fin du traitement). Et certainement aussi des troubles au niveau de ses autres cofacteurs (inhibition / déséquilibre).

Il ne faudrait jamais prendre de roaccutane sans avoir des niveaux légèrement supérieurs en vitamine D (mini 50-60ng/ml sanguin je dirais), de vitamine A, et de vitamine K2. Et même dans ce cas la l’effet inhibiteur du roaccutane est tellement puissant que je pense que ça ne changerait rien (et au vu de certaines études la dessus que j’ai vu).

Je parle de ces effets directs et de la supplémentation possible plus bas (recherche page/bouton F3 + Problèmes directs causés par le roaccutane).
Précision: la supplémentation en vitamine K2 est assez “dangereuse”, préférer la K1 ou prendre la K2 qu’une seule fois max 50mcg par semaine.

La vitamine D (mais aussi A) sont des hormones.
“I hate to rain on the vitamins-are-hormones parade; it certainly does sound very sexy to say that vitamins A and D are hormones. However, neither retinol nor cholecalciferol (the substances ingested when you take vitamin A and D supplements) are directly bioactive. Through a series of biochemical reactions, the body transforms those nutrients into a number of metabolites, including retinoic acid and calcitriol. It is these latter compounds that have the capacity to bind to cellular receptors and DNA, affecting the activity of our genes. That makes the end products of vitamin A and D metabolism hormones, without a doubt. In scientific literature, retinoic acid and calcitriol are often referred to as the “hormonally active forms” of vitamins A and D respectively.”

Note: Le roaccutane inhibe le fonctionnement des rétinoïdes et du calcitriol.

Note2: Pour diminuer les dégâts tout en prenant du roaccutane, il faudrait prendre de la vitamine D, vitamine E, vitamine K, vitamines B, de la taurine, des probiotiques (surtout L brevis, L acidophilus, B longum, B Infantis), magnésium, zinc, du chardon-marie, du desmodium, phosphatidylcholine (pas trop dosé pour celui-la), acide hyaluronique (à voir pour celui-la), glutamine, NAD+/nicotinamide riboside, charbon actif et du TUDCA (tout ça est le minimum) pendant tout le long du traitement (et du d-glucarate de temps en temps), et tout ça juste pour contrebalancer artificiellement ses effets, et évidemment ce ne sera pas suffisant. En gros il faut prendre le roaccutane, tout en empêchant ses dégâts, et donc ses effets (destruction/atrophie à 90% de la peau* (note: mais évidemment rien d’autre (/ironie)) (*oui c’est comme ça qu’il fonctionne, c’est même dans la notice). Enfin, de toute façon il faut être très con pour vouloir prendre du roaccutane et se détruire le corps au lieu de simplement changer son alimentation pendant 3 semaines.

Le roaccutane est eliminé via la bile (surtout) via la glucuronidation.

“Supplements that can assist glucuronidation include L-glutamine, Magnesium Complex, Super Omega-3 EPA and B-Complex vitamins. Foods containing limonene (citrus peel, dill weed and caraway) can also enhance glucuronidation. Aspirin and probenecid will inhibit glucuronidation.”

Le fait que le roaccutane abime les intestins (hyperperméabilité), et le foie, empêche cette glucuronidation, ou provoque sa reabsorption (les mauvaises bactéries intestinales aussi) (d’où l’interet du d-glucarate, et du TUDCA pour le foie/bile)

—————–

La majeure partie du mode de fonctionnement du monde médical actuel est une fraude, une arnaque, un crime contre l’humanité. Plus de gens meurent par le système médical que par les “maladies”. Les trois piliers du “mal” sur cette planète sont l’élite corrompue financière qui maintiennent le monde sous une forme moderne d’esclavage via un système totalement chaotique, le système médical qui servent à contrôler le peuple en rendant les gens stupides, empêchant toute réalisation du potentiel de régénération humain, un système qui rend les gens dépendant et qui détruit la santé avec vaccins, fluor et drogues légales neurotoxiques, et en derniers les médias (médiats) qui maintiennent le tout en place. Les gouvernements et donc les forces de l’ordre sont sous le contrôle de ces élites financières et de l’ombre (groupes supranationaux qui décident du futur) qui sont des minorités qui se sentent trop pur/supérieur pour se mélanger au reste de l’humanité et se prennent pour dieu. Ils (forces de l’ordre&gouvernement) ne sont donc pas là pour protéger le peuple mais pour protéger les intérêts de ces derniers et des multinationales, et leur ordre chaotique mondialiste. On est donc seul face à ces gangs mafieux (on peut les appeler comme ça, c’est ce qu’ils sont). L’argent est maître dans ce monde dont ils en sont rois. Le monde d’aujourd’hui fonctionne avec l’argent et la tricherie, pas le talent ni l’honnêteté malheureusement.

La médecine actuelle est une mafia, réduite à dealer de la drogue pour le bénéfice de minorités financières, une totale arnaque comme à ses débuts (snake oil), nécessaire pour maintenir l’ordre dans une société artificielle et mondialisante dans le mauvais sens. Une médecine qui ne comprend pas le fonctionnement du corps humain, qui pense que le corps est défectueux et qu’il doit être altéré avec des produits chimiques (les médicaments sont considérés par l’organisme comme des poisons violents et ils sont vite métabolisés et excrétés). Et bien évidemment ces drogues chimiques ne traitent que les symptômes, jamais les causes. Les médecins croient qu’ils connaissent mieux le corps que le corps et la nature elle-même, qu’ils sont plus intelligents que la “création”, résultat la médecine est la 3e cause de mort dans le monde. Les crimes de ces gens la sont de la pire espèce, condamnant des gens à vivre handicapé et/ou une vie de souffrance permanente pour ceux qui ne savent pas comment se régénérer et qui font confiance à ces charlatans. Ils vont même jusqu’à menacer des associations de victimes de ces médicaments, de réels criminels.
Et évidemment cette médecine n’arrivera jamais à soigner aucune maladie dans un stade chronique ou dégénératif, leur ignorance de la compréhension du fonctionnement du corps humain est trop profonde. Evidemment je m’attaque uniquement à la grande majorité (99%) (il y a quelques rares exceptions) de la médecine chimique des médicaments, pas à la chirurgie (lorsque réellement nécessaire) et les urgences/traitement des blessures, même si la naturopathie (de haut niveau) permettrait d’améliorer énormément les performances de cette dernière.
Je ne blâme pas ici les médecins ignorants, mais “l’élite”, ceux qui sont au courant de tout cela et qui ne font rien contre.

Il n’y a pas de complot, c’est naïf de croire cela, ce n’est pas aussi simple. C’est juste que les intérêts de ces gens-là, des élites mondialistes et leurs groupes supranationaux et financiers, BRI, fed, groupe bilderberg, union européenne etc.. ne sont pas ceux du peuple (et des peuples), ils s’en foutent du peuple, la plupart (pas tous) des personnes ou groupes de personnes dans cette pyramide du pouvoir (jusqu’aux postes à responsabilités) de la société et au niveau mondial n’agissent pas directement contre nous, c’est juste la résultante de leurs modes de pensée, de leurs idéologies et du fonctionnement pré-établi du système (et sa direction(->) originelle), qui est à notre insu. La plupart de ces gens pensent vraiment que ce qu’ils font est la bonne chose (à leur niveau), ou en tout cas ne réalisent que ça ne l’est pas, ils sont des psychopathes pour les pires, ou des ignorants endoctrinés pour les autres. Leur volonté est de renforcer le fossé entre l’élite et la grande masse du peuple et d’imposer un nouvel ordre (chaotique) mondial qu’ils prétendent être la solution à tous les problèmes (sauf a ceux qu’ils provoquent eux-mêmes évidemment).
Ces élites-là (que certains appellent souvent ridiculeusement “illuminati” (c’est pas faux que ces élites se prennent pour des illuminés par contre)) sont juste les producteurs-acteurs-vendeurs de la nouvelle idéologie mondialiste (et sa promotion “publicitaire-active” par la force), du nouvel ordre mondial, basé sur la domination financière et idéologique, où les pays sont des hôtels et les peuples des employés-esclaves, ils ne se cachent pas, ils sont partout, les gouvernements sarkozy et hollande l’ont “officialisé”, il n’y a pas de complots, on obéit tous volontairement à leurs volontés.
Le problème des gens d’aujourd’hui c’est qu’ils ne sont pas capables de penser par eux-mêmes ni n’ont le courage d’aller contre ce système de mensonge et de corruption.

Rothschilds et co, toujours les mêmes qui emmerdent le monde. Ces gens-là avec le pouvoir de l’argent veulent un système pour contrôler les gens, pas pour les rendre libres. Tel est ce nouvel ordre de domination mondiale.

The Rockefeller Foundation (drug empire) was first set up in 1904 and called the General Education Fund. Watch this to see what happens next…

“It’s about the money and since Rockefeller took control of western medicine, it always has been. One of the reasons Big Pharma, Big Oil and Big Banks own and run this country. Harvest organs and drug people for profit. This is our present sick care system. You will find no cure in western medicine. They kill people who cure others. There is no profit in it.”

Voila l’origine de la chose, le reste n’a fait que suivre le chemin, de ces parasites mondialistes de la finance, des ressources, de l’idéologie imposée, qui ont diversifié leur pouvoir sur toutes les branches de la vie. Ces élites font tous partis de la même “cabale”.

—————–

Pour chercher où la vérité se trouve, il faut analyser les choses et les regarder en se positionnant au-dessus de tout (pour avoir la vue d’ensemble) (sans oublier le facteur temporel), pas en regardant d’en bas ou de son son propre “niveau” et sans se laisser emporter/contrôler par les émotions mais plutôt utiliser son intuition profonde (son “soi supérieur”). Transcendance. Il faut aussi être ouvert d’esprit, et purement neutre à tous les niveaux, en laissant de coté tous les préjugés, ses croyances ainsi que l’ordre pré-établi, on “attire vers soi” les choses en “résonance” avec soi-même et du même niveau de ce que l’on “émet”. like is understood by like”. Il faut se “connecter”/”attirer” au type d’énergie/à ce que l’on recherche, il peut y avoir du vrai et du faux dans tout, c’est grace à son intuition profonde que l’on peut aller vers le bon chemin à travers cette “jungle”.
Il faut aussi voir et être capable de se libérer des mensonges apportés par des influences/sources extérieures et de leurs émotions associées que l’on a assimilées/absorbées souvent à notre insu en passant outre notre esprit critique et notre propre volonté. Ne pas non plus se laisser influencer par des mots ou catégorisations péjoratives, euphémismes, des mots pièges/manipulés (pièges semantiques), la mystification des mots/choses, des demis-vérités, sortir les choses de leurs contextes, etc. voir les choses pour ce qu’elles sont réellement. Il faut penser par soi-même. Être souverain de soi-même à tous les niveaux (pas de façon matérialiste uniquement).
La programmation mentale et les mensonges les plus difficiles à déprogrammer (surtout de notre inconscient et subconscient) sont ceux acquis lorsque l’on est très influençable, quand on est jeune ou enfant, surtout ceux liés/poussés avec beaucoup d’émotions. Les mensonges et le fait de prendre les gens pour des cons dès la naissance rend stupide, car l’inconscient, notre âme, notre conscience globale, notre mémoire génétique/cellulaire/… , connait/sent vérité, et cela nous coupe d’une partie de nous, nous coupe de certaines énergies et du monde tel qu’il est réellement.

Il faut aussi savoir qui nous sommes réellement, nous ne sommes pas notre corps physique, qui n’est qu’un véhicule, nous ne sommes pas notre apparente personnalité, qui n’est que le résultat de la génétique, de l’état de notre corps (hormones, glandes, flore ..), de ce qui se trouve dans notre inconscient/subconscient, de nos idéologies et de nos expériences passées et présentes avec le monde extérieur, nous ne sommes pas non plus nos pensées, nous sommes l’observateur ‘silencieux’ derrière ces pensées. Les pensées doivent être un outil à notre service car elles définissent ce que nous sommes dans ce monde et ce que l’on “attire” vers soi. Lorsque l’on réalise tout cela on n’est plus manipulable, et plus en paix. Il faut retrouver sa vraie/réelle souveraineté, intérieure.
Si l’on n’arrive pas à réaliser que nous sommes des êtres spirituels faisant l’expérience d’un corps physique, et non pas un corps physique pouvant faire une expérience spirituelle, on est condamné.

Il faut toujours être en mouvement, ne jamais rien prendre pour acquis, pour un absolu, pour une fin, toujours aller/chercher plus loin, et toujours plus haut, mais aussi vers des choses plus élevés (spirituelles, etc..), ne pas rester coincé aux bas niveaux du matérialisme.
Il faut se méfier de ceux qui parlent avec ego, en forçant leurs idéologies/”faits” sans permettre la pensée par soi-même, avec moquerie, mépris, en tentant de rabaisser ceux qui ne pensent pas comme eux, ceux-là sont souvent dans le faux. Beaucoup “d’agents” de la désinformation “anti-conspirationiste” (= anti-reflexion, pro-bisounours) sont dans ce cas.
Pour savoir si quelqu’un/un organisme/un gouvernement/etc. dit la vérité la base est de se demander est-ce qu’ils ont quelque chose à y gagner, et si c’est le cas, est-ce que ce quelque chose est dans leurs propres intérêts ou dans les intérêts de la grande masse du peuple. Voir aussi si ils sont capables de donner d’eux-mêmes pour les autres, si ils ont le sens du sacrifice.

Les mêmes règles (de cet univers) s’appliquent partout, à tous les niveaux, lorsque l’on arrive à cerner comment elles fonctionnent, de son propre niveau en premier, on peut comprendre ce qu’il se passe partout.
Tout dans cet univers n’est qu’énergie.

“Si vous voulez trouver les secrets de l’univers, pensez en terme d’énergie, de fréquence et de vibration” Nikola Tesla

“All perceptible matter comes from a primary substance, or tenuity beyond conception, filling all space, the akasha or luminiferous ether, which is acted upon by the life giving Prana or creative force, calling into existence, in never-ending cycles all things and phenomena.” – Nikola Tesla, Man’s Greatest Achievement, 1907

“Ere many generations pass, our machinery will be driven by a power obtainable at any point in the universe. This idea is not novel… We find it in the delightful myth of Antheus, who derives power from the earth; we find it among subtle speculations of one of your splendid mathematicians… Throughout space there is energy.” – Nikola Tesla

“All matter originates and exists only by virtue of a force which brings the particle of an atom to vibration and holds the most minute solar system of the atom together. We must assume behind this force the existence of a conscious and intelligent mind. This mind is the matrix of all matter.”
-Max Planck (Father of Quantum Theory)

“Concerning matter, we have been all wrong. What we have called matter is energy, whose vibration has been so lowered as to be perceptible to the senses. There is no matter.” -Albert Einstein

“Rien n’exerce plus de pouvoir sur le corps, que les croyances de l’esprit.” Deepak Chopra

—————–

Je n’incite personne a faire ce qui est décrit sur ce blog, ne faites rien sans l’accord de votre médecin*. Tous les organismes réagissent différemment selon leur état actuel.

Beaucoup d’informations que je donne ici sont en anglais, désolé pour ceux qui ne savent pas lire l’anglais. Outils de traductions (certains sur certaines pages/textes fonctionnent mieux que d’autres): http://translate.google.com/http://www.bing.com/translator/ & http://www.reverso.net/text_translation.aspx?lang=FR

* Je ne conseille pas non plus d’écouter les bêtises ni de prendre les drogues légales, chimiques et toxiques des médecins.

——————————

“La personne qui prend des médicaments doit récupérer deux fois, une fois de la maladie et une fois du médicament.”

– William Osler, M.D.

——————————

Real eyes realize real lies.

——————————

ps: Les liens que j’ai mis sur le blog sont uniquement pour le contenu précis ou orienté sur le sujet dont je parle et en aucun cas pour le reste ou la “pensée” globale de leurs sites, certains mélanges vrais et faux.
Si un jour un lien est mort vous pouvez tenter de le retrouver dans les archives internet: http://archive.org/web/web.php ou en rajoutant .nyud.net:8080 apres le .com ou .fr de l’url ou http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:[Mettre l’url ici]
——————————

Utilisez ces écrits pour vous faire votre propre avis et votre propre “méthode”. Lisez le avec un esprit critique, ce n’est que mon avis et ce ne sont pas forcément les meilleures solutions, il y a toujours mieux.

J’ai mis en gras ce qui est le plus important.

Premièrement je tiens à dire que les antidépresseurs et la plupart des antibiotiques sont tout aussi dangereux que le roaccutane, surtout les AD. Les gens qui conseillent des AD aux personnes qui ont pris du roaccutane sont des fous inconscients et ignorants.

Mon avis sur le roaccutane


Le roaccutane empêche premièrement l’élimination de toxines et déchets naturels cellulaires en surchargeant le foie, les reins, en abimant les intestins mais aussi le troisième rein (la peau), ce qui cause un excès de ces toxines (alimentaires et naturelles de chaque cellules) à l’intérieur de l’organisme qui perturbent son fonctionnement et le fatigue énormément. L’excès de toxines et la congestion globale (même chose) viendront perturber le fonctionnement de l’organisme et bloquer l’absorption des nutriments par ses cellules. Le roaccutane cause la mort de nombreuses cellules dans de nombreuses parties de l’organisme (ce qui crée des “déchets” et encore plus de congestion/toxicité) et force l’organisme a utilisé ses ressources dejà faibles.

Lorsque l’organisme ne peut pas évacuer les toxines, il essaye de les neutraliser avec ses nutriments (minéraux) ce qui peut causer un fort manque, il faut donc compensé avec beaucoup de fruits et légumes crus (ou en jus). Secondairement, en plus de cet empoisonnement “indirect”, le roaccutane vient (de par de son mode d’action) directement empoisonné et fatigué tout le système, toutes les glandes (thyroïde, surrénales, etc..), les muqueuses (intestin, yeux, etc.), le système nerveux et bien d’autres parties du corps, causant la destructions de nombreuses cellules (comme vu plus ci-dessus).

Les muqueuses font partie du système lymphatique, elles produisent du mucus qui sert à éliminer et protéger l’organisme des toxines. Le roaccutane s’attaque directement au système immunitaire primaire qu’est ce système lymphatique, laissant l’organisme sans protection contre les toxines (principalement alimentaires et cellulaires) et en empêchant l’organisme de les éliminer.

L’immense manque d’énergie causé par le roaccutane fait ressortir toutes les faiblesses, un corps deja toxique/acide (les toxines rendent les tissus acides car c’est ce qu’elles sont) avant le roaccutane aura de très très importants effets secondaires. Le roaccutane est un poison très puissant, si l’organisme à la moindre faiblesse, même minime, il ne pourra pas traiter cet excès massif de vitamine A (car déjà en mauvais état) et il deviendra très “malade”. Le problème majeur du roaccutane est qu’il augmente l’acidité/toxicité de l’organisme (par “destruction” des émonctoires) et surtout qu’il endommage les intestins (de la même façon qu’il endommage fortement la peau), cela cause une hyperpermeabilité et donc une toxicité et une congestion encore plus importante si l’on mange des aliments intoxicants. De plus le système nerveux entérique est connecté à toutes les parties (organes) du corps. Les intestins et glandes surrénales fabriquent 90% des neurotransmetteurs de l’organisme, ce n’est pas étonnant d’avoir des troubles psychiques (le roaccutane impacte les surrenales de par sa toxicité et son effet global congestionnant + fatigue du système). Les surrénales fabriquent 24-25 stéroïdes nécessaires à l’utilisation des minéraux. Le roaccutane affecte aussi la thyroïde et parathyroïde comme on peut le voir sur les analyses sanguines de nombreuses personnes l’ayant pris, la parathyroïde permet l’utilisation du calcium qui est nécessaire pour les influx nerveux, donc un problème à ce niveau cause la dépression. Il affecte aussi la pituitaire & hypothalamus (toutes les glandes en gros). Il cause la depression par congestion lymphatique au niveau cerebral aussi bien entendu, comme pour les autres organes. Le roaccutane cause aussi des troubles importants aux glandes sexuelles.

Le roaccutane détruit aussi la flore bactérienne bénéfique de l’organisme, surtout dans les intestins mais aussi ailleurs (peau, poumons, etc.), sans cette flore nous ne pouvons pas vivre, nous avons plus de bactéries que de cellules dans notre organisme. La fatigue surrénale cause de l’hypoglycémie et hyperglycémie par phase (facteurs aggravants: l’excès de sucres -hors sucres de fruits-, l’alcool, excès de tyrosine & d’autres facteurs…), ce qui peut grandement affecter le cerveau et provoquer des envies suicidaires. Les grosses périodes de stress (et le roaccutane) peuvent déclencher une fatigue nerveuse, des relâchements de toxines, un empoisonnement et une congestion de l’organisme par manque d’énergie nerveuse pour réguler correctement tout les systèmes y compris ceux de nettoyage. Car c’est l’énergie nerveuse qui contrôle toutes les actions de l’organisme, un gros stress a des répercussions à tous les niveaux, ça peut grandement amplifier les effets du roaccutane. La réserve d’énergie nerveuse se situe dans les surrénales. 

Un des gros problèmes comme dit ci-dessus c’est que le roaccutane abime fortement tous les organes impliqués dans la digestion (intestins, foie, même le pancréas, etc.), déjà que la plupart des gens ne mangent pas suffisamment de bons sucres (fruits), le roaccutane fait encore plus ressortir ce manque, la plupart des gens qui ont les plus gros symptômes après roaccutane sont des gros mangeurs de viandes, fortement carencés en bon sucre. Le problème c’est que c’est le foie qui se charge de transformer les protéines en sucre et vu les dégâts que lui cause le roaccutane ben voilà, les cellules du corps ne sont plus nourries correctement. La transformation des protéines en sucre cause énormement de sous-produits hautement toxiques. L’autre problème c’est que ces organes digestifs sont tellement fatigués qu’ils ne tolèrent plus du tout l’alimentation très néfaste et très difficile à digérer de l’homme moderne (produits laitiers, viandes, céréales, légumineuses, etc.), on est donc obligé de revenir à une alimentation (physiologique) basé sur beaucoup de fruits et quelques légumes + noix (hors detox pour ces dernières) pour s’en sortir et pour lui permettre de se régénérer. Il faut bien entendu par la suite détoxiné toute cette congestion induite par ce medicament de chimiothérapie (qui était déjà la avant [acné], mais bien moindre évidemment).

Note: J’ai souvent eu (pendant 8 ans) une douleur depuis que j’ai pris le roaccutane côté droit du haut/milieu du ventre, j’ai pendant longtemps cru que c’était le uniquement les intestins ou le foie, mais en fait c’était aussi le pancréas. C’était surtout foie + pancréas.

La prise d’antibiotique suivie d’une chimiothérapie peut être fatal. Or souvent avant le roaccutane on nous donne des antibiotiques (j’en avais pris pendant 2 ans avant), et le roaccutane est une chimiothérapie (il a était recyclé dans l’acné, pour ceux qui ne le savaient pas). Je me rappelle avoir commencé à ressentir les premiers symptômes de la déréalisation/dépersonnalisation (pas de depression) avec la minocycline ou doxycycline (les antibiotiques n’affectent pas que la flore intestinale) et le roaccutane à multiplier cela par 10 et y a ajouté la depression.

En gros: Il faut changer d’alimentation parce que le roaccutane abime les intestins autant que la peau, on devient donc beaucoup plus sensible et intoxiqué au moindre aliment non adapté (produits laitiers et gluten/céréales principalement). Le roaccutane augmente la toxicité et acidité générale de l’organisme en empoisonnant les intestins, le foie, les reins et la peau (le 3e rein), le corps ne peut plus éliminer correctement ses déchets et toxines, il utilise ses minéraux pour les neutraliser mais au final on devient complètement épuisé et non-fonctionnel. Donc l’alimentation c’est la base, ne plus nuire, après il faut aider à l’élimination et décongestion du système avec plantes ou cure de foie (Moritz) (sans sel d’epsom [trop toxiques]) (sans rien donc ou avec citrate de magnesium à la limite) et ressourcer/nourrir notre organisme avec fruits et jus de légumes crus.

Mode action roaccutane



« Isotretinoin administration to human subjects was shown to be associated with increased concentrations of homocysteine, providing a potential metabolic mechanism by which isotretinoin may promote depression. » http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3276716/

Le roaccutane réduit fortement le fonctionnement de la glande pituitaire: http://www.medicaljournals.se/acta/content/?doi=10.2340/00015555-1013&html=1

Le roaccutane provoque une carence en B12: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22098008

« Homocysteine is an amino acid that can be generated in response to a toxic or nutritionally deficient diet. En français: « L’homocystéine est un acide aminé qui peut être généré en réponse à une alimentation carencée ou toxique sur le plan nutritionnel. » Note: et par la toxicité/congestion générale. Et par potentielle carence en B12, folate et choline.
When homocysteine is increased in the blood, it is linked to massive inflammation and neurodegeneration!
In Alzheimer’s disease and many other chronic diseases, we find a significant increase in homocysteine in the blood tests. Since homocysteine is a powerful excitotoxin and neurotoxin, elevated homocysteine levels have been found to make symptoms of Alzheimer’s disease and other chronic conditions worse. The metabolic breakdown components of homocysteine alter the NMDA (N-methyl-D-aspartate) receptor sites, leading to multiple negative effects, including free radicals and a massive inflammatory cascade!
These free radicals and inflammation can trigger an autoimmune response in which the patient’s immune system attacks the thyroid gland and/or other body systems. » (note: les maladies auto-immunes n’existent pas, il s’agit juste de cellules intoxiquées qui sont éliminées par le système immunitaire)

« Une homocystéine haute signifie que les mécanismes de ton corps appellés « méthylation » se passent mal, ce qui laisse entrevoir de multiples déséquilibres sur la santé de ton compagnon.
Pour comprendre la méthylation, il faut penser le corps humain comme une voiture: la méthylation est la bougie d’allumage, sans elle, tout s’arrête car la méthylation intervient dans plus d’une centaine de réactions biochimiques de notre organisme. Les neurotransmetteurs sont grandement impactés par la méthylation, donc par effets boules de neige, les hormones, mais aussi la capacité de détoxification du corps l’est également, etc. »

« La concentration de cet acide aminé dans le sang et l’urine, augmente quand il existe une insuffisance hépatique (insuffisance de fonctionnement des cellules du foie). »

Donc voilà une petite preuve directe par rapport à des études sur le roaccutane (ce n’est qu’une partie de l’explication évidemment) des possibles connexions entre ce roaccutane, l’alimentation, la toxicité/congestion de l’organisme, la régulation des gènes et des neurotransmetteurs.

—–
Le roaccutane (13-cis-RA) est un composé naturel du corps, que lui même synthétise mais en très très faible quantité. Le 13-cis-RA peut être converti par certaines cellules du corps en all-trans-RA et inversement.. les intestins peuvent convertir le all-trans-RA en 13-cis-RA.

—–
“a reduced all-trans retinoic acid inactivation process after 13-cis retinoic acid treatment as compared with treatment with all-trans retinoic acid”
“De novo mRNA expression of cytochrome P450 1A1, a major xenobiotic metabolizing enzyme, in SZ95 sebocytes was induced by all-trans retinoic acid, but not by 13-cis retinoic acid.”
“Both 13-cis retinoic acid and all-trans retinoic acid suppressed mRNA expression of cytochrome P450 1A2.”
http://www.ncbi.nlm….pubmed/10951254

It is shown here that bovine liver membranes, but not supernatant fractions, can isomerize all-trans-retinoic acid into 9-cis-retinoic acid and 13-cis-retinoic acid.
http://www.ncbi.nlm….les/PMC1138294/

“It had previously been shown that S2 cells and COS-1 cells could isomerize all-trans-retinoic acid to generate 9-cis-retinoic acid and 13-cis-retinoic acid [11-13].”
“However, the observed non-stereospecific isomerization process appears to mimic closely what is observed when all-trans-retinoic acid is added to COS-1 or S2 cells in culture [11-13]. Here, large amounts of 13-cis-retinoic acid were generated in addition to 9-cis-retinoic acid.”

-“Human small intestine can isomerize all-trans-retinoic acid. 13-cis- Retinoic acid is the predominant cis isomer after incubation of intestinal mucosa homogenates with all-trans-retinoic acid.”
-“Recently, it was found that both all-trans- and 13-cis-RA are metabolized to 13-cis-4-oxo-RA in vitamin A- sufficient hamsters (5). Studies have demonstrated that both all-trans- and 13-cis-RA in a ratio of 2:l are present in the intestinal mucosa of bile duct-cannulated rats shortly after the administration of all-trans-RA (6, 7).”
-“Thus, after the subtraction of 13-cis-RA formed from the controls (1.0 ng), the incuba- tion of intestinal mucosa homogenates with all-trans-RA (26 ng) resulted in the formation of 2.8 to 8.3 ng of 13- cis-RA which corresponded to formation of 0.1 to 0.2 ng 13-cis-RAlh per mg protein”
-“The appearance of 13-cis-RA was linearly dependent on the protein concentration of intestinal mucosa from the same subject (in a typical experiment, the equation of the regression line was Y = 0.012 + 1.226X, r * 0.99996) but not between individual subjects who had different protein concentrations.”
-“The presence of 13-cis-RA as the predominant form of RA in human urine under normal physiological condi- tions recently has been reported (18). A prior study has demonstrated that 13-cis-RA is an in vivo metabolite of all-trans-RA in the intestinal mucosa of rats (17). In our experiments, human intestinal mucosa homogenates were used, and the data obtained presented unequivocal evidence of in vitro formation of 13-cis-RA from all-trans-RA. Although it is reasonable to assume that all-trans-RA can be converted to isomers other than 13-cis-RA (such as 13-cis-, 11-cis-, 9,13-di-cis-, etc.), our studies using the human small intestine and our analysis of human serumshowed that 13-cis-RA is the predominant cis isomer. Thisis consistent with the isomerization patterns of all-transRA that were obtained by us in both photo and catalyticisomerization experiments of all-trans-RA (G. Tang andR. M. Russell, unpublished results).”
-“Although 13-cis-RA in human serum is most likely an isomerization metabolite of all-trans-RA, it is possible that 13-cis-RA is an oxidation metabolite of 13- cis-retinol as well.”
http://www.jlr.org/c…/2/175.full.pdf

The rapid isomerization of 13-cis retinoic acid to high levels of all-trans retinoic acid was a sebocyte-specific event, as no significant isomerization of 13-cis retinoic acid to all-trans retinoic acid occurred in HaCaT keratinocytes.

The two possible metabolic fates of 13-cis-RA are isomerization to all-trans-isomer or oxidation followed by glucuronidation and secretion (19). 13-cis-RA will occur in equilibrium with all-trans-RA, which can activate the RA-dependent transcriptional pathway.

Some of this efficacy likely arises from the ability of 13-cis-retinoic acid to undergo isomerization to the significantly more active all-trans and 9-cis isomers; however, this does not account for all of the pharmacologic effects observed upon use of this retinoid.

13-cis-RA can isomerize to all-trans-RA and then to 9-cis-RA, both of which are potent ligands of the RA receptor (RAR)

Autre étude (qui parle effet inhibant): http://www.nature.com/jid/journal/v115/n2/full/5600791a.html

“They say in the last article (http://www.jlr.org/c…/2/175.full.pdf) that both all-trans-RA & 13-cis-RA (accutane) level are reduced by fasting, but that’s kinda predictable..”
Maybe accutane caused a modification of the intestine who synthetise/convert in excess all-trans-RA (in our case when we took 13-cis-RA for more than 6month, i believe in their trial it was just 1-2weeks)? It is known that the intestines adapt to changes (in the case of the flora who isn’t affected directly i think). We took at least 100 lifetime dose of this natural occuring 13-cis-RA in only 6month, i find that strange that all is simply expelled in only 2month after treatment..”
“But wtf is happening with those isomerization, all-trans convert into 13-cis, then the intestine (& others cells of the body) convert it back to all-trans. Plus, both of them are suppressing one of their conjugation enzyme (CYP1A2) and only all-trans induced CYP1A1. Its impossible to mesure exactly if all accutane (13-cis-RA) have been back to normal levels in all part of the body (not only bloodstream) in those conditions. There is something strange about those retinoic acids…”

—–

Très théorique: Le roaccutane se lie à 99% à l’albumine, peut-être que chez les gros mangeurs de viande et de produits laitiers (qui contiennent beaucoup d’albumine) le roaccutane serait bien plus absorbé et resterait bien plus longtemps dans l’organisme et plus profondément.

Les effets directs du roaccutane sont difficiles à connaitre, la vitamine A affecte l’organisme tout entier, avec plus de spécificité pour l’acide tretinoique (roaccutane) mais il est certain qu’au bout d’un certain moment le niveau présent dans l’organisme de la molécule chute, il peut en rester en circulation ou stocker à certains endroits (même si j’ai un gros doute la dessus) mais en trop faible quantité pour causer de sérieux problèmes, les effets sur le long terme ont pour cause ce qui est dit plus haut ou dans le cas des effets directs de la molecule, ce serait plutôt dû à un changement de la structure des tissus (cerveau etc..) qui est plus longue à revenir à la normale, surtout avec un organisme devenu congestionné, carencé et toxique. Les explications sur les récepteurs détruits, la génétique/épigénétique et autres n’ont pas de sens (voir ci-dessous).

Points importants


Éviter les pensées négatives et les regrets/complaintes du passé. Il faut avoir des pensées positives et vivre dans le moment présent. Le pouvoir des pensées sur l’organisme et la guérison est puissant. Il faut penser/visualiser/ressentir le fait d’être déjà guéri, d’avoir son corps en train de se purifier, se détoxifier, se reprogrammer, d’évacuer les poisons, d’être  déjà en bonne santé, comme si ces poisons n’avaient jamais eu lieu. Tout ça pour “indiquer” à l’énergie et à l’organisme ce qu’il doit accomplir/être. Il ne faut pas s’attacher aux effets secondaires actuels, car si on le fait, le corps va répondre à cette vibration/information et ne va pas évoluer/guérir. L’énergie “peur”/la peur est l’ennemie no 1 de la guérison (et de la vie).

Il ne faut pas non plus repousser le problème, le refuser, faire comme si on en acceptait pas la responsabilité, sinon on va créer des impulsions subconscientes et envoyer un signal au corps de ne pas envoyer les “agents de guérison”, de l’oxygène, de l’énergie nerveuse et les processus de nettoyages dans les zones impactées (entre autre)*. La même chose se produit si on pense que notre corps ne peut pas se “désempoisonner”/se guérir. Il ne faut pas se sentir victime, le corps est un outil exceptionnel avec de très grandes capacités de guérison, mais il ne faut pas douter de lui. Si l’on se sent victime, le corps va répondre à cette énergie et le devenir, et mentalement cela bloque complètement toute chance de régénération, le mental joue beaucoup sur l’organisme. La vie est dure c’est comme ça malheureusement.

“Life’s not fair. It never was, isn’t now and won’t ever be. Do not fall into the entitlement trap of feeling like you’re a victim. You are not.” Matthew McConaughey.

* Rajout 16.04.2015: Je viens de voir qu’ils viennent d’en parler sur france 3: http://www.francetvinfo.fr/france/frederic-saldmann-livre-quelques-conseils-pour-vivre-plus-longtemps_876995.html

Il s’agit là d’utiliser le pouvoir de la pensée et de l’énergie/taux vibratoire, il faut bien sûr ensuite assister l’organisme directement physiquement pour permettre la guérison (cf suite du blog). Il faut donc comprendre que c’est possible de s’en sortir, c’est la base.

“All thoughts and feelings are instantly translated into biochemical compounds within the brain and within every other part of the body, thereby altering physical appearance and performance. In fact, every bit of mental activity leaves us with a specific physical sensation, known as emotion. Emotions are composites of both mental impulses and physical changes, and they express the totality of one’s health at any given time.
Carefully controlled studies have shown that you can reduce your biological age by 10-15 years within ten days, provided your interpretation of your life experience undergoes rapid and positive changes. By contrast, you can also put on 20 extra years within a single day if you enter a state of hopelessness and depression. Hormones produce extremely powerful effects, both in a positive and negative sense. Yet even more powerful than hormones are the thoughts and intentions that trigger them.
New brain research has even gone so far as to claim that whether we heal, or don’t heal, from a disease has nothing at all to do with taking medications, but is entirely due to a patient’s ‘expectation’.i So far, medical treatment was believed to be the only determining factor behind the cure or recovery from a particular disease. This new research completely invalidates that theory. So what can you do with this information?”
http://www.ener-chi.com/books/timeless-secrets-of-health-rejuvenation/ & http://www.ener-chi.com/articles/magical-healing-just-a-breath-away/
ADN et pensées: http://www.elishean.fr/?p=28096
“I wish to mention at this point that according to dozens of scientific studies, secretions of the DNA’s powerful anticancer hormone, interleukin II, drop under physical and mental duress and increase again when the person becomes relaxed and joyful. The research data clearly reveals the mechanism whereby the central nervous system modulates gene expression and the immune response during psychological stress. Thus, stress has been shown to lower secretions of Interleukin II and thereby increase the incidence of cancer in the body; on the other hand, normal secretion of this hormone keeps cancer at bay. The same has been shown with regard to Interferon, another very powerful hormone that cells secrete to remain cancer-free. This further proves that stress can afflict wounds and by interfering with the hormone-secreting ability of cells allow the body’s wound healing program, that is, cancer, do its life-saving work.”
Plus de citations, videos et d’informations d’Andreas Moritz sur http://www.facebook.com/enerchi.wellness ; http://www.ener-chi.com/ ; https://www.youtube.com/user/enerchiTV/videos ; http://www.andreasmoritzblog.com/

“As if genes changing expression in response to environmental factors such as nutrients wasn’t enough, other researchers have demonstrated that this “environment” that your genes respond to also includes your conscious thoughts, emotions, and unconscious beliefs. Cellular biologist Bruce Lipton, PhD., is one of the leading authorities on how emotions can regulate genetic expression.
According to Dr. Lipton, the true secret to life does not lie within your DNA, but rather within the mechanisms of your cell membrane.

Each cell membrane has receptors that pick up various environmental signals, and this mechanism controls the “reading” of the genes inside your cells. Your cells can choose to read or not read the genetic blueprint depending on the signals being received from the environment. So having a “cancer program” in your DNA does not automatically mean you’re destined to get cancer. Far from it. This genetic information does not ever have to be expressed…
What this all means is that you are not controlled by your genetic makeup. Instead, your genetic readout (which genes are turned “on” and which are turned “off”) is primarily determined by your thoughts, attitudes, and perceptions!” (and environmental factors, diet, toxicity, acidity, etc..)

À propos de la génétique, épigénétique, neurotransmetteurs, recepteurs, télomeres et autres théories (fausses) sur le roaccutane

-Il y a deux codes dans l’ADN, le code général/global et le code qui décide de quelle façon ce code est contrôlé/appliqué/exprimé (épigénétique), aucun de ces deux codes ne sont modifiables mais l’épigénétique peut temporairement exprimé les gènes différemment par adaptation. Par contre tout ce qui entre au contact des cellules (le terrain, etat du système lymphatique, etc..) de l’organisme affecte/perturbe les processus de l’expression des gènes (positivement ou negativement), par ex les nutriments mais aussi les toxines affecte cette expression, mais ce n’est pas permanent, le code n’est pas “changé”, le processus (dans le cas des toxines) d’expression est juste temporairement perturbé. Mais il est difficile de rétablir l’équilibre dans un milieu toxique. Il peut aussi y avoir des changements temporaires épigénétique d’adaptations à certains éléments (toxines, style de vie, sport, etc .) qui reviennent à la normale dès que les toxines en questions sont éliminées et le terrain nettoyer, si l’adaptation peut se faire dans un sens, il peut se faire dans l’autre forcement. Le meilleur exemple est le coup de soleil, le soleil brûle la peau, perturbe complètement l’expression de l’ADN et la peau meurt, mais ça ne l’empêche pas de se régénérer complètement et même en une version bien plus résistante. Autre exemple lorsque l’on marche pied nu (sur des cailloux par ex) sur une longue période, au bout d’un moment la peau deviendra dure comme de la pierre pour ne plus être endommagé et avoir mal, voila un changement épigénétique (pas uniquement) d’adaptation.

-La théorie des télomères qui serait la cause des symptômes à long terme du roaccutane est fausse. En fait la longueur des télomères ne serait pas la cause du vieillissement mais plutôt la conséquence d’un état d’inflammation ou du vieillissement naturel (et/ou d’autres choses). Sa longueur peut augmenter avec le changement d’alimentation, le sport et la détoxination, voir même sans rien faire dans certaines études. D’ailleurs les souris ont des telomeres 10 fois plus longs que nous, et pourtant elles ne vivent que 4 ans, et les souris avec des telomeres plus longs que d’autres souris ne vivent pas plus longtemps.

-La théorie des récepteurs cérébraux détruits est fausse aussi, car dans tous les cas ils se reconstruisent ce n’est absolument pas un problème.** Le vrai problème se situe au niveau des neurotransmetteurs (intestins, surrénales), de la parathyroide et de la toxicité/congestion globale et surtout cérébrale.

“Epigenetic chromatin modifications may, on one hand, be short-term, lasting minutes, or those that endure for months and even years in examples of chronic abuse of addictive substances in humans or animals.”

*”Again, epigenetics, strictly defined, is about heritable changes in gene expression. What is being described here is any change in gene expression that can be induced by outside influences. They are not the same. Again, epigenetic changes are long term changes that are potentially heritable, and, as I pointed out above, most epigenetic changes are not passed on to offspring, certainly not to the point that they have a detectable effect on evolution. The rest is gene regulation, which is often transient but, depending on the process, can continue long term for as long as the stimulus causing the change in regulation is present. As is frequently pointed out, the quickest way to get an organ to start to return to normal is to stop doing the bad things to it that were causing it dysfunction in the first place. As P.Z. Myers put it:”
“In part, the root of the problem here is that we’re falling into an artificial dichotomy, that there is the gene as an enumerable, distinct character that can be plucked out and mapped as a fixed sequence of bits in a computer database, and there are all these messy cellular processes that affect what the gene does in the cell, and we try too hard to categorize these as separate. It’s a lot like the nature-nurture controversy, where the real problem is that biology doesn’t fall into these simple conceptual pigeonholes and we strain too hard to distinguish the indistinguishable. Grok the whole, people! You are the product of genes and cellular and environmental interactions.”
http://scienceblogs.com/insolence/2013/02/11/epigenetics-you-keep-using-that-word-i-do-not-think-it-means-what-you-think-it-means/

“Epigenetic factors including DNA methylation, histone modifications, and alteration in microRNA expression play key roles in controlling changes in gene expression and genomic instability throughout the human lifespan. Epigenetic modifications are finely balanced and highly reversible in normal tissues.”

“Both chromatin modifications and DNA methylation are potentially reversible in response to particular environmental conditions. The dietary, social, behavioral, and physiological environment can modify the epigenome, with long-term consequences for gene expression, cell signaling, and thus phenotype.”

“Epigenetic modifications have been associated with exposure to environmental pollutants. Exposure to toxic metals, including arsenic, cadmium, lead, nickel, chromium and methylmercury, have been related to aberrant changes in DNA methylation and histone modifications [4]. It is known that metals increase the production of reactive oxygen species, and oxidative DNA damage can alter the ability of methyltransferases to interact with DNA, resulting in modified DNA methylation patterns [5]. Exposure to air pollutants, such as particulate matter, black carbon and benzene,has also been linked to global and/or gene-specific DNA methylation alterations [4, 6].These alterations resemble the epigenetic changes found in diseases related to air pollution exposure, such as cardiovascular endpoints and hematological malignancies. Endocrine-disrupting chemicals and reproductive toxicants (bisphenol A, dioxin, diethylstilbestrol and persistent organic pollutants), pesticides and chemicals in drinking water are also substances that have been explored in association with epigenetic alterations in animal, in vitro and human studies [4, 6]. Most epigenetic alterations are reversible […].”

“Unlike genes, which can be altered only through complex gene therapies, epigenetic marks are reversible and therefore amenable to environmental or drug treatment approaches. First, the avoidance of certain chemicals and toxic agents, or better lifestyle and diet choices, may prevent alterations of the epigenome.”

” Many such epigenetic modifications are reversible by selected dietary inputs.  The genome is programmed by the epigenome and the epigenome in turn is largely programmed by the social and physical environment(ref)(ref).”

“Isotretinoin has three levels of presence in the body:
a) short-term: 46-48h to half-life (plasma level drop to 50%)
b) medium-term: about one month to intra-cellular detection threshold (excluding RNA) –  that’s when the “good” effects start to wear off and acne/sebum potentially return
c) long-term: up to one year to clear RNA and stop regulating gene transcription

Because of c) (and the massive impact it has on the transcription of HOX genes) you should not get pregnant for one full year after stopping the drug. Doctors say 6 months, but the safe choice is one year.”

—————————————
Recepteurs cerebraux:

** “No, receptors do not become “used up” or “damaged” as a result of lonmg-term opiate use. However, they do become downregulated severely, and their production via new protein synthesis can be reduced significantly.
Synapses are in a constant state of remodeling, with receptors being trafficked in and out on a minute-to-minute basis throughout the brain. Sometimes, these receptors may be destroyed, so that the materials are used for other proteins. Other times, new receptors are synthesized in the cell. Sometimes, receptors may be removed from the surface and just held within the cell in case they are needed later.
When a cell is bombarded with something like an opiate, or any other agonist that is interacting with a receptor, that cell will remove some of the receptors from the surface, so that they are not constantly being activated. Over time, the cell will realize that these receptors are no longer needed, since the opiate is in such abundance that only a few receptors are necessary to mediate effects. Thus, the cell will remove unnecessary receptors and reduce synthesis of new receptors.
In other words, what you are referring to is long-term, significant tolerance. And yes, if you were to spend a significant amount of time without opiates in your diet, you would again become sensitive to the effects of exogenous opiates.
-Question: Well, after a long time, can the endorphin-producing part of the brain just sort of “shut down” after not being used for so long?
-Answer: No. There is no single region of the brain responsible for producing all of the brain and body’s endorphins, and no system is “shut down” from misuse in this manner. “

Voilà les solutions:

D’après mon expérience, les témoignages des autres personnes et la compréhension de la physiologie, les techniques les plus efficaces pour vaincre le roaccutane (ou n’importe quelle maladie) sont les jeûnes à l’eau (tout le monde ne peut pas le faire et il y a des règles à suivre, ne JAMAIS dépasser 2 jours de jeûne dans le même mois sans surveillance par un expert, ne JAMAIS jeûner si on est trop mal en point ou quand on a plus de réserves = fatigue importante/surrénales faibles), sinon faire des jeûnes 100% fruits crus/jus de fruits + légumes en jus crus (quelques dates + jus de légumes par ex, même si ça ne ressemble pas trop à un jeûne c’est moins risqué), mais aussi d’autres techniques comme les cures de foie et reins (façon Moritz/Clark) et autres nettoyages mais surtout le changement d’alimentation et les jus frais de fruits et légumes.

Note: Le seul juicer efficace pour les legumes est le omega 8224 ou le nouveau, le NC900 ou NC800 de omega aussi.

Surtout les jeûnes (mais aussi le changement d’alimentation) permettent la production de cellules souches, la reconstruction des organes et du système immunitaire dans une nouvelle étude: https://uk.news.yahoo.com/fasting-revives-immune-system-160009805.html

Pour bien comprendre, premières choses à lire (le plus important est le livre d’Ehret et celui de Robert Morse (anglais)):

Note: Il y a des erreurs dans certains de ces livres, surtout ceux de Mosseri et Merien, difficile pour un “non initié” de les reconnaître, le livre de Robert Morse en contient quasiment aucunes car c’est un livre assez récent et il est une des personnes les plus “expertes” ayant soigné plus de 100 000 personnes (en consultation, bien plus en dehors de cela) en 40 ans, il a apparemment un taux de succès de plus de 90% pour tous types de cancers.

Résumé de Robert Morse sur le système lymphatique et la cause des maladies (le plus important à comprendre): http://www.truthseekerz.com/True-Healing-Understanding-the-Great-Lymphatic-System.pdf* ; Sur la viande et protéines: http://www.truthseekerz.com/High-Protein-Diets-Can-Cause-Death.pdfhttp://www.truthseekerz.com/Thinness.pdf

*Plus lisible ici: https://www.grapegate.com/the-illusion-called-diseases-vol-i/
Sauvegarde des pdfs ici: http://www.truthseekerz.com/grapegate/

Traduction d’une partie du premier pdf: De quoi est composé le corps humain et chaque organes qui le compose? Le corps et chaque partie de celui-ci n’est qu’un amas de cellules et de deux fluides (et de nutriments, vitamines, mineraux mais aussi de toxines, microbe, bacteries, etc.), mais pour faire simple, le corps humain est compris de cellules et de deux fluides majeurs qui sont le sang et la lymphe. Chacun de ces deux fluides ont leurs rôles spécifiques, le sang est le fluide qui nourrit et la lymphe est le fluide qui nettoie et élimine les déchets (naturels des cellules et les toxines [alimentation, pollution, etc.]).
Les cellules de l’organisme ne sont pas “agglomérées” toutes ensemble, il y a un espace entre elles qui s’appelle l’espace interstitiel qui est constitué de liquide interstitiel (part sang, part liquide lymphatique), car chaque cellule a besoin de se nourrir et d’évacuer ses déchets.

Autrement dit: à partir des cellules, le sang remonte dans le système sanguin, qui remonte vers les poumons et le foie pour plus de nutrition et de carburant. Les fluides lymphatiques (qui recueillent les déchets cellulaires) s’écoulent vers les vaisseaux lymphatiques, puis vers les “fosses septiques” (appelés ganglions lymphatiques) et ensuite sur les organes d’élimination de l’organisme (reins, du côlon et de la peau) pour l’élimination de ces déchets.
-Les reins sont les principaux acteurs dans ce processus d’élimination des déchets/toxines. Ils sont supposés drainer respectivement chaque côtés de l’organisme chacun. La peau est le plus large organe éliminatif (émonctoire) et est considérée comme le 3eme rein.
-Le colon draine le tronc central de l’organisme, le cerveau y compris (pour autant que nous en sachions). Cependant, il se peut que les reins soient eux aussi chargés du rôle de drainer la lymphe de la zone de la tête et du cerveau.
-Toutefois les reins et la peau sont les principaux acteurs. Le colon joue un role majeur dans son propre système lymphatique, mais, comme dit précédemment, apporte aussi une certaine aide au tronc central de l’organisme. Vous pouvez notemment en quelque sorte voir le role du colon comme un égouttoir à lymphe lorsque l’on detoxifie, cela se voit sous forme de mucus dans les selles (je ne suis pas sur de la traduction “égouttoir à lymphe”, texte originel:
“You can especially see the colons role as somewhat of a “lymph drainer” when you Detoxify. This shows up as mucus in your stools”)
-Comme dit précédemment, chaque rein draine majoritairement son côté respectif. Le rein droit filtre donc en priorité le bras droit, poitrine, hanche, testicules/ovaires et jambes, (lymphatiquement), et la même chose arrive du coté gauche. Donc c’est simple, quand on voit une tumeur au sein droit par exemple, il y a un blocage au niveau du rein droit. Ne pas oublier: Les blocages sont toujours au niveau des reins, colon et/ou peau. Les tumeurs ne sont pas des caillots sanguins, ils sont des caillots lymphatiques.
-Les gens élevés sur la viande et autres protéines, dans des proportions d’au moins deux fois par jour ont des faiblesses chroniques des reins et du système digestif. Ceux qui boivent ou mangent beaucoup de produits laitiers ont en général une fonction thyroïdienne faible et un système lymphatique hautement congestionné, ce qui affecte la capacité de transpiration. La peau, étant l’émonctoire le plus large de l’organisme, doit être encouragée à transpirer.
-La thyroïde contrôle la fievre/temperature, ce qui crée et permet à la peau d’éliminé les dechets et toxines de l’organisme plus efficacement. La temperature du corps, speciallement la fievre est la façon du corps d’éliminé les toxines et dechets, si quelqu’un ne peut pas transpiré ou éliminé par la peau, ces dechets et toxines congestionne le système lymphatique, creant de la stagnation lymphatique en particulier sous-cutanée (sous la couche supérieure). Cependant la faiblesse des reins est de loin le plus grand problème que fait face l’homme moderne et est la cause de 95% des maladies.
-L’illusion, quand il s’agit de la fonction rénale, est que la communauté médicale se base sur les analyses sanguines, particulièrement sur la creatinine (ne doit jamais dépasser 61.6 µmol/L, sinon cela veut dire que l’on commence à perdre sa fonction rénale normale/optimale, les médecins ne s’alarment pas même jusqu’à 110) et l’azote uréique du sang (si plus de 1.785 mmol/L on consomme trop/plus que nécessaire de protéines) plus d’infos: http://grapegate.com/reference-ranges-for-blood-tests (convertisseur: http://goo.gl/lUwnl8 &
http://goo.gl/Y9n5SI) (le pH de l’urine doit donc être légèrement acide lorsqu’ils filtrent correctement, 6-6.5, si moins que ça = dégâts reins, si ~7 = aucune filtration, si plus de 7.4-7.5 = perte électrolytes ou (théorique) fonction temporaire pour régénération des reins).
suite: Cependant (se basé sur les analyses sanguines) c’est une grosse erreur, ce ne sont pas des paramètres forcement représentatifs (surtout pour la filtration de la lymphe). Une autre grosse erreur est que la communauté médicale veut que l’urine soit “propre/claire/transparente”. Cependant si votre urine est toujours claire, peu importe la couleur, vous avez perdu la filtration rénale de votre système lymphatique. On peut tester en mettant son urine dans un contenant transparent, il faut qu’il y ait des sédiments (comme de la neige) visibles directement pour ceux qui filtrent très bien ou attendre 30 minutes jusqu’à 24 heures pour les voir chez ceux qui filtrent moins bien, si après 30 min – 1 heure il n’y a presque rien c’est qu’on ne filtre pas ou très peu la lymphe. http://grapegate.com/urine-sediment Je n’en parle pas dans le reste du blog mais pour savoir si l’on élimine/detoxifie réellement il faut faire ce test.
-Si vous voulez vraiment comprendre la santé et pourquoi l’homme a autant de symptômes que les médecins appellent “maladies”, vous devez aussi comprendre la nature des deux côtés de la chimie (acide et bases [bases = alcalin] (ps: les toxines et déchets naturels sont acides)). Si vous combinez cette compréhension avec la connaissance du système lymphatique, alors vous aurez plus de compréhension que la plupart des médecins sur les causes des illusions nommées “maladies”. Avec une compréhension supplémentaire de royaume parasitaire de la nature, vous serez surpris de voir comment simplement les conditions de l’homme sont créés, et ce qu’il faut faire pour les inverser. “Le mot infection” est simplement une accumulation de déchets dans l’organisme, imputé à la bactérie qui ne cherche qu’à vous aider à les décomposer. Voila a quel point l’homme est devenu stupide. À cause de cette stupidité, nous avons supprimé/bloqué et intoxiqué l’organisme avec des produits chimiques (medicaments). Les effets secondaires des drogues/medicaments sont bien pires que le problème originel, et pas des moindres vu qu’ils abiment fortement la fonction du foie et des reins.  Si vous voulez lire la suite je vous invite à lire le premier pdf ci-dessus en anglais.

En gros chaques maladies/malfonctions d’une ou des parties du corps/organes sont provoqués par la congestion de la lymphe et des cellules par des dechets/toxines qui empechent leurs fonctionnement normal et leurs regeneration (et nutrition). La plupart des bacteries, levures, etc.. se nourrissent et aident à l’elimination de ces dechets.

En plus de la génétique qui “décrit” quelles parties du corps les plus faibles vont être impactées en premier par la toxicité générale, il peut y avoir la façon d’être et de pensée qui y joue aussi un rôle, quelqu’un de particulièrement anxieux va se causer des faiblesses aux poumons, ceux en colère au foie, la peur aux reins, etc. etc. causer de la retention/blocage lymphatique mais des conditions de toxicité peuvent aussi creer ce genre de réactions/émotions excessives que l’on n’aurait pas en temps normal donc tout est plus ou moins lié.

———

The Four Essential Processes for Health and Vitality:


There are four essential processes that must take place for health and vitality to be achieved and maintained. You’re encouraged to ask yourself the following questions:
1) Am I consuming the most nutritional and organic food for my physiology? Or is my diet comprised of nutritionally devoid, overly-processed junk foods?
2) Am I chewing and digesting my foods properly?
3) Is my body absorbing the nutrition from my (hopefully) well-digested food?
4) Once absorbed, is my body capable of properly utilizing these constituents?
5) Is my body successfully eliminating the waste byproducts created from bodily and cellular metabolism?

First – Digestion:
The focus points for proper digestion include the mechanical phase (i.e. chewing your food properly prior to swallowing), the stomach (protein), pancreas (carbohydrates), as well as the liver and gallbladder (fats).
All the above organs (and gland) must be functioning properly.

Second – Absorption:
‘Interstitial lymphatic constipation’ or ‘systemic lymphatic stagnation’ are two terms coined by Robert Morse, N.D., and exemplifies precisely what goes wrong when one is unable to adequately absorb their nutrition through the intestinal wall as the lymphatic system has backed up in the intestines (within the intestinal wall) resulting in inhibited absorption. This is often more difficult to rectify than removing mucoid plaque plastered on the intestinal wall.
Also, as a result of many years of consumption of starches, white flour and dairy products, the intestinal villi which serve to expand the internal surface area of the intestinal walls (allowing for greater absorption of nutrition), and also serve to grab ahold of digested food particles for absorption, are progressively matted down as a result of the gluey effect that the aforementioned foods have on the intestines.
So, for absorption, our focus points are all three sections of the small intestines as well as the cecum (first) portion of the colon.

Third – Utilization:
Now, while digestion and absorption are two factors that are considered by many, this third factor is one that is considered by virtually very few.
The focus points here are the adrenal glands, thyroid and parathyroid glands.
Healthy adrenal glands play a significant role in the utilization of most of the body’s minerals and trace minerals (some of which act as precursors to vitamins: e.g. cobalt salts and vitamin B12) through adrenal cortex production of mineralocorticoid steroids.
The thyroid produces a hormone known as calcitonin, while the parathyroid glands produce a hormone known as parathormone or parathyroid hormone. Both of these hormones play their respective parts in the waxing, waning and utilization of the body’s most abundant mineral: calcium.

Fourth – Elimination:
Fourth and final, the elimination process. If elimination of digestive and cellular waste doesn’t take place to the degree that it should, it eventually results in problems in all other processes necessary for good health. One of the core focuses in detoxification is to address the individual’s inability to filter their lymphatic system the way they should – which is ultimately where most problems begin (of course preceded by diet and other deleterious lifestyle habits).
The body’s primary eliminative pathways are:
1) The kidneys (which are controlled by the adrenal glands).
2) The colon (note that peristalsis can be affected by the impaired adrenal function).
3) The skin (note that the thyroid plays a primary role in regulating body temperature, which determines your ability to sweat and thus eliminate through the skin).
4) The lungs (primarily in expelling carbon dioxide).
Unfortunately, very few people don’t have any problems with all four processes essential to health, outlined above.
‘Acidosis’ defined: An abnormal increase in the acidity of the body’s fluids, caused either by accumulation of acids or by depletion of bicarbonates.
As you will realize, there is a lot more to all of this than just being thin. This is the reason we encourage people to shift their focus away from, “I want to lose weight”/”I don’t want to be thin, I want to gain weight” and instead focus on the health of the body as a whole. Once malabsorption has been rectified, proper functioning of the organs and glands responsible for digestion has been restored and various weak cells have been expelled from the body (including muscle tissue built on protein powders and high protein diets), only then, will healthy weight begin coming back on. And it’ll happen, even if you’re only eating one type of fruit (say, grapes).
If, throughout the detoxification process, you feel the need to slow down and build the body up a little then don’t hesitate to do so. You may incorporate salads, avocado, coconuts, olives, as well as dense and less detoxifying fruits such as bananas, durians, jackfruits and the like. Dr. Morse will sometimes recommend almond milk for bulking up.
A superb option, in this regard, is Lou Corona’s ‘Coconut Almond Yoghurt’.
Additionally, you may incorporate a decent superfood blend to maximize nutritional intake, or Moringa Oleifera. or Kelp.
Remember to relax and take your time. When you feel ready to “hit the pedal to the metal”again, then go for it.

You will hopefully now understand why nutritional deficiency is still a secondary problem at worst. The consumption of acid-forming foods (dairy in particular) has resulted in the over-stimulation and degeneration of bodily tissues responsible for eliminating cellular and digestive wastes. This has caused the lymphatic system to backup from the kidneys, slowly stagnating all the way back throughout the body. Once the acidic lymphatic wastes deteriorate the adrenal glands and thyroid/parathyroid glands as well as the liver and spleen, pushing these tissues into under-activity, you will begin seeing varied fluctuations in body chemistry. Call it blood serum B12 deficiency, call it iron deficiency, call it whatever deficiency you like, when you receive your blood workup.
Addressing the lymphatic system and strengthening the glands and organs involved is the only true way out of this. “You’ve gotta fix those problems. And those problems rank more on the acid/lymphatic side than they do on the nutritional side. Because, now that your glands are down, now that your lymph system is backed up and you’re having malabsorption, now that your
adrenals are genetically [compromised] and weakened through diet… you’ve gotta correct those things, if you want to be dynamically healthy. And when you do, you’ll be surprised at how LITTLE nutrition goes a long way.” ~ Robert Morse, N.D.

———

Detoxification, The Golden Key:

By Nichlas Brandon

A simplified rundown of detoxification and how we approach this process follows. For in-depth information, please consult Dr. Morse’s ‘The Detox Miracle Sourcebook‘ and, once finished with this section, also proceed to part one of ‘The Illusion Called Diseases‘.

Detoxification: The ‘Golden Key’ to Health & Vitality

Golden Key

Detoxification is a process that renowned naturopathic physician and biochemist, Robert Morse, N.D., has come to recognize as the ‘Golden Key’ to robust health and vitality – achieved through, “Cellular regeneration and the genetic remembering of cells.” It’s a process that serves to alkalize, purify and unlock the healing potential for complete regeneration of bodily tissues including muscular, bone and nervous tissues, once the obstructions to the three flows of energy (blood, nerve and lymph) have been dissolved and removed, and a healing atmosphere has been created within the body at the cellular level.

Detoxification is not a diet, nor is it a lifestyle program. It is a systematic process predicated not on the treatment of symptoms, but on identifying and addressing the root cause of dis-ease and sickness through the application of appropriate dietary and lifestyle changes, botanical products, and the therapeutic methods offered by various modalities that are deemed helpful in aiding the process.

Bringing forth a health restorative cellular environment provides the body with an opportunity to not only purify and heal itself, but to retrace and complete developmental work that was previously inhibited, most often from since birth, leading to such examples as people whom have not grown very tall (<5’7″) into adulthood, or that one side of their body has experienced more development than the other.

There are other common examples such as underdeveloped genitalia (reproductive organs) and immature nervous systems (often affecting balance and coordination skills).

Reversing tissue weaknesses and bringing forth a health restorative environment facilitates a “return-to-blueprint.” This return-to-blueprint process, which simply comes down to providing the body the circumstances required for it to heal itself, then facilitates the regeneration and reversal of:

  • Cut, bruised, inflamed or burnt skin (up to 3rd degree burns)
  • Soft-tissue lesions
  • Brittle and weak, fractured, broken or underdeveloped bones
  • Weak connective tissue (skin, vascular, capillary, etc.)
  • Nerve fiber, myelin sheath and [nerve] connective tissue
  • Spinal and hip misalignments (also without [chiropractic] adjustments)
  • Compromised and deteriorated organs, glands and other tissues
  • Partially removed tissues (potential for full regrowth of the portion that was removed)
  • Potential for regrowth of completely missing tissues (rare, and mostly seen with surgically removed tonsils growing back)

“Everything is repairable; remember that.”

It’s also a process which through the increased magnetics of the most powerful foods nature has to offer us can help the individual to become more spiritually inclined, connected and awakened, if the individual at any point of their journey has become ready for this side of themselves.

Restoration of health is a multi-faceted journey. Not only is the individual prone to experience changes on a physical level, but as various tissues are enhanced and strengthened, this can result in a release of withheld emotions including:

  • Anger
  • Fear
  • Sadness and grief

Return of or increased emotional as well as mental stability are the result of clearing out chemical residues from the body and restoring health back to the organ and endocrine systems.

Dr. Morse also refers to detoxification as a “fruits, berries and melons” experience, as fruits repeatedly demonstrate to be the most powerful and aggressive cleansers of the body compared to:

  • Vegetables (including green juices)
  • Grains
  • Legumes
  • Nuts
  • Seeds
  • Meat, fish and poultry
  • Eggs
  • Dairy products

Dr. Morse, based on his clinical experience, considers a high or exclusively fruit diet imperative for reversing neurological conditions and highly degenerative states.

There exist many complementary, therapeutic and health enhancing modalities that can be utilized in conjunction with a cleansing diet, if budget permits, and these therapeutic modalities – when needed – can prove highly beneficial and supportive to the individual along their journey.

Dr. Morse specializes in the use of tissue-specific and lymphatic stimulating herbal formulas, as well as glandulars, flower essences and essential oils where applicable. He shares a profound love and appreciation for herbal botanicals and encourages everyone to learn about these plants and the many ways one can put them to use.

Herbs have been instrumental in Dr. Morse’s healing work especially in light of the continued deterioration of produce quality (fruit in particular) and the on-going downslide in the genetics and health of the human species, making for ever-increasing difficulty in reversing the myriad of health problems people face with each subsequent generation the world over.

The finer intricacies of detoxification, as practiced in our community, involves a focus placed on the body’s internal “sewer system” (and main immune system) known as the “lymphatic system”, and the elimination pathways that allow the fluids within this system (called “lymph fluids”) to drain efficiently.

Lymphatic System Chart

Medical Illustration Copyright © 2013 Nucleus Medical Media, All rights reserved. www.nucleusinc.com

“The lymph system in the body is like a tree […]. As I tell about what the lymph system looks like, then I’d like you to repeat it, as I give it to you, and you’ll never forget it again.

The lymph system we will [simply] describe like this – let’s repeat – the branches go up in the head, the roots go down in the feet, and the tree trunk is in the chest; and it’s called the thoracic duct.” Dr. C. Samuel West, D.N., N.D., from the presentation: ‘Introduction to Lymphology

The body’s primary eliminatory pathways are:

  • Kidneys (important filters for the lymphatic system, as opposed to commonly held belief of lymph fluid draining exclusively at the base of the neck)
  • Skin (expels waste through sweating)
  • Large intestines (expels digestive waste; helps head region drain)

Secondary eliminatory pathways:

  • Lungs (expelling carbon dioxide and expectorating mucus through coughing)
  • Nose (e.g. mucus and snot)
  • Eyes (e.g. tear ducts)
  • Ears (e.g. wax)

Waste by-products have a number of routes they can exit through. But the most important route for wastes produced by cells, and where the lymphatic system is concerned, is via filtration through the kidneys to be expelled out with urine (this waste, or sediment, can be seen first-hand; for examples, see here).

When the kidneys don’t function up to par, they gradually begin losing their filtering capability. This results in the lymphatic system steadily backing up throughout the body spanning from head to toe and manifests a form of obstruction or “constipation” that is rarely ever talked about: lymphatic constipation.

What happens henceforth is a slow change in the cellular environment resulting from inhibited removal of acidic wastes at the cellular level. The body must now also rely on wastes being expelled predominantly through avenues other than the kidneys (this is where the skin must pick up the burden).

It is intriguing to note how many people are aware of the fact that within their body exists a circulatory system, yet most are oblivious to the fact that this system is divided into two specialized sub-systems, each dealing with a distinct fluid. But one circulatory fluid, the blood, which most people are familiar with, has always been the fluid to receive all the attention and fascination, while the other fluid – that is at the core of most chronic sickness and dis-ease mankind faces – is treated as insignificant.

Some people know that they have lymph nodes in the neck, under the arms and in the groin. But the lymphatic system extends all throughout the body from head to feet with hundreds of lymph nodes of varying sizes spread throughout.

At some point in life, many individuals do come to experience personally what happens when the lymphatic system backs up as their lymph nodes begin to swell as a result. Surgical removal of inflamed and swollen tonsils (and other lymph nodes) are very common procedures in the Western world.

Despite the vast importance of the lymphatics in relationship to health, you will find comparatively sparse information on this system upon perusing some of the more extensive human physiology medical textbooks. You would think that a system of this magnitude would deserve to occupy more than the few pages it gets amounting typically to less than 3.

Excerpt from a proposed “Lymphatic Manifesto” presented at the November 1983 International Society of Lymphology (I.S.L.) Congress in Tel Aviv, Israel:

“While the lymphatic system is one of the 12-14 systems in the body, it receives almost no attention from the medical profession nor from basic scientists. In textbooks of medicine, surgery, pathology or anatomy, it rarely occupies more than one half percent of space. While this may improve with time and the efforts of people such as ourselves, the fact remains that many millions of people will suffer because of this widespread ignorance. Some will lose their lives, some will lose their limbs; many will suffer needless pain and incapacity; many research workers will get incorrect results. All of this through simple ignorance of the importance of the lymphatics.” Dr. John R. Casley-Smith, D. Sc., M.D. (h.c.), past president of the I.S.L. 1983-1985

It’s key to understand what exactly has caused damage to and/or suppressed the kidneys and other tissues to begin with, and what can be done to reverse the mess we’re often personally responsible for having created within ourselves. Understanding this grants knowledge to the individual, which the individual can execute into action at will. And that’s where the importance of what you consume comes in. The ‘Detox Miracle Source’ delves into this matter and breaks down the various food groups to illuminate how they affect the body.

When the lymphatic system (a system much larger than the cardiovascular (blood) system) becomes obstructed, the cellular environment in time becomes more acidic, oxygen-deprived, dehydrated and coagulated. Interstitial (which refers to the spaces around the cell) lymph fluid begins to thicken and agglomerate, and the flow slows down.

The systemic dehydration spawned from a congested lymphatic system is not the kind of dehydration that one can simply throw liters of water at in hopes of achieving a resolution thinking the problem has been fixed.

When the cells themselves are affected, this begins to interfere with and restrict or temporarily hyperstimulate their functional ability. At this point, it’s only a matter of understanding what the different cells in your body do for you, then imagine if some or many of these physiological processes were inhibited or ceased entirely.

From the lymphatic system itself, many different but common symptoms can arise. Allergies (which get worse with weak adrenal glands); slow recovery from injuries or otherwise; stiff and tightness; aches and pains; being sore for long periods of time; pressure buildup in any part of the head leading to headaches and migraines, glaucoma, tinnitus, etc.; sinus congestion; greying of hair, receding hair lines, hair loss and balding; dandruff; dryness, pimples, acne, dermatitis, psoriasis, rosacea and most other skin problems – especially if unable to sweat well (from low thyroid function); swollen lymph nodes (e.g. tonsils); cysts, masses, tumors and the like; tissues won’t heal fully and scars develop to compensate and so forth.

It’s only a matter of where in the body the individual is most genetically compromised, as these are typically the locations where symptoms will occur first. And if it happens to involve, say, the adrenal glands, then an extensive list of symptoms can occur ranging from blood pressure problems to affecting such things as breathing, blood glucose levels, mineral utilization factors (by impacting steroid production) and compromising energy levels – all stemming from just one pair of weakened glands. These issues will never be remedied by treating with AlbuterolMetformin, mineral supplementation, corticosteroid medicines (e.g. Prednisone) or stimulants respectively.

”If you treat, you can’t cure.”

When cells have been damaged to the point of severe decay, they inevitably mutate, first into atypical cells and eventually into “cancer” cells, but will continue to replicate themselves in this state genetically. Do not lose focus here. It’s NOT the cell that’s the problem, it’s the MEDIUM that has caused damage to the cell to begin with: an obstructed lymphatic system that cannot efficiently expel acidic wastes and chemical residues, leading to systemic acidosis and degeneration of tissue. But taking action to change this medium is ALWAYS an option and is, in most cases, within the individual’s control.

”You are the one in control. Stop, explore yourself, and rid yourself of the thoughts, images, and feelings that bind you. Become free and healthy and your body will readjust itself to match. Become love.”

The task is to aid the lymphatic system in accomplishing its job properly by opening up the eliminatory pathways with emphasis on the kidneys. As you begin to open up these channels, lymph fluid will begin to decongest, soften and flow more freely as the acidic medium slowly changes toward an alkaline and hydrating medium. Acidic waste by-products, chemical residues, intestinal mucoid plaque, vascular plaque, stones, tumors, masses and so forth can then be softened, dissolved and expelled.

In addition to any dietary and herbal regimen, this overall process can be assisted in several ways including:

  • Dry saunas (also with essential oils)
  • Skin brushing and other skin cleanses
  • Neuro-Lymphatic massages
  • Manual lymphatic drainage massage (where lymph flow is directed toward the kidneys instead of the heart)
  • Adequate rest (particularly important for the adrenal glands)
  • Rebounding
  • Practicing deep breathing exercises

Fasting (water or dry) or periods of sustaining oneself on liquids only (whether fruit or green juices) is also beneficial when the time is appropriate, as it will grant the body’s digestive system a rest freeing up additional energy for internal “house-cleaning” and other purposes.

Most important is to keep in mind that detoxification is a very individualized journey, where each person must approach the process in accordance with their specific strengths, weaknesses and state of awareness, and must factor in the person’s current health situation. It can often become a game of balance where not going too fast, or too slow, is key.

”There is an art to detoxification. The end goal, ALWAYS, is the regeneration of tissue in the human body and the restoring and improving of the condition of the cell and the fluid that takes care of it.”

Every once in a while, taking a break from detoxification is a good way to settle back, balance out and recuperate. So if the individual feels the need to set their protocol aside and fall back on a maintenance style diet for a period of time, always feel free to do so and start again once ready.

”I don’t advocate living on detoxification.”

Healing Crises

Lastly, there are the healing crises.

Healing crises are generally events of deep but aggressive eliminations and purging. They can occur from detoxifying too aggressively, exceeding the body’s capacity to cope through its eliminatory channels, or from the body itself having conjured up enough energy to purge itself where the only thing needed is an alkaline “trigger” to set it off (e.g. influx of alkaline chemistry from food or the alkaline nature of cold air, etc.).

Dependant upon the level of toxemia within the body, just about anything can happen during a healing crisis ranging from the common, mild symptoms to rare but strong symptoms. They can last anywhere from a few hours or less to several days, but as a general rule, should not last much longer than 14 weeks (if they do, the case should be evaluated to see what’s going on).

A healing crisis can often be successfully stopped by introducing food items into the body that drain more energy to process (cooked vegetables are good examples) thus diverting energy away from expelling matter.

Know When to Hold or Fold

These events can also be sped up by digging deeper (say, going from a high fruit diet to a “grape fast” or mono-diet). Unfortunately, some people can also unknowingly end up plateauing their healing crisis by not digging deep enough, and this makes the situation last much longer than it should (hence why an evaluation should be made in cooperation with a trained practitioner).

Refer again to Dr. Morse’s book for additional information on healing crises. There is also a two-part video and a PDF available discussing this matter.

Keep health simple always. And despite that everything may not be so straightforward and clear to us at all times, try best to avoid over-thinking and thereby complicating things, for it only serves to entangle you in a world of confusion and disempowerment. Observe, absorb and digest as much as you can from Dr. Morse’s free educational material and videos and feel free to engage with the community through our dedicated forum or the Facebook fan page.

GrapeGate.com will be updated and expanded with the aim of helping people learn how to take the power back into their own hands.

May you flourish in spiritual unfoldment and attaining your health goals.

Orbz-Love

“The lymph is the most refined, the most rarefied, the most intimate of the body juices. I dare say you had an inkling of the fact in your mind when you asked. People talk about the blood, and the mysteries of its composition, and what an extraordinary fluid it is. But it is the lymph that is the juice of juices, the very essence, you understand, ichor, blood-milk, crème de la crème; as a matter of fact, after a fatty diet it does look like milk.” ~ Thomas Mann, from ‘The Magic Mountain’.

“The cell is immortal. It is merely the fluid in which it floats which degenerates. Renew this fluid at intervals, give the cells what they require for nutrition and, as far as we know, the pulsation of life may go on forever.” ~ Dr. Alexis Carrel, M.D., Nobel Prize in Medicine.

“If we could keep the lymphatic system working properly, we would not have any pain in our body, neither would we have sickness and neither would we have premature death caused from unhealthy conditions in our body; it wouldn’t happen.” ~ Dr. C. Samuel West, D.N., N.D., from the presentation: ‘Foundations of Health & Healing

“In health there is no disease. You do not find cancer in healthy tissue.

Remember there are only two causes of disease, any disease. Number one is toxicity and number two is acidosis, in the form of inflammation. These two causes are the effects of what you eat, drink, breathe, what you put on your skin, as well as what you think and feel. These are the ways that you either strengthen your body or weaken it and the cells within it.” ~ Robert Morse, N.D., from ‘The Detox Miracle Sourcebook’.

Autres liens:
http://grapegate.com/healing-at-the-cell-level-part-1
http://grapegate.com/your-breath-of-life-part-1

UPDT

Pour les analyses sanguines je pense que les plus importants composés sont:

-Vitamine A sanguine (https://escholarship.org/uc/item/88t998r8)
-RBP sanguin (retinol binding protein).
-Vitamine D3 sanguine (25OH). Le roaccutane semble surtout perturber le niveau de vitamine D active (1,25-dihydroxyvitamin D/calcitriol) mais cette dernière peut temporairement être élevée quand il existe une carence, mais avec le roaccutane c’est une inhibition et il faut tester les deux je pense (le calcitriol ou vitamine D active est une hormone). http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1357865
-Ostéocalcine sous-carboxylée sanguine pour le niveau de vitamine K2. Il ne faut pas qu’il dépasse 2ng/ml. (certains médicaments comme les corticostéroïdes peuvent fausser les résultats vers le bas).
Malheureusement ce test est très rare, il faut sinon faire mesuré le taux d’ostéocalcine directement mais ça peut montrer s’il existe un gros problème de vitamine D (et peut être aussi de vitamine K2 mais pas vraiment, car cela ne montre pas si elle est activée ou inactivée/sous-carboxylée par la K2).
-Serum ALT & AST (ALAT & ASAT en français), qui sont les aminotransferase, pour voir les dégats au foie, sinon il y a aussi BILIRUBINE totale conjuguee libre, ALBUMINE et PHOSPHATASE ALCALINE. Le GGT pour les dégats du foie et peut être des reins.
-PORPHYRINES urinaires (surement le test le plus important/efficace pour voir une intoxication) http://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=78&t=2821
-Pour tester les reins: RBP urinaire (totale, libre, etc..), alpha1microglobuline, microglobulin, microalbuminurie.

-HOMOCYSTEINE

-3 alpha-diol G potentiellement pour les glandes sébacées.


Sinon les classiques:
ACTH
TSH
PTH
LH + FSH
CREATININE
ACIDE URIQUE + UREE
DFG
GLUCOSE
T3 & T4 (+ calcitonine)
CORTISOL
ALDOSTERONE & RENINE
IONOGRAMME
PROGESTERONE + DHEA-S + IGF-1
hGH
——————————————————————————————————
DHT + ANDROSTERONE et/ou glucuronide + ANDROSTENEDIONE + TESTOSTERONE + SHBG   *
——————————————————————————————————
/////////
Les tests ci-dessus encadrés  ne sont pas forcemment representatifs, il vaut mieux faire ce test (ou: http://allthingsmale.com/forum/showpost.php?p=57536&postcount=4):
3a-androstanediol glucuronide (3 alpha-diol G or Adiol-G) -> mesure directement les problèmes au niveau hormonal/testosterone causés par le roaccutane. “In the pilosebaceous unit and peripheral tissues, DHT is metabolized further to 3a-androstanediol. ” Le foie est réponsable a 90% du niveau de 3a-diol G circulant.
/////////

Si l’on veut en plus:
PROTEINES TOTALES + GLOBULINE
ENZYMES FOIE
FERRITINE

*-> le roaccutane réduit la DHT et l’androstenedione. http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0006291X03003322 & http://press.endocrine.org/doi/abs/10.1210/jcem.80.4.7714084http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9298137

Bonus: Vitamine B12 (HoloTC), folate, chrome, zinc, plaquettes, globules blancs & rouges, hemoglobine.

Le meilleur moyen de voir si le roaccutane a causé des dommages au foie sont en testant les aminotransferase, la bilirubine, les porphyrines et la phosphatase alcaline.

Serum Calcium is used as an indicator of parathyroid function and calcium metabolism. This test is very inaccurate in determining calcium utilization. Blood calcium levels can rise or fall from cancer, chemical medication, detoxification, excessive milk drinking, high protein diets, vitamin-D supplementation, hyper-/hypo- or parathyroidism, renal failure, inflammation of the bones, malabsorption, pancreatitis, and other conditions.”

“When bile flow is slow or blocked, blood levels of certain liver enzymes rise:

  • Alkaline phosphatase
  • 5′ nucleotidase
  • Gamma-glutamyl transpeptidase (GGT)”

Il faut savoir que les analyses de sang pour les glandes endocrines (et certainement quelques autres) ne veulent pas dire grand-chose, les résultats peuvent être normaux tout en ayant un problème. Ces analyses sont justes utiles pour déceler les très gros problèmes (et ça arrive souvent avec le roaccutane).

Note: plus ou moins théorique, mais pour les nutriments: Il doit toujours y avoir un équilibre dans le sang, mais cela ne veut pas dire que dans les cellules les taux sont normaux. Bien qu’un niveau même que très légèrement plus bas que la normale puisse être un indicateur.

On peut mesurer aussi l’état des surrénales et des reins avec la pression sanguine, si la pression systolique est inférieure à 12 ou supérieure à 13 on a des surrénales faibles et si la pression diastolique est supérieure à 6-7 on a une faiblesse des reins. Par contre on peut aussi avoir une tension systolique entre 12 et 13 qui semblerait bonne mais si la tension diastolique est supérieure à 7 la systolique sera juste “gonflé” par la surpression plasmique (acidose et manque filtration rénale), dans ce cas la la réelle tension systolique serait de 10-11. Il faut bien sûr tester tout cela en ayant arrêté depuis plusieurs jours les stimulants (café, thé, sel, ….) sinon cela ne veut rien dire (pour le sel ne pas être en carence non plus). Toujours mesurer les deux bras. http://grapegate.com/wp-content/uploads/Adrenal-Glands-Kidneys-Blood-Pressure.pdf

On peut mesurer l’etat de la thyroide en prenant la temparature sous le bras des le reveil. Avant de dormir, secouer le thermometre et le posé à coter du lit, le lendemain matin ne pas se lever ni trop bouger et placer le thermometre sous l’aiselle pendant 10 minutes, faire ceci pendant 4 jours. La temperature devrait etre entre 36.55° et 36.77°, si en dessous de 36.55 = hypothyroidie, si en dessus de 36.77 = hyperthyroidie. D’apres Robert Morse c’est le seul test efficace pour voir un problème thyroidien, les tests de t3 t4 et tsh ne sont pas du tout representatifs (et c’est vrai, je l’ai expérimenté moi-même).
De manière générale tous les tests sanguins hormis avoir de “graves” problèmes (et donc des resultats abérants)  ne sont pas du tout représentatifs, ce n’est pas parce que les resultats sont “normaux” qu’il n’y a pas de problèmes.

Testé un manque ou excès de vitamine A (et excès spécifique au foie):

https://thequantifiedbody.net/fat-soluble-micronutrients-chris-masterjohn/
Chris Masterjohn, Ph.D. from the interview linked above (The show notes provide more information).
To determine Vitamin A sufficiency/deficiency:
To determine a retinol deficiency (the physiologically active form of Vitamin A), serum retinol is surprisingly pretty accurate.
If you are below the normal range, you are most likely deficient in true vitamin A (retinol).
Night blindness is the first symptom to show up.

Also, Chris Masterjohn said he was at the lower end of the normal range and still night blindness.
He recommends at least getting it up to the middle of the normal range.

Even more importantly: (at around 1:10:20 – 1:11:30 in the interview)
*To determine vitamin A overload in the liver:
If you’re concerned about having too much Vitamin A stored in the body, there’s a good formula to use:

I. Get these 2 values tested:
1) Your fasting serum retinol
2) Your fasting serum retinyl esters

II. Add the 2 values together and calculate if serum retinyl esters are greater than 10% of the sum total:
If the serum retinyl esters are greater than 10% of the sum of the 2 values, this indicates your liver is overloaded with vitamin A.

Quest Diagnostics provides these tests under the names of:
1) Serum Vitamin A (which is serum retinol)
2) Serum Vitamin A Palmitate (which is retinol palmitate: the predominant retinyl ester)
*You must be in a fasted state or this is not accurate.

———

“As long as you can get your kidneys filtering, you can get rid of acidosis, toxins and cure every diseases, if you can’t get your kidneys filtering you are in trouble, and what’s sits right on top of your kidneys? the adrenal glands, so all the stress, all the emotion, keeps your epinephrine, your adrenaline up and it suppress the dopamine which is your elimination. Your neurotransmitters of dopamine and acetylcholine deals more with elimination, your epinephrine like norepinephrine deals more with your activity, stress and fight or flight syndromes. And then we like a lot of dead animal food, which come all of the slaugherhouses full of epinephrine/adrenaline so we are eating adrenaline and then we wonder why some day we end up chronic fatigue because we have been taking this neurotransmitters for years thru our meat and it act just like a steroid and you loose your adrenals glands, and that’s what people have done, we have extreme adrenal and kidney failure in man kind everywhere in the world, less so in islanders, more so in northern climates.” https://www.youtube.com/watch?v=FKr4YwGxG3w#t=2589

“Kidneys and adrenals are a catch-22. If the dopamine is low it’s shutdown the kidney filtration, when kidneys are shutdown it backs up the lymph in the adrenals, weakening them, blocking kidney filtration even more”  https://www.youtube.com/watch?v=yJaYs2R4GnQ&list=UU0ZBff-hRPchbXSe2o-aZdA#t=4653

Note: les surrénales synthétisent la dopamine et adrenaline.

———

Une expérience d’Alexis Carrel (prix nobel français) , réalisée il y a plus de 50 ans, éclairait la nécessité d’une élimination des toxines comme condition nécessaire à toute vie. 

Alexis Carrel mit en culture des cellules embryonnaires de cœur de poulet. Ces cellules étaient plongées dans une solution d’où elles tiraient les principes nutritifs nécessaires à leur vie et dans laquelle elles rejetaient leurs toxines. Cette solution était changée chaque jour afin de renouveler les apports nutritifs et d’éliminer les toxines. On nota que ces cellules de cœur de poulet vécurent ainsi 29 ans! Quand il arrêta d’éliminer les toxines cellulaires des tissus en temps opportun, il remarqua que les cellules avaient une moindre vitalité et une détérioration accrue. Elles périrent le jour où l’assistant, chargé de leur entretien, oublia de renouveler la solution. Les cellules furent donc tuées par leurs propres toxines, autrement dit, par auto-intoxication.

En conclusion, Alexis Carrel disait: “La cellule est immortelle. C’est tout simplement le liquide dans lequel elle baigne qui dégénère. Renouvelez ce liquide régulièrement, apportez-y de quoi se nourrir à la cellule, et – aussi loin qu’on le sait – la pulsation de la vie peut se prolonger indéfiniment.”.

———

Robert Morse:

Une de ses meilleures video:                                                                                            Les maladies “n’existent pas”:

Système lymphatique:                                                                                                      Alimentation:

Symptomes detox/guérison:

Résumé:

Autres vidéos:


Sucre:                                                                                                                                     Le corps dans sa simplicité:

La dualité de la chimie et de la physique dans la santé:

“The only movie on Natural Hygiene.” (1960) – A Documentary by Jack Dunn Trop

Robert Morse (anglais), le meilleur livre qui résume toutes les informations des différents livres et qui vas plus loin, plus précisément, plus proche de la réalité des choses:
http://www.truthseekerz.com/Robert_Morse_-_The_Detox_Miracle_Sourcebook_EBOK.pdf

Liste d’achat, livres et autres infos: http://grapegate.com/wp-content/uploads/FDRMs-Shopping-Guide.pdf
https://www.youtube.com/user/DrRobertMorseND/videos & https://www.youtube.com/user/robertmorsend/videos
Il parle du roaccutane ici: https://www.youtube.com/watch?v=LQu3zMG2RCE#t=1698 & ici: https://www.youtube.com/watch?v=YoJfWTFrud4 & ici: https://www.youtube.com/watch?v=F6w3Xe4i34s#t=415
Moteur de recherche pour ses videos: http://www.rawfigs.com/
Autres infos: http://grapegate.com/faq
Forum: http://www.moveyourlymph.com/
Facebook: https://www.facebook.com/groups/141078089311877/
http://drmorsesherbalhealthclub.com/shop/index.php/herbal-products-by-dr-morse.html Dans la video ci-dessus où il parle du roaccutane il conseille ces produits: brain & nervous system; circulation; 2 kidneys; pancreas mais ça a l’air un peu spécifique pour la personne en question. J’ai un peu regardé et au final je pense que les meilleurs qui font un peu tout sont ceux-là: brain & nervous system 1 & 2; kidneys 1 & 2; adrenal glands; liver/gallbladder. Je ne sais pas s’ils livrent à l’étranger mais on peu utiliser un relais (viabox.com; shipito.com; bongous.com). Il existe un site européen qui vend ces produits mais plus cher: http://herbsfordetox.com/index.php?route=product/category&path=109 sinon il y a le site officiel du fabricant en europehttp://eu.ourbotanicals.com/shop/

Arnold Ehret* (français) (il s’est trompé sur les globules blancs): http://www.truthseekerz.com/EHRETFRENCH_EBOK.htm
Version différente plus ancienne et moins complète (manque les recettes* par exemple): http://www.truthseekerz.com/Arnold_Ehret_french_oldversion.htm
* Le blé d’aujourd’hui et les méthodes de préparation du pain n’ont rien à voir avec celles d’il y a 100 ans, les recettes d’Ehret avec du blé sont évidemment à éviter ou en l’enlevant / le remplaçant par autre chose. Et puis même le blé ancien est toxique dans tous les cas. Le seul pain acceptable est le pain Essénien (pain de graines germées broyées) à partir de graines germées de sarrasin et/ou de quinoa.

Version du livre en anglais (peut être plus complet): http://www.truthseekerz.com/Arnold_Mucusless_Diet.pdf
Version “propre” en anglais mais sans les numéros des pages sur l’index alphabetique: http://www.truthseekerz.com/Arnold_Ehret_-_Mucusless_Diet_Healing_System_EBOK.pdf
Résumé (pas parfait): http://www.mucusfreelife.com/list-mucus-forming-foods-arnold-ehret-prof-spira/ http://www.mucusfreelife.com/mucusless-diet-food-list/ http://www.mucusfreelife.com/mucus-forming-foods/
Ragnar Berg’s Nutritive Table: http://pforlife.com/healthy-harmful-foods.htmlhttp://www.chuckrowtaichi.com/AcidAlkaline2.pdf
Autre livre d’ehret, rational fasting (anglais): http://www.truthseekerz.com/Arnold_Rational_Fasting.pdf  “Story of my life”: http://www.truthseekerz.com/Arnold_Story_of_My_Life.pdf
Cure chronic constipation: http://www.truthseekerz.com/Arnold_Chronic_Constipation.pdf

Andreas Moritz (anglais): http://www.truthseekerz.com/Andreas_Moritz.-.Timeless-Secrets-of-Health-Rejuvenation.pdfhttp://www.truthseekerz.com/andreas.moritz.-.the.amazing.liver.cleanse.pdf

Articles Andreas Moritz: http://www.ener-chi.com/articles/the-illusion-of-disease/
http://www.andreasmoritzblog.com/2011/03/21/understanding-congestion.aspxhttp://www.ener-chi.com/severe-lymph-congestion-leads-to-weight-gain/ & http://goo.gl/bTRF9X

Norman Walker (anglais): http://www.truthseekerz.com/fresh-vegetable-and-fruit-juices-by-norman-walker.pdf
Français: http://www.truthseekerz.com/Norman_Walker_-_Votre-sante-par-les-jus-frais-de-legumes-et-de-fruits.pdf
Sante de l’intestin, le colon (français): http://www.truthseekerz.com/normanwalker/Norman_Walker_-_La_sante_de_lintestin_le_colon_EBOK.htm
Rajeunir et rester jeune (français): http://www.truthseekerz.com/Rajeunir_et_rester_jeune_par_Norman_Walker.pdf

Achat livre complet en français: http://www.amazon.fr/Votre-sant%C3%A9-frais-l%C3%A9gumes-fruits/dp/2868199291

John Tilden (anglais): http://www.truthseekerz.com/john_tilden_toxemia.pdf
Autre version: http://www.truthseekerz.com/Tilden_John_H._-_Toxemia_explained.pdf
Autre livre en anglais: http://www.soilandhealth.org/02/0201hyglibcat/020116tildenpt1/020116toc.html

+Albert Mosséri, Le jeune (français): http://www.truthseekerz.com/Albert_Mosseri_-_Le_jeune.pdf
version pdf-texte erreurs possibles              : http://www.truthseekerz.com/Albert_Mosseri_-_Le_jeune-texte.pdf

Anglais: http://www.truthseekerz.com/Albert.Mosseri.the_Fast.Nature.s.Best.Remedy.htm
+L’homme, le singe et le paradis    : http://www.truthseekerz.com/Albert_Mosséri_-_L’homme_le_singe_et_le_paradis.pdf
Version pdf-texte erreurs possibles: http://www.truthseekerz.com/Albert_Mosséri_-_L’homme_le_singe_et_le_paradis-texte.pdf
+Jeuner pour revivre                      : http://www.truthseekerz.com/Albert_Mosseri_-_Jeuner_pour_revivre.pdf
Version pdf-texte erreurs possibles: http://www.truthseekerz.com/Albert_Mosseri_-_Jeuner_pour_revivre-texte.pdf
+Orthotrophie: http://www.truthseekerz.com/Albert_Isaac_Mosséri_-_Orthotrophie.pdf
La santé par la nourriture: http://www.truthseekerz.com/Mosséri_Albert_Isaac_-_La_santé_par_la_nourriture.pdf

Note: les poids de sécurités réels sont ceux du premier livre de Désiré Merien ci-dessous (page 22 ~légèrement après 1/3 de la page), ceux d’Albert Mosseri sont erronés.

Désiré Merien, Palier detox: http://www.truthseekerz.com/desiremerien/Desire_Merien_Palier_Detox_EBOK.htm
Les clefs de la nutrition: http://www.truthseekerz.com/desiremerien2/Desire_Merien_-_Les_clefs_de_la_nutrition.htm
Note: Les produits laitiers sont des poisons qui causent de l’hyperpermeabilité intestinale et ils contiennent de la caseine indigeste et intoxicante, que ce soit cru et non pasteurisé n’y change rien.

Le rapport campbell (anglais): http://www.truthseekerz.com/Colin_Campbell_-_The.China.Study.pdf

John Robbins (anglais) The Food Revolution: http://www.truthseekerz.com/The_Food_Revolution_-_John_Robbins_and _Dean_Ornish.pdf

Paul Bragg, Fasting: http://www.truthseekerz.com/Paul_Bragg_-_The_Miracle_of_Fasting.pdf

A.T. HOVANNESSIAN Raw Eating: http://www.truthseekerz.com/A.T.HOVANNESSIAN_Raw_Eating.pdf

Barbara Ann Brennan: http://www.truthseekerz.com/Barbara_Ann_Brennan_-_Le_pouvoir_bénéfique_des_mains.pdf

James Redfield, la prophetie des Andes: http://www.truthseekerz.com/La_Prophetie_Des_Andes-James_Redfield.pdf
Autre version du pdf: http://www.truthseekerz.com/La_Prophetie_des_Andes-James_Redfield-v2.pdf
Anglais: http://www.truthseekerz.com/James_Redfield_-_The_Celestine_Prophecy.pdf

Alimentation physiologique chats et chiens: http://www.truthseekerz.com/alimentation_physiologique_chat.pdf

Corinne Gouget – Les additifs alimentaires: http://www.truthseekerz.com/corinne_gouget-les-additifs-alimentaires.pdf

Herbert Shelton (français): Le jeune: http://www.truthseekerz.com/Shelton.Herbert.Macgolfin.-.Le.jeune.pdf
Autres livres en anglais: http://www.soilandhealth.org/02/0201hyglibcat/020126shelton.orthotrophy/020126.toc.html
le jeune (en anglais, “fasting & sun bathing”): http://www.soilandhealth.org/02/0201hyglibcat/020127shelton.III/020127.toc.htm
Autre livre (le système hygienique, Orthopathy): http://www.truthseekerz.com/hygienic_system_orthopathy.Shelton.Vol.VI.pdf

Hilton Hotema: http://www.truthseekerz.com/Hotema-Mans-Higher-Consciousness.pdf
http://www.truthseekerz.com/The-Lost-Word-of-Freemasonry-by-Hilton-Hotema.pdf

Autre collection de livres et d'infos

La Cure Anti Cancer de Gerson et Kelley (Michel DOGNA) (français): http://www.truthseekerz.com/Pratique-de-La-Cure-Gerson-Kelley-Michel-Dogna.pdf
Charlotte Gerson, the Gerson therapy, proven nutritional program for illnesses (anglais): http://www.truthseekerz.com/The.Gerson.Therapy.The.Proven.Nutritional.Program.for.Cancer.and.Other.Illnesses.pdf
Gerson Therapy Handbook (anglais): http://www.truthseekerz.com/Gerson-Therapy-Handbook.pdf
Gerson Therapy for those dying of cancer: http://www.truthseekerz.com/The-Gerson-Therapy.pdf
Autre Livre de Charlotte Gerson (assez laid): http://www.truthseekerz.com/Healing_the_Gerson_Way.pdf

Douglas Graham – The 80-10-10 Diet (anglais): http://www.truthseekerz.com/Douglas-Graham_The-80-10-10-Diet.pdf

Cutler: http://www.truthseekerz.com/Andrew_Hall_Cutler_-_Amalgam_Illness.pdf (l’auteur m’a envoyé un email pour que je le retire).

Victoria Boutenko (pdf assez laid par contre): http://www.truthseekerz.com/Green_for_Life-Victoria_Boutenko.pdf

http://curezone.com/upload/PDF/Save_Your_Life_/A_Way_Out.pdf

Bernard Jensen Iridology: http://www.truthseekerz.com/Bernard-Jensen-Iridology-Simplified.pdf Iris chart: http://www.truthseekerz.com/iris-chart.gif zoom: http://www.truthseekerz.com/Intricate-Iridology-Chart1.jpg
une autre: http://www.truthseekerz.com/michael_mccammon_eyes_body_chart.png
Colon chart: http://www.truthseekerz.com/chart3-1024×724.jpg embryon intestins iridology chart (pas trouvé): http://www.bernardjensen.com/BOWEL–EMBRYO–SPINE-CHART-14-x-24-Laminated_p_115.html

Breuss: http://www.truthseekerz.com/breuss_cure.htm

Peter Tompkins and Christopher Bird, the secret life of plants: http://www.truthseekerz.com/The-Secret-Life-of-Plants-Tompkins-and-Bird-1973.pdf

Tous les livres sur l’hygienisme: http://www.soilandhealth.org/02/0201hyglibcat/0201hyglibcat.html

Autres infos en anglais: http://www.soilandhealth.org/02/0201hyglibcat/020101hygienedict.html

Autres (vrais) docteurs: http://www.whale.to/a/doctors_nutr.html

Autres infos: http://positivemed.com/2013/12/21/colon-cleansing/

Paul Twitchell: http://www.truthseekerz.com/Paul_Twitchell_-_Spiritual_Notebook.pdf & http://www.truthseekerz.com/Paul_Twitchell_-_All_About_ECK.pdf

note: je n’ai aucun avis sur ce groupe spirituel, je ne sais pas quoi en penser.

Petite vidéo intéressante: https://www.youtube.com/watch?v=K6OYrkyYiDY (par contre quand il parle d’allergie et de sucres, l’allergie est un symptôme et non pas une cause, et le seul sucre nocif est celui qui ne provient pas fruits donc le raffiné, l’amidon etc.)

Reportage chaine “planète”: https://www.youtube.com/watch?v=PmnSApLU-Jw (les vitamines et mineraux chimiques sont toxiques, il faut se nourrir de celles des fruits et légumes).

Video interessante: https://www.youtube.com/watch?v=3pupDVbec2s

Une autre sur le système nerveux entérique: https://www.youtube.com/watch?v=xjgoTnVBtD0 (ne jamais prendre de complement en enzymes par contre)

N’importe quelle maladie n’est que le résultat d’une congestion généralisée (plus ou moins forte à certains endroits selon la génétique de l’individus), d’une trop grande toxicité et acidité générale (même chose) et surtout d’un manque en nutriments de bonne qualité (fruits et légumes crus). Et tout cela par faiblesse des reins (secondairement colon) et des glandes (surtout surrénales) par manque de filtration lymphatique.

Il est connu que les animaux nourris aux aliments cuits, adaptés ou non à leurs physiologie/alimentation naturelle deviennent malades (les mêmes “maladies” que l’homme moderne) ou meurent, alors pourquoi nous, humains, avec notre intelligence, nous ne sommes même pas capables d’appliquer cela à nous-mêmes?

Il faut nettoyer les anciennes couches de faiblesses/toxicités que le roaccutane a exacerbées, avant que le corps puisse directement s’attaquer au problème roaccutane, là est la difficulté. Pour toutes les autres maladies c’est plus simple, il n’y a pas cette “surcouche” qui renforce toutes les autres, tout en endommageant les organes ce qui inhibe les fonctions éliminatives et réparatives du corps.

Il faut donc changer son alimentation, c’est la base:

Eviter tout ce qui intoxique l’organisme : les aliments non-physiologiques qui forment du mucus, des acides, qui contiennent des toxines et qui abiment les intestins ou causent de l’hyperpermeabilité:
-La viande (purines, toxines (dans le gras), glycotoxines/composés cuits “étranger” à l’organisme (reaction de maillard), amines hétérocycliques, cadaverine, putrescine, endotoxines, vers, parasites, excès de protéines, contient énormement de soufre, dioxines, antibiotiques, putrefaction, etc..). Aucune chance d’aller mieux sans arrêter de manger ce poison totalement non adapté à l’espèce humaine. La viande rouge (veau inclus) est la plus toxique de toutes.
-Les produits laitiers (caséine, bcm7, lactose, antibiotiques, etc.. note: Robert Morse compare le lait pasteurisé à du plastique).
-L’élément alimentaire le plus intoxicant pour l’être humain (après pesticides et conservateurs évidemment) sont de loin les protéines (et surtout les protéines complexes, surtout cuites, & surtout gluten&caséine), nous ne sommes absolument pas adapté pour manger des aliments riches en protéines complexes comme les espèces carnivores (chats, lions, ..), mais plutôt pour les sucres et acides aminés simples (fruits). Il ne faudrait jamais dépasser 40-70 grammes (selon son poids et activité physique) de protéines par jour, et jamais plus de 10-20 grammes de protéines complexes (0 si on veut améliorer sa santé) lorsque l’on souhaite faire de la detox/régénération. Le second élément le plus intoxicant et bloquant la filtration rénale/lymphatique sont tous les aliments cuits dans ou avec de l’huile (frit), et aussi tous les autres aliments gras cuits à haute température.
La cuisson lie la chimie à l’intérieur des aliments, créant des molécules indigestes et toxiques. Cela cause aussi une importante leucocytose digestive, surtout avec la viande cuite et produits laitiers pasteurisé, ce qui utilise inutilement les ressources de l’organisme, qu’il aurait dû à la place utiliser pour se détoxifier et se régénérer. Les aliments partiellement digérés causent eux aussi de la leucocytose digestive (tous les aliments toxiques en fait).
L’humanité a évolué et est adapté pour manger très peu de protéines, il a donc développé une capacité à adsorber (différent d’absorber) les protéines, ce qui fait que lorsque l’on en mange trop, le corps adsorbe quand même la totalité de ce que l’on lui donne, et en général on en prend beaucoup trop, c’est la cause majeure des problèmes de santé aujourd’hui, on empoisonne/congestionne notre corps et système lymphatique ainsi que nos reins avec 10x trop de protéines et on ne peut pas filtrer correctement le système lymphatique et tout ces déchets cellulaires naturels et de l’alimentation ce qui cause nombre de “maladies” (congestion lymphatique/intoxication des cellules).
-Les aliments transformés, le sucre raffiné, transformé ou synthétique*, le MSG, nitrates, nitrites, le sel de table, le HFCS, autres additifs.
-*Les substitues de sucre (saccharine, aspartame, sorbitol, ..). Encore plus toxique que des drogues comme l’héroïne.
-Les grains/céréales (amidons forts),
 riz, maïs, blé, seigle, orge, avoine, epeautre, kamut, etc.. (gluten, WGA, lectines, saponines, acide phytique, mycotoxines, glucides qui forme de la “colle” sur les intestins, même le maïs contient du gluten toxique et qui cause de l’hyperpermeabilité, mais bien moins que celui du blé). On peut prendre un peu de riz (semi-complet voir blanc mais avec + de 1.5gr fibre par 100gr) une fois que l’on se sent complétement en parfaite santé ou pour “tricher” en de rares occasions. Le maïs est toxique mais bien moins que les autres céréales à gluten. 
-Les légumineuses
(concentré amidons + proteines complexes = indigeste = toxicité, acide phytique, lectines, saponines, tanins, excès soufre, excès protéines, inhibiteurs enzymes, très acidifiants, etc.), le soja (aluminium, hémagglutinine, exces phyto-oestrogene, acide phytique, inhibiteurs d’enzymes, troubles thyroïdien, goitrogènes, forme autant de mucus que la viande, plante très toxique), les cacahuetes/arachides (lectines non detruite par la cuisson, comme le WGA du blé, saponines, composés acides, fait apparemment coagulé le sang, aflatoxines, etc..).
-Farine + produits à base de farine (céréales, gluten, mucus, effet colle, acidifiant, etc..)
-Les excès de gras, les acides gras rancides (hautement toxiques pour le cerveau) et les mauvaises huiles: les huiles chauffés, la margarine, les excès d’omega 6 et huiles extraites non-naturellement et non à froid (les huiles de tournesol/soja/carthame, etc.). Ne pas se priver des bons gras (avocats, graines de lin, …) mais ne pas non plus en abuser. Tout est question d’équilibre.
-Les aliments en conserves ou avec emballage plastique (surtout si non certifié sans bisphénol et phtalates).
-Les excès de solanacée: tomates, pommes de terre, et surtout: aubergines, piments/poivrons, etc.. Aussi les noix non-trempés/non-germés et excès de champignons; tout cela cause de l’hyperpermeabilité intestinale (les tomates plus que les pommes de terre apparemment). Eviter les noix pendant périodes de detox, comme toutes les proteines et sucres complexes.
Les oignons et l’Ail sont aussi mauvais (en exces) pour les intestins chez les personnes faibles à ce niveau. Les oignons rouges le sont moins que les autres. Le bon soufre que contiennent les légumes (oignon & ail inclus) est nécessaire pour l’organisme, en faible quantité. Pendant la detox Robert Morse conseille de les éviter, sinon on peut en prendre très très peu je pense (et pas tous les jours).
-La tomate cuite sous n’importe quelle forme (sauce tomate, etc..) est le seul végétal acide (bien qu’étant un acide “faible”), il faut éviter de trop en consommer. Les tomates contiennent en plus de forts niveaux de glutamate naturel, le plus élevé du monde végétal, qui devient encore plus problématique quand cuit (le glutamate est libéré et concentré). La moutarde est acide elle aussi. Tout ce qui comporte les ingrédients vinaigre blanc ou vinaigre de vin est très acidifiant. Le vinaigre de cidre de pomme est alcalinisant.
-Stimulants toxiques: café, thé, chocolat, etc.
-Les excès de sel/sodium qui est aussi un stimulant (il peut bloquer l’élimination rénale et les endommager ainsi que les surrénales et intestins),
surtout le sel de table qui est extrait/raffiné à 650-800 degrés, cela cause une denaturation des cristaux et un sodium completement inutilisable, extrêmement toxique et démineralisant (s’il y a écrit sur le label uniquement “sel de mer” il peut quand même s’agir de ce poison, il faut qu’il soit précisé “non raffiné”), je ne suis pas certain mais je pense même que cette forme de sodium dénaturé peut causer un manque de vrai sodium. L’excès de sel (surtout raffiné) cause une perte de calcium et de potassium, si les niveaux de potassium sont trop faibles le corps ne pourra pas correctement éliminer l’excès de sodium.
–Le sel de mer non raffiné (“celtique” gris de guérande ou camargue par ex) est déjà bien mieux. Mais il y a de nombreux polluants dans la mer, je pense que la fleur de sel (non raffiné lui non plus) est mieux que le sel celtique. J’ai des effets étranges sur le système nerveux avec le sel gris celtique.
–Je n’aime plus le sel cristallin de l’himalaya car j’ai remarqué qu’il empêche la bonne digestion et qu’il a un effet étrange (lui aussi) sur le système nerveux et la candidose. J’ai aussi l’impression qu’il me donne des douleurs aux reins.
Je pense qu’il ne faudrait pas dépasser 800mg de sodium (uniquement de fleur de sel non raffiné) (si l’on parle de source non-végétale) par jour (plus est acceptable si végétal), et minimum 400-500mg. Dans une cuillère a café de sel (= ~6 grammes) il y a ~ 2300mg soit 2.3 grammes de sodium. Lorsque l’on mange de la viande le sodium permet de neutraliser son acidité/toxicité spécifique donc le besoin de sodium augmente (mais différent d’un vrai besoin par le corps).  Plus d'info sur le sodium:

  Pour un bon équilibre potassium-sodium le ratio devrait être au minimum de 8:1 (8x plus de potassium que de sodium). Nos ancêtres consommaient apparemment ~700mg de sodium et ~11000mg de potassium (pas forcément tous les jours évidemment), cela fait donc un ratio de ~16:1, la plupart des gens d’aujourd’hui avec leurs organismes dégénérés (acidose globale, surrénales faibles) auraient quelques difficultés avec si peu de sodium.
Un manque de sodium est tout aussi néfaste évidemment. Moins bonne/moins pire solution: on peut prendre de faibles quantités de fleur de sel de temps en temps (ou tous les jours en faible dose); et la meilleure solution: la meilleure forme de sodium est le céleri (+ autres fruits/légumes) et en second le plasma de quinton.
Lorsque l’on a un organisme très toxique, on peut prendre de plus grandes quantités de sodium pendant quelques jours 1 semaine (max 2-4gr /jour je dirais, dépendant de la durée), uniquement du plasma de quinton dans ce cas-la, mais toujours faire des pauses, ne pas le faire sur la durée, ceci peut fortement aider à la détoxification (fait correctement). Le plasma de quinton contient apparemment du sodium bien plus biodisponible et bien moins nefaste que les autres formes.
 Le sodium est un des plus importants éléments alcalinisant du corps, c’est pour cela que l’on donne des IV de sodium dans les hôpitaux (on peut faire des IV de plasma de quinton isotonie). Il faut donc ne pas en manquer, ni en avoir en exces (surtout sous la mauvaise forme). Donc optez pour le plasma de quinton si vous avez besoin de sodium (ou du jus avec du celeri).
Dosages: Dans une cuillère a café de sel (= ~6 grammes) il y a ~ 2300mg soit 2.3 grammes de sodium. Dans un demi-verre (~55ml) de plasma marin de quinton hypertonie (34‰) il y a ~500mg de sodium. Si vous avez déjà gouté le plasma de quinton en hypertonie vous connaissez l’intuition de dégoût que vous avez et il n’y a que 500 mg de sodium dans un demi-verre, alors imaginez-vous ce que ça donne 1 cuillère a café de sel qui en contient 4 fois plus, par jour, (la plupart des gens en consommes jusqu’à 2 cuillères à café sans forcément le savoir). C’est le principal problème en passant d’une alimentation toxique pleines de stimulants (viande, lait, etc..) à une alimentation physiologique, on a des surrénales qui doivent se réadapter et c’est parfois difficile, trop de fruits riches en potassium peuvent demander plus de travail aux surrénales pour garder le sodium, et un exces de sodium pareil, les gens font en général du yoyo entre trop de potassium et trop de sodium. La solution dans ce cas-là (fatigue surrénale et problèmes sodium/potassium) est de réduire le sodium, les fruits et augmenter les légumes. Dans les produits en magasin bio (ratatouille, sauce tomate, quinoa précuit/préparer et autres) même si le sel est non raffiné, il y en a beaucoup trop, je pense que dans certains de ces produits il y a plus de 2 grammes de sodium par 400gr et dans le ketchup 2 grammes par 100gr.

L’hypernatrémie se produit quand une devient déshydraté et les reins ne peuvent pas faire face à l’excès de sel dans le sang. Cette condition peut se produire lorsque les gens ont eu des vomissements ou de la fièvre, ou quand ils font trop d’exercice, et ont trop de sel dans leur système en buvant des boissons sportives  ou des comprimés salés, ou des aliments salés. Il s’agit d’une grave condition qui peut entraîner des dommages au cerveau, toutes personnes ayant les symptômes d’hypernatrémie devrait se voir donner de l’eau, il doit être donné, et ensuite vu par un médecin. Certains des symptômes incluent l’irritabilité, les crampes musculaires, la confusion, la dépression et des vomissements.

Si on s’est empoisonné au sodium chroniquement il faut progressivement réduire sa dose (on peut directement diviser par 2 si c’etait plus de 4grammes par jour et ensuite réduire progressivement) et ne pas abuser du potassium pour ne pas causer un déséquilibre dans l’autre sens (augmenter les légumes réduire les fruits surtout ceux riches en potassium). Avec un empoisonnement trop important direct au sodium on peut par contre prendre 1-2 bananes qui sont le fruit le plus élevé en potassium, pour calmer les choses. Ne pas boire trop d’eau cela peut faire empirer les choses, mais pas trop peu non plus encore une fois…

Il existe aussi des sel d’ail et d’oignon. Liste: http://www.recettes.qc.ca/forum/message.php?id=261463 & http://www.recettes.qc.ca/forum/message.php?id=267038

-Les additifs alimentaires à éviter (même bio):

 

Il faut donc éviter les sucres et protéines complexes (cereales, legumineuses, produits laitiers, oeufs et viande) (complexes = chaînes longues). Éviter aussi les aliments cuits (au maximum), ils sont vides d’enzymes (les enzymes sont bonnes pour nettoyer le sang), vides d’énergie vibratoire/électrique/magnétique, intoxicants et surchargent le foie et l’organisme. C’est surtout les aliments partiellement digérés/décomposés en composés simples qui deviennent très toxiques pour l’organisme, c’est le cas pour les aliments cuits (création de nouveaux composés toxiques/indigestes, surtout d’aliments riches en protéines complexes et amidons), tout ces types d’aliments sont donc aussi acidifiant. Ensuite il y a l’assimilation, après la digestion, un autre problème lorsque l’on a un organisme congestionné.
Donc en gros il faut se nourrir de fruits et légumes crus ou en jus, un régime adapté à notre physiologie (voir plus bas) en rajoutant (lorsque correctement préparer -trempés/germés/fermentés-) quelques fruits à coques (sauf arachides) et quelques bonnes graines (éviter fruits à coques et graines en période detox), il faut les trempés/germés pour éliminer les inhibiteurs d’enzymes et l’acide phytique. Certaines lectines et certaines saponines ne sont pas éliminées par le trempage donc il faut limiter l’apport en aliments riches, la cuisson peu réduire les lectines, la fermentation peu réduire les saponines, le trempage réduit l’acide phytique et les inhibiteurs d’enzymes. Les fruits à coques contiennent des protéines complexes (qui peuvent posé problème quand on a une hyperpermeabilité). Le plus important (au départ) est d’arrêter les poisons majeurs, en premier les plus nocifs de tous, les céréales/gluten (surtout le blé moderne mais aussi le maïs etc.) ainsi que les produits laitiers (surtout bovin) et ensuite le reste: aspartame, le MSG (et autres produits du même type) et le sel de table raffiné etc…

La céréale la moins toxique est le riz, mais dans un corps encore toxique, congestionné, avec organes épuratifs très lents, une digestion qui ne fonctionne plus et avec du candida ce n’est pas bon du tout. La pomme de terre cuite au four est une bien meilleure alternative.
Le sucre le plus mauvais pour les surrénales est évidemment le sucre raffiné, mais encore plus quand coupler à du gras comme l’huile de palme, même dans des biscuits sans gluten et bio, même s’il n’y en a que peu.

Lorsque l’on arrête la viande et que l’on a plus l’apport stimulant en neurotransmetteurs (qui stimulent/assistent les surrénales) (agissent comme un stéroïde) on tolère bien moins les aliments acidifiants.

Par contre il faut savoir aussi qu’il n’y a pas de retour en arrière possible pour les produits laitiers et gluten (ou autres grosses toxines) après s’en être déshabitué pendant plus de quelques mois, car comme pour tout poison, a force d’en prendre  le corps s’y habitue, apprend à se protéger et réagit moins fortement même si c’est à son détriment. En reprendre après s’en être déshabitué est bien plus dangereux, le corps ne sera plus préparé face à ces aliments très nocifs et prendra donc un choc toxique bien plus important (mais bon il n’y a pas de risque mortel faut pas avoir peur non plus). Exemple:

“Les chercheurs ont réalisé des expériences in vitro sur des cellules humaines pour savoir si ces 3 protéines pouvaient protéger les cellules des activités génotoxiques du thé, du café et des PLPs. Résultats : l’alpha-amylase, la sérum albumine et la myoglobine protègeraient les cellules des effets génotoxiques du thé, le café et les PLPs. La sérum albumine et l’alpha-amylase salivaire peuvent s’associer à l’EGCG. Ceci expliquerait pourquoi les PLPs alimentaires ne bloquent pas les cellules et ne causent pas de maladies.

Par ailleurs, ces protéines naturelles de l’organisme n’inhibent pas les dommages causés par des molécules utilisées en chimiothérapie : étoposide et camptothécine. Pour Scott Kern, auteur de ces travaux, cela montre que ces défenses naturelles ont évolué au cours du temps, en réponse aux composés présents dans les plantes qui faisaient partie de l’alimentation humaine.

De plus, les chercheurs ont été surpris de constater qu’après un certain temps d’exposition aux toxines, les cellules ne semblaient plus avoir besoin des protéines protectrices : après environ 2 semaines, les chercheurs avaient plus de difficultés à endommager les cellules en utilisant les mêmes molécules qui créaient des dommages quelques semaines plus tôt !

Les cellules semblent donc posséder une capacité innée à se protéger de ces molécules toxiques, même en l’absence de l’alpha-amylase, de la myoglobine et de la sérum-albumine. En conclusion, les personnes qui consomment beaucoup de PLPs pourraient développer naturellement une protection cellulaire vis-à-vis des toxines du thé ou du café.”

Voilà pourquoi certaines personnes qui arrêtent les produits animaux deviennent “malades”, ils les remplacent par des céréales et des légumineuses qui sont tout aussi néfastes (voir bien plus pour certaines). Et parmi cette communauté (frugivore, crue, vegetalienne, ..) il y a ceux qui consomment bien trop de protéines, d’autre qui consomment trop de gras (noix, huiles, etc..), ou ceux qui en consomment pas assez, l’excès d’acides gras (surtout de certains types [chauffés, rancides, extraits chimiquement]) en même temps que le sucre (surtout avec les amidons) empêche (le sucre) d’atteindre les cellules et cause de l’hyper et hypoglycémie et fatigue pancreas et surrénales, et cause des candidoses. Il y a aussi les déclenchements des processus de detox qui peuvent provoquer certains symptômes (voir les livres d’Ehret, Désiré Merien, Robert Morse pour plus d’explications).

Note: J’ai souvent eu (pendant 8 ans) une douleur depuis que j’ai pris le roaccutane côté droit du haut/milieu du ventre, j’ai pendant longtemps cru que c’était le foie ou les intestins, mais en fait c’était le pancréas.

Le nutriment que tout le monde consomme de nos jours et qui est un des plus toxique sont les protéines, elles sont la cause majeure des problèmes de santé, même les végétariens et végétaliens sont touchés par ce problème en consommant des légumineuses et céréales. Tout comme le sel les protéines sont un stimulant, étant très indigestes pour nous elles causent une hyperactivité temporaire des organes, des surrénales et du système nerveux, et cela fatigue et intoxique l’organisme a la longue.

Seuls les fruits (et certaines plantes) sont capables de détoxifier l’organisme et régénérer le système nerveux, les fruits les plus “puissants” sont les oranges, citrons, les pastèques et les baies. Les baies sont les fruits par excellence pour régénéré toutes les glandes endocrines.
Les pommes et poires contiennent beaucoup de fructose car ce sont des fruits fortement croisés par l’homme, certains peuvent avoir des problèmes avec.

Note: manger parfaitement de manière hypotoxique et absolument nécessaire en période de detox, mais les protéines ne sont pas non plus l’ennemie jurée, il y en a besoin de temps en temps, même potentiellement via la viande, mais en tout cas cela ne devrait jamais être plus d’une fois par semaine en temps normal, et jamais en temps de detox/régénération (bien que par tranche de 1 mois de detox, je pense qu’un peu de poisson peut être positif, pour aider à la reconstruction, mais bon le truc c’est qu’en disant ça, on se dit pourquoi pas plus? et on recommence à se gaver). Tout excès de protéine est très toxique, mais encore plus avec les protéines très complexe/inutilisable comme le gluten et la caséine.
Lorsque l’on prend de la viande (ce qu’il faudrait éviter de faire si l’on veut aller mieux) l’on peut prendre des enzymes digestives pour aider lorsque le pancréas et le foie sont faibles, mais il ne faut pas le faire plus d’une fois par semaine je dirais.

Energie vibratoire des aliments

 

Les aliments les plus bénéfiques et énergisants sont les fruits et légumes manger dans les heures qui suivent la “récolte”, plus le temps passe plus l’énergie vitale de l’aliment s’estompe. La cuisson détruit cette énergie vitale. http://www.conscienceverte.fr/la-regle-de-bovis-(premiere-partie)-2-168.htmlhttp://www.conscienceverte.fr/la-regle-de-bovis-(deuxieme-partie)-2-197.html

Extrait du livre de Robert Morse:

Let’s examine the electromagnetic energy of foods to further understand which foods are key to your regeneration and your vitality. Electromagnetic energy is rated in units called angstroms. The higher the quantity of angstroms a food gives off, the higher the energy of the food. When you eat foods picked fresh from nature, and eat them without cooking or processing them, the high electromagnetic energy of that food is transferred to your body and its cells.

ENERGY OF HEALTHY FOODS
Fresh raw fruits 8000 to 10,000 angstroms
Vegetables (fresh, raw) 8000 to 9000 angstroms
Milk (fresh, raw) for children under two years of age only. 8500 angstroms
Vegetables (cooked) 4000 to 6500 angstroms
ENERGY OF TOXIC FOODS
Milk (pasteurized) 2000 angstroms
Cheese 1800 angstroms
Refined white flour 1500 angstroms
Cooked meats 0 angstroms
BODY FREQUENCIES
Human (average) 6500 angstroms
Cancer Patients (generally) 4875 angstroms

ORDINATEUR/ELECTRONIQUE: ~2000 angstroms

The importance of the information in this previous chart will become clear when you understand that as homosapiens we need at least 6000 to 7000 angstroms of systemic energy at all times to even begin to smile, no less to be happy and healthy. According to Christopher Bird in his book The Secret Life of Plants (see bibliography), at approximately 4500 to 5200 angstroms, you are more susceptible to cancer or other seriously degenerative issues.
Fruits and vegetables that are frozen when fresh will resume the same level of radiation (electromagnetic energy) when defrosted. Refrigerated foods will slowly deteriorate. Bananas are one of the few, if only, fruits that increase in nutrition and sugars, and consequently in electromagnetic energy, after they have been picked unripe. One of the laws of physics in this universe is the law of balance— homeostasis. The lower the energy of the food you eat, the lower your systemic energy becomes. This creates hypoac-tive or underactive tissues.
The more energetic the foods are that you eat, the more vibrant and healthy you become. As we increase the energy of the physical body, we lift ourselves up out of despair and disease. This opens the senses to a whole new world of understanding and health. The vitality you can achieve is indescribable; it can only be experienced.
The body is a tremendous machine; fully aware of itself, with self-healing and cleaning mechanisms already built in. The body can get so healthy that you don’t even realize that you are using it. No aches, no pains, no weaknesses, only pure energy. If you wish to experience this pure energy you must consume pure energy. It’s that simple. Have vitality, have dynamic energy, have fun … go raw!

The secret life of plants (pdf dispo plus haut):

The specific technique of dowsing food for freshness and vitality was learned by engineer Simoneton, now also in his eighties-though he looks like a successful French businessman in his sixties-from another extraordinary Frenchman, Andre Bovis, a fragile tinker who died in his native Nice during the Second World War. Bovis is most widely known for his experiments with pyramids built to the dimensions of the Great Pyramid of Cheops, which he found would mysteriously dehydrate and mummify dead animals without decomposing them, especially if they were placed in a pyramid at the relative height of the King’s Chamber, or one third of the way from the base to the summit.
Basic to Bovis’ theory is that the earth has positive magnetic currents running north to south, negative magnetic currents running east to west. He says that these currents are picked up by all bodies on the surface of the earth, and that any body placed in a north-south position will be more or less polarized, depending on its shape and consistency. In human bodies these telluric currents, both positive and negative, enter through one leg and go out through the opposite hand. At the same time cosmic currents from beyond the earth enter through the head and go out through the other hand and foot. The currents also go out through the open eyes.
All bodies containing water, says Bovis, accumulate these currents and can radiate them slowly. As the currents go out and act and react against other magnetic forces in objects, they affect the pendulum held by the dowser. Thus the human body, as a variable condenser, acts as a detector, selector and amplifier of short and ultra-short waves; it is a gobetween for the animal electricity of Galvani and the inanimate electricity of Volta.
At the same time the pendulum, says Bovis, acts as a perfect lie detector in that if a person is frankly saying what he thinks about some subject, it will not affect the radiations and thus not affect the pendulum; but anyone saying something different from what he is thinking changes the wavelengths, making them shorter and negative.
Bovis developed a pendulum from a similar device which he says was used by the ancient Egyptians, made from crystal with a fixed metal point suspended on a double strand of red and violet silk. He called it “paradiamagnetique” because it is sensitive to objects which are either attracted or repelled by a magnet. Bodies which are attracted, such as iron, cobalt, nickel, magnesium, chrome, or titanium, he called paramagnetic; those which are repelled, such as copper, zinc, tin, lead, sulfur and bismuth, he called diamagnetic. By placing a small magnetic field in the form of a solenoid between the dowser and the pendulum he claimed to be able to pick up very faint currents such as those emanating from a non fecundated egg. He explained the use of red and violet strands as increasing the sensitivity of his pendulum on the grounds that red light vibrations are the same as the atomic vibrations of iron, which are paramagnetic, and those of violet being the same as copper, which are diamagnetic.
Bovis found that with his pendulum he could tell the intrinsic vitality and relative freshness of different foods within their protective skins because of the power of their radiations. To measure with his pendulum the varying radiant frequencies produced by foods Bovis developed a biometre, or simple ruler arbitrarily graduated in centimeters to indicate microns, which are thousandths of a millimeter, and angstroms, which are a hundred times smaller, covering a band between zero and ten thousand angstroms.
By placing a piece of fruit or vegetable, or any kind of food, at one end of the ruler, Bovis could watch his swinging pendulum change directions at a certain distance along the ruler, which gave him an indication of the degree of the food’s vitality. According to Bovis the limit of any object’s radiance is overcome at some point by the general telluric field surrounding it, and can thus be measured. Dowsers maintain that any two objects of the same material and size placed a yard or so apart will create two fields which will repel each other at a halfway mark easily noted with a pendulum. Increasing the size of one of the objects will cause its field to move closer to the smaller object.
Simoneton found that food which radiates 8,000 to 10,000 angstroms on Bovis’ biometre would also cause a pendulum to turn at the remarkable speed of 400 to 500 revolutions per minute in a  radius of 80 millimeters.
Foods which radiate between 6,000 and 8,000 spun it at a rate of 300 to 400, with a radius of 60 millimeters: Meats, pasteurized milk, and overcooked vegetables, which radiate less than 2,000 angstroms, have not sufficient energy to make the pendulum spin.
For those who might complain about the arbitrary selection of angstroms for measuring the relative radiant vitality of objects, Louis Kervran, in a preface to Simoneton’s book, Radiations des Aliments, points out that the angstrom is no more arbitrary than the calorie used in nutrition-a calorie being the quantity of heat required to raise the temperature of one gram of water one degree centigrade. All systems of measurement, says Kervran, are conventional; Bovis’ angstrom merely made it easy to distinguish between the radiant value of fermented cheese, which reads at 1,500, and that of fresh olive oil, which reads at 8,500. In any case, Kervran adds, the wavelengths emitted by fruits and vegetables and other biochemical foodstuffs which are picked up with the pendulum are of totally unknown nature, apparently outside the electromagnetic spectrum. It is simply the fact that they are measurable by dowsing methods which remains of great practical value.
According to Bovis, wavelengths broadcast by an object are picked up by the nerves in a human arm and then amplified by means 6f a pendulum swinging at the end of a string. Impressive proof of this has been established in Montreal by Jan Merta, whose laboratory experiments clearly indicate that a minute muscular movement occurs in the area of the wrist a fraction of a second after a change in the encephalograph has been registered. Merta has also designed a dowsing device, which can be placed not only in the hands but on the arms, shoulders, head, legs, or feet, or any other part of the body where it can be balanced.
In line with Bovis and Lakhovsky, Simoneton reasoned that if human nerve cells can receive wavelengths they must also be transmitters: senders and receivers must be able to enter into resonant vibration with each other in order to pick up a transmission. Lakhovsky likened the system to two well-tuned pianos: when a note is struck on one it will cause the same note to vibrate on the other.
Some dowsers say that the prime sensor in the human body may be located in the area of the solar plexus. This appears to be borne out by Harvalik’s most recent research. To shield parts of the human body from the effects of the ocean of magnetic forces surrounding it, Harvalik took an eight-foot-by-ten-inch strip of highly effective magnetic shielding (made from a Co-Netic AA Perfection Annealed sheet 0.025 inches thick, produced by the Magnetic Shield Division of the Perfection Mica Company) and rolled it into a two-layered cylinder which could be lowered around the body to shield head, shoulders, torso, or pelvic area.
With the shield covering his head, Harvalik walked blindfolded across a level area known to produce dowsing signals and obtained a strong reaction over each of three dowsing zones. The same reactions were obtained with his head exposed but his shoulders shielded. Gradually lowering the shield, Harvalik found that he could pick up dowsing signals until he reached an area between the 7th and 12th rib, that is to say from sternum to navel.
“These measurements,” says Harvalik, “suggest that dowsing sensors must be located in the region of the solar plexus and that perhaps there are additional sensors in the head or brain.”
Dr. J. A. Kopp of Ebikon, Switzerland, who for years has been working with dowsing techniques to locate geopathogenic zones that seem to be related to high incidences of cancer, reported in 1972 that a German engineer, in an experiment analogous to those of Harvalik, had himself carried horizontally on a stretcher over a dowsing zone. As his head passed the dowsing zone, the rod was undisturbed; when his solar plexus was above the same zone, the dowsing rod immediately reacted. Using a pendulum to establish the relative radiance of different foods was a technique developed by Simoneton as a matter of life or death.
During the First World War he underwent five operations. One dark night lying on a stretcher by a hospital train he overheard two medics whispering in the shadows cast by a kerosene lantern that he was so severely tubercular there was no chance of his recovery. A forced diet of rich food ruined his liver and gave him other unpleasant side effects.
Barely surviving the ministrations of the medics, Simoneton discovered Bovis’ system of selecting fresh and vital foods from poisonous fare. In a short time he rid himself not only of the TB but of its side effects and became so healthy that years later, at sixty-six and sixty-eight he still fathered children, and at seventy was still playing tennis.
As a young engineer Simoneton had been drafted into the French army to work on the new science of radio, which, says Simoneton, was in those days at about the level that dowsing is today. During World War I Simoneton worked alongside such electrical luminaries as physicist Louis de Broglie, who was to establish that every particle, down to a photon of light, is associated with a specific wavelength.
With this background Simoneton had enough electrical engineering and radio knowledge not to dismiss Bovis as a quack, and was able to establish empirically that with Bovis’ system he could measure specific wavelengths from foods that indicated both vitality and freshness. Milk, which he measured at 6,500 angstroms when fresh, lost 40 percent of its radiation by the end of twelve hours and 90 percent by the end of twenty-four. As for pasteurization, Simoneton found that it killed the wavelengths dead. The same he found true of pasteurized fruit and vegetable juices. Garlic juice, when pasteurized, coagulated like dead human blood and its vibrations dropped from around eight thousand angstroms to zero.
On the other hand freezing fresh fruit and vegetables has the effect of prolonging their life; on defrosting they resume their radiance at almost the same level as when they were iced. Food placed in a refrigerator will deteriorate, but at a much slower pace. Unripe fruits and vegetables in a refrigerator may actually increase in radiance as they slowly mature.
Dehydrated fruit was found by experiment to retain its vitality; if soaked in “vitalized” water for twenty-four hours, even several months after drying, it would reradiate almost as strongly as when freshly picked. Canned fruits remained perfectly dead.
Water turned out to be a very strange medium: normally unradiant, it was capable of being “vitalized” by association with minerals, human beings, or plants. Some waters, such as those at Lourdes, Bovis found, in 1926, to radiate as high as 156,000 angstroms. Eight years later some of the same water still registered 78,000 angstroms. The Czech-born psychic Jan Merta holds that the rind from apples, pears, and other fruits and vegetables, when left to soak in a glass of water overnight, releases healthful vibrations into the water which can then be drunk to provide better nourishment than the rind itself, which has little or no effect on Simoneton’s pendulum.
To simplify life for readers of his book, Simoneton divided foods into four general classes. In the first he placed those foods whose radiant wavelength he found higher than the basic human wavelength of 6,500 angstroms, going up to 10,000 or higher. These include most fruits, which run between 8,000 and 10,000 at the peak of their maturity, and vegetables if eaten fresh from the garden. Simoneton noted that by the time most vegetables get to the market in town they have lost one-third of their potency; by the time they have been subjected to cooking, they have lost another third.

Simoneton says fruits are filled with solar radiation in the healthful light spectrum between the bands of infrared and ultraviolet, and that their radiance rises slowly to a peak while ripening, then gradually decreases to zero at putrefaction. The banana, which is healthily edible for about eight days out of a span of twenty-four between the time it is picked and when it starts to rot, gives off optimum vibrations when it is yellow, not so good when green, and very low when black. Anyone who has lived in pineapple-growing areas of the world such as the Hawaiian islands knows that a pineapple picked and eaten at the precise time of its ripening-a period lasting no longer than a few hours -has a delicious taste which amazes people who have only eaten storebought fruit picked long before they come to maturity.
Vegetables are most radiant if eaten raw, two raw carrots being better than a plateful of cooked ones. The potato, which has a radiance of only 2,000 angstroms when raw (perhaps because it grows underground hidden from the sun), mysteriously rises to 7,000 angstroms when boiled and all the way to a very healthy 9,000 when baked. The same applies to other tubers. Legumes, such as peas, beans, lentils, or chickpeas, rate 7,000 to 8,000 when fresh . Dried they lose most of their radiance. They become heavy, indigestible, and hard on the liver, says Simoneton. To benefit from legumes they too should be eaten raw and freshly picked. Optimum results, says Simoneton, come from their juices, especially if drunk at 10 A.M. and 5 P .M. when they are easily digested and do not tire the system but nourish it.

On Simoneton’s scale wheat has a radiance of 8,500 angstroms; when cooked this rises to 9,000. He says wheat can and should be eaten in a variety of ways rather than simply in bread. Whole-wheat flour should be mixed into pies, tarts, and other pastries with butter, eggs, milk, fruits, and vegetables. Baked in a wood-burning oven, bread gives off even better radiations than if cooked with coal or gas.
Olive oil was found by Simoneton to have a high radiance of 8,500, and to be extremely long-lasting. Six years after pressing it still gives off around 7,500. Butter, which radiates about 8,000, is good for about ten days before it starts to fall off, reaching bottom in about twenty days.
Ocean fish and shellfish are good foods with a bright radiance from 8,500 to 9,000 especially if caught fresh and eaten raw. This includes crabs, oysters, clams, and other shellfish. Fresh water fish is much less radiant.

In Simoneton’s second category he places foods radiating from 6,500 down to 3,000 angstroms. These include eggs, peanut oil, wine, boiled vegetables, cane sugar, and cooked fish . He rates a good red wine between 4,000 and 5,000, and says it is a better drink than devitalized city water, and certainly better than coffee, chocolate, liquor, or pasteurized fruit juices, which have virtually no radiance.
Echoing Nichols, Simoneton says that, whereas the juice of a fresh sugar beet gives 8,500 angstroms, refined beet sugar can fall as low as 1,000, and the white lumps that get wrapped in papers are down to zero.
Cooked meats, sausages, and other innards are all in Simoneton’s third category along with coffee, tea, chocolate, jams, fermented cheeses, and white bread. Because of their low radiation (note: less than 2,000 angstroms) they do one little or no good, says Simoneton. Meats are almost pointless to eat (note: he differenciate meats & fish); they are an exercise in tough digestion, which wears out rather than vitalizes the eater, requiring him to drink coffee to keep from falling asleep.
In his fourth category are margarines, preserves, alcohols, liquors, refined white sugar, and bleached white flour: all dead as far as radiations are concerned.

Applying his technique for measuring wavelengths directly to human beings, Simoneton found that the normal healthy person gives off a radiance of about 6,500 or a little higher, whereas the radiations given off by tobacco smokers, alcohol imbibers, and carrion eaters are uniformly lower. Bovis claimed that cancer patients give off a wavelength of 4,875, which, he noted, was the same wavelength as that of overrefined white French bread before the Second World War. However, because a cancer victim will radiate this low level long before any overt symptom of his disease is in evidence, Bovis pointed out that it is possible to take remedial steps well before the ailment has made serious inroads into the body’s cellular tissue.
It is Bovis and Simoneton’s thesis that human beings should eat fruit, vegetables, nuts, and fresh fish that give off radiations higher than their own normal 6,500, if they wish to energize themselves and feel healthy.
They believe that low-radiance foods, such as meats and bad bread, instead of bringing vitality to the body, sap the body of its existing vitality and that that is why one can feel heavy and devitalized from a meal one expected to replenish one’s energy.
From the fact that most microbes read well below 6.5 thousand angstroms, Simoneton, like Lakhovsky, deduces that they can only affect a human being whose vitality has been lowered to a point where cells resonate at their wavelength, whereas a body with a healthy vitality remains immune to attack by microbes. This gives a raison d’etre for deadly microbes in an ordered universe. The same principle, no doubt, explains why plants whose radiance has been reduced by chemical fertilizers are subject to attack by pests.
It struck Simoneton that the therapeutic marvels attributed since the dawn of history to herbs, flowers, roots, and barks might not be due simply to their chemical content, but the healthy wavelengths they radiate. Though the apothecary’s shelves are still stocked with chemical derivatives from plants and herbs, their curative powers no longer appear so miraculous. The secret of their potency seems to have been lost.
Old wives and hermits are still reputed to know and understand the mysterious healing powers of plants, but they must have acquired their knowledge by some extra sense, or the woods would be strewn with the corpses of accidented sages, poisoned by belladonna, deadly nightshade and a host of other noxious weeds.
Simoneton believes the day will soon come when vaccines are made not from the bodies or carcasses of animals but from the radiant juice of plants. To set the world right Simoneton envisages doctors with headphones like radio operators, able to diagnose by the frequencies they receive from patients just what ails them, able to broadcast to them just the frequencies required to set things right.
Perhaps the most informed doctor in the healing power of plants was Paracelsus, who acquired his lore from old European herbalists, from wise men of the East, but primarily from the direct study of nature.
According to his “doctrine of sympathetic resemblances” all growing things reveal through their structure, form, color, and aroma, their peculiar usefulness to man. Paracelsus recommended that a physician sit quietly in a meadow, relax and soon notice “how the blossoms follow the motion of the planets, opening their petals according to the phases of the moon, by the cycle of the sun, or in response to distant stars.” A modern follower of Paracelsus who turned out to be an extraordinary wizard with herbs and plants was a young London doctor, Edward Bach, who gave up a handsome practice as a physician on Harley Street in the 1930s to take to the woods and fields in search of a better cure for his fellow human beings. Like Paracelsus who sought to restore health by natural means so that it would not be necessary for the sick first to recover from their ailment and then have to recover from the cure, Bach rebelled against the idea that medicine should be painful and
unpleasant. Noting that in most hospitals in England the so-called remedies gave the patient great pain and often did him more harm than good, he was determined to find remedies in nature that would neither be harmful nor unpleasant. He sought a remedy that would be gentle, sure, and would result in healing of both mind and body.
Like Paracelsus and Goethe, Bach was convinced that true knowledge was to be gained not through man’s intellect, but through his ability to see and accept the natural, simple truths of life. Paracelsus had asserted that the further you search the greater you will realize the simplicity of all creation, and advised physicians to search within themselves for the spiritual insight that would lead them to sense and recognize the energies
of plants.

L’erreur la plus communément commise en passant a une alimentation physiologique (vegetalienne-frugivore) est aussi la sous-alimentation, il faut absolument avoir sa dose quotidienne de calories (d’aliments entiers) d’au minimum 2100kcal dont 60-80% en hydrates de carbone (~9 grammes par kilo de poids de masse sèche par jour*), ça représente plusieurs kilos de fruits par jour. Si on reste trop longtemps en sous-alimentation le corps va s’affaiblir, la thyroïde va réduire fortement son activité pour permettre au corps de survivre en ralentissant le métabolisme.  Les produits animaux procurent de l’énergie fictive, ce n’est que de la vampirisation des animaux (en adrenaline, autres neurotransmetteurs, stéroïdes et hormones principalement).

Si on n’a pas assez d’argent pour les fruits il faut malheureusement se tourner vers les amidons: patates douces, châtaigne ou pommes de terre, quinoa en dernier recourt (et en quantités modérées) car haut en anti-nutriments, il faut absolument le faire trempé. Eviter absolument toutes les céréales même le riz, il est nocif pour les intestins et l’organisme en général, effet colle, mucogène et acidifiant, en plus de causer des candidoses (surtout empêche de s’en débarrasser). On peut prendre du riz une fois que l’on se sent en parfaite santé, si on le souhaite vraiment.

Si on ne peut pas faire autrement que de prendre des céréales (si pour une raison on a pas accès aux fruits ou aux pommes de terre)

 Si on ne peut pas faire autrement que de prendre des céréales (si pour une raison on a pas accès aux fruits ou aux pommes de terre), le riz est quand même la moins toxique, prendre uniquement du riz long de camargue (var japonica) demi/semi-complet bio (les autres sont mauvais, même le basmati, tout les var indica le sont je pense), entier (pas sous forme de pates ou farine) et jamais avec de l’huile/source de gras. Il faut que le riz demi-complet ressemble quasiment comme que le riz brun, le riz demi-complet qui est presque aussi blanc que le riz blanc est très collant et mauvais (je ne sais pas d’ailleurs si c’est du vrai demi-complet, ils utilisent peut être une différente variété ou machine). Il vaut mieux le prendre avec une salade ou des légumes. Il faut du riz non collant/gluant: haut en amylose et faible en amylopectine (éviter le riz thai/jasmin/parfumé pour cette raison -trop collant- même si c’est un long grain). Le riz blanc est trop acidifiant (le brun aussi mais légèrement moins) & pauvre + très pro-candida; le complet trop d’anti-nutriments, fibres irritantes, dur à digérer et trop d’arsenic). La var japonica est l’ancêtre du riz, la var indica est probablement issu de japonica ayant subi une mutation. La var japonica a des granules d’amidons plus grosses (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/16787036) (voir aussi plus bas à “Plus d’infos, cuisson, combinaisons”) et je pense que cela nourrit moins le candida. Il y a sinon le riz étuvé blanc. Les meilleurs riz sont d’après moi le riz demi-complet et le riz étuvé blanc.
Mais je pense que malheureusement il est presque impossible d’aller mieux en consommant du riz, il est bien trop acifidiant sous n’importe qu’elle forme et sape l’energie et les ressources de l’organisme, surtout chez un organisme très fatigué/congestionné. Personnellement si je reprends du riz je recommence à me sentir fatiguer au réveil (et en général), j’ai l’esprit dans le brouillard avec une pression + léger mal de tête permanent, ça passe mieux en prenant du zinc mais j’ai peur que ce soit du “traitement” symptomatique, mais bon en tant qu’ancien gros consommateur de viande et à tendance à être très stressé il est aussi possible que je sois carencé en zinc.

Les pâtes au maïs (jaune uniquement) + riz peuvent être acceptable de temps en temps.

Eviter au maximum tous les sucres complexes si vous souhaitez améliorer votre santé et surtout si vous avez des problèmes de candidose (pommes de terre, patates douce, igname compris). Si l’on mange des amidons, je pense qu’il serait bien de prendre en même temps des épices ou aliments “anti-candida” comme l’Ail (le plus puissant, surtout cru/poudre/semoule mais c’est très/trop puissant, ne prendre que quelques mg), les oignons, le thym et le piment de cayenne. Eviter l’Ail et l’oignon (en excès) pendant la detox. Ne jamais prendre de gras (huiles, etc..) en même temps que les amidons, c’est très mauvais pour le pancréas et très pro-candida.

UPDT
Voir 
https://cronometer.com/ (créer un compte et cliquer sur la roue à côté de “calories summary” et mettre 09 – 78 – 13) si on fait du sport mettre +2.0 lbs dans “Weight Goal” dans “Profile” pour augmenter les calories ou sinon directement augmenter le poids (bien plus est nécessaire en terme d’augmentation de calories si on fait du sport haut niveau, jusqu’a 7000 kcal). Mettre son poids de masse maigre évidemment. Ne jamais dépasser les protéines indiquées avec cette configuration (à moins que ce soit issus de fruits ou légumes entiers). Autre site: http://skipthepie.org/. Note: n’oubliez pas de prendre en compte que la cuisson fait perdre ou prendre du volume, pour le quinoa ou riz par ex 100gr cru = 300gr cuit, pour les haricots secs c’est 100gr cru = ~220gr cuit (éviter ces trois la).

* A mon avis il vaut mieux ne pas prendre plus de 100 grammes de sucre (de fruits) (voir cronometer) en une seule fois (vaut mieux 2-3 heures d’intervalles) chez ceux avec des organes (surrénales, foie et pancreas) trop affaiblis.

http://www.vegedia.com/blogs/677/199/nutrition-fruitarienne
Le bon ratio fruits et légumes serait 60-70% fruits et 30% légumes.

Un organisme en acidose et donc toxique a besoin de beaucoup de nutriments (minéraux) pour les neutraliser, il faut donc un apport massif en minéraux biodisponibles donc en fruits et légumes crus (ou en jus).

Les jus de légumes (et fruits) sont le plus important afin d’apporter de vrais nutriments et des minéraux et composés detoxifiants/neutralisants. Il faudrait faire des recettes de jus assez simple  mais personnellement j’en met plusieurs.
Exemple de jus “complet”: pommes, persil, épinards, chou-frisé, carottes, racine de curcuma & gingembre, céleri.

L’arrêt des aliments nocifs et lourds à digérer permet à l’organisme d’entrer en “phase” d’élimination des toxines et de régénération, on peut se sentir mal pendant quelque temps mais c’est normal, ça n’a rien à voir avec des carences, vous pouvez voir sur cronometer.com les nutriments contenus dans la viande et dans les légumes, il n’y a rien dans la viande de plus que les fruits et légumes, c’est plutôt l’inverse. Il ne faut cependant pas que ces symptômes de “detoxification” soient trop importants, car dans ce cas cela peut vouloir dire que les toxines sont mobilisées mais non évacué et réabsorbé, il faut dans ce cas la accélérer l’élimination avec des plantes ou d’autres techniques (reins et intestins principalement) et/ou réduire l’apport en fruits qui sont puissants niveau detox (surtout les agrumes et les pommes) et/ou ralentir cette detox avec des aliments cuits (légumes, patates douces par ex). L’alimentation saine et physiologique (qui permet la detoxification) avec des émonctoires fatigués et “bloqués” peut être “dangereuse”. Dans certains cas il faut limité l’apport des fruits qui provoquent une trop forte detox: http://www.truthseekerz.com/When-Fruit-Is-Not-an-Option.pdf
On peut temporairement avoir besoin d’un nutriment et le corps nous poussera vers les aliments qui en contiennent, par exemple j’ai de temps en temps des envies d’oignons, pour le soufre qu’ils contiennent. Par contre il faut différencier un vrai besoin d’une envie de céréales ou de produits laitiers, qui ne sont que des envies liées aux opioïdes et autres substances addictives qu’ils contiennent. L’envie de céréales est fortement lié aux candidoses.

Il ne faut pas s’attendre à avoir des résultats et être guéri sur le court terme, cela peut prendre des mois ou des années pour certains avec des glandes surrénales très faibles et des reins qui ne filtrent plus la lymphe correctement depuis des années, cela m’a pris 2 ans personnellement.

Glandulars: Lorsque l’on a un organisme trop fatigué, l’arrêt de la viande et des neurotransmetteurs (& hormones) qu’elle contient (surtout adrenaline/epinephrine) demande un travail supplémentaire aux glandes surrénales qui sont en général pour la plupart des gens déjà mal en point (et aussi car habitués à recevoir de l’epinephrine de source exterieure ce qui réduit la production naturelle), il se peut que dans ce cas la, certaines personnes soient obligées (en plus des herbes qui sont efficaces mais peut être pas suffisamment) de prendre des “glandular’s”, des extraits glandulaires animal, plus precisemment de glandes surrénales. On peut en prendre pour chaques glandes/organes très affaiblies et en sous-activité.

Les glandulars sont aussi un des moyens les plus puissants pour régénéré son organisme.

La viande contient par contre en plus forts dosages certains composés comme la L-proline et peut être d’autres qui sont utiles, mais bon, le corps peut les fabriquer de lui-même, comme les animaux.

Suite, Bonne alimentation, symptomes detox/guérison, sel, viande, glandular's, hyperpermeabilite, nutriments, etc..

 

On peut stopper directement les céréales, légumineuses, produits laitiers et autres poisons d’un coup mais pour la viande si on était un gros mangeur il faut réduire progressivement ses doses au fur et à mesure que l’on detoxifie son organisme, un organisme toxique avec des surrénales très fatigués n’arrivera pas à fonctionner correctement sans certains des composés préformés des produits animaux (qui agissent comme un stéroïde) apres s’y être adapté sur des années, la viande contient des hormones, des stéroides et des neurotransmetteurs (surtout adrenaline/epinephrine) par exemple (une autre alternative est de prendre des extraits glandulaires (surrénalien dans ce cas) (voir plus bas) (robert morse en parle ici et dans son livre: https://www.youtube.com/watch?v=_1QCyjmERq8#t=675 & https://www.youtube.com/watch?v=FKr4YwGxG3w#t=2589). L’arret de la viande coupe donc l’apport direct en neurotransmetteurs qu’elle contient et cela peut demander plus de travail sur les surrenales.
La vitamine B5 (avocats, brocoli, cacahuete, haricots, lentilles, patates douces) et la choline sont nécessaires pour la synthèse de l’acetylcholine  (et pour les reins + foie). Il y a beaucoup de choline dans les chou cavaliers (mais aussi bananes, quinoa etc. mais en moindre mesure). Pour la dopamine les nutriments necessaires sont la tyrosine (epinards, spiruline, bananes, oranges, cresson de fontaine, graines citrouille et sesame, etc..), la phenylalanine (noix, navet, haricots, graines citrouilles, etc..)  et vitamine B6 + C + omega 3. J’ai fait cette liste à titre d’information, la plupart n’ont aucun problème à ce niveau, et puis de toute façon la plupart du temps c’est un problème de communication entre les glandes donc cela n’a souvent aucun rapport avec une carence en nutriment, detoxiné est la seule solution
. Il y a aussi la reglisse quand on a un cortisol faible (faible tension) et le GABA (glutamine + B5 + zinc [precurseurs] + magnesium qui est un activateur) quand on a des crises d’angoisses. Tous les neurotransmetteurs sont affectés par une fatigue surrénalienne.

Donc les seules choses qui peuvent poser problème quand on arrête la viande est le manque d’apport artificiel d’épinéphrine, on vampirise aux animaux leurs hormones mais surtout ce neurotransmetteur, il y a aussi (peut être) les oméga 3 qui sont moins absorbable de source végétale (et plus rare) mais c’est encore un sujet flou, sinon tout le reste (que l’on a besoin de protéines de la viande etc..) n’est que pur mensonge. L’epinephrine/adrenaline en excès de source extérieure (viande) agit comme un stéroïde ce qui affaiblit fortement les glandes surrénales (et reins) dans le temps. L’adrenaline/épinephrine bloque les réactions de detoxifications. Les neurotransmetteurs liés à la detoxification sont plutôt la dopamine et l’acétylcholine.

Pour arrêter la viande, produits laitiers, gluten/céréales et légumineuses, je les avais remplacé en transition temporairement par du quinoa (éviter si possible), des patates douces ou pommes de terre + épices (herbes provences, ..) + très peu d’oignon (rouges à privilégier, causent moins de gaz/problèmes intestinaux) + très peu d’Ail (poudre/semoule/entier) (anti-candida), des ratatouilles, des châtaignes. C’est évidemment pas la meilleure forme de nourriture (même si c’est très acceptable) mais c’est quand même bien mieux que de manger uniquement des pâtes et de la viande (physiologiquement). Éliminer le plus tôt possible ces amidons si l’on peut.

Note: le gluten est très mauvais surtout sous forme collante (pâtes, etc.) mais il l’est moins si grillé (avec le pain) par exemple.

Ne jamais rompre un jeune avec des pommes de terres, patates douce, riz et autres cereales et produits amidonné, cela peut (apparemment) provoquer une occlusion chez certaines personnes même si extrêmement rare.

Si l’on veut absolument de la viande: La viande la plus digeste et la moins toxique est la catégorie des poissons blancs/maigres frais de l’océan qui ont été nourris correctement (sauvages si possible) (certains disent que les poissons putréfies plus vite dans les intestins que les autres formes de viandes mais par contre ils ont une énergie vibratoire (si on y croit) bien plus élevée (~3000 angstroms) que les autres viandes cuites, qui elles sont presque à 0, ou en tout cas en dessous de 1000), les autres sont un peu plus difficiles à digérer (surtout saumon, maquereau, hareng, en partie car plus gras) (éviter les gros/grands animaux, ils concentrent les toxines). Le poulet est moins digeste que les poissons, bien qu’étant le second type de viande le plus digeste (en réalité c’est la dinde) mais a (dinde aussi) par contre soit-disant aucune énergie vibratoire. Cuire à basse température si possible. Prendre une salade en même temps que la viande serait indispensable pour limiter sa toxicité et pour faciliter la digestion et l’élimination. Lorsque l’on mange de la viande il faut absolument faire “beaucoup” de sport, deja parce qu  sinon il n’y a aucun interet d’en consommer, et surtout pour limiter encore une fois sa toxicité (le sport limite aussi la toxicité de façon générale).
Étonnamment malgré le fait que c’est censé être la viande la plus difficile à digérer, la viande que je semble tolérer le mieux semble être le porc (la plus pauvre en gras), ça doit surement être lié aux ethnies et leur passé, à la génétique en gros. Sinon je semble bien tolérer le poisson aussi. Par contre la viande bovine, poulet, et surement d’autres je tolère pas du tout, la viande rouge est la plus toxique de toutes. Je pense mais je suis pas certain que je tolère assez bien le canard, la dinde je sais pas, mais bon au final il vaut mieux totalement éviter la viande, c’est ce que j’ai du faire en tout cas, pour aller mieux.
Il faut que les animaux soient nourris avec une nourriture adapté à leurs espèces (et surtout pas nourris au blé moderne ni au soja, même pour les poulet, pour les autres animaux les bovins par ex ne doivent pas manger de céréales/grains mais de l’herbe), si vous mangez par exemple du poulet qui a lui-même manger du blé, vous aurez aussi (une partie) des effets néfastes du blé (toxines se stockent dans la graisse et ailleurs). Mais la viande en général même d’animaux bien nourris est à éviter de préférence, elle est une source de toxines/acides et de mucus et est nocive pour les intestins et l’organisme, il faut donc en réduire sa consommation progressivement jusqu’à arrêter complètement.
-100-300gr max de viande par semaine (donc grand max 3x par semaines, jamais plusieurs jours de suite (et grand minimum deux jours sans en prendre entre chaque prise), jamais plus de 100 grammes en un jour, le reste ne sera que très mal digéré et sera fortement intoxicant, et ne jamais manger de viande le soir), ces niveaux sembleraient “acceptables” dans un premier temps si on est un gros consommateur,  pour une régénération et guérison, il faudra l’arrêter complètement. La viande n’apporte rien à part ses hormones, son adrénaline et autres composés préfabriqués qui sont néfaste sur le long terme (même chose que de prendre des stéroïdes ou des hormones synthétiques). Les produits animaux sont les aliments les plus encrassant, surtout le lait de vache. Ne jamais manger de viande et produits animaux si l’on souhaite améliorer sa santé.

Mais je pense qu’une fois par mois, prendre du poisson ou des oeufs est positif, car même si pour la detox il faut éviter les éléments riches en protéines, nous, à cause du roaccutane, on a de la plus de reconstruction à faire que la normale, et de temps en temps il faudrait en reprendre un peu.

Plus d’infos sur les méfaits de la viande: http://www.lepalaissavant.fr/la-viande-et-la-sante-explications-concretes-et-impact-sur-notre-corps/
http://www.ener-chi.com/how-much-protein-do-we-really-need/

Sinon j’ai remarqué que les dates sont très efficaces pour ressourcer les surrénales et l’organisme, car une faiblesse surrénale peut causer de l’hypoglycémie. Le celeri voir (moins bonne source) un petit peu de fleur de sel et surtout le plasma de quinton peut être utile en cas de grosse faiblesse des surrénales. Un excès de sel est tout aussi nocif, surtout pour les surrénales (et thyroïde). Un excès de sel bloque la fonction rénale (ou lui demande beaucoup de travail pour rien) et donc de détoxination, ce qui peut endommager les reins.

Aliments et nutriments: sodium (celeri, quinton), fer (dates, ..), zinc (sésame, tahini, graines chanvre, graines citrouille, noix de cajou, graines chia), vitamine A (carottes, patates douces, ..) calcium & vitamine K (persil, basilic, legumes verts, ortie & chou cavalier ou chou de Chine ou figues ou amandes ou graines/haricots germées pour le calcium [réels besoin journalier = 400-500mg]), choline (chou cavalier, brocoli, bananes, dates, oranges, haricots mungo), acide pantothénique/B5 (graines de tournesol, avocat, brocoli, patates douces), B6 (graines tournesol, pistaches, bananes). Acides gras: Il y a le coco pour le gras saturé* (qui servent en partie à fabriquer les oméga 9, il existe aussi des sources directes d’oméga 9 comme l’olive, noix, avocat, noisette) et des sources équilibrés en oméga 3 et 6, par ex: chia, chanvre, lin, légumes verts (chou, épinards, pourpier, etc.). Théorie personnelle: Il serait potentiellement utile d’associer les jus de légumes (ou les légumes entiers) à un peu de coco, noix ou un autre produit qui contient de la graisse pour augmenter l’absorption des nutriments liposolubles.

Voici d’autres sources en nutriments: iode (canneberges, fraises, kelp et éviter les excès de crucifères pour la thyroide), B12 (vu plus haut), citruline/arginine (pasteque, onion & amandes), composés soufrés (necessaire pour la detox, moins bénéfiques cuits,  très toxique dans la viande et medicaments) (poivrons, choux, noix, asperge, onion, ail, avocat, kiwi, banane, orange, etc.). Il ne faut cependant pas trop s’en faire, les carences n’arrivent qu’en cas extreme et uniquement avec une alimentation à base de produits animaux et par problèmes de malabsorption.
Si vous avez des problèmes de caries ou de dents abîmés apres le changement d’alimentation c’est simplement que l’organisme est en train d’éliminer ses toxines (acides), un dentifrice au bicarbonate, bentonite et sel de mer permettent de neutraliser cela et de protéger les dents. Il est important de prendre soin de sa parathyroïde qui est nécessaire à l’utilisation du calcium, prendre un complement vegetal en calcium si besoin et en iode (kelp). Les nutriments pour les dents sont la vitamine D, K et A. Les autres causes de caries sont les aliments riches en protéines ou en acide phytique et tous les aliments acidifiants.

Pour les protéines: “Tant que vous mangez un choix raisonnable d’aliments végétaux non raffinés (légumes + fruits), aucun aliments acidifiants (qui augmentent le besoin en proteines – voir explication Ragnar Berg plus haut-), si vous prenez suffisamment de calories, la protéine se régule d’elle-même.” Les légumes verts surtout feuillus contiennent beaucoup de protéines, un jus d’1 kg de légumes verts (chou frisé et épinards par ex, ~30-40 grammes de proteines) et 20 fruits confondus (banane par ex: ~ 10-20 grammes) suffisent à avoir un apport suffisant en protéines.

Transmutation des nutriments: http://quanteaum.blogspot.com/2012/03/les-transmutations-biologiques-c-louis.html // http://jeuf.free.fr/transmut.htm // http://www.lamacrobiotique.com/telechargements_files/kervan.pdf

“Louis Kervran, in his fascinating book, Biological Transmutations, demonstrates that living organisms have a limited ability to transmutate one element into another alchemically. That is, they can convert organic silica into calcium, or magnesium into calcium, or sodium into potassium, or manganese into iron, etc (Note: pareil pour les vitamines, proteines, ..)
Biological transmutations most often occur in the green leaves and roots of plants. In the human body, such transmutations occur in the liver and intestinal flora (probiotics). To maintain vibrant health it is very important to keep the liver functioning at an optimal level. If the liver function drops below a specific level, biological transmutation stops, and one’s health is compromised.”

Il y a quand même des limites à cette transmutation, il faut tout de même faire plus ou moins attention à son alimentation.

Autres chercheurs et informations oubliés de la médecine “moderne”: http://www.amessi.org/Chercheurs-Savants-et-decouvertes-capitales

Le roaccutane cause de réelles carences parce qu’il abîme le foie, les intestins et congestionne l’organisme, mais la solution est plutôt de tout “réparer” et décongestionner/détoxiner, plutôt que d’uniquement se focaliser sur les carences, même si dans un premier temps elles sont à corriger à cause de l’importante faiblesse de l’organisme (avec des jus de fruits & legumes, pas de complements toxiques/synthétique).  Les compléments naturels peuvent être utiles.

PS: Si on a un problème d’hyperperméabilité intestinale, une trop importante inflammation et les intestins donc trop fortement abîmé manger des légumes crus sera difficile (en partie à cause des fibres et de la flore), il faut donc si on en veut vraiment faire des jus ou les cuire. Il y a aussi certaines plantes comme vues plus bas qui sont efficaces pour régénérer les intestins.
Lorsque l’on a les intestins enflammés et la flore détruite il est difficile d’assimiler les légumes.
Si on veut on peut prendre des aliments facilement assimilables et concentrés en nutriments comme l’algue klamath, moringa (et autres super-aliments [voir ceux Dr Morse]) ou les jus de légumes. Le jus d’herbe de blé (il vaut mieux d’épeautre) est bon pour la santé. Le plasma de quinton est remineralisant (www.csbs.fr).

Dans tous les cas, l’être humain n’est pas fait pour manger des légumes trop riches en cellulose, on est des frugivores et non pas des herbivores, on a pas les multiples estomac et les intestins très long des herbivores. On peut manger des légumes jeunes ou tendre plus facile a assimiler.

Glandular's, un des outils les plus importants

 

On peut les utiliser si on a des difficultés à arrêter la viande ou si on a des périodes de grosses fatigues surrénaliennes (crises d’angoisse, faible tension, etc..), ou si notre organisme est trop affaibli pour se relever de lui-même. Ne pas utiliser l’energie qu’apporte les glandulars pour autre chose que pour laisser se reposer et régénérer l’organisme, rester au calme et au repos, si on s’en sert pour manger n’importe quoi et faire du sport ou stimulation en exces cela provoquera l’effet inverse et causera encore plus de problèmes.  plus d’info: http://grapegate.com/glandular-reference ; d’après Robert Morse (et aussi mes tests) la meilleure marque est donc celle-ci (toujours privilégié celle-ci voir les autres utilisés par la clinique de DrMorse): http://www.professionalformulas.com/Product_glands.html

Pour l’avoir en France il faut contacté: http://herbsfordetox.com/ par mail ou les prendre directement sur http://eu.ourbotanicals.com/shop. Pour le glandular surrénales il ne faut pas à mon avis dépasser 1x 400 mg* par jour/2jours, je pense que prendre plus peut causer des déséquilibres et être plus néfaste que bénéfique. Si on souhaite en prendre 400 mg, prendre 1 fois matin ou midi et une seconde fois l’après-midi/soir. Les glandular’s ne sont pas à utiliser sur le long terme, pour celui des surrenales maximum 2 mois avec pause de 1 mois si besoin d’en reprendre par la suite. *Je trouve que 200mg est beaucoup mieux pour les surrénales, 400 c’est trop et me fait presque l’effet inverse.
Pour ceux ayant de l’hypotension (surrénales fatigués) il y a aussi de la racine de réglisse: http://www.amazon.fr/dp/B005QLTN4M/
L’epinephrine/adrenaline en excès de source extérieure (viande) agit comme un stéroïde ce qui affaiblit (les rendant dépendantes) fortement les glandes surrénales (et donc reins aussi). L’adrenaline/épinephrine bloque les réactions de detoxifications. Les neurotransmetteurs liés à la detoxification sont plutôt la dopamine et l’acétylcholine.

Si le glandular surrénalien n’est pas suffisant pour régénérer les glandes surrénales et retrouver une filtration rénale et lymphatique, il faudra peut-être un glandular de glande pituitaire (qui est la glande maîtresse [l’hypothalamus est l’ordinateur maitre]) qui peut affecter positivement ou negativement toutes les autres glandes. http://www.rawfigs.com/video-play/lung-conditions/?sid=51226 & http://www.rawfigs.com/video-play/q-a-136/?sid=49730 De plus le roaccutane est un fort depressant de la glande pituitaire (certaines personnes ont eu leurs resultat LH et FSH presque à 0).
L’hypothalamus est lui aussi fortement affecté par le roaccutane. Si pituitaire + surrenales ne sont pas suffisant pour retrouver ses émotions et clarté mentale etc.. on peut prendre un glandular d’hypothalamus, je dirais max 1x 150mg le matin par périodes de 5-7 jours.
Ceux qui ont de gros problèmes pour dormir/avec leurs cycles circadiens il existe des glandulars pour la glande pinéale (dosé à 8mg). Update: J’ai testé et c’est vraiment beaucoup trop puissant, même à 8mg, je pense qu’il vaut mieux éviter ce glandular même s’il est bénéfique chez certains. Max 1 fois 4/8mg avant de dormir une seule fois par semaine.

Warning: Par contre il faut faire très attention avec les glandular’s, cela peut hyper-stimulé une glande et être dangereux, je ne conseille pas d’en prendre en auto-medication autre que pour les surrénales voir aussi pituitaire (c’est surtout celui de la thyroide qui est dangereux, et celui de l’hypothalamus), hormis surveillance par un expert qui connait les bons dosages et quand arrêter, et surtout quels glandular on peut prendre et ceux “interdits”, cela dépendra de l’etat actuels de ces glandes (ne jamais prendre un glandular d’une glande déjà en hyper-activité), les glandes fonctionnent en synergie, un mauvais dosage ou une prise dont on n’avait pas besoin peut être dangereux, par ex une mauvaise prise de glandular thyroidien peut causer des palpitations.

Des troubles parathyroïdiens peuvent causer des troubles du système nerveux (dépression par ex) car elles servent à l’utilisation du calcium (la thyroide plus secondairement). Le corps a besoin du calcium pour les impulsions nerveuses. De nombreuses personnes ayant pris du roaccutane ont des problèmes de thyroïde et parathyroïdes (vérifiables pour certains avec tests sanguins).

On peut prendre un glandular de parathyroide (et/ou thyroïde) dans certains cas mais l’arrêt des produits laitiers et des excès de viande + la prise d’un complement en calcium végétal* & kelp/iode devrait être suffisant pour la plupart (pas plus de 1x10mg par jour pour la parathyroide, pas plus de 1x100mg par 1-2j (mieux vaut 2 je pense) pour la pituitaire, max 1x50mg par 4j pour la thyroide). Le glandular thyroïdien est plus dangereux à doser (c’est le seul)), Dr Morse m’avait prescrit que celui de la parathyroide.
* Les produits laitiers ont un calcium absorbable uniquement à 20-30% et le lait non 100% cru est fortement décalcifiant.

Personnellement j’ai pris (au cour des repas): 3x10mg parathyroid (next to nature), 2x100mg pituitary (professional formulas), 2-3x400mg adrenal (professional formulas) pendant 2mois, avec les capsules strong bones (et d’autres). Ensuite pour encore 2 mois uniquement 2-3×200-400mg adrenal.  (prescription du Dr Morse, avec en plus ses multiples tinctures & gelules de plantes, necessaire si on prend des dosages de glandulars aussi élevé je pense, prendre des dosages de glandular plus faible si pas de plantes). Mais je pense que ces dosages sont bien bien trop élevé, il faudrait au maximum prendre 1 fois le même glandular tous les 2 jours, voir plus, en tout cas jamais tous les jours.

J’ai aussi pris en plus un glandular de foie vu que c’est l’organe le plus touché par le roaccutane (1x 750mg pas forcement tous les jours, il est assez puissant). Celui des reins est parmi les plus efficaces (j’en ai pris mais lui aussi pas forcement tous les jours). Le roaccutane affecte aussi très fortement les glandes du système sexuel (testicules et prostate*) (qui sont liés avec les surrénales & pituitaire), si on veut on peut prendre un glandular “orchic” pour les hommes (max 250mg une fois par deux/trois jours), par ex: http://www.iherb.com/Nutricology-Orchic-Beef-Natural-Glandular-100-Veggie-Caps/57533 Cela permettrait aussi d’enlever un poids sur les surrénales. J’en ai pris aussi, c’est très efficace.
*C’est la prostate qui transforme la testosterone en sa forme active (DHT), on peut avoir beaucoup de testosterone et peu de DHT. L’excès de testosterone non convertie en DHT peut faire augmenter le niveau d’œstrogènes (il y a aussi une histoire de la sorte avec la testostérone non-libre). Il y a aussi les glandes sébacées de la peau (l’organe le plus touché par le roaccutane) qui produisent le 3 alpha-diol G, un métabolite de la testosterone apparemment encore plus active que la DHT.
Un glandular de thymus semblerait néfaste. C’est une glande assez étrange. J’ai testé et c’était assez négatif (mis à part peut-être les 1-3 premières prises, pour “réveiller” la glande, toutes les autres prises même après 1 mois ont été négatives). Positif pour ceux ayant le cancer en tout cas.
J’ai testé un glandular de poumons et c’est assez positif, on se sent plus énergique mais c’était plus par curiosité.
Le pancreas semble aussi fortement affecté par le roaccutane (fonctionne en synergie avec les surrénales) (j’ai vu plusieurs personnes ayant pris du roaccutane ayant des débuts de diabète). Max 400-500mg le midi pendant un repas une seule fois tous les 7-8 jours. Cela aide beaucoup à la clarté mentale, les cellules étant correctement nourries avec un pancreas fonctionnel..
Les glandulars les plus importants sont surrénales + reins, et pancreas (ces trois sont les plus importants si on ne peut pas tout prendre), pituitaire, glandes sexuelles et hypothalamus. Et parathyroide si dépression.

Je pense qu’il vaut mieux ne pas prendre le même glandular tous les jours, mais plutôt un jour sur deux ou trois. Le prendre tous les jours surtout haut dosage pourrait “étouffer” la glande et provoquer l’effet inverse à terme.

Je n’arrive toujours pas à comprendre pourquoi ces glandes deviennent hypo-actives sur le long terme, soit par fonction défensive après intoxication (au roaccutane, alimentaire, etc..), soit par manque de nutrition, soit les deux + en résulte forcément une faible fréquence vibratoire (intoxication et manque de nutrition les deux causent une faible vibration/vitalité). Dans le cas où ce serait nutritionnel, cela viendrait d’une faiblesse surtout du pancréas qui cause une mauvaise digestion/absorption, mais aussi surrénales, foie et peut être aussi pituitaire. Si c’est intoxicatoire ce serait plutot une faiblesse des reins/surrénales et donc du système lymphatique. Mais à vrai dire c’est forcément les deux, nutritionel et intoxicatoire, car même apres m’être detoxifié et avoir pris presque tous les glandulars, quand j’ai testé celui du pancreas, j’ai senti une énorme différence, un peu comme si je prenais tous les glandular’s en même temps (j’exagère un peu).

Donc si je devrais tout refaire je ferais un cycle comme ceci (par ex):
1er jour: surrénales + foie + autre si necessaire
2eme jour: pituitaire + glandes sexuelles + reins + autre si necessaire
3eme jour: “repos”
4eme jour: “repos” ou reprendre au premier jour (au feeling).
hypothalamus 1 fois le matin par 5-7 jours.
pancréas 1 fois le midi pendant un repas par 7-8 jours.

Faire attention aussi quand l’on consomme trop de sel/sodium, cela cause une perte de calcium. Il y a le complement en calcium de plantes + kelp de Robert Morse qui semble bien (Alfalfa Juice Powder, Bee Propolis Powder, Dandelion Root & Leaf, Horsetail Herb, Kelp Fronds Powder, Ligustrum Lucidum, Parsley (whole), Saw Palmetto* Berry, Chaste Tree Berry, Velvet Deer Antler), qui contient en plus du “Velvet Deer Antler” (Bois de Velours) qui est un proliférateur cellulaire (assiste énormément à la régénération, surtout nerveuse, contient en plus du calcium). Serum Calcium is used as an indicator of parathyroid function and calcium metabolism. This test is very inaccurate in determining calcium utilization. Blood calcium levels can rise or fall from cancer, chemical medication, detoxification, excessive milk drinking, high protein diets, vitamin-D supplementation, hyper-/hypo- or parathyroidism, renal failure, inflammation of the bones, malabsorption, pancreatitis, and other conditions.”

Donc voilà on peut prendre un glandular surrénalien voir pituitaire faible dosage et un complement calcium vegetal iode vegetal, pour le reste voir avec un spécialiste (il en existe pas en france je pense).

*par contre le saw palmetto serait à éviter pour nous (AR5 inhibitor), je ne sais pas si c’est pareil pour ses fruits.

-Il faut nettoyer son système digestif/intestins, ses reins et assister sa filtration, ainsi que foie et la lymphe en général bien entendu, avec sa méthode au choix, cure clark/moritz, master cleanse, bains dérivatifs, jeûne, herbes, etc..
Éliminer le candida et autres parasites. C’est très important, ils sont un problème majeur de toxicité. Les plantes de Dr Morse sont efficaces, sinon le produit CandidaGone est pas mal aussi (https://www.amazon.fr/dp/B00M7LKXKW/).

Personnellement j’avais fait des cures de foie & reins Moritz/Clark et ensuite un programme de Robert Morse avec plantes en tinctures et gelules avec des glandulars, mais ces derniers reviennent cher. (avec en plus certaines autres plantes ci-dessous).

Pendant un jeune il serait bien de prendre du psyllium, (et peut être charbon et bentonite) (par exemple) pour faire en sorte que les toxines soient correctement évacuées des intestins et peut être de la glutamine pour ne pas affamer les cellules des intestins (à vérifier). Ne jamais depasser 2 jours de jeûne dans le même mois sans surveillance par un expert.

Une des choses les plus importantes à détoxiner est le colon, car le colon draine la partie cérébrale et l’hypothalamus et la pituitaire sont ce qui régule l’organisme tout entier et contrôle toutes les autres glandes. Filtration of lymphatic system (keep in mind: [transverse colon] > hypothalamus > pituitary gland > adrenal glands > kidneys).

La base est donc d’avoir de bons mouvements intestinaux, que tout ne stagne pas à l’intérieur (désolé pour l’image). Le stomach & bowels no 2 de Robert Morse est très bien.
Mais la chose primordiale est de retrouver sa filtration rénale : 
http://grapegate.com/urine-sediment , car c’est eux qui font le plus gros travail de filtration lymphatique. Certaines personnes ont besoin d’un glandular surtout rénal et surrénalien, voir aussi pituitaire et/ou hypothalamus pour la retrouver. La plupart des gens n’ont plus de filtration rénale (du système lymphatique) depuis bien des années (une des causes de l’acné).

Ensuite vient le foie qui est très important car il s’occupe de la nutrition des cellules et une partie du nettoyage du sang. La cure de foie avec ou sans sel d’Epsom (vaut mieux sans, sauf peut être une seule fois, la première fois) est une necessité je pense, au moins une ou deux.

Pour les intestins on peut utilisé des plantes comme le psyllium (poudre ou téguments), la bentonite (argile verte), du charbon et de la cascara sagrada ou des hydrothérapies.
Il existe aussi des cures assez fortes comme celle-ci (à ne pas faire en premier, c’est assez puissant): http://www.forum-melodie.fr/phpBB3/viewtopic.php?f=8&t=1707
Il faut enlever cette plaque mucoïde (si on l’a, pas forcement au même degré pour tout le monde). Dr Morse utilise son produit GI Broom + Stomach & Bowels formula + lymphatic system capsule avec succès.
Il existe un produit très puissant mais à ne pas utiliser sur la durée (dr morse a l’equivalent): http://www.amazon.com/dp/B000X1U6EQ/ (edit: je préfère les produits stomach & bowels du docteur Morse, numéro 2, car celui-ci la a tendance à trop stimulé sur le moment et causé par la suite une période dépressante assez importante, ceux du docteur Morse assiste les intestins, celui la les forces/pousses trop violemment et c’est mauvais sur le long terme)
Services de réexpedition (package forwarding) vers son adresse en france (depuis amazon.com -usa-): https://www.viabox.com/ ou: http://www.shipito.com/ ou http://bongous.com

Pour les intestins en résumer: psyllium, la bentonite, le charbon pour l’absorption des toxines + balayage intestinal et pour tout purger: cascara sagrada, …

Je préfère prendre les plantes qui font “bouger” les intestins uniquement le matin voir le midi (pas après), mais bon il n’y a pas trop de règles à ce sujet.

Pour les reins il a le thé “moritz”: http://andreas-moritz.eu/en/Andreas-Moritz-kidney-tea/Kidney-Tea-Reciepe-1-by-Andreas-Moritz , en y ajoutant du persil bouillie ou des gélules de persil lyophilisé (+ B6 + magnesium pour detruire les calculs).

Pour le foie il y a la cure de foie “moritz” (le plus puissant, il vaut mieux utilisé du citrate de magnesium voir rien, le sel d’epsom est toxique) (ne pas en faire trop, c’est une solution puissante à faire que quelques fois puis arrêter), le thé moritz:http://andreas-moritz.eu/en/Andreas-Moritz-liver-tea/Liver-Tea-Reciepe-2-by-Andreas-Moritz ou des plantes: liv52 ds, curcuma, pissenlit, chardon-marie, artichaut, radis noir, desmodium, barbe de maïs, Tinospora cordifolia, Phyllanthus niruri (chanca piedra, une des plantes les plus efficaces), lespedeza capitata, bupleurum, patoire pourpre, citron + huile d’olive, betteraves. On peut trouver des complexes qui en contiennent plusieurs. La tincture de Robert Morse est pas mal.

Chanca Piedra (je pense que cette plante est quasiment “indispensable”):
http://www.iherb.com/Whole-World-Botanicals-Royal-Break-Stone-Liver-Gall-Bladder-Support-400-mg-120-Veggie-Caps/16451
Très efficace pour le foie et les reins.

Pour la lymphe il y a les agrumes, le sport et le trampoline, certaines plantes et le brahmi (bacopa monnieri) qui est très efficace aussi pour la sphère cerebrale. Le principal est donc de nettoyer la lymphe, car c’est via ce système que les cellules et organes sont nettoyés. La congestion lymphatique empêche l’absorption et l’assimilation des nutriments, en plus d’intoxiquer les cellules.

Augmenter la circulation sanguine est bénéfique, ça augmente aussi la circulation lymphatique vu que cela nourrit les cellules et “fait bouger les choses”, certains le font avec le niacine flush avec la forme acide nicotinique (les formes nicotinamide ou niacinamide sont inutiles pour cela).
Mais je pense que c’est plus bénéfique de le faire avec les tinctures de Dr morse par ex, avec le piment de cayenne etc. Si l’on veut testé je dirais de faire le niacine flush avec pas plus de 50mg (voir 100mg mais mauvaise idée je pense, je dirais jamais plus de 100mg en tout cas, pas sur qu’en dessous ça fasse un flush non plus) et à la fin d’un repas, ne pas prendre de forme “timed release”/libération prolongée, toxique pour le foie.
https://www.amazon.fr/Niacin-100-Nicotinic-Acid-Capsules/dp/B00024D240/ & http://eu.iherb.com/Nature-s-Way-Niacin-100-mg-100-Capsules/1999

Certains aliments peuvent être utiles pour la detox: le piment, le gingembre, l’ail et la pastèque (citrulline -> Arginine -> nitric oxide pour ce dernier) ouvrent les capillaires du sang (le piment et l’ail sont irritants en excès), ce qui provoque l’évacuation des toxines contenues dans les graisses dans la lymphe***.
*** Les aliments astringent (citron par ex) stimulent la lymphe (le sport aussi).

La bentonite et le charbon pourraient être utile pour empêcher les toxines d’être réabsorbés.

Si la detox est trop forte on peut faire des bains au bicarbonate ou aux sels d’Epsom.

Il est aussi important pour la detox d’aider/assister les glandes surrénales (qui sont grandement affectés par le roaccutane et la toxicité générale) avec des herbes/aliments au choix et surtout le sommeil. Efficace: Igname sauvage (si on mange toujours du cuit), persil (racines et feuilles), astragale (racines), eleuthérocoque (rhizome), reglisse (Glycyrrhiza glabra). Il y a aussi: ashwagandha, gingko, rhodiola, cordyceps, . Nutriments pour les surrénales: Vitamine C, toutes les B-Vitamines, acide pantothénique/B5 (nécessaire production acetylcholine) (graines de tournesol, avocat, ..), et: choline (chou cavalier, brocoli, bananes, dates, oranges, quinoa, haricots mungo), B6 (necessaire production dopamine) (graines de tournesol, pistaches, bananes), GABA (glutamine + B5 + zinc [precurseurs] + magnesium qui est un activateur), Niacin/B3 (graines de tournesol). Les dates [une faiblesse surrénale peut causer de l’hyper/hypoglycémie] sont efficaces ainsi que le sel (de mer non raffiné) mais surtout le plasma de quinton (csbs.fr). Les exces de gras sont mauvais pour les surrenales (surtout si pris au même moemnt que du sucre/amidon).
Aider aussi la thyroïde, avec de l’iode (canneberges, fraises, kelp), de l’huile de coco ou autres.
Liste de toutes les plantes médicinales: http://mr-ginseng.com/
Voir les herbes que Robert Morse utilise dans ses concoctions pour une liste plus complète de plantes pour les surrenales et autres methodes detox.

Pour faire plus simple il y a donc les produits en complexes de plantes déjà tout prêt du Dr. Morse: http://drmorsesherbalhealthclub.com/shop/index.php/herbal-products-by-dr-morse.html  Les meilleurs semblent être ceux-là: brain & nervous system 1 & 2; kidneys no 2; adrenal glands; liver/gallbladder. Je ne sais pas s’ils livrent à l’étranger mais on peu utiliser un relais (viabox.com; shipito.com; bongous.com). Il existe un site européen qui vend ces produits mais plus cher: http://herbsfordetox.com/index.php?route=product/category&path=109 maintenant disponible sur le site officiel du fabricant en europe: http://eu.ourbotanicals.com/shop/

Pour éliminer le candida il faut tout d’abord éliminer les amidons. Si ce n’est pas suffisant on peut utiliser des plantes pour le tuer plus rapidement. Le Pau d’Arco est peu connu et efficace.
Pour les parasites on peut utiliser les formules intestins de Robert Morse et ses deux produits parasite M et G. Il y a aussi: brou de noix noire, Pau d’Arco, wormwood, l’huile d’origan, ..

Le plus simple et que j’ai trouvé vraiment efficace est de prendre les kits du Dr. Morse http://ourbotanicals.com/product-category/deep-tissue-cleansing-kits/ (si on a deja suffisamment de mouvements intestinaux il faudrait demander le stomach & bowels #1) et de faire 1-3 cures de foie au bout d’un ou quelques mois. Si à la fin du premier kit des semaines 1-2 il n’y a pas de resultats, il faudrait continuer les plantes et en plus prendre les glandular’s.

On peut utiliser les points neurolymphatiques pour booster la detox ou aider à relancer les reins: http://www.purtherapies.be/reflexes-de-chapman-neuro-lymphatique/ & http://www.touch4health.com/techniques.html
Video Robert Morse: https://www.youtube.com/watch?v=VMn2ej3zjRg

Plus d’info sur la detox: http://grapegate.com/detoxification-the-golden-key

-Il faut aussi régénérer cette muqueuse intestinale (inflammation et hyperperméabilité): Le boswellia, aloe vera et l’ashwanganda sembleraient utiles pour corriger les problèmes inflammatoires des intestins. Les jus verts qui contiennent de la chlorophylle réparent les intestins. L’herbe de blé en poudre http://www.docteurnature.org/boutique/category.php?id_category=6 contient beaucoup de chlorophylle.. bien qu’il serait mieux de trouver de l’herbe de petit épeautre. Manger beaucoup de banane (mure) est très bon pour l’intestin.

La vitamine U (methylmethionine) semblerait fortement utile pour régénérer les intestins (choux et alfalfa/luzerne): http://www.lasantenaturelle.net/279/la-sante-naturelle.html
La glutamine aussi comme deja dit.
Tout comme le N.A.G. (N-Acetyl Glucosamine) (éviter de trop en prendre ou pas en prendre du tout, assez lourd sur le foie, je dirais max 700mg 1 fois tous les 4 jours).
D’autres parlent aussi de Zinc ascorbate et de magnesium ascorbate.

UPDT

—–

– Problèmes directs causés par le roaccutane:

Le roaccutane agit dans un sens comme un “anti-vitamine A”.
http://www.westonaprice.org/mentalemotional-health/pursuit-of-happiness. Autres infos: https://escholarship.org/uc/item/88t998r8
Le roaccutane c’est un acide rétinoïque, 13-cis-retinoic acid, il y en a d’autres, le 9-cis-RA, all-trans-RA, etc.. ils fonctionnent en synergie et le roaccutane vient perturber cela.
Le roaccutane provoque une inhibition du cycle des rétinoïdes pour la vision, et certainement une inhibition générale des rétinoïdes, et avec le temps une vraie carence (surtout à la fin du traitement). Et certainement aussi des troubles au niveau de ses autres cofacteurs (inhibition / déséquilibre).
Théorie plus complète: Il doit y avoir des parties du corps avec un excès d’une forme de vitamine A, d’autres une carence, certaines parties avec trop de récepteurs, d’autres pas assez, des problèmes de métabolisation et d’utilisation de certaines, pas dans d’autres. Et sinon aussi le foie qui sur-réagit et utilise/converti mal la vitamine A, ou l’élimine en excès (d’une forme ou toutes) car il y en a déjà en excès dans certaines parties du corps (mais pas d’autres). Et vu qu’en plus le foie est assez faible après le roaccutane, il a du mal à gérer la vitamine A, ou l’élimine en excès. Pareil pour la vitamine D, je trouve les compléments très faiblement efficaces, seul le soleil fonctionne bien, car cela passe outre le foie en partie (ou y va plus lentement-progressivement donc ça marche mieux) et en plus régule les niveaux (de vit D par rapport à la A) directement de l’organe très affecté par le roaccutane (peau).
Pour la supplémentation de vitamine A pareil, j’ai essayé de la prendre sous forme de suppositoire et cela fonctionne différemment, mieux je pense. La vitamine A est très importante pour la réparation des tissus, et le colon est très fortement affecté par le roaccutane, certains en ont été amputé.

Il semblerait que des troubles de la vitamine A (inhibition/manque) pourrait réduire l’expression des récepteurs de leptine hépatique.

Prendre de la vraie et bonne vitamine A (sous forme de retinol, en évitant les rétinoïdes (laisser le corps gérer à ce niveau) semblerait grandement aider certaines personnes, dont moi. Je pense qu’il est indispensable une fois que l’on se sent déjà mieux avec tout ce programme de recommencer à prendre de la vitamine A, petit à petit pas forcément tous les jours, pour relancer le fonctionnement normal de la vitamine A dans l’organisme. Mais il faut la prendre en même temps que ses cofacteurs (vitamine D, vitamine K [plutôt directement K2 apparemment], zinc, magnésium, voir aussi la vit E). Il y a peut être (et certainement) les vitamines B aussi comme cofacteurs mais plus secondairement je pense. Enfin tout est lié de toute façon.
Cependant pour la vitamine A je ne conseille pas d’en reprendre avant d’avoir fait une analyse de sang, en prendre uniquement si le niveau est en dessous de la moyenne (faire aussi l’analyse des retinyl esters (voir tout en haut, analyses sanguines)). Il se peut que chez certains il n’y ait pas “d’importante” carence en vitamine A, mais surtout/plutot de ses autres cofacteurs seulement.

Le roaccutane épuise les niveaux de ces nutriments, surtout et plus directement la vitamine D, K2 et le zinc (certains disent aussi que la vitamine E protège de potentiels effets toxiques de la vitamine A*). Le roaccutane est une overdose de plus de 50x d’une des formes de vitamine A, au final je pense qu’après conversion en d’autres formes cela fait une overdose de ~ 10x la dose normale.

Lorsque l’on a un faible taux de RBP (protéine qui transporte la vitamine A) il pourrait être néfaste de prendre de la vitamine A car la vitamine A libre devient toxique (le RBP est synthétisé par le foie à partir des protéines). Si le foie est trop faible, que l’on consume trop peu de protéines ou que l’on en manque spécialement (de la bonne (pas de l’excès de viande/protéines complexes mal digérés/inutiles/toxiques)) cela peut donc être un problème de se supplémenter.

*https://en.wikipedia.org/wiki/Hypervitaminosis_A

Phosphatidylcholine, in the form of PPC, or DLPC.
Vitamin E may alleviate hypervitaminosis A. (note: du roaccutane aussi: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9093712)
Taurine significantly reduces toxic effects in rats. Retinoids can be conjugated by taurine and other substances. (note: la taurine réduit les effets secondaires du roaccutane, en tout cas pendant le traitement)
Cholestin – significantly reduces toxic effects in rats. (le cholestin est fabriqué à partir de riz rouge)
Vitamin K prevents hypoprothrombinemia in rats and can sometimes control the increase in plasma/cell ratios of vitamin A
These treatments help prevent toxic effects in vitro: Taurine, zinc, and vitamin E protect cells from retinol-induced injury.”
De façon temporaire d’assistance à l’organisme le TMG/Trimethylglycine (Betaine Anhydrous) pourrait être utile (jamais tous les jours, max une fois tous les 2j), mais il a l’air de produire des mauvaises reactions chez certaines personnes (chez d’autres de très bonnes), je ne l’ai pas testé.
Le seul intérêt des suppléments c’est d’assister l’organisme à se redresser, mais si on les utilise trop longtemps (ou qu’à coté on a une alimentation toxique) ça fait l’effet inverse.
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/3105993
http://www.psychostrategy.net/article-un-deficit-en-donneur-de-groupe-methyl-affecte-la-differentiation-de-l-intestin-grele-et-la-fonction-108442220.html

Pour protéger le foie d’un dégât en cours, le TUDCA semblerait efficace, mais ça a l’air assez artificiel comme traitement, peut être bénéfique temporairement, ou avant de faire les cures de foie. Je ne sais pas par contre si cela peut être toxique.

La glutamine me semble aussi efficace pour diminuer les effets du roaccutane. Mais faut pas en abuser c’est assez lourd sur le foie.

Le glutathion semble bénéfique pour le corps en général, mais surtout le foie (bien dosé).

https://shop.kyani.net/fr-fr/products/category/1693/kyani-nitro-famille Ce complément booster d’oxyde nitrique pourrait être bénéfique, mais je n’ai pas testé.

Je ne sais pas si c’est une bonne idée de prendre de la vitamine A juste à la fin du traitement mais certaines personnes ont eu de graves carences en vitamine A après roaccutane et ils ont du en prendre tout de suite, et il est possible que de prendre de la vitamine A à l’arrêt du roaccutane pourrait permettre d’empêcher l’apparition des problèmes, donc au final je ne sais pas (1 gelule de 5000-10000IU de vitamine A est rien du tout comparé à 1 gelule de roaccutane).

Je pense qu’il serait bien (et presque obligatoire) de se recharger en vitamine D avant de reprendre de la vitamine A ou de la vitamine K. Il vaut mieux aussi avoir déjà bien commencé à détoxifier son organisme et retrouver un foie en meilleure santé avant de reprendre de la vitamine A. Mais si l’on se sent trop mal en prenant la vitamine D, en plus du magnésium cela peut montrer un manque de vitamine A ou K (vu que ces trois vitamines fonctionnent ensemble).
L’on peut prendre la vitamine D tous les jours, mais pour les minéraux (zinc, magnésium, etc..) il faut éviter et faire au ressenti. Il vaut mieux éviter de prendre plusieurs minéraux en même temps (sauf en faible dosage dans un multimineraux), et les prendre (seul ou plusieurs) toujours avec en même temps un/des vrais aliments.

La vitamine D synthétisé naturellement au soleil est d’après mes “tests”, bien plus efficace, il est plus que certain que la science moderne n’a pas encore découvert toutes les formes d’éléments en plus de la vitamine D des compléments, que cela produit.

Le truc c’est que le roaccutane affecte surtout le foie, et c’est la le problème, car les vitamines A et D sont les plus lourdes pour le celui-ci.

Le beta-carotene est moins dangereux** car c’est une forme inactive et le corps le transforme lorsqu’il en a besoin.
**Mais le problème c’est que le bêta-carotene peut aussi agir comme un anti-vitamine A. (Link1 & ***). Le bêta-carotene nécessite d’avoir une thyroide qui fonctionne bien (c’est elle qui permet sa conversion), sinon cela risque de créer des problèmes, au niveau du foie et de la thyroïde, je pense qu’il vaut mieux éviter le bêta-carotene. J’en avais pris pendant un temps avec des effets positifs, mais c’est vrai que c’est trop lourd sur la thyroïde et potentiellement avec des effets anti-vitamine A (surtout sur la durée).
Certains émettent l’hypothèse que de prendre de la vitamine A, ou de l’alcool, amènent des effets positifs parce que la vitamine A est un alcool, et qu’en en prenant trop, cela accélère son élimination, et donc du roaccutane aussi, je ne sais trop quoi penser à ce propos, c’est à tester. Mais je ne pense pas que ce soit le cas vu que de reprendre de la vitamine A après le roaccutane a guéri la “night blindness” de beaucoup de personnes. Je pense que ça viendrait plutôt du fait que cela stimule le foie temporairement.

*** :
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10980399
In the presence of alpha-tocopherol, beta-carotene was converted exclusively to retinal, whereas in the absence of alpha-tocopherol, both retinal and beta-apo-carotenoids were formed. Retinoic acid was produced from both retinal and beta-apo-14′-carotenoic acid incubations only in the presence of NAD(+). Our data suggest that in the presence of an antioxidant such as alpha-tocopherol, beta-carotene is converted exclusively to retinal by central cleavage. In the absence of an antioxidant, beta-carotene is cleaved randomly by enzyme-related radicals to produce beta-apo-carotenoids, and these beta-apo-carotenoids can be oxidized further to retinoic acid via retinal.

So this is a product of vitamin E and vit C deficiency; http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/14747683 Vit E deficiency is exacerbated by high-PUFA intakes. Beta-carotene plus soy oil and no extra vit E = antivitamin A.”

1. Il existe donc des compléments en beta-carotene + alpha-carotene  + cryptoxanthin + lutein + zeaxanthin. Toujours avoir beta + alpha carotene + le reste ensemble. Bluebonnet ou solgar par exemple en 10 000 UI / 5mg (jamais plus que ça). Mais encore une fois je pense qu’il vaut mieux éviter les carotènes, ou sinon uniquement dans les fruits et légumes pas en suppléments. Ou sinon tester soi-même. Je pense qu’il n’est pas une bonne solution perso.
2. Après il n’y a l’huile de foie de morue + huile de beurre (http://www.red23.co.uk/Blue-Ice-Royal-120-Caps_p_286.html) mais vu qu’ils contiennent directement des rétinoïdes.. (il vaut mieux laisser le corps gérer cela) c’est à voir.. mais je pense que cela peut être très bénéfique quand même.
3. Il y a sinon les compléments de retinyl acetate (forme préformée) (éviter de prendre top de la forme retinyl palmitate**), grand maximum 1250 UI au début et serait mieux sous forme sèche, max 1 fois tous les 4j ou plus si trop d’effets négatifs (voir aussi couper gélule en deux), pendant pas plus de 2 semaines. Faire une pause de 7 jours ou plus par la suite si on veut continuer. Mais je ne conseille pas de prendre cette forme de vitamine A tant que l’on n’a pas suffisamment régénéré et détoxifié son organisme. Il faut avoir suffisamment de vitamine D, vitamine K, E & Zinc dans son alimentation si l’on prend de la vitamine A, et surtout sous cette forme.

Un complément en vitamine A (acetate) que j’ai trouvé d’interessant sous forme active est celui-ci: http://www.swisse.com/au/vitamins-and-supplements/immunity-cold-flu/107/swisse-ultiboost-zinc (trouvable sur ebay ou mychemist.com.au)
Max 1 fois tous les 2 jours (voir aussi couper gélule en deux) (et comme dit plus haut faire une pause après 2 semaines). Il faudrait l’associé à au moins 2000 IU de vitamine D voir 4000 si on le tolère mieux avec.

** La forme palmitate est apparemment moins naturelle qu’acetate, mais cette forme acetate provoque un pic plus rapide et plus direct de retinol, et agit différemment (je préfère celle la quand même), la forme palmitate est bien plus lourde sur le foie. Sinon l’on peut alterner entre les deux formes, je pense que c’est la meilleure solution, ou bien faire 2/3 (ou 3/4) acetate et 1/3 (ou 1/4) palmitate.
On trouve la forme acetate la: Lien 1 ; Lien 2 ; Lien 3
http://www.jbc.org/content/264/30/17759.full.pdf

Note: Il faut absolument prendre en même temps que la vitamine A de la vitamine D, car sans vitamine D elle devient toxique (et inversement). On est presque tous carencés en vitamine D, surtout après avoir pris du roaccutane. La vitamine K joue un rôle important elle aussi pour la fonction normale des vitamines A et D.

“Without vitamin D, there will be no osteocalcin for vitamin K to work on. Without vitamin K, the osteocalcin that is produced will be inactive. And of course without calcium (and other minerals), there will be no minerals for the activated osteocalcin to attract to the bone for structural density.” http://www.lifeextension.com/magazine/2009/1/vitamin-k-protection-against-arterial-calcification-bone-loss-cancer-aging/page-01

La vitamine D fonctionne en synergie avec la vitamine A (et surtout protège des effets néfastes de cette dernière), pendant la prise de roaccutane on nous dit de ne pas aller au soleil mais c’est le meilleur moyen de se détruire la santé. Il faudrait obligatoirement se supplémenter en vitamine D pendant le roaccutane et jusqu’à 6-12 mois après la fin du traitement.

Le bon ratio semble être 2x plus de vitamine D que de vitamine A. Ou plutôt qu’il faudrait tout de même un minimum de vitamine A pour que la vitamine D ne pose pas de problème. Mais on peut dépasser ce ratio tant que l’on a suffisamment de vitamine A.

La vitamine K a donc aussi un rôle synergistique avec ces deux vitamines A et D, si on a pas dans l’alimentation, en rajouter [par ex persil & basilic sacré]. Le magnésium et le zinc sont eux aussi des cofacteurs de la vitamine D (et aussi de la A, surtout le zinc). Le calcium (et peut être la silice) sont aussi des cofacteurs avec la vitamine K (et D). Mais je pense qu’il faut éviter les compléments en calcium, ils semblent problématiques (surtout avec une thyroide et parathyroide qui fonctionne mal).
Le zinc et le magnésium sont les minéraux/cofacteurs les plus importants par rapport aux vitamines A, D et K.

La taurine fonctionne avec le foie, la bile, la vitamine A, et l’isotrétinoïne/roaccutane (https://patentimages.storage.googleapis.com/pdfs/US4545977.pdf), je pense qu’il serait bénéfique d’en prendre, au moins en même temps que la vitamine A. La taurine et la B12 etc. sont liés à la méthylation (le roaccutane aussi).

Il se pourrait aussi que le roaccutane provoque un manque de RBP (retinol binding protein), pour diverses raisons.
“Le rôle de la RBP est de transporter la vitamine A dans la circulation, sous sa forme physiologique, le rétinol, du foie vers ses tissus cibles. Sa synthèse au niveau hépatique est fortement dépendante de l’apport énergétique et azoté (tryptophane) et du zinc.”
D’autres composés sembleraient être nécessaire

La vitamine D augmente le niveau de calcium dans le sang et la vitamine K temporairement apparemment aussi, c’est à vérifier mais il semblerait qu’elle le réduise aussi, dans un second temps, cela semble être surtout le cas pour la MK7 (qu’elle le réduit après potentiellement l’augmenter temporairement) (la MK4/menatetrenone peut être aussi je ne sais pas, si c’est le cas c’est plus minime). La vitamine A elle aussi semble réduire le niveau de calcium sanguin (et réduire la réponse du calcium à la vitamine D, qui elle l’augmente) mais dans certaines situations l’augmente aussi.. ça doit être relié selon le niveau de vitamine D ou/et d’autres facteurs.
Le roaccutane semble chez certain augmenter le taux de calcium sanguin (et de provoquer des calcifications) donc il semble provoquer un manque de vitamine K ou une inhibition de son fonctionnement (ou les deux) car la vitamine K empêche apparemment la déposition du calcium aux mauvais endroits. Il se peut aussi qu’il endommage les reins ou perturbe son fonctionnement par rapport à la vitamine A ce qui provoque un excès de calcium sanguin.
La vitamine A en plus de réduire la production des protéines spécifiques au fonctionnement (une partie de celui-ci) de la vitamine K, son excès réduit aussi l’absorption de cette dernière.
Mais la vitamine A semblerait avec un bon dosage (sans excès donc) de part cette action sur le calcium et vitamine K réduire les problèmes liés à un “excès” de vitamine D (surtout si on est déjà carencé de cette vitamine A) et un manque de vitamine K.

“Vitamin K2 is also necessary for the proper functioning of vitamin A- and D- dependent proteins.
As I discussed in the first article in this series, vitamin A is essential for proper skin cell proliferation, and cannot work properly if vitamin K2 is not available.”

Note: Je ne sais toujours pas si le roaccutane provoque un manque de vitamine K (cela semble le cas vu que sur la durée même après traitement des symptomes de manque sont toujours présents) ou sinon une inhibition de son fonctionnement. Mais je penche plutot sur le manque donc, vu que la vitamine K est synthétisée par la flore intestinale et que le roaccutane est réputé pour la détruire. Ou sinon une inhibition (manque par inhibition donc) pendant le traitement et un vrai manque à la fin.

Note3: la vitamine E fonctionne en synergie avec la vitamine K, l’excès de vitamine E peut antagoniser certains effets (surtout au niveau de la coagulation) de la vitamine K. L’excès de vitamine E sans assez de vitamine K est toxique. Certains disent qu’il ne faut pas prendre de vitamine C avec la vitamine K aussi. Et qu’il faut éviter les suppléments et aliments avec des acides gras hydrolysés et le MSG (les deux sont des poisons de toute façon) car la vitamine K est utilisée pour les neutraliser. Cette vitamine E comme deja dit plus haut fonctionne aussi avec la vitamine A. L’alpha-tocopherol (800IU) semblerait réduire les effets toxique du roaccutane: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9093712
Et oui.. c’est pour cela qu’il vaut mieux éviter les suppléments artificiels, c’est toute une science, difficile de copier mère nature. Mais bon dans le cas du roaccutane on est obligé d’utiliser quelques outils non totalement naturels vu que le problème a été causer d’une façon artificielle. Mais pour la vitamine K2 les suppléments (mêmes naturels) semblent provoquer certaines mauvaises réactions, c’est difficile à dire s’ils sont bénéfiques ou non, il vaut mieux se contenter d’autres sources naturelles avec des aliments entiers.

Note3: certains parlent d’une théorie selon la quelle le roaccutane provoquerait un manque de cuivre (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/3655940) (ou d’un excès d’une forme oxydée mélanger à un manque de la forme utilisable) mais personnellement je pense que c’est faux, une mauvaise idée de prendre du cuivre, surtout sous forme de compléments, pour ce qui est d’un aliment naturel et entier, je vois pas le problème. Le cuivre et le zinc sont antagonistes. Je pense qu’au contraire on aurait trop de cuivre, vu qu’il est éliminé par le foie et la bile (via une action des surrénales), et que le roaccutane provoque une grosse congestion du foie. Je pense que ceux qui sentent des effets positifs avec des compléments de cuivre c’est simplement de la stimulation, un excès de cuivre inutilisable, mélanger a un manque de cuivre utilisable, mais prendre des compléments (stimulation), n’arrangera pas les choses. Cependant, le cuivre semblerait aussi réduire les effets néfaste d’un excès de vitamine A. Au final dur de savoir quoi penser, il y a surement un excès, mélanger à un manque (dû en partie ou non a un trouble du métabolisme ou des autres cofacteurs). Une fois que l’on a trop de cuivre, c’est assez difficile de l’éliminer, donc sa supplémentation est assez dangereuse, contrairement aux autres minéraux. Article ratio zinc cuivre
Image rôle cuivre
Edit: après avoir testé cette théorie de cuivre, très mauvaise expérience, le cuivre en supplément est très toxique, et provoque une grosse fatigue surrénalienne, digestive et nerveuse (et congestionne les reins, et provoque la candidose). Le problème est le bon fonctionnement du foie, qui gère les minéraux (absorption-utilisation), et l’expulsion de la mauvaise forme de cuivre.

autres infos à propos du cuivre

 

Rarely does a single nutrient deficiency develop exclusively. Other nutritional deficiencies and excess are always involved. Referring to figure 1 and 2, we can see the potential of vitamin and mineral toxicity that can develop in the presence of copper deficiency. As an example, the need for vitamin A, C, B6, B3, and B5 is reduced in a copper-deficient state. Conversely, hypervitaminosis of most of these vitamins can be reduced by supplying adequate amounts of copper. We can see particularly that the adverse effects of hyper-vitaminosis A can be decreased by copper supplementation. Synergistic vitamins, those whose requirements are increased by copper deficiency, include vitamin D, B1, B12, C, and folic acid (B10) (note: le roaccutane provoque d’après une étude, un manque de folate). Supplementation of synergistic vitamins can aid in reducing the effects of copper deficiency and in restoring copper balance. As an example, increased adrenal corticosteroid production decreases copper retention56 as well as antagonizes vitamin D metabolism.57 Vitamin D can antagonize the effect of excessive corticosteroid production, thereby improving copper retention. This concept can be applied in helping to reduce the side effects of steroid therapy. The synergistic minerals to copper include calcium, cobalt, selenium, sodium, and iron. The rickettsial bone changes that occur with copper deficiency are probably related to the coppervitamin D-calcium relationship. Some vitamins and minerals are both synergistic and antagonistic. This is due to their co- relationship with copper in metabolic functions such as the requirement for adequate amounts of iron and copper for hemoglobin production. But excessive iron intake antagonizes copper absorption on an intestinal level. Copper Toxicity Copper toxicity is common in the United States. TMA studies show that a large percent of the population has excessive tissue copper levels.

Henkin60 reported that patients with adrenal insufficiency had higher serum copper levels.
Copper toxicity can occur when there is a deficiency of the antagonistic nutrients shown in figure 1 and 2, especially vitamin B6, B3, B5, A, and the minerals zinc and iron.
http://www.traceelements.com/Docs/The%20Nutritional%20Relationships%20of%20Copper.pdf

Les symptomes négatifs (fatigue, etc..) que l’on peut avoir en prenant la vitamine D peut apparemment venir d’un manque surtout de magnesium pour son métabolisme (mais potentiellement aussi des cofacteurs, zinc vit A et K comme deja vu), on conseille donc de toujours prendre du magnésium en même temps que la vitamine D (mais surtout pas tous les jours, ou sinon au ressenti, car magnésium et calcium fonctionnent ensemble**, encore une fois avec la vitamine D et K aussi) (**apparemment un manque de magnésium peut provoquer un manque de calcium). Le dosage de la vitamine K2 est plus difficile (le prendre au bon moment [quand niveau vit D, calcium, magnésium optimaux, etc.] et sa supplémentation est assez problématique (quand le prendre, ses effets, etc.).
Le manque de vitamine A semblerait augmenter le besoin en vitamine K. Il faut aussi un minimum de vitamine A pour ne pas avoir de problèmes avec la vitamine K.
Mais bon encore une fois le roaccutane provoque un excès de vitamine A, tout en causant son inhibition(/”manque”), et l”inhibition du fonctionnement de la vitamine D et K.

Le seul complément de source végétale/naturelle* de vitamine K2 MK7 qui me semble acceptable à prendre uniquement si l’on prend aussi de la vitamine D et A (ou que leurs niveaux sont suffisants, ne pas prendre de vitamine K sans avoir avant remonter son niveau de vitamine D) est celui-ci (mais je n’aime pas trop cette forme MK7): http://www.nutrixeal.fr/PBSCProduct.asp?ItmID=8390557
Et celui-ci pour la MK4http://www.iherb.com/Nature-s-Plus-Vit-D3-Vit-K2-1000-IU-100-mcg-90-Veggie-Caps/40843 (possibilité ici de couper la gélule en deux pour avoir que 50mcg, 100mcg est bcp trop),
ou http://www.iherb.com/Nature-s-Plus-Cal-Mag-Vit-D3-Vanilla-Flavored-60-Chewables/42446
Edit: Il faut faire attention avec les compléments de vitamine K2, ils semblent assez dangereux (aussi si l’on manque de vitamine D), si on veut en prendre c’est uniquement à la fin d’un “gros” repas et jamais tous les jours, grand max 45mcg une seule fois tous les 5jours pour la MK7, et grand max 50mcg une seule fois tous les 5jours pour la MK4, ne jamais vraiment jamais dépasser ces dosages. Je pense que qu’après 3-4 prises de cette façon il serait bien de faire une petite pause de 7 jours (et comme dit plus haut jamais prendre complément synthétique sur la durée, ou sinon avec de longues pauses de 3-6 semaines). La MK7 semble être la forme la plus difficile à dosé (dangereuse à dosé) car elle reste longtemps dans le sang (~4 jours), il faut jamais prendre plus de 45mcg et jamais plus souvent qu’une seule fois tous les 5 jours donc. Je pense que la MK4 est bien plus utile directement (la MK7 est convertie en MK4 dans le corps je pense) mais faut voir niveau toxicité vu qu’elle est synthétique, en tout cas après avoir testé les deux, la MK4 est plus bénéfique mais peut provoquer des effets indésirables, mais qui sont différents (pire je ne sais pas mais en tout cas moins “forts”/importants que ceux de la MK7) et plus longs à apparaître. Les effets positifs de la MK7 sont eux-aussi un peu différents que la MK4, durent un peu plus longtemps mais ses effets négatifs deviennent rapidement trop importants malheureusement, ceux de la MK4 mettent plus de temps à apparaître mais si on en prend trop et plus que la MK7 sont tout aussi importants que cette dernière.
Je pense qu’il serait mieux de prendre uniquement de la vitamine K1 même si en cas de troubles de la flore intestinale elle risque de ne pas être converti en K2 efficacement. Il est possible aussi que les effets secondaires de la K2 soient dus à un problème de ratio ou manque de K1.
Vitamine K1: 
http://www.iherb.com/Country-Life-Gluten-Free-Vitamin-K1-100-mcg-100-Tablets/17519 ou http://www.iherb.com/Solgar-Vitamin-K-100-mcg-250-Tablets/14824

Le problème des suppléments (en plus que souvent synthétiques) c’est qu’ils passent souvent outre le filtre des intestins et du foie et qu’ils vont trop rapidement et à trop haute dose d’un coup dans le sang (et parce qu’ils sont un seul élément sous forme pure sans tous les autres éléments des aliments naturels) (en plus d’être sous une forme non- activé/converti/métabolisé et utilisable directement). La vitamine K2 de source animale (foie de raie ou autres) serait en théorie moins problématique, car elle doit être sur une forme de MK4 légèrement différente que la MK4 synthétique.

*La MK7 bien qu’issu de végétaux et dite naturelle ne l’est pas, parce que pour l’extraire on l’a sortie de son complexe dans l’aliment et que ça potentiellement change sa “forme” et action, et que donc on l’absorbe directement dans le sang sans passer par la fermentation ou absorption naturelle réduite et très lente dans les intestins, ainsi que par le foie qui gère sa transformation/utilisation. La vitamine K2 est une vitamine très spéciale.
Dans l’alimentation naturelle on a de la mk4 ou mk7 mais que très peu (sauf natto 700mcg/100gr [sous forme MK7], et le foie gras 100mcg/50gr [sous forme MK4]), dans l’alimentation naturelle normale on en a à peu près 15-20mcg sous forme directe dans les produits animaux et 15-30mcg sous forme converti de K1 à K2 dans les légumes, et dans les deux cas dans un complexe qui n’est pas absorbé ou transformé d’un coup (surtout si on a des problèmes intestinaux, de flore, ou de foie).
Note: dans les produits animaux laitiers c’est de la forme mk8 et mk9 uniquement il me semble. pour nous c’est plutot mk7 et surtout mk4 qui est interessant.
Il faudrait donc préférentiellement prendre du natto (MK7) en faible dose (bien que je ne suis pas sur qu’elle soit la meilleure forme) ou des fruits et légumes contenant K1 ou K2, ce qui est mieux (mais pour fruits et légumes peut être problématique si on a une flore intestinale détruite, sauf s’ils sont pré-fermentées). Il y a toujours les sources animales mais bon c’est au choix de chacun et impossible de connaitre les doses.
Ou sinon prendre un complément de vitamine K1, ou des légumes fermentés ou non.

Éviter de prendre un glandular de parathyroïde le même jour et les “jours autour” des prises de vitamine K2. Et éviter de prendre la vitamine A le même jour que la K2 aussi.
Comme dit plus haut la vitamine A pourrait aussi en excès inhiber le fonctionnement de la vitamine K (ainsi que son absorption), et vu que l’on a le foie assez faible après roaccutane à ce niveau (de ces deux vitamines), il faut faire au ressenti par rapport à la complémentation, car si la prise de vitamine A augmente pendant trop longtemps son niveau sanguin par faiblesse du foie (ou problèmes en ratios/niveaux des autres cofacteurs), cela peut inhiber le fonctionnement de la vitamine K, et si on en prend par-dessus, cela peut faire un excès de vitamine K non utilisé dans le sang (et causer certains autres mauvais symptômes).

Enfin au final cela semble assez compliqué, mais en évitant de tout prendre le même jour on facilite les choses et il ne faut pas trop stresser pour rien à ce propos. Il suffit de remonter son niveau de vitamine D seul en premier (et ses cofacteurs minéral) sur 3-4 semaines ou plus, et d’ensuite introduire de la vitamine A et K2 à doses progressives si l’on souhaite (même moins que ce que j’ai donné plus haut).

Donc voila un exemple (parmi d’autres qui fonctionneraient aussi):

Remonter d’abord son taux de vitamine D au minimum à 45ng/ml. Ensuite:

-Jour 1:
matin: vitamine D (ou bien exposition au soleil (bien plus efficace))
matin ou midi: zinc et vitamine E
repas du soir: taurine + vitamine C + glutamine
juste avant de dormir* (c’est mieux de le prendre à ce moment la je pense): vitamine A
NAD+* + thiamine + riboflavin (à voir pour ce dernier) **. Note: Je ne sais pas si c’est mieux de le prendre en même temps que la vitamine A, ou plutôt avant, ou après.
*note: il faudrait prendre la vitamine A pas plus tard que 1-2 heures après la taurine, ou sinon en même temps au repas.

(facultatif) matin ou midi vitamine K1 (source alimentaire en K1 donc fruits/légumes, “faible dose”, pas de compléments)
+ un peu calcium (chou cavalier ou chou de Chine ou figues ou amandes ou graines/haricots germées [source alimentaire, pas de complément])

-Jour 2:
matin: vitamine D
midi: magnésium + NAD+ (ou autre complément l’augmentant)

-Jour 3
matin: vitamine D
midi: vitamine K2 (là si l’on veut en complément, ou alimentaire, au choix)
après-midi ou soir: source naturelle de vitamine E (amandes, etc..) (juste en cas, et faible dose)

-Jour 4 & 5
rien du tout

-Reprendre Jour 1

Note: faire des pauses si nécessaire ou au ressenti, que ce soit en vitamine A, D ou K ou minéraux.
J’ai pris pendant un certain temps, un complément synthétique, ce n’est pas une bonne chose en général mais étrangement celui-là m’a donné des effets positifs. Lien1 ; Lien2

* Le NAD+ s’augmente avec du Nicotinamide Riboside Lien / Amazon.

** http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2730205/

Peut être qu’en plus du NR/nicotinamide riboside (augmente le NAD+), le NMN*** (augmente aussi le NAD+ mais bien plus cher), le PQQ & le HMB seraient utiles à prendre. Apparemment le Pau Darco/Beta Lapachone augmente lui aussi le NAD+, pareil pour le thé (Lien)
Ils activent tous le SIRT1 qui sert lui aussi (en plus du NAD/NADP/NADPH) à la gestion du niveau des rétinoïdes dans les cellules. http://www.cell.com/molecular-cell/fulltext/S1097-2765(14)00604-2
https://selfhacked.com/2015/09/06/nad-and-sirt1-their-role-in-chronic-health-issues/#Top_Ways_to_increase_SIRT1

Le NAD+ est je pense crucial pour tous ceux ayant pris du roaccutane. Faut pas trop exagéré et en prendre une tonne non plus (ou tous ces différents supplément le même jour), sinon cela peut avoir l’effet inverse, comme tout. Si on en prend plusieurs (sauf thé et pau d’arco vu que naturel) il faut les prendre sur des jours différents. Et comme pour tous les supplément faire une pause de temps en temps (d’au moins 4-7 jours).

Note: je n’ai testé que le NR et le PQQ pour l’instant, les deux sont efficaces mais le NR “bien” plus, mais le PQQ agit aussi sur des zones différentes et est donc utile (mais il ne faut pas trop en prendre contrairement au NR, des effets négatifs se font sentir si l’on en prend trop, donc max une fois tous les 3-4jours). Et comme pour tous les compléments, au bout d’un moment faire une grosse pause de plusieurs mois ou arrêt total, le but c’est d’assister, pas de devenir un assisté des compléments.

Il n’existe que du NADH et pas de NADP/H (ce qui nous intéresse) en supplément (le nicotinamide riboside augmente le NAD+ et ensuite si le corps en a besoin le niveau des deux)). Il existe un ratio entre NADH et NAD+, apparemment on aurait besoin de se supplémenté en NAD+, le NADH ne devrait pas être un problème, le ratio tend surtout au manque de NAD+.

***NMN = Nicotinamide Mononucleotide. À voir par contre si ce complément n’est pas trop artificiel et puissant/non physiologique.
NADH = Nicotinamide Adenine Dinucleotide.

“La pyrroloquinoléine quinone, abrégée en PQQ, parfois appelée méthoxanine, est un cofacteur utilisé par certaines enzymes d’oxydoréduction, les autres cofacteurs d’oxydoréductases étant essentiellement le NAD+, le NADPH+H+, la FAD et la FMN.”
“NAD kinase (NADK), the catalyzing enzyme for the de novo synthesis of NADP from substrates NAD and ATP”
“FAD is required to convert retinol (vitamin A) to retinoic acid via cytosolic retinal dehydrogenase.”
“Riboflavin (vitamin B2) is part of the vitamin B group. It is the central component of the cofactors FAD and FMN”

NADP et glutathion sont reliés (comme tout): http://www.nutralica.eu/dossiers-scientifiques/antioxydants-le-glutathion-r%C3%A9duit.html

Pour les troubles hormonaux et aussi en lien (apparemment) avec la gestion de la vitamine A, le DIM semble intéressant (grand max une fois 25mg par semaine, au delà risque de migraine et que ce soit trop lourd pour le foie/reins) (par ex https://www.amazon.fr/gp/product/B00014IGXS/ (1 seule gélule par semaine suffisant) (produit actif de l’i3c)
http://hbsn.amegroups.com/article/view/6877/7838

Pour assister à la régénération du système nerveux il y a le champignon Lion’s mane (Hericium erinaceus) (ex https://www.amazon.fr/gp/product/B00BWNF31U/)
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3176599/

MK7 ou MK4. Je ne sais pas trop, les deux semblent avoir leurs utilités. Le premier complément ci-dessus vient de source “naturelle” de MK7, on peut aussi prendre du natto à la place qui en contient aussi mais vu que c’est du soja c’est pas top. La MK4 semblerait être utilisée par l’organisme plutot pour le système nerveux et les os, et la MK7 pour enlever le calcium de certains mauvais endroits (calcification vénale et autres) (mais malheureusement aussi en partie de potentiellement bons endroits [sang, tissus en acidose, etc..]). Je ne sais pas si le corps peut convertir une forme a une autre (il semblerait que oui [pour la conversion de MK7 à MK4] mais certains disent que ça épuiserait le foie (théorique). Sinon en tout cas il semblerait que le corps puisse convertir la vitamine K1 [fruits et légumes] à MK4). Le problème de la forme MK4 c’est que les suppléments semblent trop synthétiques, et la MK4 naturelle est contenue dans les produits animaux, et la conversion de K1 des fruits et légumes à MK4 se fait lorsque l’on a une bonne flore intestinale (comme les animaux le font) (que le roaccutane abîme fortement). Dans la théorie je préfère la MK4, j’ai testé la MK7 qui avait des cotés positifs mais d’autres trop négatifs, sinon pour la MK7 il faut la prendre qu’à très faible dosage et très rarement. La MK4 (en complément synthétique) semble être plus puissante et efficace, mais a aussi des effets potentiellement néfastes sur la durée. La MK7 semble restée longtemps dans le sang, avoir ses propres effets spécifiques mais augmente/réduit le calcium sanguin et c’est parfois assez problématique (si on la dose bien pas de pb) (apparemment même problème avec la MK4 mais apparaît plus tard que la MK7), de plus ses effets sur le système nerveux semblent être dus à sa conversion même lente en MK4. La MK4 prise directement m’a apporté plus d’effets bénéfiques et permet de prendre une plus grande dose. Mais encore une fois la MK7 à certains autres effets que je ne saurais décrire, mais qui semblent moins importants que ceux de la MK4, mais qui existent tout de même.
D’ailleurs comme la vitamine D et A, la MK4 (mais pas la MK7) semblerait avoir des effets sur l’activation génétique, donc il est fort possible qu’elle soit la meilleure forme, mais bon le problème c’est qu’elle est synthétique (mais dans mes tests elle ne pose pas plus de problème que la MK7 naturelle, c’est même presque le contraire).
Cette vitamine K2 est je pense (en plus des vitamines D et A) la clé principale pour corriger les problèmes directs liés au roaccutane.

Mais sinon par rapports à K1, K2, MK4, MK7, que dans tous les cas la K1 est plus safe et plus naturelle (mais encore une fois c’est si le foie et intestins fonctionnent parfaitement, et que la flore est en bon état.
Je pense que la cure des reins Clark avec le persil bouillie est très riche en vitamine K1 et que c’est en partie ce qui fait son efficacité.

Comprendre comment A, D et K fonctionnent:

“We now know that vitamins A and D also cooperate together to regulate the production of certain vitamin K-dependent proteins. Once vitamin K activates these proteins, they help mineralize bones and teeth, support adequate growth, and protect arteries and other soft tissues from abnormal calcification, and protect against cell death.”

As described below, the synergistic action of the fat-soluble trio depends on support from other nutrients like magnesium, zinc, fat and carbohydrate, as well as important metabolic factors such as carbon dioxide and thyroid hormone.

Magnesium and the Fat -Soluble Vitamins

Magnesium contributes to more than three hundred specific chemical reactions that occur within our bodies, including every reaction that depends on ATP, the universal energy currency of our cells.13 Magnesium also activates the enzyme that makes copies of DNA, as well as the enzyme that makes RNA, which is responsible for translating the codes contained within our genes into the production of every protein within our body. This process of translating the DNA code in order to produce proteins is called “gene expression.”

Vitamins A and D carry out most of their functions by regulating gene expression, which means they rely directly on magnesium to carry out these functions. They also rely indirectly on magnesium because our cells can only produce their receptors and all the proteins with which they interact with the assistance of this critical mineral.

The well-studied interaction of magnesium with vitamin D and calcium provides an illustrative example.13 Magnesium is required for both steps in the activation of vitamin D to calcitriol, the form of vitamin D that regulates gene expression and stimulates calcium absorption. Even fully activated vitamin D (calcitriol), however, is useless in the absence of magnesium. Humans who are deficient in magnesium have low blood levels of both calcitriol and calcium, but treating them with calcitriol does nothing to restore calcium levels to normal. The only way to normalize calcium levels in these subjects is to provide them with sufficient magnesium. Magnesium also supports the cellular pumps that keep most calcium out of our soft tissue cells and make it available for the extracellular matrix of bones and teeth.

Altogether, these findings suggest that vitamins A and D can only fulfill their functions in the presence of adequate magnesium. As can be seen in Table 1, magnesium is abundant in many whole grains, nuts, seeds, legumes, and vegetables, some fruit, and some seafood. It is less abundant in meat, by contrast, and almost entirely absent from refined grains and sugar.14 Thus, we would expect a well-rounded diet devoid of “the displacing foods of modern commerce” to be rich in magnesium and thereby support the synergistic action of the fat-soluble vitamins.

Zinc and the Fat -Soluble Vitamins

As with magnesium, the fat-soluble trio can only support health if our diets contain adequate zinc. The interaction between vitamin A and zinc is particularly well studied.15 Vitamin A supports the intestinal absorption of zinc, possibly by increasing the production of a binding protein in the intestines. Zinc, in turn, supports the formation of vesicles involved in transporting vitamin A and the other the fat-soluble vitamins across the intestinal wall.

Zinc is an essential structural component of many vitamin A-related proteins, including the primary protein that transports vitamin A through the blood, the enzyme that carries out the first step in the activation of vitamin A to retinoic acid, and the nuclear receptor that binds to retinoic acid and allows it to regulate gene expression.

Numerous studies have demonstrated the interaction between zinc and vitamin A in humans. For example, in humans with marginal zinc status, zinc supplementation supports vitamin A’s role in visual function16 (see sidebar below) and eye development (Figure 2).17

Although less well studied, zinc also interacts with vitamin D. Vitamin D and zinc most likely promote each other’s intestinal absorption.15,18 In rats, dietary zinc supports the production of the vitamin D receptor.19 Once the receptor is formed, zinc provides it with essential structural support. Although in the absence of this structural support the receptor still binds to vitamin D, the structural support is needed to allow this vitamin-receptor complex to bind to DNA.20 Studies with isolated cells illustrate the importance of this interaction: adding zinc to these cells increases the rate at which vitamin D activates the expression of genes.21

Altogether, these results suggest that vitamins A and D can only fulfill their functions in the presence of adequate zinc. As can be seen in Table 2, zinc is found most abundantly in oysters, beef, and cheese.22 Chicken and eggs have considerably less zinc than beef, while milk and most plant foods contain very little. We absorb zinc about five times more effectively from animal products than from plant products. Thus, we should expect a diet that contains liberal quantities of zinc-rich animal products to support the synergistic action of the fat-soluble vitamins.

http://www.westonaprice.org/health-topics/abcs-of-nutrition/nutritional-adjuncts-to-the-fat-soluble-vitamins/


“Tufts University Confirms That Vitamin A Protects Against Vitamin D Toxicity by Curbing Excess Production of Vitamin K-Dependent Proteins”

 


The above figure from the paper confirms the first part of the hypothesis: that vitamin D (the third bar) causes a large increase in the production of MGP in the kidney and that when vitamin A is added in combination with vitamin D (the fourth bar) it brings the production of this protein back down to normal.
“If the production of vitamin K-dependent proteins such as MGP exceeds the capacity of the vitamin K pool or the enzyme that uses vitamin K, the vitamin K carboxylase, to activate them, these proteins will be produced in a defective state. At best, they will not protect against soft tissue calcification, and at worst, they could perhaps actively faciliate soft tissue calcification. The active form of MGP is called “carboyxlated MGP,” while the defective form is called “undercarboxylated MGP.”


In the above figure, part A shows the level of undercarboxylated, defective MGP; part B shows the level of carboxylated, active MPG; and part C shows the undercarboxylated-to-carboxylated MGP ratio, a lower ratio being better.

We can see a few important things here. First, activated vitamin D alone causes a marked increase in the defective form of MGP, and while activated vitamin A has no effect on the defective form alone, it brings the production of the defective form back down to normal when it is combined with activated vitamin D. Second, neither A nor D alone affect the production of the active form, but the two provided together synergistically increase the level of active MGP, which is what we want. Finally, we see that A improves the ratio all by itself, D dramatically worsens the ratio all by itself, and when the two vitamins are combined, they reduce the ratio with remarkable synergy.

The authors made another interesting observation that I had not hypothesized: vitamins A and D appear to increase the turnover of vitamin K and the conversion of vitamin K1 to vitamin K2. In the D group, liver stores of K1 were reduced and kidney levels of MK-4, the form of vitamin K2 that animals synthesize, were increased. All A groups, whether the A was given alone or in combination with D, had reductions in both K1 and MK-4 levels. The authors referred to this as “antagonism” between vitamins A and K, but since vitamin A improved vitamin K-dependent activation of MGP, could it not be that the reduction in K1 was due to conversion of K1 to MK-4 and that the reduction in MK-4 was due to increased utilization and turnover of MK-4? The authors never suggested that vitamin D “antagonizes” vitamin K1, for example, even though its levels were reduced.

I have pointed out elsewhere that even modest amounts of vitamin D, whether provided by UV-light or in the diet, decrease liver stores of vitamin A; when the doses of D are larger, they decrease plasma levels of A as well. This suggests that vitamin D increases the need for and turnover of vitamin A. The data in the Tufts study suggest that vitamins D and A both increase the turnover of vitamin K2, but that vitamin A has a special effect of curbing the huge increase in the need for vitamin K2 in the kidney. Thus, vitamin A both calms the waves rocking the boat of vitamin D toxicity while helping to steer the ship at the same time, navigating the passengers to safety.”

http://blog.cholesterol-and-health.com/2009/04/tufts-university-confirms-that-vitamin.html

Autres:

“Vitamins A and D do not act as cofactors in the way other vitamins do. The roles of A and D are more fundamental: they regulate the activity of genes that cause cells to produce the proteins to which the minerals and water-soluble vitamins will bind. Vitamin K2—although it isn’t known to affect genetic activity like A and D do (note: la K2 MK4 en a même si plus minime que A et D)—will also activate proteins, allowing them to bind calcium to do their job. It is for this reason that Dr. Weston Price referred to A, D and X (K2) as “activators.” These fat-soluble vitamins are required so our body can make use of all other nutrients. They are truly the foundation of health.”

“As I mentioned in the discussion of vitamin A, the symptoms of vitamin D poisoning are very similar to the symptoms of vitamin A deficiency and vice versa. Although scientific literature states that vitamins D and A are antagonistic, the term “complementary” would be a more appropriate description. Understanding exactly how vitamin D or A poisoning produces toxic symptoms helps explain the essential connection between A, D and K2.
Vitamin D increases the production of vitamin K2–dependent proteins. If vitamin K2 is lacking, vitamin D toxicity will create a functional deficiency of vitamin K2, as all that osteocalcin and MGP go hungry. Vitamin A reduces the production of vitamin K2– dependent proteins, so it tempers vitamin D’s ability to wreak havoc with all those uncarboxylated K2–dependent proteins.
In the words of fat-soluble-vitamin expert Chris Masterjohn, “If there is one, single most important shortcoming in the research investigating the toxicity of vitamin D in humans, it is that despite decades of controlled animal experiments showing that each of the fat-soluble vitamins protects against the toxicity of the others, research in humans continues to address the toxicity of vitamin D as if its actions were independent of vitamins A, E and K.”57 The same can be said for the toxicity of vitamin A.”

“Vitamin K in our bodies comes from two main sources. The first source is the vitamin K contained in the foods we eat. Most leafy green vegetables are high in vitamin K. The second source of vitamin K is synthesis by good bacteria that reside in our intestines.
Prescription antibiotics destroy this beneficial bacteria, which is why some people develop bleeding problems after taking antibiotics. Children tend to get nose bleeds more often than adults.
People who have an imbalance in their intestinal flora from conditions like systemic candida (yeast) infections may also be low in vitamin K. In these cases the pathogenic organisms tend to crowd out the beneficial bacteria that we need to synthesize nutrients in our digestive system, including vitamin K. (The “K” in vitamin K comes from the Danish word for coagulation.)”

“Vitamin K2 administration in rats fed a low calcium diet stimulated renal calcium reabsorption, retarded the abnormal elevation of serum PTH level, increased cancellous bone mass, and retarded cortical bone loss, while vitamin K2 administration in rats fed a normal calcium diet stimulated intestinal calcium absorption by increasing serum 1,25(OH)2D level, and increased cortical bone mass.”

“Research has also indicated that Vitamin D toxicity is closely related to a depletion of Vitamin K and that repletion of Vitamin K allows individuals to supplement with higher doses of Vitamin D without the negative calcium-related side effects.”

“Vitamin K supplementation stimulates renal calcium reabsorption, increases maturation-related cancellous bone gain, and retards the reduction in maturation-related cortical bone gain, whereas vitamin D supplementation stimulates intestinal calcium absorption and prevents the reduction in maturation-related periosteal bone gain by inducing accumulation of calcium from cancellous and endocortical bone.”

“The hypothesis presented in this paper proposes the novel understanding that vitamin D exerts toxicity by inducing a deficiency of vitamin K. According to this model, vitamin D increases the expression of proteins whose activation depends on vitamin K-mediated carboxylation; as the demand for carboxylation increases, the pool of vitamin K is depleted.
Since vitamin K is essential to the nervous system and plays important roles in protecting against bone loss and calcification of the peripheral soft tissues, its deficiency results in the symptoms associated with hypervitaminosis D.
This hypothesis is circumstantially supported by the observation that animals deficient in vitamin K or vitamin K-dependent proteins exhibit remarkable similarities to animals fed toxic doses of vitamin D, and the observation that vitamin D and the vitamin K-inhibitor Warfarin have similar toxicity profiles and exert toxicity synergistically when combined. The hypothesis further proposes that vitamin A protects against the toxicity of vitamin D by decreasing the expression of vitamin K-dependent proteins and thereby exerting a vitamin K-sparing effect. If animal experiments can confirm this hypothesis, the models by which the maximum safe dose is determined would need to be revised. Physicians and other health care practitioners would be able to treat patients with doses of vitamin D that possess greater therapeutic value than those currently being used while avoiding the risk of adverse effects by administering vitamin D together with vitamins A and K.”

En hiver sous nos latitudes européennes si l’on est déjà carencé en vitamine D il faut donc se supplémenter, ce complément en vitamine D sans lanoline (je trouve qu’elle fonctionne moins bien) est le meilleur que j’ai trouvé: http://www.iherb.com/Bluebonnet-Nutrition-Vitamin-D3-2000-IU-250-Softgels/11865
Certains ont peur des métaux lourds mais bon.. c’est au choix, lanoline de mouton ou poisson.

Si l’on a des douleurs aux reins ou pour prévenir de potentiels calculs (ou pour aider à la detoxification) cette plante est très efficace: http://www.iherb.com/Whole-World-Botanicals-Royal-Break-Stone-Liver-Gall-Bladder-Support-400-mg-120-Veggie-Caps/16451

J’ai fait des analyses et même apres m’être supplémenté pendant pas mal de temps (périodes de quelques mois sur plusieurs années, moyen-bas dosages) en vitamine A de source animale, beta-carotene et un peu de vitamine A synthétique, mes taux sanguins était légèrement bas d’après le laboratoire (390µg/l) (valeurs normale 490-720), même si d’après d’autre source c’est un taux normal, mais bon ça c’est après une longue supplémentation, je devais être en grosse déficience au tout départ c’est certain. Pareil pour la vitamine D, j’étais resté au soleil pas mal de temps tous les jours pendant 3 mois (je m’étais supplémenté plus tard aussi), et apres avoir fait une analyse 1 an plus tard (avec entre temps très peu d’exposition au soleil mais une petite supplémentation de 2 semaines) mon taux était quand même de 19 ng/ml. Le taux normal minimum est de 40 ng/ml.
Voila c’est donc quelque chose qui prend du temps, il ne faut pas aller trop vite.

—–

Plus d'infos, cuisson, combinaisons alimentaires, cereales, amidon, etc..:

Les sucres (amidons, surtout celui des céréales) et protéines (gluten, caséine) qui sont trop complexes sont toxiques car ils passent dans le sang sous forme partiellement digéré et inutilisable et vont congestionner l’organisme. Ce sont ces genres de produits indigestes et collants sur la paroi intestinale qui nourrissent les mauvaises bactéries et levures (Candida etc.).

Le sarrasin et l’amarante causent apparemment une formation de mucus et d’acides un peu plus importante que le quinoa et les pommes de terre (surtout le sarrasin qui est fortement mucogène). De plus le sarrasin semble avoir un effet “colle” très important (sous forme de farine/pâtes au sarrasin), en plus d’un taux d’acide oxalique trop élevé (amarante pareil), les deux sont à vraiment éviter. Personnellement je supporte mal le sarrasin (sous forme de pâtes ou cuit) me fait “très” mal aux reins, me congestionne et me fatigue, le quinoa se digère pas totalement (pas pour tout le monde) et m’affaiblit un peu (moins que le riz). Le millet semble faiblement formeur de mucus et peu acidifiant mais contient une forme de gluten. Leurs seul intérêt est de freiner la détox, pour le goût et pour remplacement des poisons (céréales, produits laitiers, etc.).
Note: il faut toujours faire trempé le quinoa (et autres aliments dormants) (si l’on souhaite vraiment en prendre) afin d’éliminer leurs inhibiteurs d’enzymes, acide phytique et saponines. Prendre du quinoa en étape de transition uniquement, ou éviter directement, privilégier les pommes de terre.

Les cuissons qui crées le plus de toxines sont celles où l’on utilise de l’huile, celles où les aliments sont au contact de l’air (sans eau) + hautes températures ou lorsque la température dépasse 90 degrés, l’idéal étant 60 degrés* (ne jamais dépasser 90 degrés si possible, au dessus les minéraux sont détruits et vitamines aussi, les toxines sont créées à partir de 120 degrés), éviter à tout prix surtout le grillé et aussi le frit (sans oublier l’horreur des micro-ondes). Les plus toxiques (en trop cuits/altérées/modifiées) sont les protéines et en second les sucres complexes et les acides gras. Les meilleures façons sont la cuisson à l’étouffée et à la vapeur douce.
Note: Cuire dans l’eau cause une perte de nutriments.
http://gourmandisesansfrontieres.fr/2012/11/je-cuis-tu-cuis-il-cuit-zoom-sur-les-modes-de-cuisson-en-cuisine/

http://www.cfaitmaison.com/sante/cuisson.html & http://www.naturosante.com/rubriques/chroniques/abs31/abs31.php?11 & http://terredefemme.com/guerisseuse/sante/569-536.html

La chlorophylline et l’i3c sont les plus puissants agents protecteurs naturels (se trouve dans les légumes) contre les produits toxiques résultant d’une cuisson élevée (argument d’un vendeur de compléments mais qui est surement vrai, à prendre avec des légumes frais).

Certaines combinaisons alimentaires sont à éviter:
La plus mauvaise des combinaisons alimentaires est de prendre des sucres complexes (amidon etc.) et des protéines (surtout animale) au même repas.

Autres infos:
http://chestofbooks.com/health/natural-cure/The-Hygienic-System-Orthotrophy/Food-Combinations-In-The-Intestine.html
http://www.ateliersante.ch/associations.htm
http://naturopathiesite.free.fr/combinaison.htm
Autres infos en anglais: http://drbass.com/sequential.htmlhttp://rawglow.com/foodcombining.htm
http://www.rawfoodexplained.com/application-of-food-combining-principles/application-of-the-food-combining-rules/
http://www.acidalkalinediet.net/correct-food-combining-principles.php

Il faut bien manger ses fruits mûrs, sinon le contenu faiblement acide de certains peut dépasser leurs alcalinités (leurs minéraux).

Composés pour farines acceptables en occasion rare/speciales: châtaigne, quinoa, souchet, chanvre, arrow-root, manioc/tapioca, caroube, amandes, noix, millet?, riz (à éviter si possible mais acceptable si faible quantité). http://www.viesansgluten.ca/sans-gluten/aliments-et-ingredients/farines/

Le seul pain acceptable est le pain Essénien (pain de graines germées broyées) à partir de graines germées de sarrasin et/ou de quinoa.

Le blé moderne est un OGM “non officiel” très nocif. Ces variétés moderne ne sont pas du tout naturelles, elles ont été créées par croisement avec d’autres espèces d’herbes et par irradiation de graines/embryons avec des produits chimiques, des rayons gamma et des fortes doses de rayons X pour induire des mutations. L’epeautre est moins nocif mais est quand même à éviter, comme toutes les céréales, elles sont très nocives pour l’organisme et n’apportent rien de bon.
Presque pareil pour le maïs.

Vidéo interessante sur l’agriculture moderne:

« La consommation de blé interrompt le flux sanguin vers le cerveau. » http://www.greenmedinfo.com/blog/gluten-brain-wheat-cuts-blood-flow-frontal-cortex

Le millet, le maïs, l’avoine et le riz sont eux aussi nocifs (produits laitiers compris), surtout pour certains ayants déjà une forte réaction au gluten de blé: http://www.scirp.org/Journal/PaperInformation.aspx?paperID=26626

Le millet contient une grande part de prolamines (proteines toxiques, comme la gliadine du blé): http://www.viesansgluten.ca/articles/la-demystification-du-gluten-et-de-ses-effets/
Le sarrasin contient très peu de gluteline mais des prolamines (mais trop d’acide oxalique, très mauvais pour les reins cuit, à éviter): https://spreadsheets.google.com/spreadsheet/pub?authkey=CJ_gvqAD&hl=en_GB&key=0AksPzXprB49ldGE4WEVRMXVoQ09YRjVLcDB3enM4YlE&authkey=CJ_gvqAD&hl=en_GB&gid=4
Le riz semble contenir beaucoup de gluteline/glutenine même s’il a un faible taux de prolamines (proteines toxiques: gliadines, zenine, etc.).
“Only the gliadin fraction of wheat has been traditionally considered toxic to coeliac disease patients, but according to recent results it seems obvious that glutenins are equally harmful [1,2].”
“High molecular weight glutenin has also been identified as a potentially toxic protein”

—————-

Il semblerait (à vérifier) que les amidons à gros problèmes soient ceux avec des granules de petite taille, il semblerait qu’ils causent une prolifération de candida et autres pathogènes plus importante. 



Différents amidons et levures: http://www.academicjournals.org/journal/AJMR/article-full-text/A0FCBA347090

Aliments et plaque de mucus, anti-nutriments, être humain non carnivore, acide urique, purines et autres toxines:

http://detox.net.au/acidalkaline-foods/
Aliments cuits, viandes, glycotoxines, acrylamide, amines hétérocycliques: http://santenature.over-blog.com/article-les-glycotoxines-121524300.html & http://goo.gl/KX4SyJ
http://nutrinfo.fr/fr/toxicologie-alimentaire
Céréales, legumes: http://www.marksdailyapple.com/why-grains-are-unhealthy/http://paleoparents.com/featured/how-do-grains-legumes-and-dairy-cause-a-leaky-gut-part-2-saponins-and-protease-inhibitors/
http://paleoleap.com/pseudograins-non-gluten-grains/
Lectines, certaines sont plus toxiques que d’autres: http://www.owenfoundation.com/Health_Science/Lectins_in_Foods.html & http://www.pjbs.org/pjnonline/fin1120.pdf

Gluten/prolamines toxiques: http://www.viesansgluten.ca/articles/la-demystification-du-gluten-et-de-ses-effets/
Les anti-nutriments et composés nefastes: lectines, saponines, tannins, certains alcaloïdes, acide phytique, acide oxalique dans les aliments cuits qui devient inorganique, inhibiteurs d’enzymes (protease) et protéines toxiques (prolamines) ne sont toxiques que dans certains aliments qui en contiennent de trop grandes quantité comme les légumineuses, cereales et fruits à coques -noix, noisette, amande- (qui doivent être trempés et/ou germés). Les fruits et légumes ne présentent aucun danger.

Etude sur les méfaits des céréales: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2821887/http://www.greenmedinfo.com/blog/eating-wheat-cows-milk-disrupt-dna-expression-antioxidant-status-1?page=2
http://www.greenmedinfo.com/blog/gluten-brain-wheat-cuts-blood-flow-frontal-cortex

L’être humain, contrairement aux carnivores ne peut pas désintégrer/décomposer l’acide urique (créer à partir des purines) resultante de la digestion de viande, ce qui cause de l’acidose et de l’intoxication. La viande cause une production importante de mucus et donc de plaque mucoïde. De plus la cuisson transforme les protéines de la viande en composés inconnus pour l’organisme (reaction de maillard), ce qui ajoute une autre couche intoxicatoire.
Inhibiteurs d’enzymes (trypsine, etc..) dans les légumineuses: http://www.healthbeyondhype.com/the-hidden-dangers-in-your-whole-grains-beans-nuts-and-seeds-ezp-138.html
Il faut donc absolument éviter les légumineuses (http://sante.lefigaro.fr/mieux-etre/nutrition-aliments/legumes-secs-legumineuses/quest-ce-que-cest) ainsi que les céréales (riz compris).
L’amidon résistant et les oligosaccharides -sucres “non digestibles”- (chataignes, de l’oignon, asperges, bananes, etc..) ne sont pas nocifs sauf dans le cas où ils provoquent des flatulences en excès. Les sucres complexes des céréales et des légumineuses sont nocifs, bien plus indigestes, générateurs de mauvaises bactéries et de dépôts intestinaux (et d’effet “colle”, comme le gluten).
Les oignons et les crucifères peuvent causer ballonnement et gaz.

Glucides/santé et alimentation générale: fruits&légumes > patate douces > pommes de terre/ignames/châtaignes > quinoa trempé > autres céréales et pseudo-céréales sans gluten > légumineuses >  viandes, produits laitiers, produits animaux, aliments transformés, céréales avec gluten.

Un excès de tomates ou de pommes de terre (les solanacées) peut être pro-inflammatoire (lectines & alcaloïdes): http://www.greenmedinfo.com/blog/rice-potato-tomato-may-be-inflammatory-wheat & http://www.marksdailyapple.com/nightshades/ & http://www.whfoods.com/genpage.php?tname=george&dbid=62

Les acides gras trans et hydrogéné sont très nocifs et doivent être évités (“Any item that contains “hydrogenated oil” or “partially hydrogenated oil” likely contains trans fats”). La margarine est un poison.
Ces huiles sont elles aussi mauvaise: huile de soja, huile de maïs, huile de coton, huile de tournesol, huile de colza/canola, huile de carthame. “Unlike butter or coconut oil, these vegetable oils can’t be extracted just by pressing or separating naturally. They must be chemically removed, deodorized, and altered.” De plus ces huiles contiennent de très mauvais ratio d’omega 6 et 3.

Les compléments alimentaires en vitamines, minéraux, acides aminés et autres sont synthétiques, des dérivés du pétrole (vitamines), à base d’ogm (soja), des extraits de roches et autres saletés, ils sont à éviter. Une partie d’explication: http://www.sunwarrior.com/news/natural-vs-synthetic-vitamins/
De plus dans un organisme congestionné, les nutriments n’arrivent pas efficacement aux cellules, et les compléments synthétiques ne vont que faire empirer les choses.
Il existe cependant des compléments naturels comme par exemple: http://www.nutrixeal.fr/PBSCProduct.asp?ItmID=7950018
Un complément pour la réparation du système nerveux que je n’ai pas essayé (et que je ne peux pas conseillé, il semble d’ailleurs assez étrange): http://www.nutrixeal.fr/PBSCProduct.asp?ItmID=7915241

Les seules exceptions sont la vitamine C (uniquement en cas d’urgence, elle cause une perte en calcium) (mais il existe des alternative naturelle -acerola entiere en poudre- “100fois” plus bénefique), autres exceptions (uniquement “très” temporairement et jamais tous les jours): le chrome, le zinc, vitamine D3 (hiver uniquement), magnesium (trouvable facilement alimentation), vitamine E (trouvable facilement alimentation, surtout amandes, mais aussi noix, huile germe blé, suppléments sont trop dosés toxiques inefficaces), les omega 3 et la B12* (sous forme active methylcobalamine sublingual, une fois par mois), surtout pas de cyanocobalamine ni d’hydroxycobalamine, ces deux formes sont peu efficace, toxiques et peuvent potentiellement aggravé une deficience). La cyanocobalamine me donne des migraines personnellement.

La B12 (et d’autres co-facteurs comme le folate/methylfolate**, b2 et b6 mais moins de risque de carence sauf pour le folate [mais ils sont trouvable dans les aliments]) agit au niveau cérébral (ainsi que sur chaque cellules de l’organisme, l’ADN et la formation des neurotransmetteurs) et devient déficiente en terrain, intestins et surrénales toxique (notre cas). Le methylfolate (5-MTHF) est plus néfaste que positif (j’ai testé), pareil pour tout les suppléments, sauf cette B12 sous forme methyl. On a besoin par contre de folate, lui aussi carencé après roaccutane, la plupart des gens ne mangeant pas assez de fruits et légumes.
Tous les compléments synthétiques sous forme inactive ne sont pas efficacement convertis en forme active et vont s’accumuler dans l’organisme et vont inhiber les formes actives et créer des carences.
Autre avis de Robert Morse (voir suite pour son avis sur la B12): http://www.truthseekerz.com/Supplementary-Isolates-Nutrition.pdf
Le roaccutane provoque une carence en B12 et folate: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/22098008

Il faut faire attention avec la méthylcobalamine (ne pas trop en prendre sur la durée) car elle peut causer un manque de potassium (car elle cause une production massive de globules rouges et/ou les régénère et elles utilisent le potassium). Toujours manger des fruits riches en potassium après la prise. Certains disent que la B12 inhibe le fonctionnement de la parathyroïde (en excès). Ne pas dépasser une fois par jour les premiers 10 jours puis 1 fois max toutes les 2 semaines par la suite (et ensuite max une fois par mois), max 1.5 mg par prises pour la methylcobalamine.

Suite sur la B12:


Je pense que ceux qui sont trop maigres (je ne parle pas de graisses mais de chair, hors muscle) ou qui ont du mal à prendre du muscle avec un régime végétalien ont une carence en B12, car sans elle les cellules ne peuvent pas être nourries correctement, mais c’est un facteur secondaire, pas principal dans la “maigreur”.
La meilleure supplémentation reste les jus de fruits et légumes (sauf B12), ou certains compléments qui proviennent de fruits ou légumes.
 http://www.sunwarrior.com/news/natural-vs-synthetic-vitamins/
Les mangeurs de viande ont autant (voir plus) de carence en B12 que les végétaliens. Je dirais même que c’est la viande qui cause les carences en B12, rendant le corps dépendant, réduisant la production naturelle et par toxicité épuise les stocks et aussi bloque l’absorption dans les intestins (et empêche la production naturelle). De plus la viande contient de la B12 en quantités ridicule, proche de 0 et peu absorbable et utilisable.
** Le folate se trouve dans les legumes, les oranges et les legumineuses (surtout haricots azuki/adzuki & mungo (source de choline aussi pour ce dernier, la carence en B12 bloque la production naturelle de choline et dérivés, il y a d’autres sources meilleures de choline, chou cavalier, dates, bananes, oranges, quinoa etc.)). Note: mais ces derniers (légumineuses) sont à éviter quand on cherche à se detoxiner/régénérer.
La carence en B12 n’est pas à prendre à la légère, cela peut être dangereux. Personnellement quand j’ai commencé à prendre la B12 sous forme de methylcobalamine uniquement (au début) ça a été le jour et la nuit.

Quelques infos interessantes (anglais): http://www.roylretreat.com/articles/b12.html

Note: Robert Morse pense lui que la B12 est un sous-produit du metabolisme, un cofacteur, une part du métabolisme d’autres constituants (qui n’est pas présent dans les aliments), “you have to look at the process of cobalt and other constituants, which gonna take you to the adrenals”, et que son niveau est donc lié aux glandes surrénales qui affectent l’absorption/congestion lymphatique/filtrage reins, etc..:
Q & A 190 @ 58:57 – vitamin B12 http://vimeo.com/70795947 &
https://www.youtube.com/watch?v=UQIVEX7XWRI#t=169 &
https://www.youtube.com/watch?v=H_shY0Ha-Nc#t=700 &
https://www.youtube.com/watch?v=xcCqqawnFhw#t=2829 &
https://www.youtube.com/watch?v=PP5U9q-9Q7E#t=2278
“Where vitamin B12 is concerned, we emphasize the health of the adrenal glands, as well as the intestinal tissues and inner environment.
The adrenal glands, due to their production of mineralocorticoid steroids, are involved in the utilization process of most of the body’s minerals (a notable exception, being calcium).
The trace element, ‘cobalt’ (which is utilized by the adrenal glands), serves as a precursor to vitamin B12. It is for this reason, we suspect adrenal gland weakness when someone has low blood serum B12.
Certain bacteria located in the intestines are involved in converting cobalt salts into vitamin B12, thus we also address the intestines.
Supplementing with B12, whether through injections, sublinguals or skin patches, never resolves impaired adrenal gland function nor does it restore an environment that is conducive to flourishing gut bacteria. Interestingly enough, this also makes it obvious that consuming animal products doesn’t exempt the individual from experiencing B12 problems.” http://www.truthseekerz.com/Vitamin-B12.pdf & http://www.truthseekerz.com/Supplementary-Isolates-Nutrition.pdf

C’est l’avis personnel de Robert Morse je ne pense pas que ce soit l’entière vérité personnellement.

La B12 se trouvaient dans les fruits et légumes à la base mais l’excès de pesticides et autres mauvais traitements des sols ont tué les bactéries qui la produisaient (il faut aussi que le sol contienne du cobalt, ce qui est “rarement” le cas), il faut cependant en manger beaucoup (5kg minimum par jour), être un vrai végétalien en gros. On peut cependant la trouver dans des fruits et légumes biologiques (ou mieux) cultivés dans un excellent sol sur lequel aucuns pesticides ou autres produits chimiques n’ont jamais été utilisés. Certains pensent qu’il y a de la B12 dans la terre et sur les légumes (bactéries) et qu’il ne faut donc pas les laver.

Methylcobalamine: http://www.amazon.fr/Doctors-Best-Methylcobalamin-Capsules-V%C3%A9g%C3%A9tales/dp/B008NIHCZC/ (en sublingual en ouvrant la gélule). Selon les “experts” en B12 (du forum phoenixrising.me) une des meilleures marques pour la methylcobalamine est:  http://www.amazon.fr/dp/B00020IHQW/

L’excès de lipides (et apparemment de proteines) bloque le facteur “intrinsèque” (produit par l’estomac) qui permet l’absorption de la B12. On peut avoir un manque du facteur intrinsèque dans tous les cas, on peut faire une analyse pour le vérifier.

Dans la viande la forme de B12 prédominante est l’adenosylcobalamine (68%) (la forme qui nous intéresse peu) (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/24361556)

On n’a pas besoin de prendre de la B12 si on est en bonne santé, les bactéries la synthétisent pour nous dans les intestins (qui sont en bonne santé) et si on a pas de problèmes d’absorption. Mais si on les a en mauvais état, si on a pris du roaccutane, des antibiotiques ou autres produits néfastes pour les intestins, il faudra s’en supplémenter (même si on mange de la viande, la B12 de la viande n’est pas très absorbable car lié à des protéines, encore plus si on a, encore une fois, des intestins en mauvais état et des problèmes d’absorption; de plus la viande augmente les niveaux d’homocysteine par toxicité ce qui épuise potentiellement la B12, elle peut causé des problèmes d’absorption du facteur intrinsèque mais aussi par la toxicité dans les intestins supprimant la production + absorption naturelle; les mangeurs de viande ont autant voir plus de carence en B12 que les végétaliens). Ça ne coûte rien de prendre 1 gélule 1-2 fois par mois, il ne faut surtout pas en prendre tous les jours (à part les premiers 10 jours si on est déficient), ensuite max 1 fois par semaine, sinon le corps deviendra dépendant et n’en fabriquera plus lui-même, il vaut mieux commencer par 1-3 fois max par semaine au départ et progressivement arriver à une 1-2 fois par mois max (pour des doses de ~2mg). Il faut faire attention avec la méthylcobalamine (ne pas trop en prendre) car elle peut causer un manque de potassium assez dangereux (car elle cause une production massive de globules rouges). Toujours manger des fruits riches en potassium après la prise. Certains disent que la B12 inhibe le fonctionnement de la parathyroïde (en excès). Ne pas dépasser 1.5 mg par jour les deux premières semaines puis max 1.5 mg toutes les 2 semaines.
Le mieux c’est de faire une analyse* de temps en temps pour voir si on devient deficient, si on ne le devient pas c’est que le corps en fabrique assez lui-même et pas besoin de prendre de compléments. Il vaut mieux prendre la B12 le matin, elle a un effet énergisant/excitant, surtout en haute dose comme dans ces suppléments et on peut avoir du mal à dormir.

Les tests sanguin de B12 commun seuls ne sont pas representatif, il faut faire un test d’acide Methylmalonique + homocysteine en plus: “Si les niveaux d’homocystéine et MMA (acide methylmalonique) augmentent et le niveau de vitamine B12 est légèrement diminué, alors une carence précoce ou légère de B12 peut être présente. Cela peut indiquer une diminution de la B12 disponible au niveau tissulaire. Si seulement le taux d’homocystéine est élevé, alors la personne peut avoir une carence en folates. Si à la fois les taux d’homocystéine et MMA sont normaux, alors il est peu probable qu’il y ait une carence en vitamine B12.    Une diminution du taux de MMA n’est pas commun et n’est pas considérée comme cliniquement significative.” “Une MMA élevée peut indiquer une carence en vitamine B12, mais la quantité de MMA mesurée ne reflètent pas nécessairement la sévérité du déficit, la probabilité de progression, ou la présence ou la gravité des symptômes. ” “Si une personne a une maladie rénale, il peut avoir un niveau élevé de MMA dans son sang. Si les reins ne fonctionnent pas correctement, ils ne peuvent pas éliminer correctement MMA dans l’urine, provoquant le MMA à s’accumuler dans le sang.”

Les niveaux “officiels” minimum sanguin de B12 sont bien trop bas, les bons niveaux sont ceux du Japon, pays qui a le plus faible nombre de personnes atteintes de démence (symptôme carence B12), à des niveaux jugés acceptables ici, au Japon ils prescrivent immédiatement des injections. In Japan, the lowest acceptable level for vitamin B12 in blood has been raised from about 200 pg/mL (145 pM) to 550 pg/mL (400 pM).[48]

Le roaccutane et la toxicité générale causent des problèmes de méthylation*** et la methylcobalamine peut aider (et est nécessaire) à ce niveau (elle peut (la B12) aussi devenir déficiente à cause de cette toxicité et de l’élévation niveau d’homocysteine), le folate/vitamine B9 [et la choline encore une fois] est elle aussi très importante dans cette histoire d’homocystéine et de méthylation (ainsi que comme la B12, pour la synthése de l’ADN et des neurotransmetteurs, ainsi que pour l’expression des gènes) mais elle se trouve dans les fruits et legumes, surtout les legumes verts, les oranges et haricots adzuki & mungo (http://www.sunwarrior.com/news/15-foods-high-in-folic-acid/) il n’y a pas besoin de complément synthétique.
Je rappelle qu’il faut éviter les compléments synthétiques de vitamines, les seules exceptions sont la B12 sous forme active et la vitamine C. Tout le reste se trouve dans les fruits et légumes et on a pas besoin de compléments potentiellement toxiques. (la vitamine C est un cas spécial, de hautes doses peuvent être bénéfiques dans certains cas d’urgences mais elle cause des carences en calcium).

————

Je sais que ça ne plaira pas à l’idéologie de certains mais il est évident que certaines personnes sont obligées de se supplémenter en B12, mangeurs de viandes ou non. Les toxines (mercure, roaccutane et autres) qui causent des déficiences en B12 ne sont pas naturels non plus, parfois il faut savoir être logique et sortir des idéologies. Essayez la B12 pendant 5 jours et vous verrez la différence, s’il y en a aucune vous n’avez aucun problème (pour l’instant).
C’est l’énergie nerveuse qui permet aux processus de detox et autres de se faire, ce serait dommage de les entraver par manque de B12. La B12 régule aussi la synthèse de glutathion (detox), le metabolisme du soufre (detox) et est nécessaire au système immunitaire. La B12 permet la nutrition des cellules et leurs régénération. L’apport supplémentaire de vitamine B-6, B-12 et l’acide folique (Note: je dirais plutot le folate actif/metafolin comme vu plus haut) peut aider à rétablir le mouvement normal de l’intestin (péristaltisme). La vitamine B-12 est nécessaire à l’absorption de fer, le maintien d’une bonne mémoire et l’humeur.”

*** Le roaccutane provoque une élévation du niveau d’homocystéine dans l’étude donnée tout en haut ce qui veut dire qu’il existe bien des problèmes de méthylation, mais c’est le cas pour  tout etat de toxicité, pas uniquement des effets directs du roaccutane, la mauvaise alimentation, la toxicité générale provoque la même chose.

Autres infos: http://www.foodforthebrain.org/alzheimers-prevention/methylation-and-homocysteine.aspx

Vitamine B12 : résumé trouvé sur le net (infos à vérifier).
“Elle ne se trouverait en quantité importante que dans l’argouse de certains biotopes (et peut-être certaines autres baies près des cours d’eau, marais et marécages, riches en bactéries). Attention aux pollutions et à l’excès de désinfection de la civilisation qui cassent la B12 dans le corps et les sols, et qui exigent un taux plus élevé de B12. Les bactéries en fabrique aussi un peu dans le corps humain et dans le sol. La carence est difficile à détecter car des symptômes différents selon les individus arrivent par vagues. Le corps peut rester 20 ans sans carences avec ses réserves de B12. Pour affronter la civilisation et ses polluants, nous recommandons un supplément fruitarien de B12 à base d’argouse. Nous pouvons supposer que les échecs du fruitarisme sont dus à cette vitamine, ou plutôt à la civilisation, qui détruit les conditions naturelles de vie et les bactéries qui produisent cette vitamine. A cause de la vie industrielle, il y aurait actuellement un taux anormalement un peu plus élevé de crises cardiaques causées par une élévation de l’homocistéïne causée par la carence en vitamine B12 causée par la désinfection de tout, en Inde dans les populations végétariennes, même si le végétarisme protège des maladies cardiovasculaires. Certain-e-s fruitarien-ne-s ne prennent pas de suppléments de vitamine B12 et se portent très bien. Pour acheter un pot de granulés bios de vitamine B12 fruitarienne en Allemagne: http://www.apo-sale.de/product_info.php/info/p290437_SANDDORN-B12-BIO-PANDALIS-Granulat-48-g.html
Source: http://www.vegedia.com/blogs/677/199/nutrition-fruitarienne
Autres infos: http://www.eco-bio.info/forum/upload/topic/2748-vitamine-b12-et-complements-alimentaires/page__view__findpost__p__78250

Avis de Robert Morse sur la maladie genetique MTHFR:

MTHFR Genetic Defect: Won’t my impaired methylation interfere with my success with detoxification?

Only to the degree that you will allow it to.

According to a form provided to a patient by their doctor (see mthfr.150m.com):

“There is NO CURE for MTHFR mutation. If you have the mutation, that’s the way your body is made. You can, however, lessen any risk factors you have by taking B vitamins, Folic acid and baby aspirin in doses prescribed by your doctor. By taking these agents, you can lower your homocysteine levels […]”

The primary issue with these gene mutation concepts is that they ultimately deprive people of self-power through the typical “there is not much you can do besides learning how to treat, manage, and live with it for the remainder of your life” type of arrangement. It’s easy for people to get trapped in this delusion, believing that every single thing that goes wrong with their health, and why they might have a tough time healing, is due to a gene mutation they can never change, and have no other choice but resorting to try and manage their condition in whichever way they can.

Although individually tailored and re-adjusted according to the patient’s needs, the protocols issued by different clinics for the treatment of impaired methylation, rely heavily on few or several of the following supplements and medications:

  • Folic acid or (preferably) 5-methyltetrahydrofolate
  • Methyl/hydroxo-cobalamin (B12) and other B vitamins
  • Acetyl-glutathione
  • Trimethylglycine
  • Baby aspirin
  • Deplin tablets (l-methylfolate)
  • Metanx (B vitamins)

Some protocols will also include dietary recommendations aimed at acquiring specific nutrients such as: riboflavin (B2), vitamin B6, folate (B9), cobalamin (B12), glutathione, betaine, choline, and EPA/DHA.

But, as is typical, there is complete absence of emphasis on – or consideration of – the body’s purification system (lymphatics).

Take a step back and contemplate on the simplicity of the human body for a moment:

  • Cells (which contain DNA that carries genetic information)
  • Two fluids (blood and lymph)
  • Two sides to chemistry (acid and alkaline)

If genes are a portion of the DNA stored within a cell, what can you think of would have the greatest influence on altering the genetics of a cell in an unfavorable manner? Something would have to affect a cell negatively to cause this disruption. This can indeed occur from negative and destructive thought patterns, being emotionally distraught, or from acute trauma (which in turn also affects the mental and emotional state).

But the greatest impact, by far, will come from the cellular environment which consists of a river of fluids (blood and lymph). Our primary concern is always with the lymphatic system because it is the lymph fluid that deals with the removal of cellular wastes and chemical residue, albeit the body’s primary elimination pathways must function well for this to take place efficiently. And therein lies our real problem, from a genetic standpoint.

Through countless generations of living discordantly with nature, consuming inappropriate foods (and especially high protein diets), being exposed to ever-increasing pollution in the form of toxic chemicals and heavy metals, and maintaining lifestyles deleterious to our health, the cells comprising our eliminative organs (as well as endocrine system and other tissues) have remained on a downward spiral in their state of health and functional ability – as each generation passes their “weakened” genetics on to the next generation, only for the next generation to continue on the same trend.

With compromised elimination pathways (kidneys mainly) and shallow breathing, comes an inefficient, congested and slow-moving lymphatic system. With a compromised lymphatic system eventually comes increased retention of cellular wastes, build-up of toxins, poisons and heavy metals, and systemic acidosis. This can and often does spawn microbial and parasitic problems as well. The damage and enervation caused to cells in this medium lowers their vitality and efficiency, and will alter their “genetic thinking (cellular memory),” as Dr. Morse refers to it. But this genetic thinking CAN be reversed. However, treating symptoms with supplements, medications, irradiation of tissue or surgery, won’t suffice to produce remedy.

So, are you truly powerless, kneeling at the mercy of a gene mutation? Absolutely not. And you would do yourself an extraordinary favor in forgetting about it entirely, shifting focus and starting afresh. You’re the one in control, always, and should not let gene or “[autoimmune] disease” concepts strip that away from you only to offer a no-hope, dead-end approach in return.

Try not to permit yourself to be defined by the symptoms you experience, or to own or be owned by them. Albeit there can be great difficulty in rising above the condition(s) you’re facing, realize that you’re separate from this condition(s) – that it doesn’t need to become a constant in your life, serve as a sense of security or become your identity, for the condition isn’t who you are.

People who unknowingly or willingly carry these conditions or “disease” labels with them like a ball and chain and orient their lives entirely around this, will have the most difficult time fully healing. They cast blame on their “disease” for whatever may or may not happen, dis-engage from self-responsibility, and compound the problem by manifesting limiting beliefs and negative thought patterns in the mental body, ultimately dis-empowering themselves.

This doesn’t have to be you; you don’t have to be part of the MTHFR (methylenetetrahydrofolate reductase) gene defect consciousness only to be told it’s a lifelong predicament you’ll need to learn how to treat and live with for the rest of your life; the choice is yours.

Energy is the foundation for maintaining or creating robust health and is key to all of this. There are various ways in which increased energy can be inspired at the cell level, and spans from the electromagnetic energy of raw plant foods and herbal botanicals to biomagnetism (using magnetic fields to amplify cellular voltage), tissue manipulation techniques as well as exercise-oriented energy arts such as qigong and tai chi (to stimulate lymphatics), abdominal breathing, aromatherapy, glandular therapy, homeopathics, fasting and onward – ultimately removing internal obstructions, purifying, and alkalizing the body; eliminating and replacing irreparable cells; increasing oxygenation to cells; turning on the cellularpower generators (sodium-potassium pumps); generating electricity and granting the body the power to heal.

Sometimes people have become weakened, brittle, and sensitive to the point that several of the aforementioned and other congruous methods, techniques and modalities may need to be employed. Other times a sequencing process is required where certain preliminary steps are taken to deal with one urgent matter at a time, such as:

  • Restoring microbial homeostasis (typically to rectify severe fungal infestation); or
  • Addressing exposure to mold neurotixicity; or
  • Detoxifying bioaccumulated heavy metals (the difficulty in doing so appearing to be a major concern among those within the MTHFR gene polymorphism realm); or
  • Addressing exposure to elevated levels of electromagnetic radiation (EMF); or
  • Evicting parasites from the body

The appropriate approach for you to take will be unique to you, and should be tailored specifically to accommodate for your individual strengths and weaknesses.

Reversing decades of disharmonious living is rarely an easy, overnight journey, but the reward of physiological freedom – liberation from sickness and dis-ease – is well worth the time, effort and dedication.

”Don’t let anybody put you in a box – with gene consciousness or anything else – that would suggest that you don’t have the ability to do anything; don’t buy into that – you have all the power you need.” ~ Robert Morse, N.D., fromQuestions & Answers 240.

A person’s life doesn’t have to be dictated by 1 out of well over 20000 genes that something can go wrong with. Take some time out to learn and understand the encompassing, root cause-oriented system of detoxification and regeneration, as taught by Dr. Morse, and you will come a long way in knowing you have the power to take control of your life and turn things around for the better.

À propos des compléments, du chrome, zinc et magnésium etc..:

Ceux qui auparavant consommaient beaucoup de viandes ont potentiellement des carences en chrome et zinc (mais pas uniquement), le chrome est indispensable pour l’utilisation des sucres par l’organisme, il est surtout nécessaire en rapport avec l’insuline (transport) mais aussi d’autres fonctions. Le zinc est indispensable pour l’insuline lui aussi et pour la production d’énergie. Il aide aussi à la detox et à l’élimination du candida.
Ceux qui ont utilisés des chelateurs synthétiques (DMSA, DMPS, etc..) peuvent avoir des carences en chrome et autres mineraux aussi.
Personnellement j’avais fait une analyse d’urine qui avait révélé une très grosse carence en chrome (0.005 au lieu de 0.10 -> 3.50) et en effet j’avais des problèmes avec l’assimilation du sucre (des fruits) qui ont été corrigé après une supplémentation et une detox. Difficile de trouver une source végétale (ou animale) de chrome, la supplémentation était pour moi je le pense nécessaire.
Le magnésium est plus facultatif que les deux autres et est bien plus facilement trouvable dans les fruits, légumes et graines. Sinon la meilleure forme en complément semble être le citrate de magnésium.

Suffit d’en prendre 2-3 semaines et puis il n’y en aura plus besoin, ne surtout pas en prendre sur la durée.
J’avais pris du chromium polynicotinate 200mcg (une fois tous les 2-3 jours). La meilleure forme de zinc est zinc picolinate (15-25mg jamais plus d’une fois tous les 2-3 jours). Pour le citrate de magnesium je pense max 200-400mg. Ne jamais prendre de suppléments sur la durée (max 3 semaines et jamais tous les jours). Ne jamais prendre un complément d’un seul nutriment isolé surtout si synthétique tous les jours, cela causera forcément de grosse perturbation du métabolisme et d’équilibre des nutriments. Il vaut mieux éviter de prendre plusieurs minéraux en même temps (sauf en faible dosage dans un multimineraux), et les prendre (seul ou plusieurs) toujours avec en même temps un/des vrais aliments.

Le mieux est de prendre les compléments au feeling, si de temps en temps (1x par 2/4 semaines voir mois) on ressent un réel besoin (pas de stimulation) on peut en prendre. Certains animaux se complémentent des fois en mangeant des choses “étranges” comme de la terre par ex, mais bon je préfère éviter de faire la même chose.

Voir plus bas à propos de la vitamine D, qui fonctionne aussi avec le zinc et magnésium (et vitamine K et A).

Légumineuses les moins toxiques (par curiosité uniquement, toutes les légumineuses sont des 'poisons' à éviter):

 Les légumineuses les moins toxiques sont les haricots verts (mais contient de la tyramine -maux de tête chez certains-) et en second, à voir s’ils ne sont pas nocifs sur les intestins mais en théorie ils sont “ok”, les pois frais (contiennent pas mal d’Œstrogène & tyramine) ainsi que les pois mange-tout (je crois, je n’ai pas vérifié ou testé pour ce dernier, peut être “trop” de tyramine (plus que les haricots verts) ou autres “toxines”), bien qu’ils soient plus ou moins difficiles à digérer et bloquent trop fortement la detox, ces légumineuses-ci sont alcalinisantes (mais toutes les legumineuses sont néfastes pour les intestins, même si celles-ci le sont bien moins). Les haricots de lima sont soit-disant alcalinisant (à vérifier, ils sont aussi potentiellement difficile à digérer). Toutes les autres légumineuses sont trop toxiques (purines élevés, antinutriments, etc..), causent de l’hyperperméabilité intestinale et sont acidifiantes. Les legumineuses qui contiennent les niveaux les moins élevé d’anti-nutriments, les plus digestes et les moins acidifiantes de cette catégorie “plus toxique” (ils sont tout de même toxique, juste un peu moins): les haricots azuki/adzuki, les haricots à oeil noir/mongette/bannette/dolique à oeil noir (à vérifier pour ce dernier) et les haricots anasazi**. Les haricots mungos sont un peu plus acidifiants que ceux-la. Il faut bien sur pour tous les faire trempées toute une nuit avant de les cuires. En général, plus l’haricot sec est gros, plus il sera toxique et indigeste. Les lentilles sont trop difficiles à digérer et acidifiantes, mais les rouges/roses sont les plus digestes et moins nocives. Certaines personnes faibles peuvent faire un malaise vagal en consommant des lentilles vertes. Les legumineuses les plus communes (haricot blanc/rouges, pois chiches, feves,  etc..) contiennent trop d’anti-nutriments et sont bien trop acidifiantes et toxiques.
Comme deja dit, toutes les légumineuses sont toxiques et sont à éviter de préférence et surtout ne sont absolument pas nécessaires, au contraire, mais bon pour se faire plaisir de temps en temps (une fois que l’on a atteint un stade où on se sent complètement en parfaite santé), au moins on sait lesquelles sont les moins néfastes. Les légumineuses coûtent plus d’énergie au corp que l’énergie qu’elles apportent. Grand max 2x par semaine (sauf quand on souhaite faire une detox ou se régénérer/améliorer sa santé, à ce moment ne jamais prendre de légumineuses).
À chaque fois que je mange des légumineuses j’ai des bouchons de cérumen et des maux de tête.

**Ce site vend une variété héritage/traditionnelle (ancienne) et rare d’Anasazi ainsi que l’ancêtre de l’Anasazi, les “1500 years old cave bean”, deux haricots utilisés par les anciens Amérindiens (interessant pour la protection des variétés anciennes et peut être la permaculture je sais pas): http://www.richfarmgarden.com/bean.html

L'homme n'est pas fait pour manger de la viande:

“L’organisme de l’être humain et sa morphologie n’ont pas été construits pour un régime de plus de 2 % de protides, régime destiné surtout à assurer l’élimination après la nutrition. La constitution humaine n’est pas faite pour les substances nutritives concentrées qui soulèveraient des problèmes d’élimination difficiles ou impossibles.”

“Selon Dodansky dans Physiological Chemistry (« Chimie Physiologique »), ce serait la putréfaction intestinale et les changements bactériens qui produisent les acides aminés et leurs toxines — l’indol et le skatol — donnant cette odeur caractéristique et désagréable aux selles chez les végétariens mangeurs de céréales et autres graines. Même l’urine en contient de grosses quantités, surtout dans le cancer du foie. L’auto-intoxication est bien la cause de la vieillesse et de la maladie. Or la lysine est un acide aminé concentré dans la viande, la diamine se trouve dans les graines et avec la cadavérine découverte pour la première fois dans des cadavres, nous avons là des ptomaïnes toxiques. Or les 83 % des empoisonnements par ptomaïne proviennent de la viande. Voilà qui milite en faveur d’un régime bas en teneur azotée.”

1. Capacité de l’estomac :

Carnivore : 60-70% du volume total de l’appareil digestif.

Herbivore : Moins de 30% du volume total de l’appareil digestif.

Omnivore : 60-70% du volume total de l’appareil digestif.

Humain : 21 à 27% du volume total de l’appareil digestif.

 

2. Acidité de l’estomac :

Carnivore : pH inférieur ou égal à 1.

Herbivore : pH variant entre 4 et 5.

Omnivore : pH inférieur ou égal à 1.

Humain : pH variant entre 4 et 5.

 

3. Salive :

Carnivore : Acide, Glandes salivaire peu développées, Pas de ptyaline.

Herbivore : Alcaline, Beaucoup de ptyaline, Glandes salivaires développées.

Omnivore : Acide, Glandes salivaire peu développées, Pas de ptyaline.

Humain : Alcaline, Beaucoup de ptyaline, Glandes salivaires développées.

 

4. Les Canines :

Carnivore : Très longues, fortes, grosses.

Herbivore : Taille réduite ou inexistantes.

Omnivore : Très longues, fortes, grosses.

Humain : Taille réduite.

 

5. Le Foie :

Carnivore : Désintègre très bien l’acide urique et la vitamine A.

Herbivore : Désintègre uniquement l’acide urique produit par le corps et mal la vitamine A.

Omnivore : Désintègre très bien l’acide urique et la vitamine A.

Humain : Désintègre uniquement l’acide urique produit par le corps et mal la vitamine A.

 

6. La Peau :

Carnivore : Pas de pores. Refroidissement par halètement.

Herbivore : Beaucoup de pores. Transpiration par la peau.

Omnivore : Pas de pores. Refroidissement par halètement.

Humain : Beaucoup de pores. Transpiration par la peau.

 

7. Intestin grêle :

Carnivore : 3 à 6 fois la longueur du corps.

Herbivore : 10 à 12 fois la longueur du corps.

Omnivore : 4 à 6 fois la longueur du corps.

Humain : 4 fois la longueur du corps.

 

8. Les Ongles :

Carnivore : Griffe (fortes, dures).

Herbivore : Ongles mous (ou sabot).

Omnivore : Griffe (fortes, dures).

Humain : Ongles mous.

 

9. Mâchoire :

Carnivore : Mobile verticalement (pour déchirer, lacérer).

Herbivore : Mobile verticalement et latéralement (pour mastiquer, broyer).

Omnivore : Mobile verticalement (pour déchirer, lacérer).

Humain : Mobile verticalement et latéralement (pour mastiquer, broyer).



10. Muscles mâchoire :

Carnivore : Muscle temporal.

Herbivore : Muscle masséter.

Omnivore : Muscle temporal.

Humain : Muscle masséter.


11. Urine :

Carnivore : Acide.

Herbivore : Alcaline.

Omnivore : Acide.

Humain : Alcaline.

 

12. Vitamine C :

Carnivore : Capable de synthétiser avec son organisme.

Herbivore : Nécessite un apport quotidien par la nourriture.

Omnivore : Capable de synthétiser avec son organisme.

Humain : Nécessite un apport quotidien par la nourriture.

 

13. L’Urase :

Carnivore : Présence d’urase (décompose l’acide urique de la viande).

Herbivore : Pas d’Urase.

Carnivore : Présence d’urase (décompose l’acide urique de la viande).

Humain : Pas d’Urase (il décompose mal le toxique acide de l’urique).

 

14. Le Colon :

Carnivore : Cours, simple et lisse.

Herbivore : Long, complexe avec villosités.

Omnivore : Cours, simple et lisse.

Humain : Long, complexe avec villosités.

 

15. Muscle du visage et de la bouche :

Carnivore : Réduit pour une grande ouverture de la bouche.

Herbivore : Bien développé. Petite ouverture de la bouche.

Omnivore : Réduit pour une grande ouverture de la bouche.

Humain : Bien développé. Petite ouverture de la bouche.

 

16. Reins :

Carnivore : Urine très concentrée.

Herbivore : Urine concentrée modérément.

Omnivore : Urine très concentrée.

Humain : Urine concentrée modérément.

De plus, les vrais carnivores mangent la viande crue, des essais ont été fait et les animaux qui ont été nourris avec de la viande cuite sont morts. La cuisson détruit les nutriments et crée de très nombreuses toxines.

Anatomie comparée complète: http://www.truthseekerz.com/tableau-danatomie-comparee.pdf

L'homme est frugivore:

Science Verifies That Humans’ Ancestors Were Frugivores
Recent research by anthropologists shows that we had an arboreal past. Our genetic ancestors were once tree dwellers. At that time, our genetic ancestors depended upon products of the tree, and later upon the fruits of stalk and vine for our sustenance. Dr. Alan Walker, an anthropologist of John Hopkins University in Maryland, has done research showing that early humans were once exclusively fruit eaters. By careful examination of fossil teeth and fossilized human remains with electron microscopes and other sophisticated tools, Dr. Walker and his colleagues are absolutely certain that early humans until relatively recently, were total fruitarians. These findings were reported in depth in the May 15, 1979 issue of the New York Times. Dr Alan Walker and his associates, anthropologists at John Hopkins University, using the most modern electronic microscopic equipment, state: “Preliminary studies of fossil teeth have led to the startling suggestion that our early human ancestors (Australopithecus) were not predominantly meat-eaters or even eaters of seeds, shoots, leaves or grasses, nor were they omnivorous. Instead they appear to have subsisted chiefly on a diet of fruit. Every tooth examined from the hominids of the 12 million year period leading up to Homo Erectus appeared to be that of a fruit-eater.” – NY Times, May 1979 The essence of Walker’s research is that even though humans have adopted omnivorous and carnivorous eating practices, our anatomy and physiology have not changed. We remain biologically a species of fruit eaters. The human digestive system has been adapted to a diet of fruits and vegetables for more than 60 million years of development. A few thousand years of aberrant eating will not change our dietary requirements for optimum health. The position that humans occupy in the animal kingdom is that of the Primate order, which means that, from the point of view of anthropology, our closest animal relatives are the anthropoid apes (anthropoid means “resembling man” or “man-like”). This species includes gorillas, monkeys and chimps all of whom are classified as frugivores. From the perspective of physiology, our human biology and digestion most closely resemble our closest cousin in the animal kingdom, the orangutan. Even our DNA genetic material is well over 95% identical. Humans developed on fruits just as simians and other primates in nature. In consequence, some anthropologists and biologists have classified humans as frugivores. Georges Cuvier “The natural food of man, judging from his structure, appears to consist principally of the fruits, roots, and other succulent parts of vegetables. His hands afford every facility for gathering them; his short but moderately strong jaws on the other hand, and his canines being equal only in length to the other teeth, together with his tuberculated molars on the other, would scarcely permit him either to masticate herbage, or to devour flesh, were these condiments not previously prepared by cooking.”

— Georges Cuvier (1769-1832), Regne Animal, Vol 1, p73 www.iol.ie/~creature/BiologicalAdaptations.htm Carolus Linnaeus: “To say that humans have the anatomical structure of an omnivore is an egregiously inaccurate statement. The great taxonomist Carolus Linnaeus, (1707-1778), a Swedish naturalist and botanist who established the modern scientific method of classifying plants and animals, classified humans not as carnivores, not as omnivores, nor even as herbivores, but as frugivores. Linnaeus writes: Man’s structure, internal and external compared with that of the other animals, shows that fruit and succulent vegetables are his natural food. A few anthropologists have risen above their biases; one such is Jared Diamond, a professor of anthropology at UCLA. Diamond has written that the notion of man the hunter is a romantic myth: big-game hunting added little to our food intake until after we had evolved fully modern anatomy and behavior. Instead, our earliest ancestors lived on the wild fruit, nuts, seeds and tubers that they gathered. Mr. Diamond puts it succinctly: I doubt the usual view that hunting was the driving force behind our uniquely human brain and societies. For most of our history, we were not mighty hunters but rather sophisticated baboons. And what food makes up the bulk of baboon diet? Fruit, of course; so for most of their history, humans were fruitarians.”—–Rynn Berry www.whale.to/a/frugivore_h.html Herbert M. Shelton: I do not intend to enter into any lengthy discussion of comparative anatomy and physiology at this place, but will content myself with saying that every anatomical, physiological and embryo-logical feature of man definitely places him in the class frugivore. The number and structure of his teeth, the length and structure of his digestive tract, the position of his eyes, the character of his nails, the functions of his skin, the character of his saliva, the relative size of his liver, the number and position of the milk glands, the position and structure of the sexual organs, the character of the human placenta and many other factors all bear witness to the fact that man is constitutionally a frugivore. As there are no pure frugivores, all frugivores eating freely of green leaves and other parts of plants, man may, also, without violating his constitutional nature, partake of green plants. These parts of plants possess certain advantages, as has been previously pointed out, in which fruits are deficient. Actual tests have shown that the addition of green vegetables to the fruit and nut diet improves the diet. www.soilandhealth.org/02/0201hyglibcat/0…ophy/020126.ch17.htm katasron wrote: About anti-meat scientific studies, the problem is in a monetary system you cannot know if they are not motivated by profit from the currently popular target group of vegetarians.

Likewise in the same monetary system it would be hard to find studies that show that eating vegetables and fruits are good for you and sufficient for you to live on. The meat industry wouldn’t want it, the dairy industry wouldn’t want it, the grains industry wouldn’t want it (most of the grain is used as livestock feed) and especially the Pharmaceutical industry wouldn’t want it. Most studies are only done if it is already known beforehand that that study will lead to the ability to sell a product. DaSaint We are the new breed! Platinum Boarder Posts: 491

Here are the facts for further dispute: Comparing the anatomy of carnivores with our own clearly illustrates that we were not designed to eat meat. Starting at the beginning of the digestive tract, our teeth, nails, and jaw structure indicate that nature intended for humans to eat a plant-based diet. We have short, thin fingernails and pathetically small “canine” teeth. In contrast, carnivores all have sharp claws and large canine teeth capable of tearing flesh.

The jaws of carnivores move only up and down, requiring them to tear chunks of flesh from their prey and swallow it whole. Humans and other herbivores can move our jaws up and down and from side to side, a movement that allows us to grind up fruit and vegetables with our back teeth. Those molars are flat and allow the grinding of fibrous plant foods. Carnivores lack these flat molars.

Carnivores swallow their food whole, relying on their extremely acidic stomach juices to do most of the digestive work and to kill the pathogens that would otherwise sicken or kill them. Humans and other herbivores have digestive enzymes in our saliva—unlike carnivores—so our stomach acids are much weaker.

Carnivores have short intestinal tracts and colons that allow meat to pass through it relatively quickly, before it has a chance to rot and cause illness. Humans, like other herbivores, have intestinal tracts that are much longer than comparably-sized carnivores, allowing the body more time to break down fiber

and absorb the nutrients from a plant-based diet. Our long human intestinal tract actually makes it dangerous for us to eat meat, since bacteria has extra time to multiply during the long trip through the digestive system as the meat begins to rot.

In addition to being anatomically ill equipped to digest meat in the short-term, the long-term damage that a meat-based diet wreaks on the human body confirms that we’re not meant to eat flesh. The saturated fat and cholesterol in meat can cause heart disease, cancer, diabetes, strokes, or obesity in humans, but not in carnivores.

Dr. William C. Roberts, M.D., editor of the authoritative American Journal of Cardiology, sums it up this way: “[A]lthough we think we are one and we act as if we are one, human beings are not natural carnivores. When we kill animals to eat them, they end up killing us because their flesh, which contains cholesterol and saturated fat, was never intended for human beings, who are natural herbivores.”

Beyond the biological evidence, consider that while carnivores take pleasure in killing animals and eating their raw flesh, any human who killed an animal with his or her bare hands and dug into the raw corpse would be considered deranged. Carnivorous animals are aroused by the scent of blood and the thrill of the chase. Most humans, on the other hand, are revolted by the sight of raw flesh and cannot tolerate hearing the screams of animals being ripped apart and killed. The bloody reality of eating animals is innately repulsive to us, more proof that we were not designed to eat meat.

Humans lack both the physical characteristics of carnivores and the instinct that drives them to kill animals and devour their raw carcasses. We not only survive, but thrive on a meat-free diet. It’s time to retire the self-serving myth that humans are meant to eat meat—to do otherwise harms both humans and animals.

From zeitgeist forum How do you feel about arguing that you shouldn’t eat meat because it gives you Cancer, Alzheimers and Diabetes? Is that a better argument? That’s usually my argument. I don’t know who had the above argument. But I can understand why you wouldn’t agree with that.

If you think I’m full of it read this book please: www.thechinastudy.com The China Study (ISBN 1-932100-38-5) is a 2005 book by medical researcher T. Colin Campbell, Ph.D., and his son, Thomas M. Campbell II. Dr. Campbell is a professor of Nutritional Biochemistry at Cornell University[1] and one of the directors of the China Project[1]. The book examines the relationship between the consumption of animal products and illnesses such as cancers of the breast, prostate, large bowel, diabetes, coronary heart disease, obesity, autoimmune disease, osteoporosis, degenerative brain disease, and macular degeneration. The “China study” referred to in the title is the China Project, a study comparing diet, lifestyle and disease chacteristics in sixty five counties in rural China in the 1970’s and 1980’s conducted jointly by Cornell University, Oxford University, and the Chinese Academy of Preventive Medicine[2]. The authors state a correlation between animal-based diets with disease. The authors conclude that diets high in protein, particularly animal protein (including casein in cow’s milk) are strongly linked to diseases such as heart disease, cancer and Type 2 diabetes. The authors recommend that people eat a whole food, plant-based diet and avoid consuming beef, poultry and milk as a means to minimize and/or reverse the development of chronic disease. The authors also recommend that people take in adequate amounts of sunshine in order to maintain sufficient levels of Vitamin D and consider taking dietary supplements of vitamin B12. The authors criticize “low carb” diets (such as the Atkins diet), which include restrictions on the percentage of calories derived from complex carbohydrates.

2: If it is better for humans to only eat plants, then why do we have the teeth for eating meat? Do we have the teeth for eating meat? Can you show me exactly how you find that we have the teeth for eating meat? I’ll show you why we don’t: Herbivores (like the cow) have 24 molars, eight jagged incisors in the lower jaw and a horny palate in the upper jaw. Their jaws move vertically, laterally, forward, and backward, enabling the herbivore to tear and grind coarse grasses. Omnivores (like the hog) can have tusk-like canines allowing them to dig up roots. Frugivores (like the chimpanzee) have 32 teeth: sixteen in each jaw including four incisors, two cuspids, four bicuspids, and six molars. The cuspids are

adapted for cracking nuts, and the uniform articulation of the teeth enables the frugivore to mash and grind fruits. On the contrary, carnivores (like the cat family) have markedly developed canines that are long, sharp, cylindrical, pointed, and set apart from the other teeth. Fangs and sharp pointed teeth that penetrate and kill, that rip and tear flesh, are a feature of all true carnivores (except certain birds). The powerful jaws of the carnivore move only vertically, and are ideal for ripping and tearing flesh that is swallowed virtually whole and then acted upon by extremely potent gastric juices. That brings us to stomach form and size: In the carnivore the stomach is a small, round sack designed to dissolve flesh quickly and then pass it on for removal. In plant eaters (particularly ruminants) stomachs are complicated adjoining sacks with ring-like convolutions. The frugivore stomach (including in humans) is oblong and is characterized by folds called rugae which serve to retain food for relatively long periods. Organ sizes of various species also markedly vary. The liver and kidneys in the carnivore are much larger than in vegetarian animals. A lions kidney is twice the size of a bulls, and not much smaller than the elephants. This allows the lion to handle large amounts of protein and nitrogenous waste products contained in its natural flesh diet. The carnivores huge liver secretes larger amounts of bile into the small intestine than does the herbivores liver. There is a direct relation between the quantity of meat eaten and the amount of bile secreted. Meat-eating therefore, places a strain on the small liver of humans which impairs the organ’s function over a long period of time. When you place humans on a diet for which they are NOT naturally adapted, this places unnatural stress on the organs of elimination. Humans have never adapted to the carnivorous diet that is high in animal products. The human liver is smaller than the carnivores and as a result, we cannot detoxify the poisonous products inherent within animal foods such as uric acid (discussed below). Our kidneys are also smaller and become diseased from overwork caused by a diet high in animal protein.

Stomach Acid: The hydrochloric acid concentrations of various species are an additional determinant of their natural diet. A carnivores gastric juice is highly acidic, serving to prevent putrefaction while flesh undergoes digestion. Plant-eaters however, secrete a much less concentrated and less abundant quantity of hydrochloric acid that does not curtail the bacterial decomposition of flesh: a process that begins at the animals moment of death. Flesh is digested in an acid medium within the stomach.

Humans secrete a very weak concentration of hydrochloric acid relative to the carnivore, and little of the protein-splitting enzyme pepsinogen. Carnivorous animals have concentrations of these flesh-digesting secretions 1100% greater than do humans. Lions can rip off and swallow your hand whole and quite readily digest it. Let’s look at intestinal length. (this will explain why it stinks so bad when you go to the toilet.) Among the various species throughout nature, the length of their particular alimentary canals also differs greatly in relation to their natural food. The gut of the carnivore is 3-6 times the length of their body. They require a short, smooth, fast-acting gut since their natural flesh diet becomes quite toxic and cannot be retained within the intestine for long without poisonous putrefaction taking place. The gut of the herbivore is sacculated for greater surface area, and is 30 times the length of their body. Its herb and grass diet is coarse and fibrous, requiring longer digestion to break down cellulose. The length of the omnivore’s alimentary canal is generally 6 times its body trunk size. The gut of the frugivore (like humans) is also sacculated and is 12 times the length of its body. The length of the adult human alimentary canal is about 30 feet. The human digestive tract is about four times as long as the carnivores. The intestine of the carnivore is short and smooth in order to dissolve food rapidly and pass it quickly out of the system prior to the flesh putrefying. The human digestive tract is corrugated for the specific purpose of retaining food as long as possible until all nutriment has been extracted, which is the worst possible condition for the digestion and processing of flesh foods. Meat moves quickly through the carnivore’s digestive tract and is quickly expelled. The human lengthy intestine cannot handle low-fiber foods including meat and dairy very quickly at all. As a consequence, animal foods decrease the motility of the human intestine and putrefaction almost invariably occurs (as evidenced by foul smelling stools and flatulence), resulting in the release of many poisonous by-products as the low-fiber food passes through, ever so slowly. In humans, eventual constipation may develop on a meat-centered diet. Colon cancer is also common, both of which are rare or non-existent on a high-fiber diet centered around raw fruits and vegetables. So when you were saying that we have teeth to eat meat. Was that based on something? Or was that more like your opinion?

Il ne faut pas manger dès le reveil, donc ne pas prendre de déjeuner. (sauf certains rares cas):

 Au reveil (heure de ses cycles habituels) le corps sécrète du cortisol (hormone du stress) (rythme circadien) qui atteint son pic de la journée environ 30-45 minutes après. Ceci est conçu pour démarrer l’activité cellulaire à partir d’un état de repos et de réparation à un état de vigilance et de réactivité. Le cortisol impacte la sécrétion d’insuline, ce qui fait que si l’on mange à ce moment-là l’organisme va sécrété rapidement de grosses doses d’insuline ce qui va causer une rapide chute du niveau de sucre sanguin. La prise du café augmente encore plus le niveau de cortisol. Si on est en bonne santé l’organisme arrivera à faire en sorte de ne pas tomber dans une hypoglycemie trop sévère, mais dans tous les cas cela provoquera un besoin de re-manger 30minutes-2heures après (à cause de cette hypoglycémie induite). 
Cette sécrétion de cortisol le matin permet aussi à l’organisme de se nourrir de lui même car il augmente la néoglucogenèse (le processus par lequel notre foie crée glucose).
Un taux de cortisol élevé (stress ou au matin) active le système nerveux sympathique et réduit l’activité du système nerveux parasympathique, ce qui en fait le plus mauvais moment pour manger. À ce moment-là, la digestion et l’absorption sont compromises, une indigestion peut apparaître et la muqueuse de l’intestin peut devenir irritée et enflammée. De plus cela peut causer une fatigue sur toute la journée par effet en cascade sur la glycemie et le cortisol+insuline.
Donc voilà, il faut réapprendre à écouter son organisme et ses réels besoins (et aussi différencier les compulsions alimentaires de besoins nutritionnels).
Graphique: http://www.wardelab.com/img/reports/20-3-F2.jpg
Il faudrait donc attendre grand minimum de 3h après le réveil si on veut vraiment prendre un déjeuner. Chez certaines personnes dont les cycles corporels ou dont glandes surrénales ne fonctionnent plus correctement, on peut manger le matin dès que l’on a faim ce qui peut se produire bien plus tôt que les 2-3 heures habituelles apres reveil.

Pareil le soir, il ne faut pas manger 3-5 heures avant de dormir. Quand on dort la digestion est fortement ralenti et si on a des aliments non digérés à ce moment-là cela crée de la toxicité.

Musculation & protéines

Si on fait de la musculation ou du sport ou si on sent ne pas avoir suffisamment de protéines, voici des sources d’apports complémentaires: graines de chia, chanvre, les noix, avocats, jus d’alfalfa et d’autres… Il faut savoir aussi que la musculation et le sport en excès ne permettent pas aux processus de detox de se faire correctement. Il faut d’abord detoxiné, corriger les problèmes de malabsorption avant de vouloir construire du muscle.
Ne pas prendre de produits protéinés raffinés/transformés/isolés, comme le sucre et le sel raffiné ils sont des poisons, surtout si pris seul pur et donc sans fibre. On ne peut pas digérer plus de 30g de protéines en une fois, le reste surcharge les reins. On n’a pas besoin de beaucoup de protéines, le corps utilise les hydrates de carbone et les acides gras pour l’énergie, si on utilise les protéines comme énergie c’est que l’on ne mange pas suffisamment de calories (gras et surtout carbohydrates), et cette conversion cause beaucoup de sous-produits très toxiques.
Une autre alternative aux produits protéinés pour la muscu serait de faire des smoothies, par exemple un smoothie composé de: 2 bananes, 2 pommes, épinards, fruits congelés, coco, graines/poudre de chanvre + graines de chia/lin + ce qu’on veux en fruits/legumes/graines/noix entiers. Exemple de bodybuilder 100% cru http://www.naturalcuresnotmedicine.com/2014/03/experience-10-months-100-raw-vegan-diet-muscle-building.html http://naturalhealthwarriors.com/my-experience-10-months-100-raw-vegan-diet-muscle-building/
Un autre: https://www.youtube.com/watch?v=SbEUHCU_GtM

Marathonien frugivore: https://www.youtube.com/watch?v=KE5Z1gKiD1s

L’excès de gras provoque une augmentation de la production d’oestrogene, même chez l’homme.

L’acidose provoque la fonte musculaire car l’organisme utilise la glutamine des muscles pour neutraliser les acides. http://www.lanutrition.fr/bien-comprendre/le-potentiel-sante-des-aliments/aliments-acidifiants-et-basifiants/freiner-la-fonte-musculaire-avec-un-regime-alcalinisant.html

Super-aliment efficace: http://herbsfordetox.com/index.php?route=product/product&path=109&product_id=783&limit=100

Il existe un livre qui explique comment prendre du muscle avec une alimentation crue: RAW POWER – Stephen Arlin

Un complément en vitamines, minéraux et probiotiques 100% naturel et cru (utile en smoothie aussi): http://www.amazon.fr/Sunwarrior-617597-Warrior-Ormus-Supergreens/dp/B005P0NZ7K/
Protéines de riz (absorption rapide contrairement à la whey donc éviter de tout boire d’un coup): https://www.amazon.fr/Sun-Warrior-Prot%C3%A9ine-Vegan-Vanille/dp/B002IKKRYO/

Les protéines à base de riz brun sont pas mal et équivalentes en tout et ses effets positif, à la whey (qui a trop d’effets toxiques à coté) d’après des tests scientifique (http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3698202/). Éviter les protéines de pois par contre je pense.

Les plantes anabolisantes sont les suivantes (pour ceux qui veulent du muscle): epinards & surtout quinoa (steroides naturels); racine de suma (phytoecdysteroids, steroides naturels, plus que le quinoa); tongkat alicitruline (pasteque, onion & amandes); celeri (androstenone, androstenol); poudre de maca; ginseng; tribulus terrestris; fenugrec; igname (à vérifier/DHEA); baies de goji (ses terpenoids, booste l’hormone de croissance); les sources de zinc (sésame, tahini, graines chanvre, graines citrouille, noix de cajou, graines chia).

Les produits les plus énergisants (ne pas faire n’importe quoi): glandular surrenalien; glandular pituitaire; glandular thyroide&parathyroide; deer velvet antler (bois de velours); methylcobalamine.

Les plantes qui augmentent le taux de sérotonine & mélatonine pris avant de dormir stimulent l’hormone de croissance (glande pituitaire) (ananas, framboises), les autres composés qui stimulent la glande pituitaire (tryptophan, GABA, arginine, lysine) aussi. Les oignons (et peut-être aussi l’ail) sont des puissants boosters de testostérone mais uniquement crus malheureusement (l’ail est apparemment dangereux cru). Les sucres complexes des cereales surtout raffiné (et autres) qui produisent un important pic d’insuline provoque la secretion de somatostatin, qui va bloquer la secretion d’insuline mais aussi d’hormone de croissance.

Il faut se fier à son ressenti pour savoir si on a suffisamment de protéines. Il faut se méfier des gens qui disent que 15-20 grammes sont suffisants, je pense plutôt que ça se situe vers 30-40. En période de reconstruction et de régénération 15 grammes sont plus qu’insuffisants. Les protéines de la viande ne sont que peu absorbées (surtout cuite) et toxiques pour les reins, et les effets de la viande sur les intestins et l’organisme (toxémie, acidose, putrefaction etc.) vont potentiellement causer un besoin accru en vrais/bonnes protéines par intoxication du sang et des cellules. 

Selon Frank Medrano: pour un bodybuilder il faut: 1.5 à 2.2 grammes de protéines par kilo de masse musculaire maigre. En comptant 8-10% de masse grasse: 1.2 pour maintenir sa musculature et 1.8-2 pour la renforcer. Pour les gens “normaux” c’est surement 0.85 pour la maintenir et 1 jusqu’à 1.5 pour la renforcer (ça dépend de sa musculature et de son objectif). 0.7 me semble être un minimum dans tous les cas.

Étude intéressante qui conclut que pour une personne normale (et en parfaite santé) 30 grammes sont suffisants: http://www.rawfoodexplained.com/proteins/how-much-protein-do-we-need.html & http://naturalhygienesociety.org/articles/shelton2.html

Ragnar Berg, explications besoins proteines - très important (anglais)

Dr. Ragnar Berg found that the need for protein depends on how acid or alkaline the diet is. On highly acid diets, in which meat constituted the source of protein, the catabolic decomposition of cellular protein was high*, so that, due to this constant waste of protein from the body, the need for protein was over 100 grams per day. But when meat was given up, and potatoes, with their high alkaline reaction, were used as a source of protein, the cells were protected against catabolic decomposition, and the protein need was corresponlingly reduced, so that less than 25 grams of potato protein per day sufficed. It is therefore paradoxical that the more protein we eat, the more we need, while the less we eat, especially if in an alkaline form, as provided by the potato, the least we need. On this point J.G.White writes: “When considering the amount of protein needed, one should known that when this total diet contains the right proportion of alkaline foods, he does not need as much protein as formerly because the abundanoe of alkalies causes a saving of protein, so that a smaller amount of protein will accomplish as much work now as the larger amount formerly did when the ration was too strongly acid-forming. For this reason the vegetarian needs less protein than those who eat animal foods. This is a very important point.”

* Cela peut aussi être due à des processus de detoxification (ou de reconstruction et autres) qui nécessitent temporairement plus de protéines.

Andreas Moritz protéines, nitrogène de l'air, etc..

« Les savants soviétiques ont étonné le monde par leurs nouvelles découvertes dans le domaine de la biologie. L’année passée, la publication Transaction qui est l’organe de l’Académie Soviétique de la Science, a publié (Vol. 128, n° 4) les découvertes du Dr Mikhail Valsky rapportées dans Northern Neibourghs. Ce docteur plaça des oeufs de poule dans un incubateur contenant un air spécial où le gaz argon, qui est un gaz inoffensif, remplaçait l’air ordinaire. Les embryons moururent en 4 jours, contrairement à ceux qui se trouvaient dans les incubateurs pourvus d’air ordinaire. Il plaça ensuite d’autres oeufs dans une atmosphère contenant la proportion normale d’oxygène, tandis que l’azote a été remplacé par l’argon. Les embryons vécurent cette fois-ci 12 heures. Enfin, les oeufs furent placés dans une atmosphère normale, avec cette différence que les atomes d’azote étaient étiquetés de façon nucléaire. On observa alors que les oeufs absorbèrent parfaitement cet azote et donnèrent naissance à des poussins. Le Dr Victor Kavalsky commenta ces expériences hardies
en disant : « L’azote atmosphérique a jusqu’à maintenant été considéré comme un élément inerte, mais voilà qui prouve que ce gaz est assimilé de l’air et devient donc une partie des protéines qui forment les organismes ».

The body manufactures its amino acids and proteins from the carbon, oxygen, nitrogen and hydrogen molecules it takes from the enhaled air. Just like vegetable plants using the carbon and hydrogen molecules from the air to produce carbohydrates (the vegetables we eat), our body is capable of making most everything it needs to sustain itself, provided we get sunshine, water, some other nutrients and love, love being the most powerful growth inducer of all. About 80 percent of all orphans East block countries are autistic. They stopped growing properly when their parents put them in to orphanages because they could not afford them. In this sense, love and caring attention do much more than a smart supplement.”

“The body’s protein requirements are actually quite small, and certainly not as high as you have been led to believe by the food and medical industries. First, about 95 percent of the body’s protein is recycled. Second, the liver synthesizes new proteins from amino acids that are not necessarily derived from the foods you eat. In fact, each cell in the body makes proteins. The nucleus of each cell is constantly engaged in protein production. Brain cells produce proteins, known as neuropeptides, in response to every thought or feeling you have. Neuropeptides, also known asneurotransmitters, are the molecular language that allows mind, body, and emotions to communicate. The body makes thousands of different enzymes, all of which consist of proteins. Not eating protein foods does not diminish the body’s ability to make proteins. On the contrary, overeating proteins can severely congest the blood and lymph and can suffocate cells, thereby diminishing their ability to manufacture proteins. In fact, most protein deficiencies result from eating too much protein.”

“All proteins are made of various chains of amino acids, and amino acids consist of nitrogen, carbon, hydrogen, and oxygen molecules. These molecules are ingested by the body during inhalation of air. The air is saturated with these four molecules. When you inhale air, you are using not only the oxygen molecules but all the other molecules as well. Since all of these enter the blood right away, they are readily available to all cells in the body. This is the only truly efficient way for the brain cells and all the other cells in the body to be self-sufficient with respect to their protein requirements.”

For one thing, the four molecules in the air, nitrogen, carbon, hydrogen and oxygen make up every amino acid in the world. We ingest all of these and make our own amino acids, synthesize them into proteins, and build them into cells. It is extremly difficult to develop a protein deficiency in the body, unless of course by overating proteins that then become stored in the blood vessels walls and hinder the body’s own proteins from entering cells. Starvation is the final result. Obesity is a disease of starvation. The congestion is so pronounced that nutrients can no longer reach the cells, and so the cells starve to death while crying out for food that they will never receive. There are 1.2 billion people starving in this way worldwide due to obesity, and there are also 1.2 billion people starving due to lack of food. A coincidence? Both problems are basically indentical with regard to outcome, and both are man-made. The world is changing rapidly, though, and new knowledge, methods and technologies will create solutions to the existing problems faster than imaginable.”

“I have taken dozens of women off these protein powders after they developed all sorts of tumors. By taking them off the powders, the tumors disappeared. The body has great difficulties dealing with such concentrated proteins. Why else would nature put only 1.4 % protein in human breast milk, at a time when the baby triples its size?”

“Gorillas, elephants, wild horses, bulls, etc. don’t eat protein foods and have the strongest muscles around. I have very strong muscles and have not eaten protein foods for 35 years, except perhaps a few nuts and seeds every few days. The body makes its own amino acids and synthesizes them into proteins from the 4 molecules that make them up, that is, carbon, oxygen, hydrogen, and nitrogen. With every breath, we take these molecules out of the air (that’s what composes air) and turn them into amino acids, right from day one. That’s why even babies don’t need protein from breast milk, except the tiny amount of 1.4%. This is how these strong animals and plants like bean plants, almond trees and avocado trees make their proteins, from “thin” air”

“I have discussed this subject in great detail in my largest book, Timeless Secrets of Health and Rejuvenation, but in a nutshell, the human body doesn’t need to eat protein foods in order to make proteins. Right from the beginning when a baby is being breastfed, it makes proteins from the four molecules – carbon, oxygen, hydrogen and nitrogen contained in the air – just like plants and such animals as elephants, wild horses, gorillas and cows do. These four molecules make up all amino acids on the planet. Breast milk only contains 1.4% protein, just like most vegetables, which shows that the massive growth of the baby in the first 16 months of life cannot result from eating this tiny amount of protein in the milk, but must come from these air molecules.”

“All vegetables and grains are made from carbon, oxygen, and hydrogen of the air, and when nitrogen is added to the mix, these carbohydrates become proteins. In other words, food grows out of thin air, along with some minerals from the soil. With the exception of butter, I have eaten vegan for 35 years, with the maximum of perhaps 10‐12 almonds or other nuts a day and perhaps a tablespoon of pumpkins seeds. The ʺyou must eat your proteinʺ advice is more based on myth than on truth.”

“Phytoplankton is useful for rebuilding bodies but it is expensive. It contains all the nutrients that exist on the planet, and they don’t require digestion through the digestive system so the nutrients go right into the blood and cells.”

Proteines de nos voisins gorilles et chimpanze

 Il est aussi possible que les recommandations “officielles” en protéines soient pour des sources de protéines cuites, donc dénaturés et moins biodisponible. Mais quand on voit que les grands singes/gorilles mangent jusqu’à 20 kg de feuilles par jour (surtout pour les gorilles des montagnes qui n’ont pas de fruits à disposition), on se demande combien de protéines ils peuvent bien avaler pour atteindre un tel poids et une telle musculature en étant folivores (majoritairement), certains pèsent plus de 200 kg. Il y a à peu près 2-3 grammes de protéines par 100 grammes de feuilles, 15 kg par jour ça fait donc 300-400 grammes de protéines, en disant que l’animal fait à peu près 200 kilos, ça fait donc 1.5-2 grammes de protéines par kilo de poids. Mais bon sachant qu’ils sont beaucoup plus actif et musclé que nous et que c’est leur “seule” source de calorie, c’est normal qu’ils en aient besoin de plus.
Pour les chimpanzé c’est ~5kg de fruits + legumes par jour (ils pèsent 50-60 kg), ils mangent 60% de fruits, 30% de légumes et 10% d’insectes etc.., ça fait donc 3 kilo fruits et 1.5 kilo de légumes+feuilles, 3 kilo de fruits (~20 bananes) ça fait ~ 22 grammes de protéines, 1.5 kilo de végétation ça fait ~ 30 grammes, un total de 52 grammes de protéines par jour, ça fait donc ~0.85 grammes de protéines par kilo de poids. Je pense que ça représente plus l’apport normal d’un humain.

“Les gorilles sont strictement végétariens. Ils mangent surtout des feuilles, des écorces, des fleurs, des fruits, des racines et des pousses de bambou. Les gorilles passent leur temps à mastiquer toutes sortes de plantes, ils peuvent en manger jusqu’à vingts kilogrammes par jour car leur alimentation est peu nutritive. Leurs repas favoris sont les feuilles d’orties et de chardons. Les gorilles utilisent les feuilles épineuses riches en tanin pour se débarrasser des parasites intestinaux qui les gênent. Ils les avalent en grande quantité sans les mâcher si bien qu’elles délogent les vers de la paroi intestinale.Ils ne boivent presque jamais car les feuilles qu’ils mangent contiennent suffisamment d’eau.”

Besoins journalier réels en calcium = 400-500mg quand on ne mange pas de viande ni de produits laitiers ni autres produits acififiants & decalcifiants (legumineuses, cereales, .. qui contiennent aussi des anti-nutriments).

Ration journalières selon Désiré Merien:

CHAPITRE XI

Les rations alimentaires

1. Critères des rations alimentaires

La ration alimentaire se définit comme la quantité d’aliments qu’un sujet doit ingérer, au cours d’une période donnée, pour se maintenir en bonne santé. La période considérée sera habituelle- ment la journée, mais nous pouvons établir des types de rations alimentaires couvrant une période de deux journées. Les princi- paux critères de rations alimentaires satisfaisantes sont

La vitalité des aliments : qui seront produits, récoltés et conservés par des moyens non dangereux.

La spécificité des aliments : qui devront être choisis en fonction de leur correspondance aux normes anatomiques et

physiologiques de l’homme.

Les compatibilités des aliments : qui devront être assem- blés au cours des repas en tenant compte de leurs caractéristiques digestives particulières.

La modulation alimentaire : qui tiendra compte de l’état personnel de chacun en fonction de ses activités, de son âge, de situations passagères (malades, femmes enceintes, etc.), de l’envi- ronnement (température).

2. Aspects quantitatifs des rations alimentaires

Les suggestions proposées ci-dessous seront à expérimenter par chacun. Ce n’est que peu à peu que l’on découvrira la ration

alimentaire satisfaisante (1).

– La masse de la ration journalière : nous proposons pour l’alimentation solide et la boisson

ALIMENTATION SOLIDE ET BOISSON

Masse sèche

Masse globale

ADULTE

 INACTIF

1 500 g

500 g

 TRES ACTIF

2 400 g

800 g

– Le nombre de repas : nous proposons journellement enfants, adolescents : 4 repas ;

adultes : 3 repas ; vieillards : 2 repas.

– Les répartitions générales quantitatives : nous vous pro- posons les répartitions suivantes

1. Tableaux extraits de notre ouvrage Diététique jeûne.

BESOINS QUANTITATIFS JOURNALIERS

Etablis en pourcentage de la masse de l’apport alimentaire pour une personne en activité moyenne

AGE

ALIMENTS DE COUVERTURE

ALIMENTS CONCENTRES

Fruits

Végétaux

Végétaux

Glucides

Lipides

Protides

crus

cuits

ENFANT

50 %

50

25

10

15

25

12

13

ADOLESCENT

45 %

55

25

10

10

30

13

12

ADULTE

60 %

40

20

20

20

22

8

10

VIEILLARD

70 %

30

20

20

30

18

6

6

3. Observations particulières

– Chez l’enfant : les apports d’aliments de couverture devraient être sensiblement équivalents aux apports en aliments concentrés.

Pour les aliments de couverture : prépondérance aux fruits, petite quantité de végétaux crus (l’enfant préfère naturellement les fruits aux légumes), part plus importante de végétaux cuits (cela pour un régime de compromis non crudiste).

Observons l’équivalence entre les apports de fruits et de légu- mes pour couvrir les besoins du régime en alcalinité.

Pour les aliments concentrés : une part importante de gluci- des, un peu plus de protides que de lipides.

augmentation sensible de la
prépondérance aux fruits

– Chez l’adolescent : c’est la période de grands besoins en aliments concentrés, ils surpassent les apports en aliments de cou- verture.

Pour les aliments de couverture : sur les légumes.

Pour les aliments concentrés : part des glucides et des lipides.

– Chez l’adulte : rééquilibrage des apports de couverture qui surpassent largement les aliments concentrés.

Pour les aliments de couverture : modération sur les fruits et accentuation des quantités de végétaux pour établir un bon équili- breacido-basique.

Pour les aliments concentrés : moins de glucides et nette diminution des matières grasses. Les protides se maintiennent.

– Chez le vieillard : augmentation des apports de couver- ture et diminution des aliments concentrés.

Pour les aliments de couverture : plus grande part aux végé- taux cuits.

Pour les aliments concentrés : diminution notable des protéi- nes et des lipides ainsi que des glucides.

4. Commentaires d’ordre général

Ces propositions ne peuvent que vous donner des indications de tendances à respecter. En cas d’activité intense, de climat très froid, de maladie, etc., ce tableau serait à réviser. Il ne faut lui accorder qu’un crédit prévisionnel, mais tel qu’il est il nous semble

déjà respecter de nombreux équilibres fondamentaux.

– Les répartitions particulières quantitatives : nous proposons la répartition suivante pour les nutriments indispensables

MASSE DE LA RATION JOURNALIÈRE

Apport minimal

Adulte inactif

Adulte actif

Masse de la ration journalière

500 g

800 g

Acides aminés essentiels

25 g

40 g

Acides gras indispensables

5 g

8 g

Sels minéraux

20 g

40 g

Vitamines

0,2 g

0,5 g

Voici le tableau des apports protidiques journaliers que nous proposons. Les apports sont indiqués en grammes par kilo- gramme de poids corporel.

APPORT PROTIDIQUE JOURNALIER

Enfant :

1 à 1,3 g

Adulte :

0,4 à 0,8 g

Adolescent :

0,8 à 1,2 g

Vieillard :

0,25 à 0,5 g

En conclusion de ces proportions, nous dirons que la conception hygiéniste de l’alimentation harmonieuse s’oppose tant à la suralimentation qu’à la sous-nutrition. Elle se préoccupe de rechercher le mode alimentaire le plus cohérent et le plus profitable pour l’homme.

Éviter aussi les autres poisons quotidiens comme le fluor (dentifrice), l’aspirine/paracetamol, les vaccins, antibiotiques à base de quinolones (et fluoroquinolones, medicaments causant des degats très importants, pire que le roaccutane),  par exemple. Bien évidemment il faut éviter l’alcool et la cigarette.
Il faut aussi éviter les savons, gel douches, shampoings, deodorants (les antitranspirants sont très nefastes) remplis de produits chimiques, il y a ceux de la marque cosmo naturel en gel douche qui sont bien par exemple (à vrai dire je n’ai pas trouvé mieux, les autres contenants des irritants même bio): http://www.mondebio.com/marque-bio/cosmo_naturel/295.html (se trouvent aussi en magasin bio)
La meilleure solution étant d’éviter les gels douche (bien que pratique) et de prendre des savons naturels (Alep, marseille) ou de fabriquer son propre gel douche. Example de gel douche “maison”: http://www.alepia.com/fr/640-gel-douche-d-alep-tradition–3700479110091.html (les potassium & sodium hydroxide de ce produits et de leurs savons d’alep sont irritants malheureusement)
Le fabriquer soi-même: http://www.jolies-momes.fr/gel-douche-maison.html
Note: je trouve les savons d’Alep et de Marseille assez “décapant” pour la peau, je n’ai pas ce problème avec les cosmo naturel, mais bon j’ai peut-être testé de mauvais savons.
Lessives: http://www.mondebio.com/maison-bio-lessives/37_115_104_2.bio (même fabricant que cosmo naturel, natures et progrès: http://www.mondebio.com/marque-bio/harmonie_verte/157.html)
Déodorants (éviter tout ceux qui ont un ingrédient qui comporte: acide, CITROFOL, glycerine, ..): http://www.mondebio.com/hygiene-naturelle-deodorants/249_0_0_2.bio & http://www.mondebio.com/cosmetique-bio-hommes-deodorants/48_0_0_2.bio
Liste des tensio-actifs irritants (il y a d’autres produits irritants que les tensio-actifs): http://www.laveritesurlescosmetiques.com/themen2012_08.php
Les meilleurs dentifrices sont ceux sans glycerine mais il faut se les brosser plus souvent (la glycerine colle aux dents et empêche la remineralisation): http://www.naturalhealthyconcepts.com/lemon-toothpaste.html
PS: Les caries peuvent se guérir d’elles-mêmes, les “trous” peuvent littéralement se reboucher. Il faut cependant arrêter de les attaquer avec des produits acides et avoir un apport suffisant en vitamine D, A et K et surtout en minéraux.

-Magasins bio en ligne et sans gluten:


http://www.toutelabio.com/ (200 articles sans gluten) – Le meilleur site.
http://www.greenweez.com/ (100 articles sans gluten)
http://www.naturalia.fr/ (105 articles sans gluten)
http://www.sansallergene.com/
http://www.webecologie.com/ (76 articles sans gluten)
http://www.mondebio.com/ (44 articles sans gluten)

Fruits et légumes, racines (curcuma), etc.:
http://www.fruitsdelaterre.com/
http://www.aromatiques.com/

Dattes:
http://datecoop.com/

Compléments et autres:
http://www.petitetomate.fr/
http://www.nutrixeal.fr/ (à voir)

-Boire suffisamment. Pour permettre l’élimination de toxines et pour les besoins de base du corps. Le roaccutane à tendance a perturbé les réactions “d’information” de la sensation de soif (apparemment). Ou sinon il se peut que l’hydratation soit suffisante (ou impossible vu que corps trop acide) et que donc il n’y a pas cette information de transmise, mais par contre le corps a quand même besoin d’eau pour éliminer ses toxines.

Il ne faut pas trop boire non plus, en dehors de la sensation directe de soif on peut sentir lorsque l’on a un besoin d’eau, on sent aussi lorsque l’on en prend trop, des jours on peut en avoir besoin d’uniquement de 1 L, d’autres de 2-3 L, etc. 1 L voir 1.5 L semble être un minimum. Si l’urine est trop blanche et transparente c’est que l’on boit trop, si trop jaune pas assez.
Plus l’on est toxique plus on aura besoin d’eau, mais il faut aussi que les reins soient fonctionnels. Personnellement je bois (deja le matin et avant de dormir) à chaque fois ~0.3L (30cl) ou plus et j’attends d’uriner pour reprendre la même chose, pour être sur de ne pas surcharger les reins.

Il faut évidemment une eau pure, la meilleure methode de purification de l’eau est la distillation, certains pensent que c’est dangereux mais difficile de savoir réellement si c’est le cas. Les meilleurs distillateurs sont le megahome et le waterwise 4000 (seul problème le filtre à charbon actif du waterwise est en plastique et au contact de l’eau, le megahome version bouteille en verre contient un insert en verre au niveau du filtre à charbon). Sinon l’eau en bouteille la plus acceptable est mont roucous ou rosée de la reine.
http://www.amazon.fr/Distillateur-vapeur-Megahome-Couleur-Blanche/dp/B003PD48GG/http://www.pureprofrance.fr/distillateur-eau/27-distillateur-eau-portable.html
http://www.biorenaissance.fr/boutique/distillateurs/megahome-deluxe/

Note: Une homéopathe m’a dit que l’eau distillée est mauvaise parce qu’il lui manque “l’information” apporté par l’eau normale.
Mais bon je pense qu’on peut toujours y rajouter une infime partie d’argile, même si très très faible cela pourrait être suffisant.

-Avoir une bonne exposition au soleil pour la vitamine D (ou supplément naturels, provenant de champignons ou de lichen par exemple, mais le soleil est bien meilleur et efficace, en été en tout cas). La vitamine A fonctionne en synergie avec la vitamine D. Tous ceux ayant pris du roaccutane on un gros manque de vitamine D.
“Sunlight is the most crucial biological requirement for survival and perpetuation. We owe our very existence to it. If there was no sun, there would be no earth and so no life, no mankind.
The very first life forms on planet earth employed sunlight as the raw material for survival. These were photosynthetic organisms, autotrophic organisms. Even today, after ages of evolution, they persist. We have all evolved from these primitive sun-dependent life forms. Although we have emerged as the most complex beings, we have still retained a very basic dependence on sunlight. We perish without it.”
“The UV-rays in sunlight actually stimulate the thyroid gland to increase hormone production, which in turn increases the body’s basal metabolic rate.”
“Sunlight exposure has a dramatic impact on testosterone production in males, as plasma testosterone levels decline from November through April, and then rise steadily increase through the spring and summer until they peak in October.”

http://www.andreasmoritzblog.com/2011/08/17/no-sun-no-health.aspx

Pour l’hiver, il y a ce supplément que je trouve pas mal à base de champignons bio (mais dur de savoir si c’est vraiment efficace): http://www.iherb.com/Nature-s-Plus-Source-of-Life-Garden-Vitamin-D3-60-Veggie-Caps/24624
Tous les autres compléments en vitamine D que j’ai essayé me bloquaient complètement les reins et me fatiguaient énormément les glandes surrénales (et reins)  (edit: c’était peut être normal vu que j’étais fortement carencé, maintenant ils me posent plus ce problème).
Sinon il y a la vitamine D à base d’huile de poisson (il faut éviter à base de lanoline) qui fonctionne pas trop mal mais qui a tendance aussi à me fatiguer (moins que celle à base de lanoline et je me sens bien mieux après): http://www.iherb.com/Bluebonnet-Nutrition-Vitamin-D3-2000-IU-250-Softgels/11865 (pour être safe max 1 fois 2000 IU tous les 2 jours).

La vitamine D fonctionne en synergie avec la vitamine A, K, et le magnésium (voir plus haut).

Le soleil sert à la vitamine D, mais à d'autres choses aussi:


Present hypotheses to explain human hairlessness appear to be inadequate because hairlessness is not accompanied by any immediate benefit. A new, testable, hypothesis is advanced to explain our hairlessness based on photobiomodulation research, also known as low-level light therapy. This shows that red and near infrared radiation has a very beneficial effect on superficial tissues, including the brain. Random mutation/s resulting in complete hairlessness allowed early humans to receive daily doses of red and near infrared radiation at sunset. Photobiomodulation research shows this has a twofold effect: it results in increased mitochondrial respiratory chain activity with consequent ATP ‘extrasynthesis’ in all superficial tissues, including the brain. It also advantageously affects the expression of over 100 genes through the activation of transcription factor NFkB which results in cerebral metabolic and haemodynamic enhancement. It is also possible that melanin can supply electrons to the respiratory chain resulting in ATP extrasynthesis. These effects would start automatically as soon as hairlessness occurred resulting in a selective sweep of the mutation/s involved. This was followed by the very rapid brain evolution of the last 2my which, it is suggested, was due to intelligence-led evolution based initially on the increased energy and adeptness of the newly hairless individuals.”

In Mathewson’s hypothesis above, a random mutation for hairlessness occurring in one of our African forebearers some 2 million years ago, conferred an immediate survival advantage over his hairy relatives by enabling her body, especially her brain, to access the red and near infrared wavelengths generated by ancient African sunsets.

Mathewson elaborates further:

As PBM [photobiomodulation] research shows, it allowed the extrasynthesis of ATP energy and also allowed R&NIRR to penetrate the then hairless skull to favourably alter the expression of numerous genes and enable cerebral metabolic and haemodynamic enhancement; it is suggested that this was the starting point for the rapid intelligence-led evolu- tionary brain expansion which occurred after the appearance of our genus Homo (Fig. 1) Regarding the biphasic nature of PBM, it is suggested that exposure to a physiologically correct low dose of R&NIRR (red and near infrared radiation) at dusk every evening would constitute the original natural PBM. This radiation is followed by 12 h of darkness during which the genetic actions of the radiation can be set in place; the same radiation delivered at dawn may be of questionable efficacy since it is immediately followed by an excessive dose of all visible wavelengths. None of the effects described above could have occurred had our ancestors not become hairless. The immediate uptake, in a rapid genetic sweep, of the mutation/s causing hair- lessness occurred because hairlessness and its benefits happened concurrently.”

http://www.greenmedinfo.com/blog/nakedness-could-decode-mystery-human-origins

Théorie du sun gazing:

La théorie du sun gazing dit que l’organisme absorbe les rayons de lumière du soleil et s’en sert pour la bonne santé des organes interne, un peu comme les plantes le font:
“The eyes are very complex organs, consisting of 5 billion parts intricately designed and functioning in unity. The primary function of the eye is light-dark perception. Even the most basic, simplest ‘eyes’, such as those belonging to unicellular organisms have no other function but to detect whether the surroundings are light or dark in order to maintain the circadian rhythms. Acting as a photo lens, the human eye is able to break down the entire spectrum of sunlight into the different color rays – a sort of ocular prism. 
In a camera, the various rays of light react with the chemicals of the film and encode the pictures you take accordingly. Likewise, upon entering the pineal gland in the brain, the different light rays are chemically encoded in the brain and passed on to the organs and systems in the body. The vital organs of the body are dependent on specific colors of the light spectrum. For kidney cells to function properly, for example, they require red light. Heart cells need yellow light, and liver cells require green light. 
Light deficiencies in any of the organs and systems of the body can lead to disease. Regular sun gazing can help restore balance and efficiency to all cells in the body.”

“The UV-rays in sunlight actually stimulate the thyroid gland to increase hormone production. Thyroid secretions largely control metabolism. Increased hormone production increases the body’s basal metabolic rate. This assists both in weight loss and improved muscle development.
Farm animals fatten much faster when kept indoors, and so do people who stay out of the sun. Therefore, if you want to lose weight or increase your muscle tone, expose your body to the sun on a regular basis.”

-Eviter les rayonnement toxiques des téléphones, lampes mêmes éteintes, ampoules fluocompactes, wifi, CPL surtout pendant la nuit qui sont une cause majeure de problèmes de santé de nos jours. Ce genres d’ondes perturbes les glandes endocrinienne et le système nerveux (principalement). J’ai acheté le esi 24*** il y a quelques mois et j’avais justement détecter les champs de ces lampes mêmes eteintes et téléphones, d’ailleurs j’ai remarqué que les téléphones émettent de très fortes radiations pendant 2-3 secondes toutes les 30 secondes (detectables à plus de 3 metres). Les prises électriques même reliées à la terre sans rien de branché dessus émettent des radiations jusqu’à 20 cm.

Être pieds nus sur la terre est énergisant (augmente le champ magnétique/énergétique du corps) et neutralise les mauvaises ondes (wifi, radio, etc..) affectant l’organisme (lui permet de se décharger, être pieds nus* permet de se décharger si le matériau touche la terre, sauf isolants (bois, etc.)). Ces deux pratiques (sun gazing & earthing) sont complémentaires (on peut y rajouter des techniques de respiration spéciales).

*  “En plus de drainer les charges électriques excessives, la mise à la terre du corps lui permet de recevoir du sol les électrons libres anti-inflammatoires. La méthode idéale et naturelle de se mettre à la terre est de marcher nu-pieds dans la rosée du matin ou dans la mer, puisque le sel et les autres minéraux combinés à l’humidité aident à acheminer ces électrons libres par la plante de vos pieds. « Le sel d’Epsom rend l’eau du bain plus conductrice et aide aussi à décharger les électrons en excès », explique Mme Havas.”

De nombreux problèmes de santé peuvent apparaître ou être difficile à corriger avec une carence en électrons.

“Tant qu’une personne continue d’être en contact avec la terre, le corps utilise la Terre comme un réservoir naturel ou comme une « source d’alimentation » d’électrons pour maintenir le niveau homéostatique à son maximum afin de compenser leur disparition à l’intérieur du corps.”

“Les électrons libres attirent les radicaux libres.
A chaque fois que vous mettez 2 objets conducteurs en contact – vos pieds et la terre par exemple – les électrons vont se déplacer de l’endroit où ils abondent à l’endroit où il y en a le moins. Les électrons sont les charges électriques négatives les plus petites. Et il est connu que les charges négatives (électrons) sont attirées par les charges positives (radicaux libres). En connectant votre corps à la terre cela permet à votre corps d’être chargé d’électrons libres. L’excès de radicaux libres (chargés positivement) se connecte alors avec les électrons libres – ce qui réduit le pouvoir oxydant et l’inflammation.”

Explication champs electriques et magnetiques, hautes et basse frequences:


http://www.elia.be/~/media/files/Elia/publications-2/brochures/ELIA_BrochEMF_FR.pdf
http://www.rte-france.com/uploads/Mediatheque_docs/environnement/champs_electromagnetiques/Brochure_Champs_Electromagnetiques_TBF.pdf

“—Le champ électrique est lié à la tension (mesurée en volts). Il survient en présence de charges électriques (électrons) et se mesure en volts par mètre (V/m). Plus la tension d’alimentation d’un appareil est grande, plus le champ électrique qui en résulte est intense. Le cordon d’un appareil branché sur une prise de courant produit un champ électrique, même si l’appareil est éteint.L’intensité du champ électrique peut être considérablement réduite par la présence d’objets faisant écran: arbres, clôtures, bâtiments, etc.
—Le champ magnétique est engendré par le courant électrique (mesuré en ampères), c’est-à-dire par le mouvement des électrons.Ainsi, lorsqu’un appareil est allumé, il produit un champ magnétique. Lorsque l’appareil est éteint, le champ magnétique disparaît. Contrairement au champ électrique, le champ magnétique n’est pas atténué par les arbres, les clôtures ou les bâtiments, et celui-ci traverse assez facilement la matière. L’intensité du champ magnétique est exprimée en teslas. Toutefois, on utilise généralement une unité beaucoup plus petite, comme le microtesla (μT).
—Les champs electromagnetiques sont la superposition en tout point de l’espace d’un champ électrique et d’un champ magnétique. Lorsque la fréquence est élevée (High Frequency-HF), on ne distingue plus le champ électrique et le champ magnétique et l’on mesure directement la puissance du champ électromagnetique en W/m² (Watts par mètres carrés) en tout point de l’espace. C’est leur fréquence, nombre de fois où ils oscillent par seconde, qui différencie les champs électromagnétiques les uns des autres et les rend plus ou moins perturbants pour les fonctions organiques, électriques ou hormonales.”
“L’interaction entre champ électrique et champ magnétique est d’autant plus forte que leur fréquence est élevée. Concrètement, on parlera donc de champ électromagnétique pour les fréquences élevées, telles que celles utilisées dans les télécommunications. Réciproquement dans le domaine des basses fréquences et tout particulièrement celui des extrêmement basses fréquences (de 0 à 300 Hz) l’interaction entre les deux champs est très faible et les champs électriques et magnétiques sont donc indépendants.”
Autre explication: http://www.clefdeschamps.info/Qu-est-ce-qu-un-champ


Explication: http://www.vlf.it/frequency/bands.html
“Si on considère les effets avérés sur l’organisme, le domaine des basses fréquences se situe entre 0 et 10 MHz (stimulation du système nerveux) et le domaine des hautes fréquences commence à 100 kHz (effets thermiques & endommagement ADN). De 100 kHz à 10 MHz les deux types d’effets doivent être pris en compte.”

“The low-frequency Schumann radiation superimposed on the Earth’s permanent magnetic field represents the natural electromagnetic background to which life adapted and evolved.
The low-frequency Schumann radiation from the upper atmosphere appears to be of particular importance in relation to biological rhythms and has a frequency spectrum which resembles that of the human (EEG) brain-waves. In electrotherapy, the frequencies 27.5 Hz, 55 Hz, 110 Hz, 220 Hz, 440 Hz and 880 Hz are said to be extremely effective. In interferential electric stimulation therapy, frequencies 0.1-5 Hz affect the sympathetic nerves, 10-150 Hz affect the parasympathetic nerves, 10-15 Hz affect the motor nerves, 90-110 Hz affect the sensory nerves, 130Hz affects the nociceptive system and 0.1-10Hz affects muscle. The EEG frequency of 5 Hz is usually regarded as being depressive, while the range 8 – 10 Hz associated with well-being and general alertness” http://www.biotele.com/EMI.htm

Pour ceux qui restent longtemps devant l'ordinateur ou qui ont des émissions d'ondes néfastes proches de leurs lits ont peut utiliser des outils de mise à la terre et autres techniques, câbles et multiprises blindés (avec prise terre fonctionnelle évidemment), etc..:

—Tapis ADR: http://www.dosagile.com/boutique/protection-environnement/tapis-adr-protond.html
—Multiprise et câbles blindés: http://choix-de-vie.com/Blocs-prises-et-c%C3%A2bles-blind%C3%A9s-Danell/Voir-tous-les-produits.html ou http://www.puremaison.fr/3-basses-frequences (la multiprise danell avec 9 prise contient un parafoudre qui est important lorsqu’on utilise un tapis).
—Câble USB de mise à la terre (pour box): http://www.puremaison.fr/accessoire-de-mise-a-la-terre/995-cable-usb-mise-a-la-terre-danell-et-detecteur-electromagnetic-alert-3700770800318.html OU http://www.geotellurique.fr/cables-et-prises-blindees/178-cable-usb-de-mise-a-la-terre-pour-modem.html (surtout utile pour les box internet et les portables).
—Câble Ethernet/RJ45 double blindage (les câbles non blindés irradient beaucoup): http://www.materiel.net/cable-reseau/dexlan-cable-gb-ethernet-3m-double-blindage-61370.html
—Câble  (pour complété mise à la terre de la box): http://www.geotellurique.fr/cables-et-prises-blindees/59-cable-d-alimentation-blinde.html & http://www.geotellurique.fr/cables-et-prises-blindees/371-adaptateur-2-poles-pour-ordinateurs-portables-ou-television.html

Tout cela est utile uniquement si vous êtes proches des câbles ou sources electriques et ordinateurs non-blindés.

Detecteur Electromagnetic alert: “Sachez par exemple, que si vous n’utilisez pas une prise avec un interrupteur bipolaire, votre lampe électrique pourra émettre des champs électriques même lorsqu’elle est éteinte, si la prise n’est pas branchée dans le bon sens.
Faites le test en prenant votre Eletromagnetic Alert en main et approchez-le de votre lampe. Si l’alarme se déclenche, inversez le sens de branchement de la prise, vous constaterez que la lampe cesse aussitôt d’émettre des champs électriques.”

*** Meilleurs outils de mesure (plus précis que le esi 24 qui n’est qu’un analyseur mais ceux-la sont moins simple/pratiques):
—Mesureur Hautes fréquences eélectromagnétique http://www.puremaison.fr/mesureur-ondes-electromagnetiques-hf/1046-mesureur-champs-electromagnetiques-ed85exs-cornet–3700770800745.html
—Mesureur Basses fréquences électrique et magnétique****: http://www.puremaison.fr/mesureur-champs-electromagnetiques-bf/1056-mesureur-basses-frequences-me3830b-gigahertz-4039009130551.html
—Testeur de tension induite et testeur sécurité voltage de la terre pour le tapis, devrait etre à 0 ou < 0.1volt (un multimètre suffit, les produits spécifiques “tension induite” à 200 euros sont une pure arnaque): par exemple http://www.conrad.fr/ce/fr/product/1090522/Multimtre-numrique-VOLTCRAFT-VC820-1 + pince crono et pointe de touche http://www.conrad.fr/ce/fr/product/108492/set-cordons-de-mesure-de-scurit-fiche-lamelles-4-mm-fiche-lamelles-4-mm-12-m.
—Mesureur resistance prise de terre (devrait être < 50 ohms): http://www.puremaison.fr/mesureur-de-terre-et-d-equipotentialite/724-mesureur-de-terre-catohm-dt300-catu-3597560001211.html OU http://www.conrad.fr/ce/fr/product/123239/Appareil-numrique-de-mesure-de-terre-Voltcraft-ET-02?ref=list



Vidéo explicative: https://www.youtube.com/watch?v=p2ov7lZrrIQ & https://www.youtube.com/watch?v=olYavKXG-XY (par contre dans cette dernière video ils mentent à 2:48, c’etait 60 V/m avant et pas 200, mais ça passe quand même à 4 ce qui est bien mieux, ils mentent aussi à 2:55).
Conférence sur le sujet: https://www.youtube.com/watch?v=62WR0yVtkvc & https://www.youtube.com/watch?v=idXzSZBHf1g

**** “GHS ME3030B meilleur rapport qualité/prix. Le 3830B monte plus haut en fréquences mais pas de filtre donc “inutile” en pratique. Le filtre n’est pas indispensable en soi, mais si vous vous intéressez aux fréquences > 2KHz alors il le devient car sinon vous ne saurez pas en faisant une mesure quelle est la part < ou > à 2KHz, surtout que presque toujours la part < 2KHz est plus grande que celle > 2KHz.
Effectivement le 3840 est le premier dans la gamme à avoir un filtre, mais il est limité en fréquence et pas de sorties AC, DC.
Je conseille donc plutot le meilleur rapport qualité/prix (3030B) ou le top (3951A) à un prix encore accessible et permettant toutes investigations.
Sachant que ce sont surtout les ampoules basses consommation et l’arrière des écrans qui génère beaucoup de >2KHz il suffit d’éviter leur proximité.”

Je ne pense pas que les tapis de mises à la terre soient bénéfiques, lorsque j’en ai utilisé un je me suis senti comme drainé energetiquement, à mon avis cela ne fonctionne pas du tout de la même façon que d’être réellement les pieds nus sur la terre.

Risque tapis mise à la terre:

 “Jusqu’à quel point les tapis de mise à la terre sont-ils bénéfiques pour la santé humaine? « Certaines personnes ont vu une amélioration très importante de leur santé et d’autres sont devenues plus malades. Cela dépend où il est branché », relate le professeur Havas. En effet, les équipements (vendus par exemple par earthing.com) sont reliés à la terre soit en étant branchés dans la mise à la terre d’une prise électrique murale ou directement à l’extérieur dans le sol.
Avant de ce faire, il faut s’assurer qu’aucun courant ne circule dans la prise de terre murale ou le sol extérieur, pour éviter tout risque d’électrocution ou de contact avec des micro-courants subtils mais fortement soupçonnés d’être cancérogènes, notamment par les chercheurs en électricité de l’Electric Power Research Institute. « Votre prise de terre peut conduire du courant si le fil n’a pas été installé correctement ou si vous vivez près d’un poste électrique ou d’une usine utilisant le sol pour renvoyer les courants dans le réseau électrique, explique Magda Havas. Je recommande habituellement de les brancher à l’extérieur mais vous devez d’abord vous assurer que vous n’avez pas de problèmes de courants souterrains. Vous devez quasiment tester le sol au hasard, durant le jour ou la nuit. Utilisez un multimètre pour vous assurer que le sol est sécuritaire. Le multimètre devrait afficher zéro ou pas davantage que 0,1 volt. »
Par contre, l’épidémiologiste américain Sam Milham, un pionnier des effets sur la santé des CEM, émet une sérieuse mise en garde. « La majeure partie de l’électricité distribuée en Amérique du Nord est maintenant renvoyée aux postes électriques par le sol. Quiconque utilise un tapis de mise à la terre (MALT) risque de se retrouver connecté au courant neutre principal – de retour de courant – d’une centrale. Avec une MALT propre sur le plan électrique, je serais heureux d’utiliser ces tapis, mais je suis très réticent à relier mon corps au courant neutre de retour d’une centrale. »
Une autre option plus sécuritaire est le tapis ADR (Advanced Dielectric Radiation Trap), qui a remporté neuf prix internationaux d’invention. Ce tapis non métallique ne requiert pas de mise à la terre et protège des champs électriques, statiques et de basse fréquence (principalement 1 Hz à 100 kHz). Il les capture dans de l’eau encapsulée dans une matrice de polymère. On peut le placer sur un siège ou sous un matelas. Il est particulièrement bénéfique la nuit quand le corps effectue la majorité de ses réparations génétiques. De différentes grandeurs, il coûte de 32 $ à 224 $ et est vendu notamment par le fournisseur Essentia, d’Ottawa.
Pour vous protéger ainsi que vos appareils de la foudre, vous devriez aussi faire vérifier votre système électrique pour vous assurer que la résistance de sa MALT principale est sous les 500 ohms et idéalement inférieure à 100 ohms. Mais pour neutraliser les champs électriques et les courants souterrains, sa résistance ne devrait pas être de plus de 50 ohms, recommande l’électricien et expert des CEM français Claude Bossard dans son livre Guide de l’électricité biocompatible, publié aux Éditions Des Dessins et des Mots.” https://maisonsaine.ca/sante-et-securite/electrosmog/champs-electromagnetiques-douze-facons-se-proteger.html 

-Si on est souvent dans une chambre/appartement il est utile d’acheter des plantes qui purifient l’air:
.Peace lily (Spathiphyllum ‘Mauna Loa’)
.Philodendron Heartleaf (Philodendron scandens ‘oxycardium’)
.Broadleaf Lady palm (Rhapis excelsa)

-Faire de sport (pour l’énergie, pour augmenter la vitesse de guérison, la production d’hormones, des récepteurs cérébraux, des cellules souches, aide à évacuer les toxines via la transpiration, etc.). Le fait d’être en mouvement ou de faire du sport stimule la circulation de la lymphe et aide à la detox. Si on ne bouge pas assez il est bien plus difficile/lent de se detoxiner. La respiration permet aussi d’évacuer des toxines. La course à pied est le plus efficace pour cela. Certaines communautés detox et alimentation cru aux USA sont fans des trampolines (pour la detox aussi) et c’est vrai que c’est efficace. Ne pas abuser du sport, cela peut empêcher les processus detox.
Le plus grand atout physique de l’être humain est l’endurance (contrairement aux autres animaux), lorsque l’on en a pas c’est qu’il y a vraiment un problème.
Pour la course à pied si on a jamais fait de cardio pendant plusieurs années ben il faut commencer doucement, voir très doucement, par ex 5-10 minutes à 6-8 km/h ensuite 2jours de pause, puis reprendre aux mêmes temps et vitesses à nouveau, et augmenter un peu chaque semaine.
Il faut faire du sport (juste ce qu’il faut/pas trop et avec des jours de repos) même si au départ on ne peut en faire que 30 secondes le même jour.
Je pense que le grand minimum serait de faire 5 minutes de course à pied par jour (pas de marche rapide) à 10-12 km/h (en comptant 1 minute d’échauffement et 1 minute d’arrêt progressif, donc 7 minutes), ou sinon 10 minutes tous les deux jours. Et pour faire au mieux il faudrait 10 minutes par jour. Plus que ça pourrait être potentiellement pour certains trop et empêcherait une bonne detox. Si l’on veut faire ou que l’on sent que l’on a besoin d’une pause après 2-4 semaines (par exemple) de 4-5 jours on peut le faire, mais je pense qu’il ne faudrait pas passer plus de 5 jours sans rien faire (même si c’est que minutes de course à pied ou autre faible activité sportive).
Une journée de travail même où l’on a beaucoup bouger ne remplace pas la course à pied ou le trampoline.

C’est vraiment le sport qui fait bouger la lymphe (et secondairement les aliments astringeant et certaines plantes), sans mouvement il n’y a pas de vie, sans mouvement on s’auto-intoxique. Le mouvement aide aussi à stimuler/faire bouger positivement les intestins.

La vie et l’énergie sont mouvements, tout ce qui stagne dépéri et meurt.

Les saunas sont utiles pour l’évacuation des toxines par la peau.

Il est très important de laver sa peau (qui est le troisième rein) une à deux fois par jour, mais il faut éviter les savons trop agressifs evidemment, ou sinon faire les brossages à sec. Le combo sauna + nettoyage semble parfait.

-Le sommeil (durant la nuit) est très important. Le sommeil de jour est de mauvaise qualité.
Dormir permet au cerveau de se nettoyer de ses toxines: http://www.bbc.co.uk/news/health-24567412
http://pourquoi-docteur.nouvelobs.com/Comment-le-sommeil-debarrasse-le-cerveau-des-ses-dechets-4007.html
Dormir avec le lit surélevé au niveau de la tête peut faciliter cette élimination de toxines et prévenir des migraines/maux de tête.
D’après le feng shui il faut éviter tout métal dans le sommier et le matelas (je dirais d’éviter le latex aussi (aussi toxique/allergique et gluant que le gluten)), donc tissus et matelas en “mousse” polyuréthane.
Si on est souvent sur l’ordinateur, pour faciliter le sommeil et ne pas fatiguer les yeux et le système nerveux pendant la journée, ce logiciel est très intéressant: http://justgetflux.com/ Je l’ai personnellement mis à 5000K le jour (minimum pour réduire la lumière bleue fatigante) et 4000-4400K la nuit (il faut paramétrer sa localisation). Ne marche pas avec nvidia pour les applications en plein écran sauf en mode fenetré-plein ecran.
UPDT
Pour les écrans d’ordinateur il faut absolument un écran sans “LED PWM Dimming” (gradation par modulation de largeur d’impulsion), donc en gros il faut un écran Flicker Free, sans scintillement en français, car ce scintillement est très mauvais pour les yeux et le système nerveux. Il vaut mieux utilisé des écrans IPS et éviter les autres, surtout TN (et les VA, et donc PVA et autres variations aussi). Je pense qu’un écran 120-144-165hz est moins fatiguant qu’un 60hz. Il faut aussi dans l’optimal (toujours pour la fatigue) au minimum avoir un écran 150 ppi (si c’est pour un écran d’ordinateur) donc si 27 pouces et au delà, un écran 4K (2160p), mais il en existe pas en 120-144hz (je pense qu’en 2017 il en existera), et si 24 pouces ou en dessous, au minimum un écran WQHD (1440p), le 1080p est acceptable sur les écrans (PC encore une fois) jusqu’à 19 pouces maximum.
Pour éviter le scintillement sur un écran avec PWM, il faut dans les réglages de l’écran mettre la luminosité  à 100%, enlever toute option qui régule la luminosité automatiquement, et ensuite réduire la luminosité et/ou le contraste dans le panneau nvidia ou amd.
Il existe aussi autre chose qui produit un effet un peu comme le flicker du PWN, c’est le dithering et le temporal dithering (Frame Rate Control (FRC)), apparemment les écrans IPS n’ont pas  besoin de dithering car ils sont 8bits, capables de produire 16.7 millions de couleurs sans besoin de ce “traitement”, mais je crois que certains l’utilisent quand même sur les écrans 8bits pour produire encore plus de couleurs.
Il faudrait aussi éviter les écrans à tubes fluorescent CCFL car ils contiennent du mercure (comme les ampoules) et émettent aussi trop d’ondes magnétiques, ils sont bien pire que les écrans LED d’après mes tests (ils me donnent des migraines et les yeux qui gonflent, mais étrangement sur la courte durée ils sont moins excitants sur les yeux que les LED, mais au final ils sont bien pires).
https://blogs.mediapart.fr/kyle/blog/010115/les-led-et-la-malillumination-un-futur-scandale-sanitaire
http://www.tftcentral.co.uk/articles/content/pulse_width_modulation.htm#side_effects
Liste écrans sans PWM: http://www.tftcentral.co.uk/articles/flicker_free_database.htm
http://wecravegamestoo.com/forums/monitor-reviews-discussion/15723-monitor-questions-read-1st-post-post-questions-here-send-me-private-message.html#post1359154

http://www.flatpanelshd.com/focus.php?subaction=showfull&id=1362457985
http://www.xinelam.com/pdf/LED-Lighting-Flicker-and-Potential-Health-Concerns.pdf

-Dormir (avec un bon cycle) permet la régulation des hormones et la régénérations des glandes surrénales. Les surrenales sont les glandes liées à l’energie, la libido, gestion du stress et du système immunitaire. En periode de stress quand le corps (surrenales) secrète beaucoup de cortisol ou quand les surrenales sont fatiguées, il y à une inhibition des immunocytes qui produisent le IgA qui est une des barrières de protection sur les intestins, cela peut causer encore plus de problèmes au niveau de la permeabilité intestinale.

-Liste de compléments que j'ai trouvé potentiellement bénéfique mais loin d'être forcement nécessaire:

-D-TOX Kombucha
-Curcuma, acide alpha lipoique et coq10 (brocoli, epinards), Silymarine (chardon-marie), pissenlit, persil, radis noir et autres herbes pour le foie, reins et le système digestif.
-Nettoyage du foie alternatif aux cures de foie a l’huile d’olive: GCG, Chinese Bitters, Coptis http://www.sensiblehealth.com/Products-4pack.xhtml&currency=cdn
-Liv52: http://www.indiaabundance.com/shopping/sp49_pr305/Liv_52_DS_Tablets_(Ayuvedic_Liver_Support).html ou un revendeur français (du premier site) mais bien plus cher: http://www.ayurvedaalasource.com/ayurveda/himalaya-herbals/himalaya-liv-52-ds.html
La version US de liv52 (qui est moins bonne je pense): http://www.iherb.com/Himalaya-Herbal-Healthcare-Liver-Care-180-Veggie-Caps/3718.
Il existe aussi les thés pour le foie d’Andreas Moritz (que je n’ai pas testé) mais qui sont surtout pour la prévention et pour une detox douce/légère. http://andreas-moritz.eu/
L’argile bentonite (ou argile verte, montmorillonite, illite, c’est plus ou moins la même chose), le psyllium, le charbon actif, le curcuma, l’acide butyrique (huile olive), les probiotiques sont très utile pour détoxifier, réparer et protéger la muqueuse intestinale. http://www.blog-micronutrition.com/post675.htm
Pour tout types de douleurs ou pour aider à la detox localisé, l’huile de ricin en cataplasme/compresse est efficace. Certaines personnes ont même reussi à évacuer des calculs biliaires calcifiés avec (remède d’Edgar Cayce), en y ajoutant un coussin chauffant. Achat: http://www.amazon.fr/Huile-V%C3%A9g%C3%A9tale-Ricin-Press%C3%A9e-Froid/dp/B008O48PTM/ & http://www.pharmaservices.fr/BOUTIQUE/huile-de-ricin-cooper—flacon-1-litre.htm?adherent=&Detail=3686&dependant=0&Famille=458&HTMLPage=/nature—bio/huiles-vegetales.htm

-Peut-être utile (du moins au debut): les probiotiques: Kéfir (d’eau) + kimchi, choucroute, jus de légumes fermentés (magasin bio) (par contre pas sur que les bacteries soient toujours actives/vivantes dans ces jus “industriels”) ou le mieux etant de faire ses fermentations soi-même. Sinon on peut prendre un supplément (gastro-résistant) qui doit contenir prioritairement ces 5 souches de bactéries: L.rhamnosus, B.longum, B.lactis, L.acidophilus et L.plantarum. La souche L. Brevis ainsi que de nombreuses autres qui sont évidemment elles aussi bénéfiques, mais il est rare d’en avoir autant à la fois dans un complément. Je préfère largement le kefir (à prendre sur estomac vide) aux compléments avec des bactéries brevetées qui ne semblent pas très naturelles. J’ai un doute sur l’efficacité probiotique des produits fermentés avec fibres ou en jus de légumes lactofermentés, les acides de l’estomac de la digestion détruiraient les bactéries, seul le kefir d’eau sur estomac vide semble efficace, en naturel.
Plus d’infos à propos de la flore: http://www.ferloo.com/Sante-La-mort-commence-dans-le-colon_a2555.html
Article très interessant: http://www.undergroundhealth.com/cancer-breakthrough-probiotics-may-save-patients-from-deadly-chemotherapy-antibiotics-may-cause-chemo-to-be-fatal/
Temoignage: http://fr.sott.net/article/16400-Psychosoma-Guerir-des-maladies-mentales-en-soignant-l-intestin-ce-deuxieme-cerveau (le médecin qui a soigné cette “Mary” utilise ce probiotique: http://www.pureencapsulations.com/media/Probiotic50B.PDF). Equivalent en france: http://www.nutrixeal.fr/PBSCProduct.asp?ItmID=13122512 (très bon labo)
PS: Le kombucha est un probiotique et un detoxifiant efficace (infos plus bas)

Petite parenthèse à propos de la religion:


————————

Je n’aime pas du tout les idéologies semi-religieuses “inappropriées” que certaines personnes dans ce mouvement propagent, certains ressemblent vraiment à des fanatiques sans réflexion. Le fait de rechercher et de mettre le pouvoir dans les mains d’un “dieu” ou de quelque chose d’autre d’externe est d’après moi “néfaste”. Ce sont ce genre de choses et pensées qui ont maintenu l’humanité dans l’ignorance, la faiblesse et l’esclavage spirituel et physique depuis la nuit des temps. Lorsque l’on fait ceci on n’interagit pas avec le vrai “Dieu” (la source) mais un faux “Dieu”. Le but de ces faux “Dieu” est d’empêcher les humains de réaliser cette “étincelle” “divine” qu’il y a en chacun de nous, pour nous maintenir sous une forme d’esclavage et empêcher notre “élévation”/émancipation et celle de la planète. 

Ce que l’on ressent comme “Dieu” dans notre cœur/âme n’est rien d’autre que notre soi supérieur, notre être dans sa totalité non limitée dans son expression physique. Lorsque l’on prie, on fait une demande à son soi supérieur, son âme d’être guidé (et à nos “guides”), on fait aussi jouer la loi d’attraction de l’univers, on se connecte à certaines énergies. On peut aussi demander à la source de “l’aide”, cela permet de s’y “reconnecter” en quelque sorte. Nous sommes “Dieu”, il n’y a pas à chercher la puissance/pouvoir ailleurs que dans nous-mêmes. Ce type de pensées remet notre pouvoir dans les mains de quelqu’un d’autre, nous rend contrôlable, nous coupent de nous-même, de notre état naturel, de notre force, cette force qui énergise et nourrit notre corps physique et notre ame/esprit. Le vrai “Dieu” est la source, là d’où nous venons et faisons tous partie (nos âmes/esprit) (tout le reste également, monde animal, végétal, etc..). Pour une bonne guérison, il est vrai qu’il est aussi important de “demander/se reconnecter” (il n’y a pas de mot exact) à son soi supérieur, à ses guides, à la “source” et faire jouer la loi d’attraction.

Il existe aussi une conscience globale de l’humanité, comme pour le règne animal, végétal, planétaire mais c’est une autre histoire. Les intuitions, les “coïncidences” qui semblent “magiques”, les sensations puissantes intérieures de devoir faire quelque chose ne sont pas “Dieu”, c’est tout simplement notre “soi supérieur”, notre âme et la loi d’attraction de l’univers.
Donc voila, nous sommes Dieu, nous sommes des expressions de la source (Dieu) et plus on éveille sa conscience profonde, son vrai soi, quand on se libère des “systèmes de contrôle” (mental, physique, spirituel) on devient de plus en plus sensible à tout cela car l’on se reconnecte à notre état originel, non limité dans cette expression physique, cette “matrice”. La prophétie des Andes est une formidable explication.

Note2: Certains appellent à la passivité, à ne rien faire à propos des poisons que les grosses compagnies alimentaire et pharmaceutique nous font avaler, l’arnaque de la dette, le vol de l’histoire de l’humanité, le vol de l’argent par les banques, les OGM qui detruisent la planète, en effet la théorie du “complot” n’existe pas, ce n’est plus une théorie ni un complot, ce sont simplement des faits clairs et limpides et c’est grave de tenir de telles paroles dans des temps si graves que celui-ci, l’éveil des consciences est d’une importance capitale pour notre futur, se mettre des oeillères n’est pas la solution. C’est juste que ces gens la agissent dans leurs propres intérêts. Il est vrai qu’il ne faut pas nourrir ce système en s’en sentant victimes mais ça n’empêche pas qu’il faudra bien que les gens s’unissent ensemble pour créer un nouveau système et combattre l’ancien. https://www.youtube.com/watch?v=Vgv-rIqFT0w

J’aime bien le point de vue de Robert Morse sur la spiritualité bien que pas parfaite (rien n’est parfait).

Si vous voulez des infos à propos de tout ce qui est “spirituel”, ce channel youtube (anglais) est parfait: https://www.youtube.com/user/TheSpiritualCatalyst & http://www.thespiritualcatalyst.com/articles/
Video à propos des guides: https://www.youtube.com/watch?v=D58vp3TvihU Une autre tout autant intéressante: https://www.youtube.com/watch?v=FWM-92ripck Explication des ames, incarnations, etc: http://www.thespiritualcatalyst.com/articles/twin-flames-and-soul-mates
Comme pour tout, il y a du vrai et du faux dans ces vidéos.

*** Spiritualité par Robert Morse (quelques manques/erreurs à mon avis mais bon):

 

Spirituality

The following is an excerpt from the book: GOD, by Robert Morse, N.D.

True Spirituality

Many souls experiencing this very limited level of creation, on this small rock spinning thru space, have a misunderstanding of the word “Spirituality…” Many of those follow strict religious belief systems that trap them into specific attitudes of conditioned thinking and believing. These individuals are quick to judge others and set themselves above others. This is only the negative side of God trapping Itself in creation to keep the “drama afoot…” It’s hard sometimes for us to understand this, because the One God that is Omnipresent has never been fully explained to us or even consciously experienced by most individuals. So lets take a journey to the worlds of the Supreme Being and what most souls (people) at this level can understand.

Spirituality simply means: Divine Love. When one begins to let go of Self and Self-Interests, one begins to experience a sense of Love for All Things, bad or good. This generally takes place within the individual when they “give up” or “surrender” to a “Higher Power.” They’ve had some hard knocks, mentally, emotionally and/or physically. I see this a lot with many cancer clients or from those who had “near-death” experiences. Divine Love simply means a “Selfless” Love for All Things.

Because you have only yourself as the only Reality in your life, then it can be said that to understand God is simply to understand yourself. Before we take this journey into who YOU really are, let’s look at the word “Omni-Presence,” a word given and associated with the Supreme Being.

The term “Omni-Presence” simply means “in all places.” There is nowhere IT (GOD) isn’t! Of course, this means that ALL life, no matter where, is GOD! Being everywhere, in all places, at all times, then nothing can exist outside of God. This means that all things in creation are simply God manifesting Itself in untold amounts of individual shapes, sizes, colors and levels of consciousness or awareness, or as said: pieces of Itself. It was once said that if you take a large mirror and drop it, the mirror will shatter into many individual pieces. All these individual pieces are simply parts of the same, whole mirror, and so it is with God and Its’ Creations.

If you think about it, this makes God able to have unlimited experiences. If you were the only thing that existed, you would also create the illusion of a multitude of things to do and experience within yourself, even though it’s still only you. Sort of like your daydreams…where you constantly create new adventures. However, these adventures are not YOU. Yet they are only YOU!

As a youth most of us created many different experiences for ourselves to play with and have fun with. The same is true with the Supreme Being. God is forever creating untold experiences to entertain Itself. When you can see God in Everything and Everyone, this is True Spirituality.  This spirituality opens your experience to a much higher level of knowingness. Then joybliss and ecstasy become your experience! It’s happiness like no other! A sense of freedom from all limitation and despair. Nothing matters any more except GOD and the joy of LifeLove & Beauty.

Like Rumi, Christ, Mohamed, Buddha, etc., try to begin to see all atoms of life as the individual pieces of the Supreme Being. This will bring an intense love for God and an understanding of why IT (God) has locked ITSELF into worlds of limitation, so it can have some fun and expression. Unfortunately duality is essential to ITS (Gods) experience. Without differences and separation, God becomes simply the ONE again. So IT (God) has to experience both sides of life. The positive and the negative, the love and the hate, the joy and the sorrow.

I know this might be hard for some to understand. Having hundreds of out of body experiences and working with true Spiritual Masters, has helped me tremendously to understand and experience this. Seeing and experiencing the higher heavens has opened my Heart and Being-ness to the beauty of all that is!

Let’s take a little journey toward the Supreme Being and who YOU really are.

Our Journey starts with who YOU think YOU are right now!

Let’s start with the obvious. Your physical body. The physical body is primarily made up of cells and fluids. This is a no-brainer. It’s controlled by chemistry and magnetics (Energy-Physics). This body obviously is not an Infinite Being. It’s very limited and responds to the Laws of Nature. However, the physical body is a very intelligent organism, which is subject to birth, life and death. Now if there is a Supreme Being, it wouldn’t be subject to death, I wouldn’t think.

Looking beyond our physical body, what else can we say about ourselves? How about Emotions? Very real, but not physical at all. We can’t see them with our physical eyes but we sure can feel them. Feeling some material object with the physical body is obviously not like feeling with our emotions.

Years ago, Christopher Bird and Tom Tompkins wrote a book called “The Secret Life of Plants.” In it, they described many experiments they conducted with plants to prove “plants had emotions and intelligence.” Fascinating work so long ago; it opened many eyes to the fact that all Life at this level of creation has a physical body and an emotional body.

John Monroe was a gentleman who had traveled out of his physical body a great deal into what is called by many, the Astral world. This has become known as the Emotional world. We must have an Astral Body before we can get aPhysical Body. There appears to be many levels to Creation which Jesus talks about: “In my father’s mansion, there are many rooms.” As a matter of fact, true spiritual masters, gurus, spiritual teachers and the like, journey out of their physical bodies into more expanded levels of creation, that exist beyond mans limited physical perceptions. My own experiences lead me to nightly and many times daily out-of-body travels to the many levels that one can experience. This brings a much different understanding of life and awareness to the question: “Is there a Supreme Being?”

It’s easy to learn “out-of-body” traveling. I taught this for years alongside my health classes. This is the ultimateExperience, if you will, while still using a physical body. An adrenaline rush like no other. It can’t be conceptualized by mans’ limited physical senses. Mr. Monroe created a school where he uses music to assist you out of your physical body for an incredible journey into the Heavens of God.

In the Death of your physical body, you will be leaving your physical body behind. Now if you can leave your body at death, why not now? Or at any time? Of course you can ……!

It’s only a matter of where you put your attention! This is what dictates your Experience!!! In other words, what you choose to look at becomes your Experience. However, remember that you are your attention. As said, who’s the ONElooking or observing behind your eyes? Who’s the one experiencing all your experiences? Who is doing the looking?… not what are you looking at. …that’s Creation! Then the question becomes: Who is IT that is experiencing YOUR emotions???

If you are not your physical body, then you must BE something MORE than your physical body. Could the Emotional world be the Kingdom of Heaven? The home of the Supreme Being? Observation of ones’ emotions show us a world of broader experiences than this physical world! The range of emotions are not infinite but are many: Love, Hate, Anger, Happiness, Jealousy, Joy, Depression, Euphoria, Anxiety, Serenity, and the like. Your Emotions can change one minute to the next. Even though it appears we have endless emotional states, one CAN experience a totally non-emotional state.

We can also come to the perception that we are even something greater. We can watch ourselves act and reactemotionally. In other words, YOU are obviously much greater than the Emotions themselves! In fact, one can turn them on-and-off at will. In any moment you can laugh, cry, make yourself feel sad, happy or peaceful.

It becomes obvious, if you step back and look at it, that thoughts control Emotions. Your thought(s) can turn Emotionson or off. You can control this. Again, who’s the YOU we are talking about? So far we know it’s not your Physical body, or your Emotional body, so it must be your mind!?!

Holmes wrote a lot about the mind and what’s called the Universal Mind. There are probably hundreds or even thousands of books on the subject of the MIND. The Mental level of creation is so vast one cannot conceptualize it. The mind is a seemingly on-going, ever creating and comparing, analyzing machine much bigger and grander than the emotional worlds.

For some the thinking process consumes them. Either the part of the mind that has memory (Causal) or the thought processes themselves. One can think (imagine) of the past, or the future. It is quite obvious that the Mental part of God, or Creation, or whatever you wish to call IT, is vast and we all use it when we use our minds..

One cannot deny the fact that the Mind exists. Now there are many, especially those closed-door thinkers like some Medical Doctors, who think that the mind is simply the Brain in physical terms. I would agree that the brain is the connecting link in the physical world to the seemingly infinite world of thought and the thought processes. It’s been shown that many people can have the same thoughts at the same time in different parts of the world. The same time the Wright Brothers created the airplane here, a gentleman in Europe created the same thing there. Furthermore, people who live together have similar thoughts at the same time.

The “Universal Mind” concept has been experienced and intellectually characterized by a great many people over the years, including psychologists and psychiatrists. Thus there is the Social Consciousness, including the various belief systems or patterns of thinking that people fall into, etc. We can actually categorize levels of Social Behavior Patterns. There are seemingly Infinite states of the Mind and, I might add, Emotional levels that one can get trapped into or use in one’s life. Learn to use your bodies and not get trapped in and/or by them. This is the key to freedom and experiencing the higher level of God in any given moment.

Thus far, we can see how huge the mental worlds are, but is the Mind GOD??? Is the mind the All in the All? Is man’s Mind the Heaven talked about so much in most religions and yoga systems, including the Christ Consciousness of Christian literature?

In my journeys, the world of pure Mind or the Universal Mind, is also called Cosmic Consciousness, Bliss Consciousness, Christ Consciousness, and a multitude of other names, which conceptualize the mind as a more Infinite Experience or the Heaven of all Heavens. It is an experience of the Oneness of all life. A Oneness that is Separate but One. Which means that YOU are a “piece of the mirror,” and you see All Life as same Pieces of the WHOLE mirror… or of GOD Itself!

But is your Mind the real YOU? The You that is constantly there? Or here! The YOU that feels alone or loneliness? The YOU that sometimes can’t think or feel? The YOU that can’t hide in dreams, in thoughts, or in emotions….? Is it the Dreamer or the Dream; the Knower or the Thinker of your Thoughts? It’s the YOU who awakens after being “lost in thought?” Who is this YOU behind the mask of thoughts and emotions? The external YOU that all Beings feel or know? Who is this YOU that wakes up after watching a good movie? Who is watching behind the eyes of all things? That never dies? That is Eternal?

SOUL or the real YOU is forever Present, watching your Experiences whether it be a physical one, an emotional one, or when YOU are lost in thought. Yes, who is this thinker? Who is using your mind to think? How can you know this? How can one possibly go beyond the seemingly Infinite Structure of thought and the thinking processes?

Easy! Simply STOP Thinking and become the Observer! Observe life around you. Start Observing your own thoughts, emotions, and watch your interaction with your physical world around you. Become the Observer instead of the Thinker. You can Observe much more than you can think. Thought is an endless stream of images. Observation is a state of Being. A state of merging into the One. A state of Seeing and Knowing all things!

In each of us there is the Observer. This is true with every human animal and plant. I have heard many people say: “I have a Soul, or my Soul within me.” Now this concept of “in” is important to note. Nothing is in us. We do not have totravel to find ourselves; we are ourselves! We are IT. YOU are IT. Soul, God, whatever YOU wish to call IT. You can change the way you see and experience things by simply watching or being in the state of NOW; where no thoughtexists; where only the true YOU exists. There is nothing more or outside of you, as there is nothing outside of GOD.

Try this. Stop thinking. Merely practice watching your life and interactions with others for one day. Don’t judge, or put conditions on anything. Desire nothing. Remember, you are always bonded to your desires by thoughts and emotions. Freedom from our creations is the end goal of meditation or true prayer. It is said that one must look within oneself to get out of the body. This only shows you how Separate and External, Life or Creation is from YOU, the Creator. And how much Creation can pull us far away from our True Selves. You can never go beyond who YOU truly are! But YOU can get lost in your attention and your knowingness and Sense of Self.

You will come to see who YOU really are by living as much as YOU can free from thought and desire….and the concepts of who you think YOU are, or who YOU perceive yourself to be. By living in the Eternal Now. Nothing exists beyond this. By simply Being Now in each moment, free of Thought, you will begin to experience the Infinite! It’s that simple to understand!

It’s simply understanding that you’re removing your attention from your finite bodies that you’re used to using. This is creation which Limits your Knowingness of who YOU are verses the things that YOU are creating, which is what you aren’t (only what you’re playing with).

As said, YOU are simply becoming who you really are, by removing your attention from your limited bodies and the things that YOU are creating. The Infinite has no words to describe it: no Thoughts, no Emotions, no Physical Body to experience. Just Freedom, Joy, Bliss and Totality. It’s hard to explain (or describe) the rapture and ecstasy of Being Infinite. This is simply being pure Consciousness or Awareness Itself instead of being trapped by isolated thought or creation.

As said, when you are in the moment, YOU become Awareness or Intelligence Itself. You become the Thinker of the Thought, the Feeler of the Emotions, the True Driver of the Physical Body. Think of Creation like a big store, such as: Toys R Us. One can enter the store and play with all the toys; and when you get tired of playing, it’s time to go home!

Try it, you will like it. It’s how you go beyond the pain, the suffering or simply the limitations of Creation. So here’s an overview of Creation.

Soul

The first step to becoming the Infinite)

Worlds of Pure Beingness; the extreme NOW; the 1rst True Heaven

Beyond all Materiality and Duality. “the whole mirror…”

Etheric Mind

Ego – individualized piece of the whole)

The first stages of Separation known as the Sub-Consciousness of the mind.

The YOU that is separate from the Whole, but One with the Whole.

“A piece of the whole mirror,”

Mind

Universal Thought)

All is one – but individualized; Pure Mind where though originates.

Pure Mind, where all Minds come from.

Causal Mind

(Past and Future Memory – the thinking process)

This is the true beginning of Duality as we know it.

The mother and father, son and spirit.

Emotions

(Astral worlds of beauty, individual love, etc.)

The worlds of feeling; esp. Anger, Joy, Hate, Excitement, etc.

Physical

(The most solid and Finite of all the Bodies)

Very limited (5 senses); basically a “vehicle” for the mind & emotions

Basically just a “car” in the Physical World.

The most mundane and limited body that Soul must occupy to experience the physical worlds of Creation.

————————

Andreas Moritz: http://www.facebook.com/enerchi.wellness ; http://www.ener-chi.com/ ; https://www.youtube.com/user/enerchiTV/videos ; http://www.andreasmoritzblog.com/
Weston A. Price: http://www.westonaprice.org/ (très intéressant pour les informations sur le fonctionnement de l’organisme, des nutriments, des remèdes, etc.. leurs opinions sur les produits animaux sont secondaires).
Robert Morse: https://www.youtube.com/user/robertmorsend & http://www.drmorsesherbalhealthclub.com/

————————

-Détoxifier son organisme des toxines autres que le roaccutane (produits chimiques, mercure, autres métaux lourds, etc..), protocole chelation mercure & aluminium:

Détoxifier son organisme des toxines autres que le roaccutane (produits chimiques, métaux lourds etc..) qui se sont accumulés/mal évacués à cause des dysfonctionnements de l’organisme causés par le roaccutane. Par exemple pour le mercure (j’avais 6 amalgames) j’ai du faire une detox:

Le mercure se libère des amalgames petit à petit: https://www.youtube.com/watch?v=9ylnQ-T7oiA & https://www.youtube.com/watch?v=gCpVmcezCrI

Lorsque l’on a un organisme congestionné, des reins et surrénales faible c’est difficile de se détoxiner naturellement du mercure, il faut donc faire une chélation dans la plupart des cas. Sinon apres avoir deja bien detoxiné son organisme et restaurer sa fonctionne rénale et surrénalienne, on peut utiliser des plantes. Plantes efficaces du produit Dr Morse: Fresh Cilantro Leaf, Fresh Parsley Leaf, Bugleweed Herb, Irish Moss, Yellow Dock Root, Chlorella Powder, Alfalfa Leaf.

Dr Morse pense que la barrière hémato-encéphalique est un mythe (plusieurs de ses amis docteurs sont du même avis). Si cependant elle existerait, elle ne serait qu’une barrière partielle très fine (une seule cellule d’épaisseur) et peut devenir hyperpermeable comme les intestins. Et de toute façon le cerveau a un système glymphatique qui s’occupe de nettoyer les toxines, mercure compris, c’est juste que dans un milieu et système lymphatique (& glymphatique) déjà congestionné et des reins qui ne filtrent quasiment plus ce système lymphatique c’est beaucoup plus lent voir impossible. Je pense que le protocole cutler avec son ALA et DMSA passe outre le fonctionnement naturel d’élimination des toxines via le système lymphatique et glymphatique et force l’organisme à utiliser (en partie) le système sanguin à cet effet, et en utilisant les périodes de demi-vie de ces molécules. Je pense que tout cela est la raison pour laquelle que c’est le seul protocole qui fonctionne pour la plupart des gens. Mais il est bien moins dangereux d’utiliser le système de nettoyage naturel et de relancer la filtration lymphatique et glymphatique.

Ceux qui ont une flore intestinale détruite (roaccutane, antibiotiques) ont une résistance bien plus faible aux toxines de l’alimentation mais surtout au mercure: “Dr. Campbell-McBride points to a study showing that rats treated with antibiotics succumb to mercury poisoning while those with untreated gut flora do not. She believes the same is true of humans and that, while the government warns against eating fish because of mercury and PCB contamination, a healthy gut should be able to tolerate the exposure and get the health benefits of eating fish.”

Protocole de dernier recourt pour le mercure: (si la detox naturelle de l’organisme n’a pas suffisamment fonctionné (elle fonctionne évidemment mais plus lentement, surtout si système lymphatique congestionné et reins qui ne filtrent plus correctement))
Cutler: ALA (acide alpha lipoique, le vrai, surtout pas la forme “R” qui n’agit pas de la bonne façon) en plusieurs doses (allant de 10mg à 200mg grand max [en réalité il vaut mieux ne pas depasser 50mg voir grand max 100mg, déjà à 100mg mes reins n’arrivait plus à suivre et je me sentais très mal, pour moi c’était grand max 50mg]) espacés de 3 heures (même la nuit, on peut le rallonger à 4h cependant, mais uniquement la nuit), rounds de minimum 3 jours à 2-3 semaines max avec un temps de pause entre chaque round équivalent. Il est souvent associé au DMSA (qui chélate aussi d’autres métaux) mais je le trouve dangereux (cause des pertes minérales [surtout de chrome et potassium] et cause potentiellement des dégâts, surtout aux reins, à éviter hors cas extreme) (le DMPS est encore plus (très) dangereux, à  éviter absolument, pareil pour l’EDTA), on peut faire la chélation du mercure avec l’ALA uniquement mais en prenant plus de précautions (faible dose au départ et certaines plantes pour protéger, voir plus bas).

Ne pas prendre l’ALA dans les 3 mois suivant la dépose des amalgames ou si on les a encore, seul le DMSA est utilisable à partir de 3 jours après la dépose (même s’il est dangereux je pense qu’après toutes les déposes il peut être important d’utiliser le DMSA (sur grand max 2-3 semaines ou ‘4’-[5] rounds cutler de [3]-‘4’ jours, trop/très dangereux sur la durée) car les dangers du mercure dépassent les siens, il est aussi utile pour nettoyer l’extracellulaire afin de réduire les risques* futurs avec l’ALA qui lui passe la barrière cérébrale et qui va dans les organes [il chélate l’intra en plus de l’extra]) [*risques de redépose/de déplacer le mercure sans l’évacuer et le faire rentrer dans le cerveau quand il y en a trop de circulant, risque surtout lié à l’ALA]. La B12 (sous forme active methylcobalamine) serait nécessaire à la gestion du metabolisme du soufre (ALA), il faudrait donc ne pas en être déficient quand on en prend. D’ailleurs le mercure cause de gros problèmes de methylation. De plus le mercure oxide la B12 et la rend inactive (il peut donc creer des carences en B12). Cependant certains ont peur que la methylcobalamine transforme le mercure en methylmercure qui est bien plus dangereux, apparemment c’est peu probable, mais cette forme (methylmercure) est facilement éliminable par l’organisme donc ce ne serait pas si mal finalement. http://www.whale.to/w/b12.html 

L’ALA est le seul chélateur du mercure (et de l’arsenic) qui va dans le cerveau (mais le corps a ses propres mécanismes naturels pour s’en débarrasser même dans le cerveau, c’est juste plus lent).  Il faut principalement prendre d’apres cutler de la vitamine C en supplément pendant la chélation (sous forme naturelle dans son complexe naturel, acerola entiere en poudre, jus fait soi-même oranges, etc.). Le problème de la vitamine C synthetique c’est qu’il manque les bioflavonoïdes qui permettent à la vitamine C (après avoir donné son électron) de ne pas devenir un radical libre. Et secondairement de la vitamine E (éviter le synthétique, en naturel amandes trempées par exemple, les complements sont fait à partir de soja ogm pour la plupart), zinc pour la rétention du cuivre par l’ALA et du chardon-marie (second le plus important je dirais), tout ça pour protéger l’organisme pendant la chélation ou d’autres plantes. Le molybdene est (tout comme le cuivre en supplément) très toxique d’après moi (et mes tests).

Études sur l’ALA: http://onibasu.com.nyud.net:8080/archives/am/308947.htmlhttp://onibasu.com.nyud.net:8080/archives/am/659.html

L’ALA augmente l’excrétion de mercure par les reins de ~30% et de ~60% par les intestins/foie/système biliaire, avant de chelaté uniquement à l’ALA il faut avoir  des mouvements intestinaux réguliers et suffisants, au moins 1-2 fois par jour. Sinon on peut prendre un laxatif naturel pour aider encore plus.  Avant les cures de chélation il faudrait donc avoir aussi un système biliaire et un foie bien dégager et non engorgé et fatigué, il serait intéressant de faire les cures de foie & reins Moritz ou d’autres techniques pour désengorger tout ça avant d’en faire.

Il faut prendre du charbon en fin de round /3 jours ou un autre absorbant intestinal du mercure (voir ci-dessous).

Absorbants mercure intestinal: La fibre des fraises absorbe et élimine le mercure dans les intestins, la chlorella à le même effet uniquement dans les intestins grace à ses fibres mais peut aussi causer des mouvements du mercure avec son mono thiol (mais ne  l’évacue pas). liste: http://labs.naturalnews.com/Mercury-Capturing-Effect-of-Common-Foods.html
http://www.naturalnews.com/044339_dietary_mercury_heavy_metals_removal.html

Plus d’infos à propos de la chélation:
http://www.livingnetwork.co.za/chelationnetwork/chelation-the-andy-cutler-protocol/
http://home.earthlink.net/~moriam/Andy_dose_sched.html
http://web.archive.org/web/20101127191705/http://onibasu.com/wiki/Cutler_protocol
Achat ALA & DMSA: http://www.livingnetwork.co.za/products/index.php?main_page=index&cPath=6

Quand on est intoxiqué au mercure on a potentiellement un risque de faible taux de zinc et de taurine (à vérifier pour cette dernière). Ne pas prendre plus de 60-100mg de taurine par jour.

À propos du DMSA:
“1. Do not take Garlic, NAC, Cysteine, Methionine, MSM, or other sulfur containing supplements while taking DMSA. These supplements inactivate DMSA.
2. NAC 100-300 mg/day during off days (DMSA depletes Cysteine). Stop taking 24 hours before DMSA.”
“Glutathione may be beneficial during “off weeks” because of the cysteine~depleting effects of DMSA.”

Pour se nettoyer de l’aluminium il n’y a que le magnésium malate/citramate ou le malate naturel des fruits de vraiment efficace, le magnésium pour bloquer ses effets toxiques et l’acide malique (malate) pour l’éliminer. La vitamine C (naturelle dans son complexe) aide à l’elimination, je ne sais pas si elle protège des effets de l’alu par contre. Apparemment les basiques comme la pectine de pomme, jus de citron, charbon actif, les fibres fonctionnent aussi. Certains parlent de la coriandre mais j’ai de gros doutes. J’ai vu le Desferal mais c’est chimique et donc dangereux.

“Il a été suggérer que lorsqu’il n’y a pas suffisamment de magnésium dans l’organisme pour se lier aux récepteurs appropriés sur l’enzyme tubulin, l’aluminium prend sa place. Cela conduit à l’inactivation de l’enzyme et, par conséquent, rend la fonction nerveuse déficiente. L’acide malique retire l’aluminium de l’enzyme faisant de la place pour le magnésium.
L’acide malique (qui traverse la barrière cérébrale) à la capacité unique de se lier avec l’aluminium et permet qu’il soit évacué du corps, prévenant une accumulation.”

Quelques questions à Andrew Cutler (à lire de bas en haut):

        2014-06-19 22:49 GMT+02:00 Andrew Hall Cutler <andycutler@aol.com>:

For inorganic mercury I am sure absorption, even in leaky gut, is under 10%.
 
organic mercury is well absorbed, but the body deorganifies it reasonably rapidly so unless you just drank a bottle of merthiolate or ate swordfish for a month straight it’s not an issue.
 
Peeing more during chelation is common.  All chelators cause this if they work.  Mercury compounds used to be used by doctors as diuretics.  Cut your dose back and drink lots of fluid.
 
Skipping the nighttime doses is usually catastrophic.  I know it sucks to have to do them, then to get up to pee and pee and pee and pee, but it’s the best deal you’re going to get. It’s a lot better than having some of your mercury symptoms get horribly permanently worse.
 

—–Original Message—–
From: Truthkeeperz <truthkeeperz@free.fr>
To: Andrew Hall Cutler <andycutler@aol.com>

Sent: Thu, Jun 19, 2014 1:45 pm
Subject: Re: Avis de retrait de la DMCA (Digital Millennium Copyright Act)
Okay thanks for your answers 😉
Are you sure that as soon as mercury reach the intestine it get excreted? no entero-hepatic cycle or reabsorption thru an hyperpermeable intestine?
Last question, i have a problem with ala, it make me pee very very often, 4 times as usual and i start to feel very weak, is that normal, too high dosage certainly? and it is not possible to take ala only the day? the benefits are not superior to the risks?

2014-06-19 22:33 GMT+02:00 Andrew Hall Cutler <andycutler@aol.com>:

If you want to take DHLA it works fine.  ALA is cheaper and there is an enzyme in you that converts it very rapidly to DHLA – that enzyme can’t be impaired significantly or you would be dead already. So for practical purposes I don’t think there’s much difference and ALA is much less expensive.
 
The problem with the ‘absorbs mercury from the intestines’ argument is that it is irrelevant.  Once mercury reaches your intestines, it gets excreted. Reabsorption is poor.  The problem is to get the mercury TO your intestines. Once there, it will come out with or without chlorella.
 
Much supposedly ‘pure’ chlorella is contaminated with toxic heavy metals and I’ve seen many cases where somoene took a lot and suddenly had another metal (and its symptoms) appear.
 
Many people claim to be magically cured.  For a few it may actually be true, and of those few perhaps some did have mercury instead of something else (this diagnostic distinction often being quite hard to make).  However I have run into many of these cases where the person definitely was NOT cured, they were just crazy and had a delusion they were all better now.  In fact many of them show up on the internet 6 months or a year later talking about how sick they are and some new thing that is going to magically cure them.
 
One of the things I spent an inordinate amount of time on is tracking down stories so I could provide accurate information as opposed to what you’ll find searching the web at one particular point in time.
 
Given the nature of how I have to get information, I can’t make many exclusions with great certainty.  There may be people who just got better, though I suspect in at least most cases if the situation could be exaustively explored you’d find most of them had some situation where either they had an unrecognized ongoing exposure that was ended, for example when they moved house, or that they really had some other problem than mercury going on that did resolve itself.
 
Also the real point of bothering to write books, get some money from them, then try to write more is to give people ways to get better.  If someone gets better by going to a guy with a bone through his nose who sacrifices chickens and reads the entrails, that’s great!  They got better!  I just don’t know how to tell them to do it that way – I only know how to tell them to do it with certain pills.  I also try to warn them away from the things that wreak a lot of havoc and don’t have very many success stories, such as chlorella and cilantro.  But the point is people should do whatever it is that works for them, not what I say or what someone else says.
 

—–Original Message—–
From: Truthkeeperz <truthkeeperz@free.fr>
To: Andrew Hall Cutler <andycutler@aol.com>

Sent: Thu, Jun 19, 2014 1:17 pm
Subject: Re: Avis de retrait de la DMCA (Digital Millennium Copyright Act)

Problem is there is no webpage to apply your protocol easily, and the book cost 40 €, not everyone can affort it.
I have few questions about chelation if you have the time:
-why take ALA instead of dihydrolipoic acid who is the compound who chelate?
-you say chlorella doens’t chelate inside the cells cause there is no dual-thiol, its true but chlorella absorb mercury from the intestines, other compounds too: http://labs.naturalnews.com/Mercury-Capturing-Effect-of-Common-Foods.html
-some people, you included said that mercury in a certain form (inorganic if i remember) cannot escape the brain, but there is testimony of people getting cured without dmsa, dmps or ala (& other chemicals), how that happenned so? ear wax cannot be a way out? i had all my life a very pronounced wax production until i did chelation & change my diet.

-Par rapport aux vaccins, virus, bactéries, etc.:

“Here are a few simple truths medical science and pharmaceutical companies would rather you did NOT know: It is vaccines, and not viruses, that cause disease. Viruses induce healing; they are not our enemies but are on our side. The 2009 swine flu outbreak is a genetically-engineered, man-made virus. AIDS was introduced to Africa so that the West could reap huge economic profits from that continent’s abundant natural resources. Many vaccines are genetically engineered to actually cause disease so that ‘preventive cures’ can then be invented to save vast populations from these ‘killer diseases’. The ‘scientific truth’ – that germs cause disease – and on which modern health care policies are based, is nothing but a myth. Vaccines have crippling side effects which include autoimmune disorders, sudden infant death syndrome and autism.”
“Contrary to what conventional medicine would have you believe, viruses don’t kill people. If someone is sick and also has a virus in their system, he or she is not sick because of the virus. Sickness must exist before a virus can show up.
Viruses are designed to induce healing, not illness. Symptoms such those produced by the body’s effort to heal (fever, headache, dizziness, fatigue, etc), do not constitute the disease. Increasing body temperature (fever), for example, is one of the body’s best methods to increase the production of immune cells to deal with toxins and then dispose of bacteria, viruses and fungi when they are no longer needed.
Influenza, for example, is the final stage of healing an underlying disease; the disease consists of a buildup of toxins, medical drugs, heavy metals, acidic waste products, dead cell material and other noxious substances that could otherwise lead to a life-threatening condition. 
An infection is merely used to break down harmful substances, like metals, drugs, chemicals, pesticides, food additives and trans fatty acids from restaurant foods or readymade foods, artificial sweeteners, etc.
Usually, some of these toxic substances are broken down by the body but most of them require bacteria to dispose of them. Some other chemical compounds, however, require solvents to dissolve and remove them.
That is when the body makes viruses or allows them to be made and spread through the body via the blood and lymph. Hence, we don’t need to destroy viruses; they are on our side.”

-La base et ce qui a été le plus efficace (pour moi en tout cas, il existe d’autres protocoles pour faire la même chose mais c’est ce que j’ai personnellement fait):
Les cures de foie* (au moins 2-3 je dirais, grand max 5) & reins (au moins une) d’Andreas Moritz/Clark.

Je pense que la meilleure solution serait de faire au minimum 2-3 cures de foie avec du citrate de magnesium aux mêmes dosages (15gr à chaque prises) à la place des sels d’epsom (trop élevé en soufre/trop toxique) ou sans rien et d’ensuite (ou même avant), de passer aux alternatives à base de jus et plantes que j’ai donné plus bas (ou plantes & dr morse plus haut). On peut utiliser/rajouter d’autres techniques si on a des calculs calcifiés (extrêmement rare) (ultrason, plantes plus puissantes, etc.). Ne pas faire trop de cures de foie, c’est une solution puissante à faire que quelques fois pour nettoyer le foie de l’exces de calculs coincés et toxines puis arrêter, ces calculs sont le résultat d’une forte acidose de l’organe qui se sert du cholestérol pour se protéger, ils se dissolvent pour la plupart naturellement quand l’acidose s’en va (sauf s’il y en a trop il faut donc ces méthodes ou plantes puissantes pour les éliminer). Forcer le corps à éliminer les calculs en permanence est une mauvaise idée qui peut endommager le foie.

Les calculs non calcifiés (donc de bile ou cholestérol) du foie ou de la vésicule peuvent être évacués naturellement en alcalinisant l’organisme et en utilisant des plantes. Ces calculs non calcifiés peuvent être éliminés en faisant des cures de foie même sans sel d’Epsom ni magnésium, ce sont uniquement les calculs calcifiés qui peuvent nécessiter les cures de foie avec magnésium/Epsom pour dilater les canaux.

C’est à chacun de choisir de faire les cures Moritz/clark ou les alternatives plus douces, malheureusement je n’ai pas testé au départ ces techniques douces et je ne peux donc pas dire si c’est tout aussi efficace, mais je conseille à tous de faire les méthodes douces en premier lieux (voir plus bas pour la cure de foie et les methodes douces plus haut). La cure de reins “Moritz” + eau de persil bouillie “Clark” (+ B6 + magnesium pour detruire les calculs) est une technique relativement douce, je ne parle d’alternative douce que pour la cure de foie. Robert Morse utilise des plantes assez puissante tout le long (pendant 3-4 mois) et conseille de faire après ~1 mois de ces plantes 1-3 cures de foie sans sels d’epsom ni magnesium mais avec du phosfood liquid pour dissoudre les calculs et faciliter leurs éliminations. C’est la meilleure solution.

La cure de foie permet donc d’évacuer les calculs intrahépatiques (causés par le roaccutane) ainsi que la bile et ses toxines et de permettre au foie de “respirer”. Elle permet aussi le nettoyage et la régénération des intestins. C’est la cure parfaite contre le roaccutane. Certains calculs (surtout non-calcifiés) ne se voient pas aux examens. Cette cure permet d’évacuer les calculs mais ne corrige pas leurs causes:
Ces calculs résultent de la prise de nourriture acidifiante, de viandes, de sucre raffiné, de céréales, produits laitiers, de toxines, minéraux inorganiques, médicaments, de manque de fibre dans son alimentation et le manque de sport.
Les gens qui ne changent pas d’alimentation ont l’organisme qui se re-intoxifie/re-encrasse en permanence et ils sont donc “obligés” (les calculs reviennent) de faire des cure de foie constamment (ce qui est une mauvaise idée, ça devient de la stimulation, grand max 4-5 cures).
Je ne pense pas que la totalité des calculs expulsés lors de la cure soient des vrais, mais il est par contre certain qu’une partie l’est. On en sort des noir, des jaunes, rouges, .. une fois (sans faire exprès) j’avais utilisé le double d’huile d’olive (+pamplemousse pressé) et je n’avais pourtant pas sorti plus de calculs que d’habitude. Comme dit plus haut, le gros avantage de cette cure c’est de nettoyer les intestins, de vider le foie et la bile, de faire un petit jeune (24heure) et donc de permettre à l’organisme de se purger et régénérer de manière optimale. Un foie engorgé ralenti tout le processus digestif. La cure permet d’évacuer la bile et de purger le foie ainsi que d’éliminer les calculs qui sont de taille “pas trop grosse” mais pour les très gros calculs calcifiés de la vésicule je ne pense pas que cela fonctionne (à voir), il faut plutôt voir avec les traitements potentiellement dangereux de la médecine officielle (sauf ablation évidemment) et des plantes puissantes (chanca piedra, GCG, etc..) ainsi que l’huile de ricin en application externe avec coussin chauffant façon Edgar Cayce (voir plus bas lien curezone).

* Attention à ne rien prendre en même temps que le pamplemousse lors de la cure de foie (si on ne la fait pas avec du citron, mais chacun a ses bénéfices, pour le pamplemousse la naringenin, et le d-glucarate qui desactive l’enzyme qui empêche la detox par exemple [le d-glucarate empêche le roaccutane d’être réabsorbé]). Le pamplemousse est dangereux mélangé à certains médicaments & produits chimiques.

Informations cures de foie

 “Lorsque les tubes biliaires dans le foie deviennent encombrée avec de  la bile épaisse et des toxines, le foie repousse les toxines dans le flux sanguin. Ces toxines se retrouvent dans les cellules adipeuses où elles sont stocké pendant de nombreuses années.”
“Un foie engorgé ne produit pas assez de bile pour décomposer les graisses contenues dans les aliments, d’où des selles qui flottent, ce qui est un bon diagnostic de cette pathologie.”
« Graisses cuites et fritures sont les causes les plus fréquentes d’un dysfonctionnement vésiculaire. Les calculs biliaires résultent d’une accumulation dans la vésicule de calcium et d’autres matières inorganiques que l’organisme n’a pu assimiler. Amidons, pains et produits céréaliers sont plein de calcium inorganique. Le jus d’un citron dans un verre d’eau chaude non sucrée, plusieurs fois par jour, pendant 3-4 semaines, aide à dissoudre les concrétions.»

“On ne commence à percevoir une gêne au niveau du foie qu’à partir du moment où 60% de cet organe est congestionné, alors que tous les examens hépatiques de labo se révèlent encore « normaux » !
A ce stade, la sécrétion de bile nécessaire à un fonctionnement normal du foie (1,6 litre/jour) est déjà ré-duite à une tasse, ce qui entraîne une insuffisance de digestion, donc des problèmes dans l’intestin, des carences, et une intoxination croissante avec apparition de symptômes divers (dos, articulations, dépression…) ” ainsi que des problèmes dans chaque partie du corps vu que le foie gère toutes les cellules de
 l’organisme.
“The liver has direct control over the growth and functioning of every cell in the body. Any kind of malfunction, deficiency, or abnormal growth pattern of the cell is largely due to poor liver performance. Even when it has lost up to 60 percent of its original efficiency, the liver’s extraordinary design and resourcefulness may allow it to perform “properly,” as indicated by normal blood values. As misleading as this may be to the patient and his doctor, the origin of most diseases can easily be traced to the liver. “

A la page 198 du livre d’Andreas Moritz il répond à la question:
-J’ai lu sur internet que les calculs expulsés par les gens pendant les nettoyages du foie sont juste de l’huile d’olive durcie. Est-ce vrai? 
-Il y a une page et demie d’arguments dont un qui devrait être public: 
Il y a assez de photographies de foies disséqués dans les archives médicales des cliniques d’universités qui montrent la présence de ces calculs dans les conduits biliaires du foie.
Andreas Moritz:“It amazes me that otherwise intelligent people can believe that somehow a cocktail of oil and grapefruit juice miraculously turns into pea green cholesterol stones, loaded with bacteria producing putrid smells. These couldn’t possibly be caused by Epsom salts because that is gone from the stomach or intestines two hours after ingesting it. The apple juice or malic acid is nowhere to be found 8 hours after taking the last sips on the days of the flush. And what about the hard, fully calcified white stones many people pass during liver flushes? Where are they coming from if not from the gallbladder? It takes years, not moments, to make such rock-hard stones. Many people with a diagnosis of gallstones in the gallbladder did liver flushes and passed them painlessly, and afterwards the ultrasound scan revealed no more stones. Besides, when patients recover from chronic illnesses and pain in the body after cleaning out their livers in this way, it makes one think, not doubt.
“We clean our teeth and wash our skin every day because we know that exposure to food, air, chemicals, and normal metabolic processes tends to leave residues that can make us feel unclean and uncomfortable. Not many people, however, think that the same principle of cleaning also applies to the inner parts of the body. The lungs, skin, intestines, kidneys, and liver deal with a tremendous amount of internally produced waste, which is a necessary by-product of breathing, digestion, and metabolism.
Under normal circumstances, the body can properly deal with the metabolic waste products that accumulate daily by eliminating them safely from the system. These normal circumstances include eating nutritious and organic foods, living in a pollution-free environment, having plenty of physical movement and exercise, and living a balanced, joyful lifestyle. Yet how many of us can claim to live such natural, fulfilling lives? What happens when our diet, lifestyle, and environment are no longer balanced enough to suit the body’s requirements for energy, nourishment, and frictionless circulation? One organ that suffers the most from an overload of toxic chemicals, poor quality of food, and lack of exercise is the liver. Hence, it is of utmost importance for everyone who is concerned about their health to ensure that their liver is cleansed and remains free of any unnecessary obstructions.” Andreas Moritz 

La méthode Moritz est un régime faible en viande ainsi que la prise de jus de pomme pendant 1-2 semaines avant la cure. Les lavements sont fortement conseiller avant et (surtout) après les cures de foie par Andreas Moritz.
J’avais fait la cure de reins Clark mais sinon, la cure la plus simple et moins chère est à mon avis celle d’Andreas Moritz http://andreas-moritz.eu/en/Andreas-Moritz-kidney-tea/Kidney-Tea-Reciepe-1-by-Andreas-Moritz en rajoutant l’eau de persil bouillie de la methode clark (on peut prendre des gélules de persil lyophilisé** à la place du persil bouillie*** [1 capsule ~385mg deux fois par jours avec un repas]) (+ B6 + magnesium pour detruire les calculs). La méthode Clark est assez ennuyante avec tous ses compléments (bien que naturels mis à part la B6 et l’oxyde de magnésium).
Lors des 5 jours de préparation avant la cure de foie, pour dissoudre les calculs, le protocole normal est 1L de jus de pomme chaque jour. On peut le remplacer avec soit de la poudre d’acide malique, soit avec du jus de canneberge qui contient aussi de l’acide malique (500ml mélanger à 500ml d’eau pris en 4fois, peut être combiné au jus de pomme), soit avec le Gold Coin Grass (à voir si cela fonctionne mieux qe l’acide malique, il faut tester, cela dépend des gens). Mais apparemment (selon le livre d’Andreas Moritz) le jus de pomme a un effet de fermentation qui aide à élargir les canaux biliaires. On peut utiliser Phosfood Liquid (45 gouttes le matin et l’apres midi/soir) dans le jus de pomme pour rendre les calculs plus mous (comme l’acide malique).

** http://www.drclarkstore.eu/Parsley-Freeze-Dried-385-mg-42-capsules.html ou sur http://www.amazon.com/Parsley-Freeze-Dried-385mg-capsules/dp/B004YLNZMG avec www.viabox.com ou www.shipito.com ou http://bongous.com (réexpedition vers la france [~5-10€ moins cher]).

*** par exemple: 2 bottes de persil frais bouilli à grand feu pendant 5 minutes dans 500ml d’eau, conserver le surplus du jour au frigo (en faire peu a chaque fois pour avoir un produit de bonne qualité/sans temps de conservation trop grand). prendre 125 ml par jour pendant 20 jours.

————————————————-

Alternatives aux cures de foie Moritz/Clark:

Une alternative aux cures de foies serait la prise de liv52, de GCG (Gold Coin Grass)*** + Chinese Bitters + Coptis et de charbon/bentonite/psyllium (ou autre complexe special intestin).
*** http://www.sensiblehealth.com/Products-4pack.xhtml&currency=cdn
On peut aussi rajouter le liv52 et/ou le GCG (gold coin grass) dans le protocole préparatoire (jus de pomme) Moritz de la cure de foie.
Il existe aussi des thés pour le foie conseiller par Andreas Moritz (que je n’ai pas testé) mais qui sont surtout pour la prévention et pour une detox douce/légère. http://andreas-moritz.eu/

Autres techniques de nettoyages du foie/vésicule biliaire et de ses calculs:
-Il existe aussi des techniques en utilisant des jus de fruits&legumes**** et des plantes amères qui stimulent le foie (pissenlit, chardon marie , artichaut, radis noir). Rajouter à cette technique du charbon/bentonite/psyllium pour éviter de réabsorber les toxines contenues dans les calculs de cholestérol dissous est une bonne chose à faire.
**** “Jus d’un citron pour un verre d’eau chaude plusieurs fois par jour, complété d’un jus de carotte-betterave- concombre trois à quatre fois dans la journée” (Norman Walker)
Certains disent de faire des jus de carottes, pissenlit et betteraves. Le jus de radis aussi.

Sinon il y a la formule de Robert Morse.

Norman Walker: tisane 2 – 3 fois par jour de gaillet gratteron (Galium aparine). Aussi pour les calculs renaux.

-La plante chanca piedra (Stonebreaker) en décoction est une des plantes les plus efficaces.
Autres plantes: bupleurum, borotutu bark.
http://drshen.com/pages/the-truth-about-chinese-bitters (il y a aussi le “swedish bitter”, très efficace pour le foie et la bile)

http://www.doctoreden.com/gallbladder-liver-detox (Chanca Piedra, Boldo, Hercampuri)

-1.Tinospora cordifolia (Ind. Gudduchi),
2.Phyllanthus niruri(The Stonebreaker) and
3.Tumeric

-“Surprisingly, the treatment was simply a matter of using a castor oil pack (huile de ricin) and a heating pad (coussin chauffant)
“Use a heating pad over the solar plexus and kidney area overnight – wrap it first in wool flannel and pour about 1-2 T. castor oil on it. This is the side you hold against your skin.”
“Castor Oil Packs are great, too. For liver/ Gallstones I’ve heard Edgar Cayce ‘s protocol is to do hot castor oil packs for 1 1/2 hours daily for 5 days with a 3 day rest period. At the end of the 5th day he suggests 2 tbsp of olive oil.”
En français: “Faire un cataplasme d’huile de ricin avec un coussin chauffant sur la région du foie pendant une heure et demie, trois jours consécutifs par semaine. Buvez deux cuillères à thé d’huile d’olives après le troisième cataplasme. Recommencer la séquence pendant quatre semaines.”
http://curezone.com/forums/am.asp?i=1844459
http://curezone.com/forums/am.asp?i=579019

-“Taurine (an amino acid) 2000 mg daily—-mice were made to get Gallstones by chemical induction and then given taurine daily and all the mice’s gallstones disappeared! (Taurine is known as the “savior of the gallbladder!”)” Note: mauvaise idée je pense. Ne jamais prendre plus de 60-100mg de taurine par jour.

-Les calculs sont constitués de cholesterol et peuvent être éliminés naturellement quand on arrête l’apport de toxines/acides, on peut aider ce processus avec des plantes amères.
Le pissenlit (racines et feuilles), desmodium, chardon-marie, artichaut, gentiane, radis noir, etc.. sont efficaces. D’autres comme la barbe de maïs, le patoire pourpre, lespedeza capitata et d’autres aussi.

-Une autre méthode: Cure dépurative de choc
En 2 ou 3 jours de cette cure, votre foie et votre vésicule seront nettoyés. Tous les livres anciens de médecine populaire affirment que ce traitement est capable d’éliminer les boues contenues dans la vésicule et même certains calculs.
Huile d’Olive vierge de Crète de Récolte Tardive: 1 cuillerée à soupe
Jus de Citron : 1 cuillerée à soupe
Huile essentielle de Romarin : 5 gouttes
Mélanger les 3 ingrédients.
Dans la journée – Boire ce mélange en 2 fois :
* La moitié, le matin à jeun.
* L’autre moitié, avant le repas du soir.”
http://www.bio-aroma.fr/Dossiers.php?ref=aromatherapie_drainage_du_foie

————————————————-

—-

On peut si on veut faire une isothérapie. Il ne faut pas faire l’isothérapie si l’organisme est trop mal en point/trop fatigué/congestionné/toxique. L’isothérapie est optionnelle et à vrai dire je ne sais pas exactement comment elle fonctionne.

Ma théorie: L’isothérapie force l’organisme à réagir pour se guérir face au poison spécifique. Je pense que le corps etablit des priorités, il ne peut pas se guérir du roaccutane si a coté il y a d’autres problèmes (toxicité, congestion, etc..), sans l’isothérapie il faudrait attendre plusieurs années une fois que tout le reste du corps devient bien clean pour que l’organisme commence à s’attaquer au roaccutane, aux problèmes plus profond, on le voit à chaque fois quand on jeune ou quand on detox, on retraverse en arrière dans le temps tout ce que l’on a vécu et on se guérit petit à petit, l’isotherapie permet juste d’aller plus vite sur certains poisons spécifiques mais ce n’est pas obligatoire. Je pense qu’il est aussi possible que l’isothérapie agisse par désensibilisation ou en forçant le corps de sortir d’un mode défensif par rapport à la molécule.

Edit: Il faut je pense commencer par l’homéopathie normale, en se focalisant sur le plus gros des symptômes et sur la détoxification/élimination de ces plus gros problèmes, et ensuite aller vers l’isothérapie du roaccutane et des autres poisons (à moins qu’ils soient le plus gros des symptomes actuels).
Je pense aussi qu’il faudrait commencé par les plantes au départ (et le changement d’alimentation, et autres méthodes de detox) avant de commencer l’homéopathie/isothérapie, avoir déjà bien décongestionné son organisme, je pense que sur un corps trop toxique ça ne fonctionne pas efficacement (surtout l’isothérapie, l’homéopathie peut aider à detoxifier, avant de s’attaquer au roaccutane). Avoir remonter son niveau de vitamine A avant l’isothérapie est je pense nécessaire aussi.

Avis de Robert Morse sur l’isotherapie: http://www.rawfigs.com/video-play/q-a-134/?sid=49680 & https://www.youtube.com/watch?v=zBzPjxkrbik#t=671
En gros il dit que cela sert à réduire la réaction immunitaire vis-à-vis du poison, mais que ce n’est pas forcément positif vu que cela va réduire la réaction de détox. Il dit que ce n’est pas bien de devenir immunisé contre quelque chose que le corps a besoin d’éliminer. Mais bon il dit aussi que quand la reaction immunitaire est trop importante ce n’est pas plus mal de la réduire et qu’il l’avait même utilisé pour lui-même. Mais bon il y a aussi eu des études (fiables ou pas je ne sais pas) qui prouvent que l’isothérapie augmente l’excretion du poison donc je ne sais pas trop quoi en penser.

Note: le mieux est de faire la thérapie séquentielle homéopathique de Jean Elmiger (plus d’infos plus bas). Après avoir fait l’isothérapie isotrétinoïne (3 semaines après la dernière dose) j’ai fait une isothérapie pour les deux antibiotiques que j’avais pris avant le roaccutane, et cela à aider à l’amélioration de mon état. Ces deux antibiotiques (minolis, doxylis) sont réputés pour causer de graves problèmes au foie et aux reins, je pense qu’ils peuvent être la cause d’un empoisonnement chronique et donc de l’impossibilité de se débarrasser plus efficacement du roaccutane et d’autres produits toxiques, après avoir fait cette isothérapie pour ces deux antibiotiques, j’ai eu une forte élimination urinaire pendant plusieurs semaines.
Edit: D’après une autre homéopathe il faut s’attaquer en premier aux poisons ayant provoqués le plus et les plus gros problèmes, et sur les plus importants symptomes actuels, pas besoin de faire la thérapie séquentielle de Jean Elmiger, il faudrait s’attaquer d’abord à la congestion etc.. avant de s’attaquer aux poisons directs. Elle m’a dit aussi que souvent en débloquant les plus gros blocages, les autres blocages et les autres poisons sont éliminés et débloquer tout seuls.
Par ex elle m’avait prescrit carbo veg en premier, et ensuite lycopodium pour le foie.

Note 2: Il faut faire une seule isothérapie (pour chaque poison), il ne sert à rien d’en faire d’autres (sauf cas spéciaux je pense). On peut en faire plusieurs de la même, tant que les problèmes liés au poison sont toujours présents, mais il faut pas le faire n’importe comment, ou peut être voir s’il n’existe pas d’autres blocages aussi.

Je pense que la plupart des problèmes difficiles à éliminer provoqués par le roaccutane (surtout foie) proviennent d’un important blocage qui était deja présent avant de le prendre, voir depuis l’enfance, et j’accuse directement les vaccins pour ça, celui pour l’hépatite B est directement en cause de la faiblesse ou paresse du corps façe au roaccutane (aussi pour ceux qui n’ont pas eu des tests sanguins alarmant en prenant le roacc je pense), en provoquant un gros blocage et faiblesse au niveau du foie. Le vaccin pour la méningite est directement en cause pour la faiblesse nerveuse et cérébrale (tous ceux qui contiennent alluminium et mercure, formaldehyde etc.. aussi, ainsi que la prise d’antibiotiques et cortisone etc.. dans l’enfance ), le BCG affecte fortement les poumons (ROR et tetracoq/infanrix aussi mais peut être de façon légèrement moindre), etc.. pareil pour les autres vaccins. Je pense que les pires sont vraiment celui de l’hépatite B, méningite et le BCG.
Honnêtement même si certains le croiront pas, je me rappelle encore des prises de vaccins ayant provoqués le plus de troubles dans mon enfance, ainsi que les changements “d’états de conscience” provoqués par eux, les antibiotiques etc.. en ont provoqués aussi, mais de façon moindre que les vaccins. Heureusement que mon corps était suffisamment fort pour tout de même lancer des processus de nettoyages quand même, j’ai eu toutes les maladies de l’enfance… (j’ai été malade “toute” mon enfance personnellement (surtout sphère ORL et digestive), sinon il était certain que j’aurais eu beaucoup plus de problèmes plus tard).
Donc je dirais qu’il est nécessaire de faire la thérapie homéopathique fait séquentiellement (très important) surtout jusqu’à bien avoir éliminer le blocage au niveau du foie par le vaccin de l’hépatite B.

Encore une fois je rappelle que l’isothérapie n’est pas une nécessité absolue, mais permet de gagner énormement de temps (quoi que j’hésite à dire qu’elle est obligatoire au moins du roaccutane, en passant par les antibios avant celui-ci, jusqu’au vaccin hépatite B). Quand les couches toxiques, blocages et dérèglements se sont empilés les uns sur les autres pendant des années, je pense que cette mémoire et stimulation de guérison de façon sequentielle est vraiment nécessaire, la nature n’est pas préparer a ces poisons, elle ne les a jamais rencontré durant ses millions d’années d’évolution.

—-

Théorie à propos du kombucha, acide glucuronique et glucarique, cette théorie ne concerne que le roaccutane qui est assez special (c'est une vitamine), toutes les autres toxines sont traité par le système lymphatique et donc n'ont rien à voir avec le foie

Le kombucha avec son acide glucuronique (ou udp glucuronique) et acétique est très intéressant pour la detox (le roaccutane est évacué grâce à la glucuronidation***). Le kombucha est aussi interessant grace à son “D-Saccharic acid 1,4-lactone (DSL)”, un dérivé de “D-glucaric acid” qui inhibe l’enzyme beta-glucuronidase , qui est une enzyme qui casse le lien liant les toxines et l’acide glucuronique (les deux formant un glucuronide) ce qui est une cause potentielle de la reabsorption du roaccutane. http://www.westonaprice.org/environmental-toxins/mad-as-a-hatter
Le kombucha, comme l’huile d’olive contient de l’acide butyrique qui répare la muqueuse intestinale.

Le mode d’action qui provoque l’augmentation de l’expulsion des toxines via les glucuronides par le kombucha est cependant toujours un peu controversé, mais bon, les résultats sont là et c’est le plus important. http://www.gaiaresearch.co.za/kombuchaglucuronicacid.htmlhttp://www.kombucha-research.com/myths/ga.htm
Mais par contre, il est possible que les bénéfices détoxifiant du kombucha viennent en réalité de l’acide saccharique (d-glucaric acid, note: le d-glucarate en est son sel de calcium) et non pas de l’acide glucuronique.
Il est aussi possible que le kombucha ne contiennent pas de l’acide glucuronique mais de l’acide uridine-diphosphate glucuronique qui semblerait être la seule forme utile dans la detoxification. http://www.ourbluemarble.us/Norbert/kombucha/Glucuron/glucuron.htm
L’acide glucuronique peut indirectement augmenter le taux d’acide UDP glucuronique par conversion. http://goo.gl/Ri8msL

“L’organe majeur de production d’acide glucuronique est le foie. Chez les personnes en bonne santé ce dernier produit suffisamment d’acide glucuronique pour assurer une bonne détoxication de l’organisme. Cependant la situation dégénère lorsque l’organisme se trouve confronté à une augmentation excessive de poisons métaboliques dans l’environnement -ou de médicament-  (ce qui est souvent le cas dans l’alimentation actuelle de notre civilisation). Dans ces conditions le foie s’épuise et ne produit plus assez d’acide glucuronique pour protéger l’organisme. Cette situation aboutit à l’affaiblissement du système de défense de l’organisme et à l’apparition de pathologies chroniques” et potentiellement de calculs.

Certains fruits et légumes contiennent de l’acide glucuronique naturel (il y en a dans les artichauts et dans le topinambour mais pas certain pour ce dernier). Le complement artichoke extract de metabolics en contient 500mg, c’est un extrait de la partie comestible et non pas des feuilles (tout ça pour dire que ça se trouve dans la partie comestible des artichauts).
L’inositol augmente la production d’acide glucuronique (il en existe en supplément mais sinon il y en a dans les fruits et les noix qui sont des meilleures sources).
Certains fruits et légumes contiennent du “D-Glucarate” (pamplemousses, pommes, oranges, crucifères) http://www.livestrong.com/article/330279-foods-high-in-glucaric-acid/
Plus d’infos dessus: http://examine.com/supplements/Calcium-D-Glucarate/
Le kombucha fait maison pourrait ne pas contenir d’assez d’acide glucuronique (ou udp glucuronique) et glucarique pour la detox, le meilleur sur le marché français est celui-là (se trouve aussi en magasin bio): http://www.petitetomate.fr/boissons-antioxydants/acheter-elixir-fermente-bio-antioxydant-probiotique/kombucha-bio-d-tox-elixir-de-champignon-de-longue-vie.html

Encore une foie théorie specifique au roaccutane: Il faudrait éviter les inhibiteurs du cytochrome P450 et des UDP-glucuronosyltransferase car c’est grâce à ces enzymes qu’une partie du roaccutane est métabolisé puis excrété via la glucuronidation.
Pour les cytochrome par exemple le poivre, le pamplemousse (en excès, en dehors des cures de foie), la caféine,
les benzodiazepines ou n’importe quel autre médicament, etc. sont à eviter.
Les substances qui inhibent ou réduisent l’activité UGT (UDP-glucuronosyltransferase) comprennent les composés endogènes, une large gamme de médicaments, les contaminants environnementaux et les substances toxiques présentent dans l’alimentation (aliments transformés, viande -surtout cuite- , gluten, etc..)

Effets et recherches scientifiques du roaccutane

 “Nettoyer le foie et retrouver un flux de bile normal, avoir les reins qui filtrent correctement, transpirer pour évacuer les toxines par la peau, assister/réparer les surrénales et nettoyer la stagnation du sang et de la lymphe est la solution pour expulser le roaccutane de l’organisme (s’il en reste encore).”
C’est le foie grâce à la glucuronidation qui expulse le roaccutane avec la bile (mais aussi avec le Cytochrome P450 3A4)*** http://s2.e-monsite.com/2010/02/12/07/resize_550_550//Sans-titre58.jpg. Les reins se chargent aussi d’éliminer ces glucuronides avec l’urine. Mais il semblerait que le flux de bile chez les personnes empoisonnées au roaccutane soit faible (certainement à cause des calculs, que la cure de foie et/ou changement d’alimentation fait partir) ce qui cause de nombreux effets secondaires comme l’impossibilité d’assimiler les graisses ou les vitamines liposolubles (A D K E). L’organisme ne pouvant pas tout évacué il stocke le surplus de roaccutane dans les tissus adipeux (surtout de la peau). Il faut donc faire en sorte que le roaccutane soit évacué correctement via le foie+reins (90% du travail) et la peau (transpiration, 10% plus ou moins).

*** http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2333716http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/2870901http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/15116059 & http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1677495 & http://dmd.aspetjournals.org/content/38/7/1211.abstract
“Isotretinoin and its metabolites are conjugated, possibly with glucuronic acid, before being excreted in urine and feces. Excretion of unchanged isotretinoin in urine appears to be negligible. Isotretinoin appears to be excreted in feces, mainly as unchanged drug. Limited data suggest that isotretinoin and its metabolites are excreted in feces via biliary elimination and that the drug and its metabolites also undergo enterohepatic circulation. In adults with normal renal and hepatic function, 65-85% of a single, radiolabeled 80 mg oral dose of isotretinoin is excreted in urine and feces in approximately equal proportions.” http://pubchem.ncbi.nlm.nih.gov/summary/summary.cgi?cid=5282379
Autres articles: 
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1676630 & http://dmd.aspetjournals.org/content/38/7/1211.full & http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/1677495
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/8117316 & http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/10951254 & http://www.readcube.com/articles/10.1111/j.1753-4887.1984.tb02378.x (utiliser les références à droite)
http://agence-prd.ansm.sante.fr/php/ecodex/frames.php?specid=67952249&typedoc=R&ref=R0194594.htm & http://www.medsafe.govt.nz/profs/datasheet/o/oratanecap.pdf & http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/9390712
https://www.landesbioscience.com/journals/dermatoendocrinology/MelnikDE3-3.pdf

****** http://www.uiowa.edu/~c046138/tut-elim.htm

***** “A balance of RA synthesis and catabolism in the cell maintains the correct levels of RA regulated transcription. Exposure of the cells to isotretinoin, which is isomerized in tissue to the active all-trans RA1011, will destabilize this balance and result in inappropriate gene transcription.”
“Brain regions that are endogenously regulated by RA, and which may be disrupted by isotretinoin to potentially promote depression, have been described in our previous review and include the striatum, hippocampus and frontal cortex.27 An area of the brain, however, that has been little considered for retinoid action is the hypothalamus. The hypothalamus is the hormone regulatory center of the brain and, as part of the hypothalamus/pituitary/adrenal (HPA) axis, is a central component in the response to stress. Hyperactivity of this system is a reproducible finding in depression.
“It was found in this same study that photoperiod regulates RALDH in tanycytes as well as RAR/RXR’s in the hypothalamus, therefore showing changes in RA signaling driven by seasonal changes. Given that seasonal affective disorder is a form of depression driven by seasonality there is the potential for RA to influence this disorder.”
“One particular RA regulated gene in the hypothalamus that may provide a link between RA and depression is corticotrophin-releasing hormone (CRH)134 a key regulatory factor in the HPA axis135 which may contribute to HPA axis hyperactivity in depression.136137
“Isotretinoin administration to human subjects is associated with a decrease of biotinidase,152 and the presumed decrease in biotin that would result from this may contribute to depression.”
“Isotretinoin administration to human subjects was shown to be associated with increased concentrations of homocysteine,166 as well as decreases in 5-methyl-tetrahydrofolate,167 providing a potential metabolic mechanism by which isotretinoin may promote depression.”
“Headache was the most common side effect of isotretinoin after dry skin62 while a number of other reports have associated isotretinoin with pseudotumor cerebri.54169171 The occurrence of headache with isotretinoin usage has been linked to depression172 suggesting that patients who show a CNS side effect such as headache may also be more susceptible to isotretinoin-induced depression.”
“This study revealed that four months of 13-cis RA treatment led a to significant reduction in brain metabolism in the orbitofrontal cortex (Fig. 3),174 a region that has been associated with depression. In the case of patients reported to the Norwegian Medicines Agency, single photon emission computed tomography (SPECT) of the brain was performed in 15 cases who reported lasting neurological symptoms. Altered brain function was seen in all cases involving altered or reduced frontal lobe blood flow.173 Ten of these patients were evaluated to have organic brain damage.”
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3276716/ 

Le roaccutane réduit fortement le fonctionnement de la glande pituitaire: http://www.medicaljournals.se/acta/content/?doi=10.2340/00015555-1013&html=1

Je n’ai pas essayé: “damage caused to cells by retinol may be protected against with a combination of taurine, zinc, and tocopherol (vitamin e) taken together”

Note: les omega 3 des végétaux (ALA) et des poissons (EPA DHA) sont différents, mais l’organisme convertit l’ALA en EPA et DHA quand il en a besoin.

Article en anglais sur tout les effets supposés du roaccutane: http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3276716/ & http://www.aquatic-ape-diet.com/blog/hoffmann-la-roche%E2%80%99s-cover-up-of-accutane/
Il y a aussi des témoignages et potentielles solutions sur ces forums (en anglais) mais il y a aussi beaucoup de bêtises: http://www.acne.org/messageboard/topic/295030-repairing-the-long-term-damage-from-accutane/

Recette juicing (jus) intéressante: http://www.naturalcuresnotmedicine.com/2013/08/miracle-drink-kills-cancer-cells-must-read.html

——————————

Voici pour l’isothérapie/isopathie (plus précisément hétéro-isotherapie dans notre cas).

Copier/coller de ce que j’avais deja dit plus haut:
Avis de Robert Morse sur l’isotherapie: http://www.rawfigs.com/video-play/q-a-134/?sid=49680 & https://www.youtube.com/watch?v=zBzPjxkrbik#t=671
En gros il dit que cela sert à réduire la réaction immunitaire vis-à-vis du poison, mais que ce n’est pas forcément positif vu que cela va réduire la réaction de détox. Il dit que ce n’est pas bien de devenir immunisé contre quelque chose que le corps a besoin d’éliminer. Mais bon il dit aussi que quand la reaction immunitaire est trop importante ce n’est pas plus mal de la réduire et qu’il l’avait fait pour lui-même. Je ne sais pas si c’etait vrai mais j’avais entendu parler d’études qui prouveraient que l’isothérapie augmente l’excretion du poison donc je ne sais pas trop quoi penser de tout cela.

Ma théorie: L’isothérapie force l’organisme à réagir pour se guérir face au poison spécifique. Je pense que le corps etablit des priorités, il ne peut pas se guérir du roaccutane si a coté il y a d’autres problèmes (toxicité, congestion, etc..), sans l’isothérapie il faudrait attendre plusieurs années une fois que tout le reste du corps devient bien clean pour que l’organisme commence à s’attaquer au roaccutane, aux problèmes plus profond, on le voit à chaque fois quand on jeune ou quand on detox, on retraverse en arrière dans le temps tout ce que l’on a vécu et on se guérit petit à petit, l’isotherapie permet juste d’aller plus vite sur certains poisons spécifiques mais ce n’est pas obligatoire. Je pense qu’il est aussi possible que l’isothérapie agisse par désensibilisation ou en forçant le corps de sortir d’un mode défensif par rapport à la molécule.

Il existe une technique plus globale, la thérapie séquentielle homéopathique, plus d’infos: http://www.therapiesequentielle.be/?Les-explications-concernant-la-therapie-sequentielle
http://www.alternatifs.eu/journal/publications/reviews/Jean-Elmiger-La-medecine-retrouvee-Therapie-Sequentielle-Homeopathique.html
http://www.broderiedeco.oxatis.com/PBCPPlayer.asp?ID=85152
Liste medecins pratiquant cette méthode: http://www.jelmiger.com/medecins-fr8.html
Exemple de therapie sequentielle pour les vaccins: http://biotagne.blogspot.com/2010/05/ma-therapie-sequentielle.html

Ce protocole serait donc de l’isothérapie/homéopathie spécial roaccutane + nourriture légère (sans viande, lait, gluten) donc fruits et légumes crus + jus de légumes & fruits. Ainsi qu’en même temps un drainage des émonctoires (qui me semblent assez facultatif et plutot à faire tout le temps même sans isothérapie, sauf peut être le “detoxifiant” homéopathique).

Fabricant de ces granulés isotherapique isotretinoine: http://www.pharmaciedesarchers.com/
Edit: autre site plus bas, qui semble de meilleure qualité.

La pharmacie m’a donné ce protocole: “méthode ~Elmiger. Le protocole préconisé est 1 dose en 30 k le 1er jour, 1 dose en 200 k le 4e jour, 1 dose en 1000 k le 8e jour et une dose en 10 000 k le 12e jour.
Espacer les doses entre elle au minimum 4 jours, vous pouvez aussi les espacer d’une semaine, par exemple prendre 1 dose chaque dimanche sur 4 dimanches.”

-> J’ai demandé a Mr Elmiger si ce protocole était le bon et il m’a répondu qu’il fallait réduire les délais de moitié. Donc d’après lui le bon protocole est celui-ci: 30k le 1er jour, 200k le 3e jour, 1000k le 5e jour, 10 000k le 7e jour. Les protocoles de Mr Elmiger sont avec des délais court ce qui est étrange, a chacun de faire son choix: doses espacées de 2, 4 ou 7 jours… ce qui me semble bien avec son protocole avec des délais court c’est que c’est plus puissant et que cela fonctionne apparemment mieux.

D’après Mr Elmiger ce n’est pas nécessaire mais 5-10 minutes après chaque prise de l’isothérapie roaccutane j’avais pris le “détoxifiant” homéopathique Nux Vomica, aux mêmes dosages.
Edit: d’après un autre homéopathe il ne faut pas prendre le nux vomica en même temps que quelque chose d’autre ça risque de provoquer un effet contraire à celui voulu.
UPDT
D’après cette autre homéopathe il faut s’attaquer en premier aux poisons ayant provoqués le plus et les plus gros problèmes, et sur les plus importants symptomes actuels, pas besoin de faire la thérapie séquentielle de Jean Elmiger, il faudrait s’attaquer d’abord à la congestion etc.. avant de s’attaquer aux poisons directs. Cette homéopathe m’a dit aussi que souvent en débloquant les plus gros blocages, les autres blocages et les autres poisons sont éliminés et débloquer tout seuls.
Il faudrait aussi commencer par les dosages comme le 30k, et le prendre plusieurs fois, une fois tous les 7 jours, jusqu’à ce que les reactions disparaissent, et ensuite de passer à 200k, etc..
Cette homéopathe m’a conseillé de prendre du charbon actif et de la vitamine C (la marque pure avec un peu d’ascorbyl palmitate Link) pendant les periodes où l’on utilise l’homéopathie. Aussi les bains de pieds aux sels d’epsom et les omega 3. On m’a conseillé de prendre les globules (sans les toucher avec les doigts) et de les dissoudre dans un verre en plastique avec un petit peu d’eau et de le boire ensuite (en plastique car jetable pour utiliser quelque chose sans “contamination” par d’autres informations). Je pense que les meilleurs verres en plastique sont les non-transparents en PP (5).
Le charbon actif est utile tous les jours, il aide à la detox et à prévenir l’intox alimentaire. Et donc parce que la lymphe est éliminée par les reins mais aussi les intestins.

Voici ce que l’homéo m’avait fait prendre, mais bon ça dépend de chaque personne, ce sont des traitements individuels (surtout/uniquement pulsatilla et causticum je dirais):
Note: 1 semaines entre chaques prises.
Carbo veg 30ch (sert à “ouvrir les portes de sorties”, très important)
Lycopodium 10ch
Lycopodium 12ch
Lycopodium 15ch
Lycopodium 30ch
Lycopodium 30ch

Roaccutane 30ch (jamais plus d’1 seul globule)
Polybowels 30ch
Roaccutane 30ch
Polybowels 30ch
Roaccutane 200ch
Polybowels 200ch
Roaccutane 200ch
Polybowels 200ch
Roaccutane 1MK
Polybowels 1MK
Roaccutane 1MK
Polybowels 1MK
Roaccutane 10MK
Polybowels 10MK
Roaccutane 10MK
Polybowels 10MK
-roaccutane le lundi et polybowels mardi par ex (8 semaine dans mon exemple), continuer la même dilution du roaccutane (garder ce même rythme pour polybowels par contre je pense) jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’effet à la même dilution, puis passer à celle supérieure*.

J’ai pris Pulsatilla (9 15 30 et 200ch) à un moment donné mais comme déjà dit c’est surement quelque chose de spécifique pour moi. Pareil pour aur mur nat.

Ensuite faire pareil avec 1000ch (1MK) et 10000ch (10MK), ça peut prendre plusieurs mois pour chaque dilution.

*plutôt lorsqu’il n’y a plus aucun effets positifs, lorsque cela provoque les symptômes du roaccutane au lieu d’en même temps les corriger (tout en les faisant un petit peu ressortir, mais si c’est trop, que la courbe de progrès devient descendante, c’est soit qu’on l’a pris trop longtemps, soit trop forte dose). Moi j’ai commencé à avoir plus aucuns effets positifs (et uniquement des négatifs) après un peu moins de 3-4 semaines, et je suis passé à 200ch. Je dirais qu’il ne faudrait pas prendre la même dose plus de 2-4 semaines d’après ce que j’ai expérimenté. Et je pense qu’entre chaque différent dosage, ce serait bien de faire une pause de 1-2 semaines. Il serait peut être interessant (ce que j’ai fait) de faire aussi l’homéopathie avec de la vitamine A (retinol ou acide retinoïque) en dilution 12C Lien (une fois tous les 2-12 jours), pendant la prise de l’homéo du roaccutane.
Il est possible qu’il faille faire l’isothérapie du roaccutane sur plus de 4 mois, vu que l’on a aussi pris le roaccutane sur 4-6mois et qu’il a créé un profond blocage.
Je pense (pure théorie) que le roaccutane est éliminé grâce à l’homéopathie via une sorte de réaction allergique, ou au contraire l’empêche et permet de retrouver l’homéostasie. Et peut-être qu’une autre réaction allergique empêche ces processus d’élimination ou de nettoyage du roaccutane (pollen, vaccin ou autre). Je trouve personnellement que l’endroit le plus pur est la montagne, au ski par exemple dans une petite station peu polluée (vitamine D en bonus).

L’homéo m’a aussi fait prendre, Causticum LM1. C’était Causticum LM1 1globule dilué dans une bouteille de 50cl d’eau (rempli 2/3 seulement) gardé au frigo (loin des autres contenant/bouteilles d’eau, et entouré de papier alluminium), secouer la bouteille trois fois “très” fort en partant d’en haut, contre la main en bas avant chaque prise. Mettre 2/3 d’eau pure dans un verre d’eau en plastique, ensuite mettre 1 cuillère à café d’eau de la bouteille causticum dans le verre d’eau pure, mélanger, et prendre une cuillère à café de ce verre d’eau mélangé. J’ai pris ça pendant 6 – 7 semaines. Mais bon je pense que ce causticum est aussi assez personnel et assez puissant en plus. Cela aide apparemment à drainer la zone du cerveau. Il faut absolument le diluer de cette façon parce que c’est très puissant, surtout à LM1 (si on ne le fait pas ça peut être provoquer des effets très négatifs).

J’ai ensuite pris à la fin du causticum du Silicea 6x (en homéopathie toujours) 3 fois par jour, en même temps que j’ai démarré le roaccutane 200ch. J’ai aussi pris du Carcinosinum cum Cuprum 30ch (commencer en même temps que le Silicea, et le roaccutane 200ch donc), je l’ai pris de la même façon que le causticum (et tout comme ce dernier je pense que c’est assez personnel). Et aussi du
L’homéopathe m’a aussi parlé pour plus tard à propos des vaccins (surtout ROR et meningite apparemment).

Je pense comme déjà dit qu’avant de faire l’isothérapie il faudrait avoir déjà bien décongestionné son organisme avec les méthodes de detox traditionnelles et avoir remonté son niveau de vitamine A (et D). Faudrait voir aussi si ce serait interessant de prendre de la vitamine A pendant l’isothérapie, surtout pas tous les jours mais de temps en temps (je dirais max 1fois par 10-11 jours). Je pense que la forme synthétique (retinol) est trop lourde pour la prendre pendant l’isothérapie, mais bon je ne suis pas certain. Les huiles de poisson contenant des formes déjà actives de rétinoïdes sont aussi une mauvaise idée pendant l’isothérapie à mon avis.

Note: pour le roaccutane 1 globule (qu’il faut éviter de toucher avec les doigts) suffit à tous les dosages (et apparemment en général pour tous les autres medocs homeopathique en 200ch ça suffit aussi, ou globalement quand c’est de la bonne qualité). Plus qu’1 globule c’est trop d’après mon homéo (pour le roaccutane et en général pour les 200ch), c’est trop puissant et contre-productif (et d’après ce que j’ai testé je le pense aussi). C’est étrange en effet, mais l’homéopathie c’est comme ça… et je suis toujours stupéfait d’à quel point c’est puissant. Si un globule c’est trop (c’est possible oui), mettre 2/3 d’eau dans un verre en plastique, mettre un seul globule, attendre que ça fonde et mélanger, et ne prendre qu’une cuillère à café.
Pour les autres dosages en dessous de 200ch (sauf roaccutane donc) cette homéo me donnait 3-5 globules.
edit: si l’on fait l’homéopathie du roaccutane sur moins de 3 semaines par dilution (donc 1-2 semaines) l’on peut prendre 2-4 globules je pense.

Edit: Apparemment le meilleur site pour l’homéopathie: http://www.remedia-homeopathy.com/
Ils vendent aussi les granulés (globuli) du roaccutane (prendre 1gr, par défaut ils mettent 10gr): http://www.remedia-homeopathy.com/en/homeopathy/Iso-Tretinoinum/a10230.html

Materia medica: http://www.materiamedica.info/en/free-materia-medica-books.php

Après avoir pris l’homéopathie du roaccutane j’ai eu une pression/douleur précise et assez “aigu” dans la zone de la glande pituitaire et de l’hypothalamus (qui s’est ensuite diffusé jusqu’au front (je ne sais pas si c’est la zone du cortex frontal)), j’ai appris à reconnaitre cette pression parce que j’avais la même lorsque je prenais les extraits glandulaires de ces deux glandes. J’ai aussi eu une réaction au niveau des surrénales aussi, mais qui est apparu plus tard (pareil pour la peau), mais assez importante, ensuite aussi au foie, la digestion, les intestins. Les réactions étaient donc “négatives” et se sont transformé en positives (processus logique et normal).
Donc ce sont apparemment dans cet ordre les organes les plus affectés. J’ai encore du mal à comprendre comment, vu que je ne crois pas que la molécule puisse rester longtemps dans l’organisme, ce serait plutôt dû à une mémoire ou une “reprogrammation”/position défensive de ces organes après roaccutane, mélanger à une toxicité induite/chronique.
Après un moment de cette isothérapie j’ai commencé à ressentir mes intestins comme plus épais, moins morts/endormis, plus vivants.

Les glandular’s me semblent être très importants pendant l’isothérapie du roaccutane, car comme vu ci-dessus cela provoque un choc assez important sur ces différents glandes et organes. Je pense par contre qu’il faudrait  les prendre que lorsque l’on ressent une faiblesse, pituitaire, surrénale voir même de l’hypothalamus, au début de l’isothérapie  ou juste après une prise je pense qu’il faut laisser le corps se débrouiller, mais si après 2-3 jours l’on ressent qu’il a besoin d’aider, à ce moment la prendre un glandular.

Site du Dr Elmiger: http://www.jelmiger.com/ Histoire qui correspond exactement à ce que j’avais eu comme problème (uniquement jusqu’à la partie “médecin scolaire”), peut-être que les personnes avec un organisme déjà affecté par les antibiotiques et autres problèmes étant enfant, réagissent plus fortement au roaccutane: http://www.jelmiger.com/un-cas-exemplaire-fr9.html il serait donc intéressant de faire la thérapie séquentielle et de “détoxifier” (éliminer les blocages induits) aussi des vaccins (et leurs blocages énergétiques).

Plus d’infos à propos de l’isothérapie: http://www.energie-sante.net/fr/HT040_isotherapie.php

La pharmacie des archers me propose donc ceci: “Nous pouvons vous proposer les dilutions suivantes : 30k, 200k, Mk (1000k) et XMk (10 000k) en doses à prendre chacune avec un espace de 4 jours entre elles”
Pour comprendre CH, K, MK et XMK:
http://fr.answers.yahoo.com/question/index?qid=20110703140004AATyKCs
Equivalence: http://homeopathiepratique.free.fr/principes/dilution.htm
http://fr.wikipedia.org/wiki/Dilution_hom%C3%A9opathique
-“À des dilutions de 12, et a fortiori de 15 CH et plus, la totalité des flacons ou des granules ne comprennent statistiquement plus une seule molécule du produit actif.”
-“À 200K, dilution qui est utilisée pour fabriquer l’oscillococcinum, cela revient à rincer 200 fois un récipient avec de l’eau pure et en secouant très fortement à chaque rinçage. Il n’y a, depuis la douzième dilution, plus aucune molécule active dans la préparation.”
-> Donc il n’y a pas à avoir peur de se réempoisonner avec cette méthode, il n’y a strictement aucun risque vu qu’il ne reste plus aucune molécule active.
Infos forum anglais: http://curezone.org/forums/fm.asp?i=1655192 // principe de l’homéopathie fait maison: http://hpathy.com/homeopathy-papers/how-to-make-your-own-remedy/

Faire soi-même ses dilutions isopathiques: http://www.homeophyto.com/dossier/D612.html

Il faut quand même faire attention avec l’homeopathie (mais pour le roaccutane c’est de l’isopathie): http://www.homeoint.org/articles/shn/sarcolactic.htm

164 Responses to Fonctionnement du corps humain, comment se guérir des “maladies”.

  1. alain

    bonjour,
    ton blog est très intéressant,pourrais-tu me dire ce que tu penses de l’huile de foie de raie fermenté et de l’huile de foie de chimere fermenté. (les 2 sont des espèces de poisson)
    merci..

    • admin

      Bonjour et merci 😉
      Je pense que c’est est bénéfique sur le court terme mais ce n’est pas vraiment nécessaire ni suffisant pour retrouver la santé.

  2. yo

    salut
    si ton exposé n’était pas émaillé d’allusions complotistes, antisionistes, etc. qui n’ont aucun rapport avec le sujet, il serait probablement plus pris au sérieux
    t’as tout à fait le droit d’exprimer tes opinions politiques dans d’autres articles, mais quand tu parles de sciences et de médecine, si tu veux qu’on t’écoute, comporte toi en scientifique et ne viens pas mêler la politique à tout ça (c’est un conseil)

    merci quand même pour tout le travail que tu as fourni 😉

    • admin

      Salut,
      je sais bien mais au vu des crimes horribles commis par les Israéliens je me sentais obliger d’en parler. Je vais mettre cette partie dans un menu déroulant c’est vrai que ça se mélange pas bien avec le reste 😉 merci.

  3. anto

    Bonjour
    Je vais tres mal depuis que j’ai fait une cure de 8 mois de curacné (generique) je ne sais pas si c’est lié. J’aimerai entrer en contact avec vous…

    • admin

      Bonjour,
      Oui malheureusement c’est lié.
      J’ai eu ce problème aussi qui m’avait poussé à prendre des lunettes, mais ne les supportant pas je le les avais jamais mises. Quelques années après je les ai re-essayé et j’y voyais flou avec, je n’ai plus aucun problème à ce niveau après avoir régénéré et detoxiné mon organisme (et je n’ai pas encore fini de le faire).
      Si vous avez des questions vous pouvez les poser sur le forum pour que ça puisse aider peut-être d’autres personnes, ou sinon par mail: truthkeeperz@free.fr
      Mais bon j’ai fait mon possible pour tout mettre sur le blog, je ne pourrais pas y ajouter grand-chose je pense.

  4. Steph

    Bonjour,

    Bravo pour ce gros travail partagé !!! Je ne savais pas que ce médoc faisait autant de ravage j’en ai pris il y a fort longtemps ….! Actuellement en detox pour une candidose qui semble passer mais les séquelles sont encore là ….Je suis quasi le protocole indiqué à quelques détails près….Important (j’ai eu du mal à supprimer occasionnellement poulet sans antibio bio ou les produits à base de lait de brebis ainsi que ponctuellement des produits à base de soja bio) Je voulais savoir s vous avez des infos concernant le cacao cru (je sais que c’est acidifiant mais il semblerait que les antioxydants sont nombreux ? Pour les lentilles corails ok mais qu’en est il pour les pois cassés ? La levure “saccharomas boulardis” il semblerait que ce soit un bon probio qu’en pensez vous ? Le Lapacho ? Thé blanc et vert à privilégier au noir ? Je vous remercie par avance de votre retour.

    • admin

      Bonjour et merci ; )

      J’ai eu du mal aussi à arrêter les produits animaux et surtout le poulet moi aussi, ça m’a pris presque 8 mois.

      Pour le cacao je crois avoir vu que malheureusement même cru c’est nocif, voir même dangereux comme les autres haricots.
      En période detox il faut être 100% fruits crus et rien d’autre. C’est ce que je faisais, quelques semaines 100% fruits puis je reprenais un peu de quinoa ou haricots. Sinon on peut faire une detox constante et légère, avec des fruits et des légumes cuits, et a la limite des patates douces de temps en temps mais rien d’autre.

      Aucune idée pour le probiotique, j’en ai utilisé au depart mais je n’en trouve plus d’interet aujourd’hui. Il vaut mieux des probiotiques avec plusieurs souches, surtout naturelle comme le kefir d’eau ou kombucha.

      Aucune idée non plus pour le thé, je ne sais qu’il peut être utile pour stimuler les surrénales mais trop en prendre peut-être plus néfaste qu’autre chose. C’est une question de dosage.

      • Steph

        Merci beaucoup pour les réponses, Ok pour les fruits et légumes….Mais combien de temps, au bout d’un moment il faut alterner….Du moins faire un régime hypotoxique à la jacqueline Lagacé ….Quid des poissons sauvages ? oeuf bios ? Le pois cassé je suppose que ce n’est pas terrible …Le thé rouge roobois qui n’est pas du thé puisque il n’y a pas d’excitant dedans devrait passer …? Le lapacho serait un bon détoxifiant aussi semblerait il…Où trouve t’on du kefir d’eau ? le Kombucha c’est la même chose ? Peut on en faire soi même 😉

        • admin

          Pas de pb ^^

          C’est au feeling difficile à dire.
          Tous les produits animaux à éviter si l’on souhaite détoxiner malheureusement, oeuf pareil. Pois cassé oui c’est bof, comme toutes les légumineuses, en tout cas pendant la detox, un petit peu 2x max par semaine hors période detox c’est ok je pense.

          Le problème ce sont les glandes surrénales, c’est pour cela que l’on est attiré vers tous ces stimulants ou aliments qui bloquent les réactions de detox.

          Je connais pas le lapacho, il y a tellement des plantes..

          Le kefir ou kombucha on peut demander/d’acheter des ferments à des gens.

  5. bermi

    ?

  6. hughes

    que bien s’alimenter soit important ok
    que certains des aliments que vous citez soient bons, ok

    mais comment peut-on écrire, dire et répéter autant de bêtises ?

    le rein droit filtre le bras droit …
    les électrons doivent passer de la terre dans notre corps
    la minocycline est retirée du marché
    le roaccutane est un poison qu’on met des années à éliminer

    on peut se demander s’il serait souhaitable ou dangereux que vous fassiez des études de médecine .
    déjà comme ça des gens vous lisent et vous croient !!

    en tout cas vous avez déjà le ton péremptoire de la faculté

    enfin vous m’avez bien fait rire c’est déjà ça

    signé : un toubib tombé par hasard sur votre blog

    PS oui, oui je sais je fais partie de l’immense complot que vous avez identifié tout seul comme un grand !

    ,

    • admin

      Bonjour,
      La minocycline n’est plus prescrite par les dermatologue et est “interdite”, en tout cas c’est ce que ma dermatologue m’a dit. Si vous ne savez plus vous même (les “medecins”) ce que vous dites alors…

      Si vous étudiez un peu le système lymphatique et la physiologie vous vous rendrez compte que cela fonctionne de cette façon, les reins filtrent en majeure partie la partie du corps de leurs côtés respectifs, je l’ai vu moi-même.

      Le problème du roaccutane n’est pas vraiment lié a son temps d’élimination, c’est le moindre de nos soucis.

      Quant aux électrons qui doivent passer de la terre dans le corps je ne pense pas en avoir parlé, peut-être dans une vidéo ou un copier-coller mais ce n’est pas du tout mon propos, c’était surtout pour parler des dangers des outils électroniques.

      Aucunement interessé par l’apprentissage de comment dealé des drogues légales et de détruire la vie des gens, désolé.

      Il n’y a pas de complots, ce sont juste des faits malheureusement. Vous ne faites pas partie d’un complot, vous êtes juste ignorant du fonctionnement des choses.

      Tout ce que j’ai dit sur mon blog je l’ai appris d’experience sur moi-même, pouvez-vous en dire autant? avez-vous eu la vie detruite par un medicament et tout fait pour vous en sortir par vous même? non, vous etes celui qui deale de la drogue et qui empoisonne des gens, vous n’avez pas eu de problèmes majeurs qui sont si handicapants qu’ils peuvent pousser au suicide certains. J’ai aussi appris de Robert Morse qui est un des rares medecins avec d’aussi bons et exceptionnels resultats sur des maladies soi-disant “irreversibles” et les cancers, un docteur qui a bien plus de connaissances et d’experience que les “medecins” n’en auront jamais.

      Les medecins veulent vous faire croire que les maladies n’ont pas de cause, qu’ont les attrapes au hasard dans la nuit et qu’il faut traité les symptomes évidemment, avec aucun interet pour les causes réelles, et c’est pour cela que vous et vos confrères n’arriverez jamais a soigné aucun problème de santé qui sont dans un stade chronique ou dégénératif, ou les cancers. Et bien plus grave encore, vous empoisonnez les gens.

      L’arrogence des medecins qui pensent savoir mieux que le fonctionnement de leurs propre corps et de la nature qui date de plusieurs millions et milliards d’années, alors qu’ils n’arrivent pas a soigné quoi que ce soit de chronique ou dégénératif et qui pensent encore que les virus et bacteries sont la cause des problèmes, en oubliant complètement que le terrain/milieu cellulaire est tout, qu’il est la cause et l’origine des problèmes de santé. La medecine moderne n’a pas encore compris ni decouvert plus d’1/10 du fonctionnement de l’organisme vivant, la majorité des medicaments ne sont que des tests sur des cobayes et des arnaques afin de se faire de l’argent.

  7. li

    Salut à toi,

    Merci beaucoup pour ton travail de recherche, de collection et de mise en forme de toutes ces informations.

    Je voulais te laisser un message car, et ce n’est pas si étrange, je me suis reconnue dans bon nombre de tes idées et conclusions sur – le système médical occidental et sa tendance à ne s’inquiéter (et traiter) que des symptômes ainsi qu’à privilégier les bénéfices financiers au détriment de la santé publique – et la meilleure manière de retrouver une qualité de vie réelle après avoir subi les immenses effets néfastes du Roaccutane sur l’organisme.

    Moi aussi, je me suis tournée vers l’alimentation comme une des premières véritables solutions à mes problèmes, après de nombreuses années passées dans la sphère médicale, allant de cardiologue à endocrinologue, dépensant des sommes faramineuses pour des traitements pour divers affections, mais également du côté de la médecine douce (tout en conservant mon mode de vie décalé des besoins de mon corps). Après être devenue vegan, puis crudivore, j’ai me suis efforcée quelques mois de devenir fruitarienne, ce qui aurait du être envisageable compte tenu mon goût pour les fruits, et mon rejet depuis très jeune des produits animaux. Pourtant, j’ai trouvé cela très difficile à mettre en place et l’impact sur ma vie sociale me pesait tellement que j’ai fini par reprendre mes habitudes vegan puis simplement végétarienne.

    Je reste pourtant convaincue qu’une régénération est possible et ce grâce aux fruits, les aliments physiologiques par excellence et sans doute les seuls. Je continue à penser que les jeunes sont d’une aide formidable et qu’une alimentation vegan, incluant des sessions courtes d’alimentation à base de fruits seuls, remédient déjà au problème et sont assez facile à vivre.

    En tout cas, tu as tout mon soutien pour la suite de ton travail et ta guérison complète. Je ne peux qu’approuver ta méthode (même si je t’avoue ne plus vouloir supplémenter pour ma part car je m’y perds dans les quantités de gélules, capsules et toutes les plantes, herbes, algues qui existent et je continue à rester sceptique de tout produit commercialisé dans des buts de detox ou du moins je ne souhaite plus m’embarrasser de ce genre de choses dans ma vie mais retourner à un mode de vie simple et épuré).

    Dommage que ton blog ne soit pas plus connu, cela fait des années (depuis 2009) que je navigue à la recherche d’infos et même si je suis arrivée aux mêmes conclusions que toi, cela m’aurait été utile dès le début. Et tu ne parles pas (je n’ai pas lu l’intégralité donc peut-être ai-je manqué qqch) de Thierry Casasnovas dont les vidéos m’ont appris beaucoup de choses et qui peuvent être utiles à ceux qui ne comprennent pas l’anglais.

    Par ailleurs, le plus important pour moi dans cette bataille pour ma santé a été de reprendre ma vie en main, redevenir maître de mes habitudes. Ne plus attendre de tel ou tel produit qu’il soit miraculeux et arrêter les dépenses cosmétiques et toutes ces heures passées chez des spécialistes. Retourner à une vie plus simple, jeter les caisses de produits superflus dans la salle de bain, boire de l’eau, passer du temps dehors au soleil, voir des amis, partir à l’autre bout du monde, manger des fruits et moins se prendre la tête.

    Bravo à toi en tout cas et bon courage à tous !

    A+

    • admin

      Salut,
      Merci pour ce témoignage 😉
      J’ai aussi mis du temps avant d’en arriver à l’alimentation, au départ j’étais aussi dans toutes ces histoires de suppléments, j’avais usé beaucoup d’argent pour rien.

      J’ai eu plus de mal personnellement pour l’alimentation au départ, on pourrait presque dire que j’étais un semi-carnivore x)

      Sinon oui je connais les videos de thierry, il y a certaines choses que je n’aime pas trop mais globalement elles sont très bien.

      C’est bien vrai, la vérité est dans la simplicité. Mais je pense que pour certaines personnes très affaiblies les complements sont necessaire, c’etait mon cas, mais c’est vrai que c’est assez embetant à mettre en place.

      Voila, merci encore et bonne continuation ^^

  8. Dr

    Pour info la minocycline n’est pas retiré du marché, elle est toujours prescrite à l’hopitale pour les MST. Je précise avant que tu te fasse ta conclusion complotiste^^ que comme le corps développe une résistance aux antibiotiques, ils ont préféré la supprimer des ordonnances hors-hopitaux afin de conserver son efficacité sur les MST.

    Concernant l’article je trouve que c’est plutôt un truc parfait pour devenir orthorexique et avoir peur du monde qui nous entoure, du parfais Thierry C. Perso j’ai essayé les jus, le crudivorisme (pour guerrir mon acné car je ne voulais pas du roaccutane), je suis devenu très très maigre et faible ensuite le frugivorisme et là mon acné s’est modifié puis accentué. Je suis plutôt perfectionniste donc j’ai fais de mon mieux. Résultat aujourd’hui j’ai peur des aliments et j’ai encore + d’acné qu’avant. Je suis très mince d’origine, j’ai donc peur du jeune et du manque de calorie. Bref j’ai peur de tout, merci merci à tout ces mouvement de M… qui n’ont jamais aidé ma peau aujourd’hui c’est pire et je suis orthorexique… bravo ! (je précise que c’est pas mon truc de m’identifier aux maladies genre trouble de comportement alimentaire, j’utilise le terme orthorexie pour prendre un raccourci, mais je suis presque sûre que la peur d’un aliments est aussi nocive qu’un aliment potentiellement toxique)

    • admin

      Ben le truc c’est qu’il ne faut pas faire n’importe quoi, les 3/4 des gens ne font pas le quart de ce qui est nécessaire. Il ne faut pas non plus tout changer du jour au lendemain. Et le but c’est de manger physiologiquement, la peur n’a rien à faire la dedans. On peut manger ce que l’on veut, des cailloux même si vous en avez envie, c’est juste de savoir ce qui est bon ou non pour l’organisme, ce qui est physiologique et nous rend sains. En effet si on change d’alimentation d’un coup, que les émonctoires sont affaiblis on peut avoir une grosse crise de detox qui ne sera pas éliminé et qui mènera à l’auto-intoxication. L’acné est une crise d’élimination donc évidemment si on se lance dans un processus de detox on en aura temporairement plus.
      Se sentir très faible c’est normal, la viande apporte des stéroïdes donc si on l’arrête d’un coup on se sent extrêmement faible, surtout si on ne prend pas d’extraits glandulaires pour compenser. Surrénales faibles + changement radical d’alimentation avec emonctoires faibles = auto intoxication et effondrement du système.

      Quant au complot je ne vois pas du tout où il y aurait un agenda caché, j’ai simplement répété ici ce que ma dermato m’a dit, que la mino n’était plus prescrite/interdite à des fins de traitement d’acné.

  9. Letourneux

    Bonjour Monsieur ou Madame,

    Je vous contacte parce que je veut rester en vie et aussi parce que je ne comprend pas que je ne soit pas hospitalisé en soins intensif ou palliatif, parce que je suis toujours gravement malade prés à en mourir et que j’ai vus plusieurs médecins et urgentistes, qui mon examinaient plusieurs fois de suite et qu’il m’ont fait rentré chez moi, même en hurlent de douleurs pour les dernière hospitalisation. Mais soucis de santé sont mon handicape moteur qui s’appel la maladie de Strümpell Lorrain, mes douleurs aux testicules et abdominal, mes soucis pour aller uriner, éjaculer, à la selle, mon reflux gastro œsophagien et de déglutition qui crée la bouche sèche et dont j’ai du mal à avaler même de l’eau et tout ceci avec des médicaments qui sont des anxiolytiques, antiacides, antidouleurs, contre la bouche sèche et mes raideur musculaires du à mon handicape et tout ceci me font des effets secondaires.

    Je vous pris de me répondre en urgence à ce courrier parce que je vais mourir.

    Je vous prie d’agrée, Monsieur ou Madame, mes salutation distinguées.

    • admin

      Bonjour,
      Votre cas semble assez urgent. Pour calmer la douleur malheureusement si les médecins ne vous ont rien donné qui fonctionne, l’ultime solution reste le cannabis, mais illégal malheureusement, mais vous semblez assez désespérer… je ne le conseille pas sauf cas ultime qui semble être le votre. Il vaut mieux ça que de mourir de douleur..

      Ensuite pour la maladie en elle même apparemment c’est une attaque du système nerveux, avez vous été au contact de métaux lourds comme le mercure ou un autre toxique? il faudrait en premier lieu voir de ce coté la. Sinon la seule chose que je connaisse qui soit très puissant pour régénérer le système nerveux c’est ceci: http://www.iherb.com/Planetary-Herbals-Full-Spectrum-Antler-Velvet-250-mg-60-Tablets/1527 (DHL livre en 3jours mais faut compté 20e de frais de douane). Apres c’est comme d’habitude, detox comme expliqué sur le blog.
      Dans votre cas je prendrais brain & nerve, kidney, lower circulation et un glandular surrénalien pour base http://eu.ourbotanicals.com/ (pour les glandulars il faut contacté angela.ilascu@gmail.com).

      Bon courage, si vous savez parler anglais vous pouvez contacter le numéro de Robert Morse ou de ses assistantes qui sont plus expérimentées que moi sur des maladies spécifiques: 001 941 766 8068

  10. X

    Bonjour,
    J’ai pris roactuanne pendant 6mois, en […](supprimé)[…]. Puis ayant eu une rechute, j’ai recommencé il y a […](supprimé)[…] de le prendre a très petite dose ([…](supprimé)[…]) par semaine. Est-ce nocif? étant donné que je ne ressens actuellement pas d’effet secondaire et que le traitement affiche des résultats ? Merci de votre réponse.

    • admin

      Bonjour,
      Ben un poison c’est nocif en général oui xD Votre corps avait suffisamment de force et de ressource la première fois pour le supporter, c’est d’ailleurs pour cela que vous avez fait une rechute. Souvent la seconde prise est celle “fatale” pour les gens comme vous avec une plus grande resistance.
      J’espère que vous prendrez la bonne décision. Et si vous voulez vraiment prendre ce poison, prenez le en très faible dose en local uniquement (crème). Mais bon l’acné comme tout processus d’élimination témoigne d’un problème interne et global, cela ne changera rien et cela reviendra, sauf le prendre oralement suffisamment longtemps ou dosé et détruire tout le système pour l’empêcher de réagir et d’éliminer ses toxines. La peau est le reflet de l’intérieur de l’organisme, si elle n’arrive pas à se régénérer et à redémarrer son processus d’élimination des toxines/déchets naturels cellulaires (la peau est un émonctoire) cela veut dire que l’intérieur ne s’est pas réparé non plus, à moins d’avoir fait en sorte de le régénérer soi-même et de s’être suffisamment détoxifié entre temps.

      • X

        C’est bizarre, en me relisant je me demande pourquoi avoir posé une question dont je connaissais la réponse.

        Pour résumer, cela fait aujourd’hui de nombreuse années que je suis touché par cette maudite acnée, celle-ci a impact conséquent et non négligeable sur mon quotidien. […](supprimé)[…] en fait, pour pouvoir vivre j’ai l’impression d’etre contraint a devoir prendre ce poison..

        Je sais bien que le problème vient de l’intérieur mais que faire ?
        Qu’entendez-vous par “la seconde prise est celle “fatale””?

        […](supprimé)[…]

        Je regarde de nombreuse video et le pire c’est que tout ce que j’entend et lis sur votre blog je le sais..

        Mais je suis perdu, perdu perdu… Merci de votre écoute et de votre réponse

        • admin

          Je comprends j’avais moi-même beaucoup d’acné. Avez-vous essayé d’éliminer gluten et produits laitiers totalement pendant au moins 1 mois pour voir ce que ça donne? en général c’est suffisant. Si ce n’est pas suffisant il faudra utiliser des méthodes de nettoyages plus poussées comme les cures de foie (Moritz/Clark mais sans sels d’epsom, plutot ses alternatives phospholiquid avec le jour J citrate magnésium). Des plantes comme la chanca piedra et d’autres. Les glandulars pour les reins/surrénales/foie.
          Fatale pour réussir a detruire l’organisme.
          Franchement j’aurais préféré garder mon acné.

          • X

            J’ai essayé de nombreuses choses, antibio, crème et j’en passe…
            Mon acné est un sérieux problème dont je ne fais part qu’à très peu de personnes.

            Oui, en effet, j’ai déjà essayé d’éliminer certain aliments dont l’élimination du gluten et des produits laitiers, mais malheureusement la patience n’étant pas mon point fort je ne l’ai pas fait jusqu’au bout. Il faut savoir que j’étais plus jeune et que ce n’est que depuis […](supprimé)[…] (la première cure du fameux …) que j’ai commencé à me renseigner sur l’alimentation.

            Je vous remercie de votre réponse, et je vais éliminer tous produits laitiers et gluten en y ajoutant fruit et légume cru. Nous verrons ce que cela donne.

            Pourrais-je vous demander d’effacer mes différents postes s.v.p étant donné que j’utilise otre blog pour mettre en garde certaine personne, et je n’ai pas envie qu’il me reconnaisse au travers de mes postes..

            Est-ce votre E-mail « truthkeeperz@free.fr » Je vous contacterais en cas de questions ou alors je reviendrais sur votre blog.

            Est de cette cure de foi dont vous parler ?
            • 4 cuillers à soupe de sel d’Epsom ou sulfate de magnésium heptahydraté (en pharmacie, en sachet), soit environ 32 g (un sachet fait 30 g). Si vous avez l’intention de faire cette cure régulièrement, il est alors conseillé d’acheter le sel d’Epsom dans un format plus économique. Je le commande sur ce site américain (pour une première commande, utilisez le code de réduction DEP622) : environ 1,80 € les 560 g, les frais de port sont à 4 dollars seulement.
            • 12,5 cl d’huile d’olive vierge de première pression à froid, de préférence de qualité biologique : 12,5 cl
            • 1 gros pamplemousse rose frais
            • facultatif : ornithine (somnifère naturel), teinture de brou de noix noire extra forte (green black walnut hull tincture extra strengh) pour déparasiter (10 à 20 gouttes à mettre dans le mélange huile/pamplemousse). A éviter en cas de candidose.

          • admin

            Oui vous pouvez me contacter sur ce mail. Et c’est bien cette cure de foie en effet.
            Je vais supprimer vos messages ou les éditer, vous me direz si c’est suffisant ou si je les supprime completement.

  11. Victor

    Bonjour,
    je suis tombé sur cette page par hasard à force de recherche et que dire si ce n’est Merci, Merci et merci !!Quel travail..

    Pour ma petite histoire et en guise de présentation j’ai arrêtter roaccutane il y a de celà 1 an et quelque mois, et progressivement je me sens plus faible, je n’ai plus l’envie de faire ce que j’avais envie de faire avant, plus de désir sexuel, plus de désir de s’amuser comme les autres gens de mon âge ( 18 ) mal de dos, problème d’éréction, fatigue chronique ..

    Je n’ai pas de problème aux reins et intestins, ni colon ( pour le moment ? ) mais il faut dire que j’ai toujours une un mode de vie presque irréprochable, sans alcool, drogue ou tabac, et en ayant supprimé depuis mes 15 ans les produits laitiers, gluten, produit à indice glycémique élevé . Combien même il est vrai que pendant quelque mois j’ai eu un mode de vie très épuisant sans dormir convablement ( rarement au delà de 6h ) et avec une forte pression que j’exerçais le plus souvent par moi-même par objectif de réussir tout ce que j’entreprends, je ne pense pas qu’il soit normal à mon âge d’avoir le type de problèmes cité plus haut ??

    Cherchant d’ou pouvant venir le problème, on arrive sans mal au roaccutane. J’ai évidemment éplucher un nombre énorme de forum, site sur le roaccutane et plus récemment pour s’en guérir, que ce soit votre page ( que j’ai jusqu’à présent eu l’occasion de ne lire qu’une fois mais que je compte lire, relire, et agir évidemment sous vos conseils ) ou celle d’autres personnes, connus tel que Thierry casasnovas et ses vidéos sur les bienfaits du cru, ou bien par des personnes anonymes sur internet.

    Sans parler de mon état actuel et ses problèmes que je veux changer, et ceux à seulement 18 ans, je compte agir non seulement pour ceci mais aussi pour les problèmes qui pourraient arriver plus tard ( aux reins/colons/intestins comme très souvent cités affaiblis par le roaccutane ) et donc les prévenir .

    J’aurais besoin de temps, et d’argent, choses que l’on a pas forcémment à 18 ans, étudiants, mais je suis motuivé, ma vie actuelle et future en dépend.. Je ne veux pas rester dans l’état ou je suis c’est hors de question. Je compte donc m’aider de votre site et ses conseils, ajouté a ceux d’autres sites, dans l’espoir d’y parvenir. Et pourquoi pas, avoir l’opportunité de dialoguer de manière plus direct avec vous, j’apprécirais énormément, car j’admire votre travail qu’on peu aisémment qualifié de titanesque, et c’est une mine d’or pour une personne qui a des problèmes vraisemblablement causé par el roaccutane . Peut être aussi du a une fatigue génrale .

    Dans l’attente d’une réponse/réaction

    • admin

      Bonjour,
      Tout d’abord merci beaucoup, mon blog n’est pas parfait mais je suis content que cela puisse être utiles à d’autres.
      Dans ma propre expérience 1 an après le roaccutane je me sentais encore plutôt dans la “normale”, a part quelques problèmes de sommeil et de fatigue aussi. Cela est devenu assez invivable je dirais un peu plus de 2ans après.
      C’est une grande chance d’avoir arrêté gluten et produits laitiers à 15 ans, mais je me demande pourquoi avoir pris du roaccutane dans ce cas vu que généralement on n’a pas ou très peu d’acné.
      Je ne pense donc pas que cela empire vraiment pour vous, a moins d’abusé de la viande ou de légumineuses par ex. Il faudrait que je sache ce que vous mangez exactement, si vous prenez des stimulants comme le thé café chocolat en excès. Car même si on mange parfaitement, avec quelques aliments peu-moyens toxiques et trop de stimulants on peut quand même avoir des problèmes, c’est plus rare mais bon ça arrive. Dans mon expérience ce sont vraiment les reins-surrénales-foie qui sont le plus abimés après le roaccutane, si on a un manque d’argent je pense qu’il faut se focaliser là-dessus avec des plantes plus spécifiques et des glandulars.
      Voila je pourrais mieux vous répondre avec ces quelques précisions en plus. En attendant bonne chance : )
      Vous pouvez toujours me contacter via le mail truthkeeperz@free.fr

  12. lILWEN

    Bonjour
    Un grand merci pour ce site, pour ton expérience, et de rendre accessible gratuitement certains ouvrages /livres.
    Car il me semble que la connaissance est le 1er chemin vers une meilleure santé !

    Mon expérience ci-après, pour ceux qui on besoin d’être rassurer davantage quant à ces choix de vie et choix alimentaires :
    Je vais par étape depuis plus de 2 ans, je travaille moins (fini les 50h par sem, 39 h c’est déjà bien assez), je me repose davantage, j’ai plus d’ activité en extérieur, j’ai mis au placard les équipements à fortes ondes, et j’ai aussi réformé mon alimentation.
    Je mange le plus possible cru depuis plus d’un an (légumes, fruits, les jus à l’extracteur sont une bonne aide et c’est délicieux) un peu cuit parfois, plus l’hiver ou pour certains légumes (artichaut, courges) j’ai supprimé les produits laitiers et le gluten en même temps, et mange encore un peu de miel-pollen, pomme de terre, viande-poisson et oeuf ceci 2/3 fois dans le mois, bien sûr plus de produits transformés industriels bio ou non.
    Je reviens à une alimentation classique juste pour quelques déjeuners par an pour le travail au restaurant, repas d’amis ou famille, car ce régime est impossible à mettre en oeuvre en restauration classique, je n’ai de plus pas envie de l’imposer aux autres si ce n’est pas leur choix, ou pire exposer mes choix alimentaires et entendre pendant tout le déjeuner que je vais mourir sans produits laitiers ou encore pire ânerie.

    Je n’ai jamais été autant en meilleur santé (Il y a un an j’avais des problèmes de toux, rhume, maux de tête chroniques, fatigue, une bonne dizaine de kg en trop etc). Il ne me reste que le nez qui coule les jours après une pizza au resto et quelques maux de têtes imputables il me semble au contraceptif oral (une bonne quinzaine d’années sous diane 35 (merci dermatos et gynécoloques pour quelques malheureux boutons d’adolescente) .

    Par rapport au contraceptif, j’ai aussi pris mes responsabilités et j’ai cherché, testé et réussi enfin à sevrer mon corps de la diane 35, en la remplaçant par une pilule dosée à 30 gammas en oestrogène puis une 20 avec succès (sans le moindre effet secondaire et ceci contre les conseils et prescriptions de mon gynécologue … j’avais déjà tester non merci plus jamais de tels mauvais moments avec cheveux gras, tels que 2 shampoings par jour n’enrayait pas, puis ensuite une perte de cheveux diffuse) .
    Aujourd’hui plus question d’avaler une seule pilule (et tout autre médicament d’ailleurs) j’ai opté pour la contraception naturelle des indices combinés…il reste à voir combien de temps mon corps va se nettoyer de ces hormones artificielles, plusieurs années sûrement d’ici qu’il refonctionne normalement (sur cette épisode je remercie les pharmacies suisses par internet par lesquelles on peut choisir SA pilule et non se faire imposer une par le gynécologue, certes ça a aussi de mauvais côté, mais utiliser à bon escient…).

    Donc dans bien des cadres on revient toujours à la même choses, la connaissance !
    Je n’aurais même pas songer à une époque de pas suivre un avis de gynécologue, quant à connaitre des modes contraceptifs alternatifs…
    Je suis d’accord avec l’idée que maintenir les gens dans l’ignorance ça aide à maintenir la rentabilité des groupes pharmaceutiques et des métiers annexes.

    Côté alimentaire au début on mange en quantité crudités légumes, fruits secs, olives et amandes/noisettes germées, c’est normal le corps s’habitue au nouveau régime et il ne faut pas essayer de résister si on a envie de salé et de gras, tant pis si on mange la moitié du bocal d’olives, pour le sucré une grosse part de dattes, c’est que le corps en a besoin pour pallier à des dysfonctionnements. Dites vous bien que c’est toujours mieux pour la santé qu’un paquet de chips ou de sucrerie…et je vous assure que j’ai quand même maigrit tranquillement malgré plusieurs moitiés de bocal d’olives ! Donc c’est bien que le corps approuve, non ?

    Il faut juste aller par étape selon ses capacités physiques et freins psychologiques et si certaines idées vous semblent non justes ou impossibles à mettre en oeuvre, rejeter là et vous y reviendrez sûrement en temps voulu.

    • admin

      Bonjour,
      Merci pour ce beau temoignage qui pourra en rassuré certains.
      En effet la connaissance est le plus important, mais assez difficile a trouver dans ce monde plein de désinformation.
      Bonne continuation ; )

  13. Jean

    Salut,
    J’ai pris roaccutane il y a un certain temps, et depuis j’ai l’impression d’être chimiquement castré, sans libido, érection, ou attirance vers les filles. J’ai aussi l’impression d’un rétrécissement de ma verge.. as tu aussi souffert de ces symptômes ? Si oui, le tout revient il à la normal en suivant ton protocole ? Je te remercie en avance

    • admin

      Salut,
      Oui au niveau de la libido c’est le symptôme le plus commun et dont tout le monde se plaint. Oui j’ai eu tous ces symptômes sauf rétrécissement (je pense en tout cas). Tout revient à la normale oui mais encore une fois c’est long et pas facile.
      Bonne chance ; )

  14. Jean

    Merci pour ta réponse rapide
    J’ai vu sur ton forum que tu avais pris plusieurs extraits glandulaires, dont un pour les glandes sexuelles, saurais tu m’indiquer ou tu l’as trouver ? J’ai trouver facilement ceux des glandes surrénales, reins, foie, hypothalamus.. Mais pas un qui pourraient agir sur la sphère sexuelle en particullier…

    • admin

      “orchic”. Mais faut pas abuser des glandulars et bien les dosés.

    • admin

      La libido c’est aussi lié à la vitamine D et à la vitamine A, pour la vitamine D c’est facile suffit d’un complément mais pour la vitamine A il faut aussi gérer ses cofacteurs pour qu’elle ne provoque pas des problèmes (zinc, vitamine K, D, etc..). Magnésium aussi par rapport à la vitamine D.

  15. Jean

    D’accord, je te remercie.
    Vu que ces symptômes sur la sphère sexuelle sont arrivés 1 an environ après la prise de la dernière pillule, et que ce n’est pas tout le monde ayant pris roaccutane qui en souffre, je suis persuadé que ce n’est pas un effet ” direct ” de la molécule du roaccutane, mais ” indirect ” par l’épuisement/congestionement de l’organisme en général. Le plus flippant par contre c’est que si on ne ” fait rien ” et on laisse le temps agir, on arrangera aucun symptôme, témoignages de personnes qui souffrent du roaccutane plus de 15 après à l’appuis. Ce qui me force à penser que l’homéostasie du corps est très endommagé, alors que c’est le principe même du vivant.
    En tout cas ton blog n’a pas d’égal, que ce soit sur le net francophone, ou même anglophone, car j’ai aussi longuement chercher une éventuelle solution sur les forums anglais, sans réussite. Tu es d’ailleurs un des seuls que j’ai vu se guérir des effets à long terme du roaccutane, à 90% tu dis environ aujourd’hui non ? Bravo

    C’est ma pauvre expérience personnelle sur mon chemin de la détox du roaccutane, mais j’ai vraiment vu une amélioration de mon état après avoir pris de l’homéopathie pour l’hypophyse ( glande pituitaire )/foie/vaccins/roaccutane etc. Car les dommages des antibios/Vaccins/roaccutane, résultent de faiblesse sur des organes, épuisement/congestionement de l’organisme en général, mais aussi et surtout de bloquage ” vibratoire ” ( vibrations essentiel à l’homéostasie ) d’ou le fait je pense, de souffrir d’effets sur le très long terme si on ne permet pas à l’homéostasie de ” revenir ” en débloquant les perturbations qu’on a ingurgité depuis notre enfance.

    Question dont tu n’es pas obligé de répondre, mais à partir de quel moment a commencé à revenir ta libido ? est-ce récent ?

    • admin

      Pas de pb 😉
      Merci du soutien.

      Ben franchement les symptômes sexuels sont vraiment ceux dont le plus de monde ayant pris le roaccutane se plaignent. En second la dépression et sécheresse etc..
      Oui c’est sur que c’est surtout une congestion et faiblesse globale en premier, mais aussi un dérèglement de ces vitamines liposolubles qui fonctionnent en synergies ensembles.

      Je n’ai pas testé l’homéopathie par rapport aux vaccins mais c’est une bonne idée en effet par rapport à leurs provocations de faiblesses/blocages.

      Par rapport à la libido je dirais qu’elle a commencé à revenir il y a 1 an et presque redevenu normal il y a 4-5 mois. J’ai commencé a vraiment faire ce qu’il faut par rapport au roaccutane il y a 2 ans je dirais.

      Au niveau congestion globale, libido, système digestif et fatigue je suis guéri à 90% oui (rien à voir avec avant ou j’étais un mort-vivant). Mais au niveau psychique/nerveux bien que ce soit mieux à 60-70% je dirais (rien à voir avec avant là aussi, plus du tout de forte dépression) il reste quand même un trouble lié aux effets directs du roacc, mais bon je m’y suis attaqué uniquement il y a quelques mois donc ça va mettre un peu de temps (bien que le fait de corriger la congestion/faiblesse globale ait permis justement ce 50-60% d’amélioration en permettant au corps de faire son travail).

  16. Jean

    Je t’en prie ; )

    Tu n’imagines pas comment ton témoignage fait du bien au moral.
    Pour les 30/40% manquant au niveau psychique/nerveux, que fais tu en ce moment pour y remédier ?
    Si je puis me permettre de te donner quelques pistes, elles seraient:
    _encore une fois le débloquage par l’homéopathie des vaccins et antibiotiques.

    _Aussi, sachant que l’intestin est notre ” second cerveau ” voir le premier pour certains ( et que le roaccutane l’abime énormément ).. Tout le long de notre tube digestif on a des neurones, ces neurones agissent sur la digestion évidemment mais aussi sur le cerveau
    C’est un système nerveux indépendant qui part de l’oesophage à l’anus et relie 500 millions de neurones entre eux, et jusqu’au cerveau.. On l’appel le système nerveux ” entérique ”
    Les neurones du système nerveux entérique produisent autant de dopamine ( l’hormone du bonheur ) que le cerveau.
    Ce deuxième cerveau sécrète 95% de la sérotonine présente dans le corps. Un déséquilibre de la sérotonine provoque des problèmes psychologiques comme le stress, l’anxiété,la phobie.. Il sécrète une vingtaine de neurotransmetteurs en tout

    Y’a énormément de choses que l’intestin contrôle, inutile de vraiment tous les nommer mais tout ça pour conclure qu’effectivement, vu que les intestins et le cerveau sont étroitement liés, ( et plus généralement, le corps entier est relié ), lorsqu’on nettoie l’intestin/le colon, on ” nettoie ” le cerveau .
    C’est aussi démontré que, comme l’intestin produit un grand nombre de cellules immunitaires, il est à l’origine de nombreux troubles parfois très éloignés des problèmes intestinaux : migraines, stress, déprime, anxiété, insomnie, problèmes cutanés,problèmes pulmonaires….

    Puisque les neurotransmetteurs du cerveau sont aussi présents dans l’intestin, certains médicaments destinés à agir sur le cerveau ont également des effets sur l’intestin. C’est par exemple le cas des antidépresseurs entre autres.. De même, les perturbations intestinales, dues à un antibiotique ou non, engendrent des troubles de l’anxiété, par la multiplication d’une protéine responsable de l’humeur.

    Alors, c’est plus une ” piste ” qu’une solution en soit, car tu as déjà draîner ton colon, refait la biote intestinale, divers nettoyage etc mais bon, je pense que c’est à explorer

    _ essayer les jus de feuilles de cannabis ? Cru ils ne sont pas psychoactifs et c’est une plante médicinale par excellence qui a fait ses preuves dans les traitements de dépression, alors pourquoi pas.. Le millepertuis semble agir positivement en cas de dépression mineure à modéré aussi

    _ et enfin, le ” neurofeedback “, dont plusieurs personnes ayant souffert du roaccutane, sur le forum acne.org, vante les bienfaits. Honnêtement je n’ai pas essayé, mais j’ai fais quelques recherches et c’est sans effet secondaire, sans risque apparent . L’idée est d’enregistrer l’activité électrique neuronale et de permettre au cerveau de la corriger s’il y a un trouble, par le placement d’éléctrodes sur son crâne. C’est intéressant car ça permet d ” revenir ” à l’état neurologiques qu’on avait avant un traumatisme ou une perturbation ( roaccutane pour nous ) . Encore une fois c’est juste une possible solution pour améliorer nos conditions, en france on est encore très en retard sur cette pratique et c’est effectué par des ” médecins ” ce qui me bloque beaucoup après mon expérience du roaccutane, mais ça vaut le coups de se renseigner je pense, et ensuite libre à chacun de faire ce qui lui semble juste.

    Personnellement Je prends Hypophysine D8 ( homéopathie ) pour l’hypophyse/glande pituitaire, depuis une semaine, et c’est le jour et la nuit concernant mon moral ( bien que je sois encore loin de ce qu’il était avant roaccutane ), et je doute fort que ce soit le résultat d’un effet ” placebo ” .

    Puis il y a les classiques sinon.. Aromathérapie, accupuncture, respiration abddominale, luminothérapie, osthéopathie, l’EMDR, sport.. Plus tout ce que tu fais déjà, impossible que tu n’ailles pas mieux avec le temps : )

    • admin

      Très bon résumé pour les intestins :p je pense que j’ai fait suffisamment pour cela mais bon, on peut toujours faire plus c’est sur.
      L’homéopathie fonctionne c’est certain (j’y croyais pas avant).
      Je n’ai pas testé les feuilles de cannabis. Mais j’ai vu que certains avaient eu de gros effets psychotropes avec une réaction assez étrange même avec la plante crue.

      J’ai toujours l’espoir de retrouver l’état parfait 😉 (maintenant que je ne suis plus dans le noir), et puis le plus dur est passé de toute façon. C’est vraiment l’ignorance le plus dur, une fois que l’on sait au niveau du mental qui est la base, ça devient bien plus simple.

      “De même, les perturbations intestinales, dues à un antibiotique ou non, engendrent des troubles de l’anxiété, par la multiplication d’une protéine responsable de l’humeur.”

      Je connais pas ça par contre, c’est qu’elle protéine?

  17. Jean

    Salut !
    Mes excuses pour la réponse tardive !
    Désolé j’ai essayé de retrouver les livres/sites ou j’avais eu l’info mais tout est enregistrer sur un bloc note, et malhereusement de moi même je ne sais pas de quelle protéine il s’agit..
    Après il y a souvent méprise dans les termes utilisés; ils pourraient s’agir en fait d’acide aminés, ou de neurotransmetteurs, ce qui me semblerait plus logique.
    Je te tiendrais au courant si je retrouve exactement l’endroit de cet info

    Ah, je voulais te demander aussi: Dans ton état actuel tu pourrais faire une activité physique dite ” intensive ” ? Pas au niveau professionnel évidemment mais par exemple de la musculation 3x/semaine ou quelque chose comme de l’athlétisme encore une fois 3-4x/semaine sans ressentir de fatigue qui viendrait du roaccutane ?

    • admin

      Salut,
      pas de pb x)
      Intensive non car je suis pas du tout préparé, mais par ex 1h de velo 3x par semaine oui (et évidemment sans prendre de stimulants comme la viande).

  18. Jean

    Salut, tu vas bien ?
    Des nouvelles sur ton chemin de retour à la pleine santé ?
    Récemment je me demandais si tu avais aussi les symptômes d’absence d’émotion ( mis à part tristesse ) , par exemple je suis insensible à tout ce qui me rendait heureux avant.. Et c’est sûrement le pire de mes symptomes . Si oui, quelques conseils spécifiques ?

    As tu aussi entendu parler de l’Ayahuasca ?

    • admin

      Salut,
      je vais bien merci et toi :p
      Ben je continue à prendre la vitamine K2, A et D et j’ai des améliorations des derniers problèmes (les problèmes directs du roaccutane) qui subsistaient.
      Oui c’est justement de ces absences d’émotion dont je parle, surtout le soir, le matin jusqu’à ce qu’il commence à faire nuit tout est bon, et le soir c’est toujours bien pire, c’était le problème qui subsistait, ça commence à disparaitre.

      J’avais déjà un peu testé ces vitamines (peut-être de la mauvaise façon et mauvais dosages) avant mais ça n’avait pas bien marché, je pense qu’il fallait avant que j’entame déjà bien la detox/régénération, le foie semble avoir des troubles avec ces vitamines, même avec des doses aussi minime que 1000 UI de vitamine A par ex, alors qu’en temps normal on peut en prendre 50 000 UI sans problème, même jusqu’à 100 000, voila à quel point le roaccutane perturbe le métabolisme de la vit A.

  19. Jean

    Ça va ça va… J’ai commencer un vrai protocole de régénération il y a seulement un ou deux mois donc je suis encore bien atteint par ce médicament mais j’ai déjà vaincu un mal de dos que je trainais depuis la prise du médicament, moins de fatigue, sécheresse occulaire diminué, donc c’est encourageant mais pas d’amélioration pour les deux plus gros problèmes qui sont sexuels et emotionels mais ça viendra avec le temps .
    C’est quand même étrange pour le foie, il aurait dû se regenerer totalement depuis le temps, un problème allergique ? Une autre cure d’isopathie du roaccutane ne permettrait il pas de régler ce soucis ? Ou de l’accupuncture sur cette partie ?
    Pour la vitamine A tu la prends sous forme de rétinol je suppose, de quel complément? J’avoue que je voudrais commencer à me supplémenter petit a petit mais je ne sais pas lequel prendre . Concernant la vitamine D j’utilise le complément bluebonnet qu’on trouve sur iHerb que j’alterne avec une forme liquide à base de lanoline de mouton. Ensuite pour la vitamine K2 je pensais acheter l’huile de raie fermentée . Qu’en penses tu ?

    • admin

      Celui que j’ai mis sur le site, de marque swisse ‘zinc +’ mais qui contient la vit A. L’huile de foie de raie je ne sais pas trop j’ai pas re-essayé, et dur de connaitre les dosages.
      Problèmes sexuels moi j’en ai plus du tout, surtout depuis que je reprendre la vit A et K2 x)
      Oui c’est dur de comprendre pourquoi le foie n’arrive plus du tout à supporter la vit A autant de temps après, même des doses très très faibles, je sais pas si c’est par manque d’un cofacteur (vit K, D ou autres ou minéraux..) ou par dégat au foie mais qui aurait du forcement se réparer donc ne je pense pas que ce soit ça, que le médicament soit toujours présent je pense pas vu qu’il n’est pas sous une forme stockable et que d’après les tests il s’élimine même s’il a le temps de faire des dégâts et d’inhiber fortement le fonctionnement de ses cofacteurs minéraux et vitamines (D et K). Je pense que c’est juste un gros trouble du métabolisme de la vitamine A et de ses cofacteurs et que ça met du temps à revenir à la normale mais que sans en reprendre on ne peut pas aller mieux jusqu’au bout, c’est quand même une overdose de 50x la dose normale pendant plus de 6 mois, ça affecte tout l’organisme et surtout selon les analyses la vitamine D. On sait en tout cas que ces trois vitamines (A D K) fonctionnent ensemble et sont les plus importantes de l’organisme.

  20. Jean

    Effectivement c’est bizarre. Peut être faudrait il envisagé d’injecter du rétinol dans le sang ? Pour voir si seul le foie réagit mal au rétinol et empêcherait alors son métabolisme .
    En tout cas pour la dernière ligne droite, je pense que c’est sur ce rétinol qu’il faut jouer . Bizarrement , la vitamine A est aussi utilisé pour soigner des problèmes de visions, de secheresses oculaires etc . Or, sécheresse et problème de vision, notamment nocturnes sont des effets courant du roaccutane , alors je sais pas; est ce que cette overdose de 13 cis-retinoid ( je crois que c’est la forme du roaccutane ) épuise considérablement les autres formes de retinols? La dessus je sais pas si il est possible de pouvoir de supplémenter dans une des formes isolés. Alors dans tout les cas , comme tu le fais , il faut se supplementer en rétinol et attendre que le corps s’en remette . Tu vois des améliorations par exemple? Peut tu ingurgiter plus de rétinol sans ” problème ” par rapport à avant ?
    En tout cas c’est génial pour toi que tu sois si près du but 🙂

    • admin

      Oula non surtout pas directement dans le sang x)
      Oui le roaccutane inhibe le fonctionnement de la vitamine A, j’ai edit l’article sur ce sujet (le début et l’endroit à propos de la vit A K D).
      J’ai émi cette hypothése sur l’article oui de l’épuisement des autres acides rétinoïques mais dur de savoir vraiment.
      En ingurgiter plus j’ai pas essayé, mais pareil avec bien moins de problèmes oui.

  21. Alexandra

    Merci pour votre travail, vous me donnez espoir de pouvoir un jour m’en sortir.. j’ai effectué 2 cures de Roaccutane dont la première à 14 ans, puis ai pris Diane 35 pendant plusieurs années.. j’en veux énormément au corps médical qui m’a détruit la santé en me faisant croire que c’était pour mon bien. J’étais bien trop jeune à l’époque pour réaliser la toxicité du médicament, mais je voulais tellement éliminer cette acné qui me complexait tant et me valait bien des moqueries ..
    Aujourd’hui je me retrouve avec dépression, fatigue permanente, gros problèmes de myopie (2.5 à l’œil gauche, alors que j’avais toujours eu une vue absolument parfaite jusqu’à mes 18 ans…) varices sur les jambes à cause de Diane, bref des problèmes qu’une jeune femme de 22 ans ne devrait pas avoir. A mon âge, je devrais péter la forme..
    L’acné est bien évidemment revenue après et cela m’a poussé à adopter une alimentation végétalienne, même si j’ai encore du mal à éliminer le gluten… Mon objectif premier est d’éliminer définitivement l’acné et d’arrêter de porter mes lunettes ( la vitamine A est très importante pour les yeux n’est-ce pas ? Dois-je prendre des suppléments ?)

    Je mange actuellement végétalien 80% cru, avec un peu de gluten, je bois bcp de tisanes détox et de thé vert agrémentés de citron et de gingembre. Je m’intéresse actuellement à l’ayurveda et me préparé des bouillons à base de curry et de citron…

    Je souhaiterais pouvoir rétablir mon niveau de santé sans avoir recours aux cures de foies qui me font peur.. des cures en centre avec irrigation du côlon pourraient-elles suffire ?

    En vous remerciant encore pour cet article bien documenté

    PS : autre question, consommez-vous exclusivement des légumes et fruits bios ?

    • admin

      Pas de pb content de donner espoir 😉
      Vous devez avoir un bon organisme pour avoir besoin de prendre deux fois ce poison et que malgré ça il y a toujours de l’acné (symptôme de detox et de bon fonctionnement).
      En effet tous ces problèmes sont classiques après roaccutane malheureusement, j’ai eu moi-même cette myopie après roaccutane mais assez légère, 0.5 ou 1 je crois, on m’avait donné des lunettes que je n’ai jamais mises. Je vois parfaitement maintenant depuis le temps, et je vois plus rien du tout avec ces lunettes.
      Quant à la supplémentation je dirais oui, je pense que la supplémentation en vitamine A et en chrome (pour mieux toléré le sucre) que j’avais faite à l’époque m’avait beaucoup aider au niveau des yeux, mais bon la base c’est la detox évidemment. J’aime pas trop les suppléments mais il y en a certains qui sont nécessaires parfois, à court terme.
      On peut faire sans les cures de foie mais il faudra voir du coté des plantes, pour les intestins, le foie et reins surtout.
      Pendant un moment j’ai consommé exclusivement légumes et fruits bios (pendant 1 an) mais plus maintenant, je mange ce que j’ai envie maintenant que mon corps fonctionne quasi parfaitement (ce n’est pas encore le cas), mais par contre je mange plus de viande depuis 3 ans, sauf quelques rares occasions, je n’en sens plus du tout le besoin.

  22. Alexandra

    Oui effectivement, je me dis que mon corps doit être sacrément costaud, malgré mes 47 kilos, pour avoir supporté 2 cures de Roacc et Diane 35 et fonctionner encore pas trop mal. Ce que vous dites sur le fonctionnement de l’organisme me fait très peur, car cela voudrait dire qu’en gros mon corps a 40 ans aujourd’hui, ça promet pour l’avenir…
    Je compte commencer une cure de Vitamine D3+K2+A, en commençant par supplémenter la D pendant un mois avant d’introduire la A…
    Quelles sont les doses recommandées ? Y a t-il des contre-indications à de fortes doses de D3?
    Je compte commencer tout doux avec la A pour l’instant, et voir comment le corps réagit…

    Vous parlez de plantes, lesquelles sont les meilleures pour les reins ?

    Merci encore pour vos conseils

    • admin

      Faut pas avoir peur, je disais ça pour ceux qui veulent prendre le roacc, c’est en partie vrai mais je ne pense pas du tout que ce soit irréversible.
      La vitamine D3 me donnait une grosse fatigue au départ, mais au bout de quelque temps et en faisant des pauses je m’etais senti progressivement beaucoup mieux.
      Pour la A je pense qu’il vaut mieux faire un test sanguin voir si le taux n’est pas deja haut, mais je pense que ce sera plutot l’inverse. La K2 c’est plus dur à doser.

      Pour les plantes pour les reins je sais pas vraiment, il y en a pleins, en tout cas les complexes numéros 1 et 2 de dr morse (ourbotanicals) sont très bien je trouve, mais bon il y a peut etre mieux.

  23. Jean

    Salut 🙂
    Comment vas tu ? Je te souhaite déjà une bonne année et qu’elle soit la dernière concernant tes derniers soucis avec la prise de ce médicament .

    As tu régler ou vu des améliorations sur les derniers symptômes psychiques dont tu parlais la dernière fois ?
    De mon côté j’ai de grosses améliorations sur la fatigue, après sur le reste pas trop mais ça viendra .

    • admin

      Salut,
      merci bonne année à toi aussi.
      Oui j’ai des améliorations, je continue à tester certains composés possiblement en lien avec la vitamine A de déséquilibrés. N-Acetyl glucosamine et vitamine U en se moment (sfb) mais bon je ne fais que “peaufiner” le truc je vais déjà bien, je suis juste à la recherche de la “perfection”.

      c’est positif alors si la fatigue s’en va, c’est le signe de base que ça s’améliore globalement.

  24. Jean

    Genial . Autrement dit , je me rappel d’un passage sur l’article montrant les dégâts du roaccutane sur le système dopaminergétique notamment, et donc l’impression d’être des zombies sans émotions, sans rien ressentir. Ça m’avait interpellé car je m’y reconnais énormément . Es tu donc capable aujourd’hui de ressentir de la joie, de l’enthousiasme , du bien être ..? Comme avant ?

    • admin

      C’est pas encore parfait mais je dirais que oui, comme avant, c’est juste un petit peu moins bon le soir. C’est le plus long à réparer ça je pense.

  25. Jean

    Je vois , super.

    Ayant pris le roaccutane pendant 7 mois à 50/55 mg, ce qui est des doses modérés à élevés, bien que certains l’aient pris jusqu’à 80/120mg, je me demandais si je serais en train d’avoir les effets dont je souffre si je l’avais pris à plus petite dose comme, 40mg? Car peut être as tu suivit les actualités mais aujourd’hui 6 personnes sont dans un état très grave après la prise d’un médicament par des essai thérapeutiques , et ce sont les 6 personnes ( sur 90 ) qui ont pris la dose la plus forte qui sont hospitalisés . Ce qui ma fait réfléchir sur ma dose avec le roaccutane .
    Après je sais que c’est une question de poids/tailles , je fais 82 kilos pour 1m87, mais après je n’avais pas tant d’acné que ça donc la dose me parrait forte, d’où mon interrogation précédente . Dans tous les cas peu importe , je vois ce qui m’arrive comme une bénédiction car j’ai ouvert mes yeux sur un tas de choses, notamment avec ton blog ( au passage,
    merci encore ) et pas que sur le roaccutane .

    • admin

      À mon avis même avec 10mg ça suffit pour bien abîmer le corps, surtout de ceux deja affaiblis.
      D’ailleurs je vais rajouter quelque chose à propos de ça et des vaccins sur le blog.
      Oui c’est ce que je me dis aussi, sans le roaccutane je n’aurais peut-être pas connu plein de choses très importantes.

  26. Jean

    Bonsoir!
    Je viens de voir ta mise à jour sur le blog et effectivement la même idée avait déjà fait le tour chez moi, et à titre personnel mon carnet de santé est remplit au niveau des vaccins..
    La dessus on a l’homéopathie pour les débloqué mais qu’en est il de la cortisone par exemple ? J’en ai pris pendant un mois, pendant roaccutane en plus , dans les yeux suite à une opération sous anesthésie générale ( encore sous roaccutane ) , à ce niveau la j’ai clairement jouer avec le feu et je me suis bien brûler .
    Faut il tout comme les vaccins prendre des petites dilutions de la cortisone par exemple pour débloqué a ce niveau la ?

    Je vois mon homéopathe la semaine prochaine, je vais lui parler de tout ça . Elle m’avait déjà donner de l’hépatine pour faire réagir le foie, pareil pour la glande pituitaire .
    Son mari lui aussi homéopathe avait faillit mourir suite a un vaccin dont le nom m’échappe , ça avait détruit ses reins

    D’un point de vue personnel, vu que tu es pratiquement guérit tu comptes faire quoi ? Prendre des dilutions pour le vaccin de l’hépatite B ?

    • admin

      Salut,
      moi elle m’a donné du Carbo Veg (20 et ensuite 200) pour “ouvrir les portes de sortie” et ensuite du lycopodium pour nettoyer le foie.
      Je suis pratiquement guéri mais le truc c’est que j’ai toujours des faiblesses à certains organes, qui ressortent si je refais une “bêtise”, c’est ça qui m’embête, j’aimerais même si je compte absolument pas le faire même si je le pouvais, par exemple pouvoir manger mcdo (je trouve pas d’exemple pire) 1 semaine d’affilée sans avoir de problèmes, comme avant. La plupart de ces faiblesses étaient d’ailleurs deja la avant le roaccutane.
      J’ai utilisé le mot débloqué mais en réalité je sais pas si c’est le mot précis, je comprend toujours pas trop comment ça fonctionne cette homéopathie x) mais en tout cas ça marche… si le corps n’est pas trop endommagé/faible, et que l’on prend bien soin de s’attaquer progressivement du plus gros blocage/problème dans l’ordre, sinon en effet ça marche pas.
      Je dirais qu’au départ faut relancer le corps avec les plantes, alimentation etc.. glandulars aussi pour retrouver un corp energetique en bon état, avant de faire de l’homéopathie, sinon elle ne fera rien.

      Dans plusieurs mois oui je ferais ce qu’il faut pour les vaccins, je fais confiance à cette dermato elle a l’air très doué.
      Elle ma raconté une histoire sur le vaccin de la méningite qui fait peur..

  27. Jean

    Ah oui oui c’est sur l’homéopathie est très efficace, la première fois que je suis aller voir mon homéopathe elle m’avait donner des granules, je les ai pris à jeun , j’ai sentis mon dos chauffé et mon mal de dos que je me trainais depuis le roaccutane c’est envolé … L’homéopathie on m’a dit , en tout cas celle que je vois et que je trouve formidable et vraiment doué aussi, que les choses ” toxiques ” qui s’accumulent dans le corps forme des ” couches ” , et qui en plus de faire du mal par leur toxicité , ” bloque ” certaines choses au niveau de l’organisme . Pour l’exemple avec mon dos , on m’a dit que c’était sûrement du à un bloquage énergétique ( Qi ou Prana si tu préfères , si tu y crois ) . Alors est ce que cette hypothèse est vraie, ou est ce que c était plutôt un bloquage au niveau d’un organe, comme les reins .. Difficile de savoir .
    Par contre oui pour la suite de mon homéopathie et notamment l’isotherapie, etc., j’attend d’être plus régénéré car je ne me suis pas encore servit des glandular’s et je sens un problème de filtration au niveau des reins, donc je ne pense pas être dans le meilleur moment pour faire tout ça .

    En parlant de mes reins, ça me fait un peu peur, ça fait quelques jours que je n’urine plus ” jaune ” , mais tout clair. Si je me fais une tisane , dans les 5 minutes j’irais au toilette la vidé comme si mes reins ne retenaient pas le liquide .donc dans les prochains jours au programme cure antiparasitaire qui est apparemment à faire avant une cure des reins, puis cure des reins avec la prise d’un glandular des reins, glandes surrénale et peut être hypothalamus .

    Pour en revenir à tes dernières faiblesses d’organes c’est vrai que ça doit être frustrant mais ça va venir avec le temps, c’est sur. Franchement tu as fait le plus gros, un travail d’accupuncture/d’homéopathie car si tu as des problèmes aux organes encore , je ne pense pas qu’avec l’alimentation que tu as depuis deux ans, les lavements etc je ne pense pas que ce soit physiologique, ou alors au niveau du foie et de la vitamine A encore mal absorbé.

    • admin

      Oui en effet les reins c’est le plus chiant, lié aux surrénales, ça semble avec le foie être les organes les plus impactés. De toute façon le simple fait d’avoir autant d’acné (comme j’avais avant) montre bien qu’il existait deja un gros pb à ce niveau (et intestinal aussi forcément).

      J’ai plus aucun doutes maintenant sur l’homéopathie en tout cas, même si je trouve toujours ça étrange x)

  28. Jean

    Tu avais vraiment autant d’acné que ça ? Moi j’en avais énormément à 15 ans, puis en supprimant ou limitant au maximum gluten/lait etc j’en avais moins c’est sur mais toujours assez pour me complexé, puis lorsque je me rasais et que je voyais ma peau comme ça, ça m’a poussé à prendre ce médicament ( et pourtant, quand je vois la peau qu’avait certains en prenant roacc, j’avais bien moins de boutons qu’eux ) d’autant plus que deux de mes amis l’avaient pris sans aucun soucis par la suite, du coup je l’ai pris.

    Récemment j’ai lu deux posts de personnes se clamant guéris après un traitement sur 6mois/1 an avec l’huile de rick simpson ( un témoignage sur le forum Allthingsmale et un autre sur Phoenixtears ) et je pense vraiment que ce sont des témoignages authentiques, du moins j’en suis sur a 100% pour l’un d’entre eux . De plus que certains forumeurs disaient également avoir vu d’autres ” recovery story ” de personnes souffrant des effets du Roacc à long terme avec cette huile, voir rien qu’en vaporisant pour des symptômes sur la sphère mental type cognitis. Ajouté aux vertus des cannabidoides présentés dans bcps de vidéos/études, ça m’a convaincu de fabriqué cette huile moi même, avec les bonnes souches, les bons engrais, le bon protocole. Si tu trouves ce commentaire ” risqué ” pour ton blog, tu peux l’effacer évidemment

    • admin

      J’en avais quand même pas mal oui, bien plus que les autres mais c’était pas du tout extrême comme on peut le voir sur certaines photos google image.
      Non je le trouve pas risqué vu que j’ai fait un “article” à ce propos sur le blog aussi x) mais je pense que le cannabis est bien plus dangereux pour le système nerveux qu’autre chose (vaporisé, etc..), mais par contre l’huile de rick simpson je pense que ça peut être vraiment bien oui.

  29. Laurent

    Bonjour,

    En faisant des recherches sur le Roaccutane, je suis tombé sur votre blog…
    En un mot : FANTASTIQUE !!!
    Votre travail de recherche est impressionnant et vos références très instructives.
    Je tenais a vous félicité de ce très gros boulot réalisé, je suppose contre vent et marée (vis a vis de votre entourage) 😉

    J’ai personnellement pris ce poison pendant 6 mois il y a 20 ans de cela. A l’époque je n’ai que peu d’effets secondaires, a part des saignements de nez et les lèves extrêmement sèche.
    Il y a 10 ans j’ai eut ma 1e alerte ; diarrhées, maux de ventres, qui ont duré quelques mois…après prise de sang, analyse de selles, coloscopie, gastroscopie, on m’a gentiment renvoyé chez moi en me disant que c’était les nerfs (la bonne blague).

    Après 6 mois ces symptômes ce sont calmés, mais quelques mois après sont arrivés les crises d’angoisse avec perte des cheveux…prise de Xanax et Effexor (Anti-dépresseur) pendant 6 mois.
    Les choses se sont calmées pendant 8 ans environ, jusqu’en 2013 ou la des gros symptômes intestinaux sont revenus et sont toujours la pour l’instant. J’ai encore perdu mon temps pendant 6 mois avec un nutritionniste (j’adore ce titre) réputé qui tournait en rond, entre extrait de pépin de pamplemousse, argent colloïdale, zoélite, nistatine et autres probiotiques sans le moindre effet.
    Ayant compris que ce guignol ne pourrait rien pour moi (a part me soutirer 70€ a chq visite) j’ai commencé mes recherches et suis tombé sur LA vidéo qui a changé ma vie, celle d’Irène Grosjean, vidéo ci après : https://www.youtube.com/watch?v=3pupDVbec2s
    Je ne sais pas si vous connaissez cette dame extraordinaire (85 ans aujourd’hui), qui soignent les gens depuis près de 60 ans ?
    Enfin bref, après j’ai découvert Thierry Casasnovas, le Dr Morse, etc
    Tout ca pour dire que je compte entamer un jeûne au printemps, car malgrès un régime physiologique depuis plus de 7 mois, mes problèmes de tuyauterie perdure ;-). Par contre mes maux te tête ont pratiquement disparu ainsi que mes transpirations nocturne.

    J’espère n’avoir pas été trop long a lire, et encore merci pour toutes ces infos + qu’instructive.

    • admin

      Bonjour,
      Merci pour votre message ça fait plaisir 😉

      C’est intéressant ça saignements de nez, j’en ai eu beaucoup aussi pendant le traitement et j’ai pas vu beaucoup de personnes en parlé.
      Encore une preuve que le médicament peut agir sur le temps, selon la constitution des gens.

      Oui ils disent toujours que c’est nerveux quand ils comprennent pas, c’est rigolo.. et triste x)

      Faut pas trop en demander aux nutritionnistes, le roaccutane est un problème très spécifique et profond, il pouvait rien faire de plus je pense.

      Je l’avais vu aussi cette vidéo elle est bien en effet, elle a du reveiller pas mal de monde.

      Perso pour mes problèmes intestinaux j’en ai eu longtemps, et ce qui avait le mieux marché c’était les produits que dr Morse m’avait prescrit (je dirais surtout le pack des 2 premières semaines), je veux pas faire de la pub mais bon, je n’ai pas trouvé plus efficace, mais ça doit surement exister.

      Bon courage pour la suite (:

  30. Laurent

    Merci de votre réponse,
    Ce que j’ai oublié finalement de mentionner, et qui a été l’élément déclencheur de mes démarches, c’est les douleurs articulaires aux 2 coudes et 2 genoux, qui m’ont clairement fait comprendre qu’a 34 ans c’était franchement pas normal. 😉

    Pour ce qui est du Dr Morse, j’ai pris contact avec sa clinique, et j’ai recu le questionnaire médical (de 10 pages) a remplir, je compte bientôt leur demander une analyse iridologique pour voir ou cibler plus mes efforts, mais je continue pour l’instant ma détox aux fruits et légumes crus.

    Cela vous dérangerait-il de m’envoyer sur mon adresse (laulau2097@netcourrier.com) l’identifiant du fameux pack que le Dr Morse vous a recommandé pour les intestins ?

    PS: Je vais commencer un jeûne de (peut-être) 3 semaines au printemps, je vous tiendrai au courant du déroulement de l’histoire, ca peut être intéressant (du moins je l’espère).

    A bientôt 😉

    • admin

      Pas de pb 😉

      C’est le pack standard des deux premières semaines, il y est sur ourbotanicals.com

      Moi aussi ça avait commencé par des problèmes articulaires.

      Ça fait beaucoup 3 semaines, bon courage!

  31. Laurent

    Super, merci pour cette précieuse info 😉

    Si je peux t’être utile pour des échanges d’information, n’hésite pas a demander.
    Pour l’instant je lis les livrets du Dr Marchesseau, très instructif également.

    J’ai vraiment hâte que le livre du Dr Morse soit traduit en français.

    Bonne soirée

  32. Déchet

    Je pensais aussi faire un long jeûne équivalent au tiens Laurent j’attends le feedback 😀

  33. Jean

    Salut, comment vas tu 🙂 ?
    Du nouveau ?
    Je voulais savoir si avant de faire une cure du foie tu conseillais d’y aller avec des méthodes plus douce pour commencer ? Ou alors rien n’est aussi efficace que la cure du foie décrite par le docteur Moritz?
    C’est vraiment après 3/4 cures du foie que tu as vraiment eu l’impression de te guérir des symptômes du Roaccutane si j’ai bien compris ?

    Aussi en lisant un Post sur acné.org, j’ai remarqué un témoignage de guérison vraiment identique au tient ( avec des cures du reins/foie, exposition au soleil , exercice , klamath symphonat, huile de foie de raie et qu’il cetait empoisonné avec une mauvaise préparation d’huile de cannabis ), cest donc bien toi ? Ou rien à voir ? Le poste datais déjà un peu

    • admin

      Salut,
      ben moi ça va bien et toi?
      pas grand chose de nouveau, mis à part que j’ai toujours l’impression de pouvoir re-manger des produits toxiques sans trop de problèmes, même si j’évite toujours de le faire x)

      Oui je dirais que les 4 premières étaient les plus efficaces, les autres c’etait plus de la stimulation je pense (et plutot mauvais donc).

      Par rapport au post acne.org c’est possible que ce soit moi oui.

  34. Jean

    Oui ça va aussi . Bien, bien : )
    D’accord merci .
    Je vais commencer tout ca dans un mois après la première cure des reins .
    Pour la sphère sexuelle la cure du foie ça t’a aidé un peu ? Car depuis 1 an jai vraiment aucune erections, aucune libido etc.

    • admin

      J’ai seulement eu un problème de libido perso, pas de pb pour le reste. Mais oui je pense que ça avait aidé, mais en définitive c’est un tout, il n’y a pas un seul remède magique malheureusement.

  35. Jean

    Ah , d’accord . As tu vu des autres personnes qui se sont guéris de leur problème d’erection ?
    Je me doute bien , apres les cures et les irrigations du colon je vais suivre le protocole de 14 semaines du Dr Morse, faire quelques jeunes à l’eau puis l’année prochaine j’irais sûrement me procurer l’huile de Rick Simpson

    • admin

      C’est pas vraiment le problème le plus important que j’ai rencontré de ceux qui ont pris le médicament x) mais je crois avoir vu des améliorations oui, mais je me suis pas vraiment intéressé à ça. De toute façon tout peut être guéri, et vu que ce problème est nerveux et surrénaliens, c’est certain que ça se corrige.

  36. Jean

    Merci .
    Étrangement ( ou pas ) l’huile de RS à vraiment des résultats incroyables sur la sphère sexuelle .
    Une vraie honte qu’en Europe on ne puisse pas s’en procurer légalement . Un petit tour dans le Colorado va devoir s’imposer

  37. Hugo

    Bonjour,

    Je m’appelle Hugo et j’ai pris beaucoup de roaccutane.

    J’ai commencé une premiére cure de granudoxy générique puis une nouvelle d’un autre générique.

    J’ai lu le premier tiers de ton forum avec attention. C’est très intéressant mais il y a tellement de choses à retenir.

    Pour ma part mon ami étudient en médecine m’a chouchouté pour m’aider à supporter les effets secondaires.

    Il m’a donné une tisane comportant de l’aubier de tilleul, du tilleul, de la bruyère et une autre plante pour nettoyer mes reins et ma vésicule. Je prends ça en décoction.

    J’ai pris aussi de l’argile blanche à boire, de la levure de bière et du charbon. Je n’en prend plus car trop cher. Je prend juste un peu d’argile verte à boire.

    Aux repas il m’a conseillé le foie car je suis fatigué et souvent carencé en vitamine b12. Il m’a dit de manger des féculents à chaque repas avec beaucoup d’ail. En effet l’ail me fait du bien mais donne des flatulences. Il me permet d’éviter les remontées acides, la fatigue.

    J’aimerai avoir votre avis sur la manière dont j’essai d’éliminer…

    • admin

      Bonjour,
      Désolé de l’apprendre.

      Ton amis médecin aurait plutot du te déconseillé le medicament x) enfin il le savait certainement pas.

      Pour la B12 il faut plutot prendre de la methylcobalamine en sublingual, les autres formes sont pas efficaces.

      Pour éliminer il faut que le corps ait suffisamment d’énergie pour l’élimination donc éviter de manger des aliments trop lourds, et totalement les aliments toxiques (produits laitiers, gluten, et viandes). Les légumineuses sont une forte source de remontées acides, elles sont très indigestes. Après il y a les plantes drainantes (je trouve les produits de ourbotanicals.com efficaces mais on peut prendre la liste des ingredients et trouver les mêmes ailleurs), les cures de foie (moritz) et de reins (clark) par exemple.
      Après on peut utiliser des glandulars pour assister les organes et surtout les surrénales.

      Le plus important c’est donc d’alcaliniser le corps, et de l’aider à se nettoyer. Si on n’alcalinise pas suffisamment et qu’on lance quand même un processus de detox (en réduisant fortement l’apport de produits lourd à digérer et de protéines (et les aliments lourds/toxiques)) on risque de s’auto-intoxiqué encore plus rapidement et ça aide pas, au contraire.

      Les deux organes les plus affaiblis après le roaccutane ce sont le foie et les surrénales, et lorsque l’on est fortement intoxiqué/congestionné, avec en plus un organisme globalement affaibli parce que le roaccutane affecte toutes les cellules du corps, fortement, c’est très difficile à relever, et ça prend du temps, mais c’est faisable.
      Il faut réussir à régénérer et détoxifier le corps plus rapidement qu’il s’auto-intoxique et défaille à cause des dégâts directs de cette vitamine A spéciale qu’est le roaccutane. Et vu que la detox et la régulation (et re-équilibrage) des nutriments des cellules sont fait en grande partie par les surrénales/reins et le foie.. Voila pourquoi c’est difficile et long.
      Il y a aussi le problème des intestins que le roaccutane affecte très fortement, mais je pense que c’est pas le plus difficile à réparer.

      Je ne l’avais pas fait mais personnellement je pense qu’il serait bien de reprendre pendant 2-3jours une fois tous les mois/2mois des repas “riches” en protéines (l’alimentation nécessaire à la détox est forcement faible en protéine, les fruits et légumes en ont pas bcp) car je pense que notre corps à nous, après roaccutane, est quand même en très sale état (en plus de la grosse faiblesse digestive, surrénale et du foie spécifique au roaccutane encore une fois, qui pourrait provoquer des troubles d’absorption/assimilation), et il y a de la reconstruction à faire, plus que chez les autres, donc je pense que qu’une fois par mois ou 2, prendre un peu de poisson (rien d’autre d’animal n’est acceptable) (avec au pire des enzymes digestives [il faut jamais en prendre plus de quelques jours]) cela pourrait être positif, mais bon je ne l’avais pas fait donc je ne sais pas.

  38. Hugo

    Merci pour ton com et notamment sur la b12. En fait le foie de bœuf me fait du bien c’est assez fou ça redonne du dynamisme mais c’est pas un aliment que j’aime manger régulièrement donc je vais m’intéresser au produit que tu m’as proposé.

    Pour ce qui est des féculents j’ai paradoxalement un appétit d’ogre et je ne peux pas me passer de cela. Et puis je fais environ 80 kilos pour 1.72m et je ne veux pas maigrir car je me sent bien comme ça. J’ai par ailleurs eu des conditions de travail difficiles et j’ai accumulé un retard de sommeil énorme que je n’arrive pas à récupérer. Mon ami m’a appris à respecter mon horloge biologique c’est à dire 21h30 au lit maxi et ça m’aide.

    Du coup pour les féculents je vais en manger moins et je vais manger moins vite 🙂

    On m’avait proposé des cures de détoxication par des extraits de jus vendus en pharmacie mais mon ami m’avait déconseillé en me disant que c’était pas naturel. Je voudrais bien essayer de manger ce que tu proposes à un moment dans ton forum comme exemple de préparation détoxication équilibrée (pommes, choux frisé, gingembre etc…) mais si je ne mange pas un féculent je suis fatigué en journée, je dors pas la nuit et je ressent des aigreurs d’estomac. Parfois il m’est arrivé de faire de l’hétanol.

    Concernant l’ail j’avais dit à mon ami que ça me brûlais parfois, que c’était fort mais il n’a eu de cesse de me dire d’en manger en grande quantité. Il a eu raison puisque sur le coup ça m’a donné parfois la nausée et une demie heure apres en avoir mangé ( 3à 8 gousses mixées dans du jus de citron) et bien mes symptômes disparaissaient. En outre, quand j’en mange sur le long terme sans m’arrêter, je n’ai plus la peau grasse, plus le teint jaunes et plus de péllicules.

    J’ai repris il y a quelques jours après avoir arrêté ( mare de bouffer de l’ail) et dimanche j’ai eu pire. J’ai ressenti des frisson, des énormes reflux gastriques, de la fatigue et je ne digérais rien. J’avais aussi mal en haut à droite, aux intestins, à l’estomac. Mes selles sont jaunes claires, molles voir assez liquides (désolé des détails). Ce soir çà va mieux car j’ai pris de l’ail ce midi.

    Bref je souhaitais partager mes ressentis, mes expériences, la ligne de conduite que l’on mon ami m’a proposé… Je suis très intéressé ta méthode mais il me faudrait une maniere pour me soeuvrer de la viande car je ressent cette probable pseudo fatigue si je n’en mange pas. Aussi, connais-tu un sucre lent complexe que je puisse prendre pour avoir une sensation de satiété mais qui serait moins nocif que le gluten de blé ?? On m’avait dit que le riz blanc était bon pour l’intestin et ne contenait pas de gluten. C’est un point qui me surprend donc. Et puis je ne peux pas m’endormir sans un sucre lent. Dois-je préférer une soupe de panais ??

    Aussi, je vous rejoins ceux à qui l’isotrétinoïne a changé la vie. Je n’ai pas d’endurance physique et je fais des pauses quand je lie car je fatigue. J’ai eu par dessus cela le virus d’ebstein barr et une angine a streptocoque du groupe C. J’ai eu des taux de globules blancs parfois très en deçà de la norme mais mon médecin traitant ne s’est pas forcément alarmé. Enfin, tu m’as un peu fait peur avec le taux de créatinine qui d’après toi ne doit pas dépasser 61.6 ummol/l. C’est vrai que la tranche normale des labos c’est environ 65 à 105 et même 115 sur une de mes prises de sang… Mon taux tourne aux alentours de 75. Je dois m’allarmer ?

  39. Hugo

    J’ai oublié pour le médicament de te répondre. En effet mon ami ne le savait pas car je l’ai connu après. Il m’avait dit que c’était le médicament qu’il aurait donné à son pire ennemi… Quand je lui ai demandé si j’avais échappé au pire avec ça il m’avait dit que j’aurai pu perdre totalement mon immunité. Je lui avais demandé si j’aurai pu avoir une leucémie par exemple et il ne l’avait pas exclus. Peut être a-il eu des propos un peu radicaux… Je n’en sais rien. As-tu trouvé dans tes recherches des personnes atteintes de cancers qui auraient témoignées car persuadées que la cause de leur maladie était l’isotrétinoïne ?

    Dans l’attente de tes réponses je te souhaite une bonne soirée ainsi que mon soutien moral à toi et à ceux et celles dont j’ai lu les commentaires sur ce forum : )

    • admin

      Intéressant ça que des médecins se réveillent, ça donne espoir.
      J’ai jamais entendu d’histoire de cancer après roaccutane mais pas mal de maladies auto-immune, qui ne sont que le reflet de l’empoisonnement profond et chronique des cellules.
      Bon courage à toi aussi 😉

  40. Hugo

    Non il n’est pas médecin encore. A l’époque où il m’a dit ça il était en 5ème année. Aussi, dans un hôpital en Belgique ou il a été interne il m’a dit qu’on lui avait demandé d’administrer un médicament expérimental sur une patiente atteinte d’un cancer des intestins et cela sans qu’elle le consente ni ne le sache. Il était choqué quand il m’a dit ça. Désormais, peut être qu’il est déjà rentré dans le moule du système médical /:

    Non à ma connaissance et à mon sens peu de médecins ne voudront reconnaître quoi que ce soit avec ce médicament. La plupart travaillent pour le fric et évitent les polémiques de peur de la marginalisation voir d’y laisser des plumes.

    Je pense qu’il y aura de l’espoir quand on laissera les gens intelligents et bons dans l’âme exprimer leur savoir. C’est à dire si un jour on est dans un pays démocratique représenté par des dirigeants avec une âme. Il faudrait aussi que les laboratoires ne soient plus des lobbying qui s’accaparent ces bons médecin par la pression, à l’usure contre de l’argent.

    En fait ça n’existera pas. On peut cependant faire des meilleurs choix en étant méfiant, vigilant et en prenant un peu de recul avec la médecine moderne.

    Ce que tu fais est bien car tu sembles le faire avec passion. Je n’ai pas trouvé plus exhaustif que tes écrits.

    • admin

      C’est sur qu’il y a du chemin encore. Peut être qu’après la prochaine grosse crise on pourra reconstruire sur de meilleures bases, je l’espère.

      J’ai mis tout ce que j’ai pu trouver et tester d’intéressant sur le moment, mais bon je reste un éternel insatisfait x) Quand je me relis aujourd’hui je pense vraiment qu’il faudrait tout refaire.

  41. Hugo

    Non je ne crois pas. Tu n’as rien inventé et tu analyses certainement bien. C’est satisfaisant. C’est bien d’être perfectionniste mais faut pas s’en rendre malade. Mon ami m’a dit de ne pas m’inquiéter, de ne pas regarder la composition des aliments, de me faire plaiz…. En suivant ses conseils. La je refais ce qu’il m’a dit et ça va mieux. J’ai du m’empoisonner avec un aliment ou bien j’ai eu une grippe intestinale je sais pas…

    En fait il y a plein de possibilités… Moi je me purifie comme ça car niveau budget ça me va.

    Pour 2016 il se peut qu’il y ait des hordes de pilleurs ( exceptionnelle pauvreté des imigrés ), l’effondrement des banques. Des dépenses supérieures aux recettes pour nous tous sauf les plus aisés ( quasi certain pour ça ). Il y aura Marine Le Pen, je le ressent comme ça mais je me trompe peut être. Puis il y aura un contrôle de l’information, la privation de certains biens personnels ou l’impossibilité de pouvoir en jouir comme bon nous semblera… Voilà c’est mon ressenti. Mais puisque nos grands parents et arrières grands parents ont soufferts des guerres mais ont pour certains survécu alors on peut relativiser, ça va aller. Ça pourrait être plus douloureux que Roaccutane mais bon on verra bien […]

    Sinon pour les compléments vitaminiques y a pas de risque de ne plus absorber les vitamines le jour où l’on arrête tout ??

    • admin

      Pour les vitamines le truc c’est juste de ne pas les prendres tous les jours, et pas sur la durée (max 1 mois je dirais, ensuite faire une pause).
      Si je me faisais plaiz niveau alimentation je mangerais des pizzas tous les jours xD

  42. Hugo

    Ok. C’est ce qu’il me disait aussi de ne pas en prendre tous les jours. Pour la b12 c’est quoi la dose mini que je peux prendre en methylcobalamine car je ne sais pas et je ne veux pas faire n’importe quoi.

    Alors fais toi plaisir selon mon ami, inclue l’ail pas mal ( c’est bon dans la pizza) et fais des tisanes dépuratives le tout avec un sommeil régulier. Si une personne vie avec toi l’ail pourrait la faire fuire :-). Ou si tu comptes rencontrer quelqu’un il faut que cette personne ait vraiment le nez bouché…

  43. Hugo

    Non l’ail n’est pas toxique bien au contraire. J’ai suffisamment entendu dire l’inverse, qu’il était l’aliment le plus détoxiquant et alcalinisant qui soit. Et puis comme expérience je le confirme à 300%. Si j’essai de trouver autre chose c’est que je me lasse d’en manger. Les pouvoirs de l’ail sont le fait qu’il détoxifie le sang mais ne le débarrasse pas des bons oligo-éléments. Même s’il est souffré et qu’il a un effet antibiotique il peut être consommé à volonté.

    Autre chose ou tu te trompe c’est que le riz ne contient pas de gluten, qu’il est au contraire excellent pour les intestins. En outre la plupart des études qu’elles soient françaises ou américaines préconisent des féculents à chaque repas.

    Et puis, tu remets en cause les normes des laboratoires sur les prises de sang (créatinine) mais tu n’expliques pas d’où tu tiens cette information et tu ne m’as pas répondu à ce sujet.

    J’ai envie de dire ATTENTION !!! Si des ados ou de très jeunes adultes regardent ce forum, que ces personnes soient soudainement convaincues d’appovrir leur régime alimentaire en glucides lents et en protéïnes animales voir végétales… Ce n’est pas contre toi que je dis ça mais tu te trompes sur les choses que j’ai évoquées précédemment.

    Enfin et je n’ai pas d’avis à ce sujet mais tu parles des illuminatis ce qui affecte grossièrement pour certains visiteurs ta crédibilité.

    Tu comprendras que je n’ai pas la prétention de remettre en cause tout ce que tu dis mais je ne crois pas non plus à l’inverse de ce que m’a dit mon ami étudiant qui était premier ou deuxième de sa promotion entre sa première et sa cinquième année d’études de médecine. Il a eu 20 en mathématiques à son bac S et ma santé s’est considérablement améliorée depuis qu’il m’a conseillé.

    • admin

      Pas de pb je le prend pas mal.

      L’Ail est toxique car justement il est trop puissant et stimulant, mais à très faible dosage il peut être d’une certaine façon bénéfique oui. Mais globalement il est toxique, c’est indéniable, en tout cas moi qui ai développé un ressenti assez important, c’est ce que je ressens, et ce que d’autres arrivent à expliquer plus ou moins bien. J’en ai pris quelque temps pour assisté à l’élimination du candida mais ensuite, j’ai dû arrêter.

      J’ai jamais dit que le riz contenait du gluten, il contient autre chose, la partie gluante, et il y a bien une forme de gluten dans le riz mais c’est moins de 5% et sous une forme peu toxique, donc c’est insignifiant.
      Le riz est très pro-candida et acidifiant aussi, personnellement je peux pas en manger.

      Les normes des labos je les ai prises de Dr Morse, qui a pu faire des analyses sur des frugivores (donc dans les conditions naturelle de l’être humain) et des personnes ayant retrouvé la santé.
      Non je ne me trompe pas, d’ailleurs cette info ne vient pas de moi, je l’ai bien précisé et j’ai donné les références exprès sur la page, c’est juste que ces valeurs sont les valeurs optimales, c’est très difficile de les atteindre tout en ayant un organisme qui fonctionne correctement, car on a tous des organismes mal en points, à cause des vaccins, antibiotiques & co, et de l’alimentation non adapté dès la naissance.

      Ce dont je parle ici c’est de la détoxification, pas d’une alimentation de tous les jours, j’ai du le dire quelque part. On ne parle pas du même sujet.
      Appauvrir d’un coté ne veut pas dire appauvrir en général, car de l’autre coté il faut largement augmenter les fruits et légumes, pour arriver à l’équivalence énergétique d’une alimentation en céréales comme tu dis. Encore une fois il ne faut pas faire n’importe quoi, je n’ai jamais dit d’appauvrir globalement nulle part. Je ne parle pas d’appauvrir de protéines végétales, j’ai même dit que pour ceux qui font du sport il fallait en rajouter, ne parle pas à ma place stp.

      Je ne parle pas des “Illuminati” non, c’est de la mauvaise foi, j’ai bien mis des guillemets avec des explications entre parenthèses pour bien signifier d’ailleurs que parler des “illuminati” seulement est ridicule, et qu’il n’y a pas de “complot”. Que cela affecte ma crédibilité je m’en moque, je n’ai pas fait cet article pour mon intérêt personnel, mais au nom de la vérité tout simplement. Je n’aime tout simplement pas ceux qui agissent dans l’ombre au lieu d’aux yeux de tous, ce type de fonctionnement ne peut rien amener de positif, que ce soit pour les labos ou pour les hommes de pouvoirs.

      Malheureusement les diplômes ne veulent rien dire, la naturopathie et la compréhension réelle du fonctionnement du corps humain et des maladies n’a pas encore d’universités, c’est pas pour rien qu’on injecte encore de l’huile de moteur dans le sang des cancereux, pour s’enrichir, masquer son incompétence totale en matière de santé, et les achever plus vite. Mais ça ne veut pas dire que tous les médecins sont mal intentionnés, ils ont juste choisi le chemin lambda et on ne peut pas leur en vouloir (à tous), c’est le système qu’il faut changer.

  44. Hugo

    Ne prends pas mal mon commentaire car j’ai le sentiment que globalement tu dis la vérité, tu dis en tous cas sûrement plus de choses vraies que fausses et pour quelqu’un de pas scientifique c’est agréable à lire et parfaitement compréhensible.

    A plus !!

  45. Hugo

    Un conseil pour aller mieux : mange des choses qui te font envies mais raisonnablement car sinon tu vas aller mal psychologiquement !!!! Je sais au combien c’est regrettable d’avoir pris ce traitement mais n’inclue pas une autre sanction à ton corps cette fois si morale. Je ne crois pas que les pizzas faites maison soient dangereuses pour la santé perso :).

    Je sais pas fais du levain que tu inclus à ta pâte à la farine bio T 65 que tu laisses reposer longtemps et mets y des cœurs d’artichauts que tu auras préalablement fait cuire. Un peu de pulpe de tomates fraîches en conserve pour préparer ta sauce, des champignons de Paris frais, du poivron bio que tu fais mariner dans de l’huile pimenté, des olives noires bio sans acide ascorbique, de la véritable mozzarella aop au lait de bufflonne cru…

    Voilà et avec ça si tu me dis que tu vas t’empoisonner et ben je n’y comprend plus rien. Tu peux t’en faire plusieurs fois par semaines et ça te reviendra moins cher que ton attirail de compléments alimentaires.

    Et bon appétit bien sûr !!

  46. Hugo

    Ok je comprends. L’ail personnellement je reprends car comme je te l’ai dit ça inhibe tous mes reflux gastriques, je dors bien quand j’en mange, je n’ai plus les cheveux gras (mal également aux cheveux comme si j’avais pris une cuite) avec des pellicules etc… Il m’a même fait dégager mes ulcérations à la base de la langue (roaccutane). Justement il permet d’être moins regardant sur l’alimentation, de manger comme mr et mme toutlemonde… Si j’appliquais ton régime par contre l’ail deviendrait corrosif et inadapté ça c’est certain. Après il n’est peut être pas adapté à tout le monde non plus. Par exemple un africain va tolérer de grosses quantités de piments tandisque nous notre estomac ne va pas supporter. Ah et j’oubliais aussi j’ai des problèmes veineux modérés et l’ail est strictement la seule chose qui me soulage. Il peut être irritant mais jamais au grand jamais TOXIQUE !!! Bon j’arrête de te parler de l’ail 🙂

    Sinon le coup de l’huile moteur pour soigner un cancer tu tiens ça d’où ? Parce que là si tu me prouves ce que tu dis c’est vraiment inquiétant !!!

    Je sais bien que tu ne l’as pas fait pour ton propre intérêt. Sinon j’aurai passé mon chemin sur ton forum.

    Pour les féculents on peut prendre exemple sur des pays en voie de développement. En Afrique encore c’est la base de l’alimentation dans la plupart des pays. Les anciens n’ont ni alzheimer, ni parkinson, in de cancer du système digestif, de la prostate etc… Chez nous c’est lié aux médicaments, aux additifs alimentaires, aux produits ménager, au diesel et aux pesticides. Aussi, le blé cultivé est issu de croisement qui a fortement augmenté sa concentration en gluten au fil des ans. Cela dans le but de pouvoir manipuler la pâte de manière industrielle sans qu’elle déchire car plus il y a de gluten plus elle est élastique. Les anciennes variétés de blés, orge, avoine, épeautre étaient moins concentrées en gluten et faisaient 1,5 voir 2 mètres de haut et plus. C’est pour cela que si l’on diminue le gluten on se sent mieux. l’industrie en fiche partout dans les aliments transformés. Donc si on cuisine, on mange de saison, locale, que l’on inclu le bio pour les fruits et légumes, on rétablira son équilibre.

  47. Hugo

    Mon ami fait des études par passion et est passionné et en particulier par l’herboristerie. Je lui ai envoyé à ce sujet un livre du 15 éme siècle relatant toutes les plantes utilisées au moyen âge pour se soigner. C’était un livre qui a fait des envieux autour de lui car il s’est avéré qu’il était exceptionnellement rare et très recherché par certains médecins et chirurgiens et que malgré son état de conservation médiocre (tordu et usé sur les angles, moisi, noirci), il avait le mérite d’être entier et parfaitement lisible. Malheureusement je n’ai plus le titre. Je l’avais trouvé dans un lot en salle des ventes et il a une valeur marchande de l’ordre de plusieurs milliers d’euros. Il s’en est inspiré pour faire la recette que je prends.

    Si il était seulement doué mais qu’il faisait ses études sans passion, pour sa notoriété, l’argent etc. il ne m’aurait pas soigné et j’aurai été voir mon médecin traitant. Ce dernier comme tu le dis, m’aurait alors soigné le symptôme et non à la source dans la mesure où il est persuadé que la cause n’est pas ou plus le roaccutane.

    • admin

      Je parlais de pH et de toxicité quand je disais huile de moteur, c’est une expression quand on parle de chimiothérapie.

      Tant qu’on les digère les légumineuses ça ne pose pas trop de pbs, mis à part quand on veut lancer un processus de detox plus poussé par contre, dans ce cas faut éviter.

      C’est pas totalement faux que la cause n’est plus le roaccutane, sous sa forme 13-cis-retinoic-acid ou converti en tretinoine par certaines cellules il n’est pas stockable par l’organisme, il agit donc tant qu’on le prend et fait pleins de degats, de déséquilibres et d’inhibition mais une fois qu’on ne le prend plus, il n’est plus la, mais les degats, déséquilibres et inhibitions restent.

      Je re-essayerais l’Ail pour voir ce que ça donne.

      Quand tu dis qu’il t’a soigné, tu parles des décoctions?

  48. Hugo

    Ok ça me rassure je ne comprenais pas l’expression. Loool

    Oui je parle de décoction (racines de pissenlit, fleurs de bruyère, de tilleul et aubier de tilleul). Tu fais 2 fois par jour 1 litre avec 2 petites cuillères à café des plantes en question.

    De mon côté j’essai les fruits. Ils vendent des crambéry bios séchés près de chez moi ( presque même goût que les raisins secs ). Je crois que c’est l’idéal pour les reins. Aussi je viens de voir que j’ai 11 mg/l de protéïne C réactive. Tout le reste est ok sauf le virus ebsthein barr.

    Donc ça veut dire que ce qui est fait est fait ? C’est irréversible ? Je parle des dégâts du roaccutane.

    • admin

      Non je pense pas que ce soit irréversible, juste long et difficile à corriger.

      Pour les légumineuses c’est pas pour ça, c’est parce que ça nécessite trop d’énergie pour la digestion, et que vu que c’est cuit, ce sont pas des aliments vitalisant. Ils coutent plus d’énergies qu’ils en donnent, mais bon en général on les prend pour les protéines uniquement et pas seuls.

      3 gousses d’ail cru? faut être malade xD c’est 10x trop. Jamais de la vie je ferais ça. J’en mets un peu sous forme cru-semoule dans la sauce tomate et c’est deja pas mal. Étrangement ou non ça me donne souvent des maux de tête, l’Ail. Je pense que c’est bien d’en prendre pendant un moment mais s’arrêter ou faire une longue pause. J’y étais attiré pendant un certain temps perso, mais au bout d’un moment ça me donnait envi de vomir rien que de sentir l’odeur, je pense que mon corps en avait besoin, puis plus du tout.

  49. Hugo

    L’ail je le mixe bien 3 grosses gousses pour un citron entier pressé avec les pépins. Si tu essais tu peux faire ça le matin à jeun. Tu me diras. J’ai essayé aussi dans de l’eau et ça a fait un sacré vomitif….. Très mauvaise expérience !!!

    Les légumineuses pour les digérer faut bien les préparer. Par contre si j’ai bien compris les apports nutritionnels qu’ils peuvent apporter ( ceux des lentilles, riz complet, haricots blancs… ) ne sont pas intéressants dans un organisme pas assez détoxifié ? C’est ça ?

    Si c’est ça je vais devoir avoir du courage….

  50. Hugo

    Non au contraire ça a beau être fort c’est paradoxalement toujours inoffensif. Moi ça me fait l’inverse, ça me fait très bien dormir la nuit. Une journée ou je me suis levé fatigué, hépatique, j’ai fais une tête entière que j’ai mixé et avalé avec dégoût bien sûr. J’ai eu une terrible envie de vomir, des sueurs, une crampe d’estomac et le bout des membres qui fourmillaient, picotait fortement. Au bout d’un quart d’heure tout était redevenu dans l’ordre. Je me suis senti comme quand on à fait une heure de footing et que l’on a prie une douche. C’est-à-dire très reposé, les muscles décontractés, envie d’aller dormir. Ce n’est pas mauvais et si tu as un ulcère, un rhum ou mal au ventre, c’est très bon. Après c’est certain que l’effet direct, le goût qui reste dans la bouche et le fait qu’il se digère lentement, donne des éructations, des flatulences… laisse penser que ce n’est pas sain. Mais au contraire ça l’est et ça a l’inhérence d’être potentiellement universel. C’est polyvalent. Essai une cure de quelques jours et ensuite tu continue 1 moi avec 3 gousses par jour. Je veux dire par là que c’est la tête qui comporte les gousses. C’est ça ? Je me trompe toujours. En gros tu prends trois quartiers si on compare à une mandarine. Surtout n’oublie pas d’enlever le germe. Tu fends ta gousse en deux pour le retirer entièrement car sinon tu auras énnormément de gaz.

    • admin

      Oui c’est bien ça les gousses c’est les parties de la tête. Franchement je pense pas que ce soit une bonne idée, surtout vu que j’avais plusieurs amalgames au mercure, c’est plus dangereux que bénéfique pour moi, dès que je prends de l’Ail j’ai des migraines et l’esprit totalement brouillé, et apparemment je suis pas le seul d’après ce que j’ai pu voir sur google.

  51. Hugo

    Ok. Si tu le sent pas fais le pas. Sinon là j’ai pris un repas normal car je n’ai pas acheté assez de fruits mais je ressent le bien être que ça fait. J’ai le problème de beau coups de gens, je mange super vite. Je n’ai aucun reflux gastrique avec les agrumes, le citron notamment. Donc expérience en demie teinte car ça fait du bien mais j’ai toujours faim. Tu pourrais me trouver un type de repas détoxiquant que je puisse faire quotidiennement (3000 calories pour moi lol) 3€ maxi par repas et en prenant en compte le fait que je n’ai rien pour extraire le jus des fruits et des légumes autre qu’un presse agrumes ??

    • admin

      3€ maxi pour 1500 calories? à part des dates pas cher je vois pas XD et c’est pas vraiment détoxiquant. De toute façon il n’y a que les agrumes, les baies et les plantes qui sont détoxiquant, et le jeûne.

  52. Hugo

    A part vivre comme un singe et manger des fruits dans la jungle toute la journée je vois pas comment atteindre ne serait-ce que 1200 calories en agrumes… Je vais continuer normalement en incluant les fruits frais et en mangeant de la viande 3 fois par semaine.

    Tu m’auras quand-même apris des choses et je te remercie d’avoir pris du temps pour me répondre. C’est que l’on s’y perd car il y a des informations contradictoires à foison sur le net donc difficile de faire de bons choix. Le corps humain c’est comme les voitures, c’est devenu compliqué à réparer… Les voitures sont pathologiques à cause des fap et autres filtres à nox et les hommes à cause de la modernité alimentaire polluante… Au final les garagistes voient leur clients revenir sans arrêt pour déboucher, régénérer les filtres sans traiter le problème à la source… Il semblerait que la comparaison avec les médecins soit la bonne bien qu originale je l’admet lool !! On est donc un peu seul et il faut souvent peser le pour et le contre, être malin, écouter son corps pour se faire son propre avis.

    Je te souhaite une bonne santé et je reviendrais régulièrement voir si tu as ajouté des choses.

    • admin

      Bonne santé à toi aussi 😉
      La comparaison avec les voitures est interessante, car c’est pas faux que notre corps physique est lui aussi qu’un véhicule.

  53. Jean

    Bonsoir
    Tu vas bien ? Une petite question que jai depuis un moment , es tu capable de gagner en muscle depuis Roaccutane , enfin depuis que tu t’es guéris je veux dire ? Vu que j’ai vu des personnes pour qui c’était impossible post accutane

    • admin

      Bonsoir,
      ça va bien et toi?
      J’ai toujours été “maigre” mais non j’ai pas spécialement de problèmes pour gagner du muscle.
      Mon seul problème actuellement c’est le foie, j’ai réussi à tout régénéré, sauf lui, il m’embête un peu : )

  54. Jean

    Plutôt bien oui.
    Merci pour ta réponse
    Ah ? Cest à quel niveau que tu ressens ça ? Quand tu prends de la vitamine A toujours ?
    Pourtant tu as déjà fait plusieurs flush et pris des plantes qui iraient dans le sens d’une régénération du foie .. Cest connu comme un organe qui se régénère rapidement en plus . Étrange .. Si ça peut t’ouvrir une piste : j’ai lu ET études , ET témoignages de personnes qui ont guéris de problèmes au foie avec l’huile de cannabis . Si je puis te conseiller quelque chose à essayer ce serait vraiment ça. Tu dois sûrement connaître d’ailleurs , et depuis plus longtemps que moi, mais les instructions sont sur le site phoenixtears ( seul ” officiel ” de RS )

    Mais concrètement à quel niveau tu ressens cette absence de régénération du foie ? Tu ressens la chose quand et comment ?

    • admin

      Je connais l’huile de rick simpson oui, j’en parle dans l’article sur le cannabis.
      C’est pas une absence, c’est mieux qu’avant mais il y a toujours une faiblesse à ce niveau je le ressens, par ex oui quand je prend de la vitamine A, ou des aliments toxiques, c’est l’organe qui faiblit 10x plus rapidement que les autres au moindre truc.
      Je pense que le foie soit est très affaibli et congestionné, soit en plus il est en stress permanent d’homéostasie par rapport aux troubles que le roaccutane a provoqués, mais dur de savoir quoi exactement, prendre de la vitamine A aide, mais le foie ne le tolère plus, à mon avis ça ne peut être que ça, les deux problèmes associés en même temps, ça prend juste du temps, à mon avis dans encore une année, je l’aurais réparé.

  55. Hugo

    Dommage que je ne t’ai pas convaincu avec l’ail. C’est peut être un des seuls aliments qui te guérirait le foie et tout ce que tu crois de malfaisant à son sujet et faux. Je te l’assure !! Essai tu verras tu pourrais revenir sur ce que tu as dit. Tu te trompes j’en suis certain.

    • admin

      C’est peut-être les composés soufrés de l’ail qui aident je ne sais pas (à la detox du foie par ex), ou peux être son action antiparasitaire, vu que le roaccutane est réputé pour tuer les bonnes bactéries et faire proliférer les mauvaises aux mauvais endroits. En tous cas je ne compte pas en reprendre, c’est trop stimulant et ne corrige pas les problèmes de fond.

  56. Hugo

    Pour moi depuis que je ne t’ai pas réécrit j’ai continué à 3 gousses minimum cru par jour ( je me force car parfois ça pique la langue ) et c’est le seul truc qui veille au grain. Tout est strictement redevenu dans l’ordre. Dès que j’arrête j’ai une mauvaise haleine, je baille, je suis anémié, j’ai une lourdeur au niveau de l’organe en question et de l’acidité gastrique le tout avec la jaunisse ( moins qu’avant ) et une excès de séborrhée. J’ai rien trouvé d’équivalent qui remplace son efficacité.

  57. Jean

    Hugo, puis je te demander combien de temps et à quel dose tu as pris ce médicament ?
    Quels étaient tes symptômes ? Depression ? Perte d’émotion ? Sécheresse ? Merci

  58. Hugo

    Moi j’ai un besoins stimulant ( je manque cruellement d’énergie ) c’est peut être pour ça que ça m’aide. Oui j’ai des candidas, des coxigram aussi. Et mes amygdales sont cryptiques donc j’ai une hygiène parfaite de la bouche. J’ai le fond de la bouche qui saigne facilement par simple contacte et l’ail m’empêche de développer des angines bactériennes. J’ai gardé super longtemps mon angine à streptocoque sans m’être soigné car je ne savais pas ce que j’avais, je n’avais pas consulté pensant que c’était un simple mal de gorge. Non c’est vrai que l’ail ne semble pas corriger les problèmes de fond car dès que j’arrête ça revient. Pour peut être que c’est le temps qui jouera ou pas en notre faveur. C’est peut être la dernière chose qui se rétablira quand toute l’industrie chimique de notre organisme sera rééquilibrée.

    Il m’avait donné par ailleurs et ponctuellement de l’eau de Schoum et ça m’avait fait du bien. Quand j’ai pris ça je me suis souvenu qu’on m’en avait donné quand j’étais petit car j’ai à la base une terrain fragile au niveau digestif. Tu peux essayer ça soulage très bien mais ça ne dure pas :-/ C’est le remède anti cuite paraît il lol !!

  59. Hugo

    Bonjour Jean. Je ne me souviens plus tellement mais j’ai fait 2 cures espacées. Soit environ une dizaine de mois voir 1 an au total. La posologie était environ 1/3g/kg rapidement augmentée à celle maxi d’environ 1g/kg.

    Mes premiers symptômes ont été les sécheresses oculaire, lèvres. Ma croissance s’est arrêté à ma premiére cure vers 17 ans. Ma silhouette s’est affinée, mes yeux qui étaient marrons moyens sont devenus plutôt verts kakis. J’ai eu pendant longtemps une libido presque inexistante et quasi plus du tout de sperme. 1 an après ma dernière cure j’ai eu cette angine à streptocoque et j’ai eu des gros ulcères dans la bouche avec le palais qui étais blanc et jaune pale par endroit. Le plus gros ulcère m’a fait terriblement mal et j’avais la sensation d’avoir la langue anesthésiée comme si je m’étais brulé. Je croyais que j’avais un cancer. Bizarre. Je me suis mis pendant une longue période à avoir des sueurs nocturnes monstrueuses. Je me suis levé plusieurs fois avec comme de l’eau qui coulait de partout ( sueurs froides ) surtout au niveau des cuisses, du haut des bras, du dos et du thorax. Cette période est révolue. Désormais je ressent un peu plus des probèmes variqueux mais je ne suis pas sûr que cela soit lié au Roaccutane. J’ai plein de cheveux blancs qui sont apparus et je fais 2-3 ans de plus que mon âge lol. Je reste fragile niveau digestif et j’ai accumulé du retard de sommeil. Parfois je me lève le matin avec la sensation que mon cœur ne pulse pas assez, est faible et à ce moment là je me sent pas bien et très mou. Je m’allonge alors de nouveau pour que ça aille mieux.

  60. Hugo

    Sinon je n’ai eu et n’ai strictement aucune dépression ni idée suicidaire. Je pense que les personnes ( certaines ) qui ont eu des troubles psychiatriques ou psychologiques à cause de ce médicament ont souffert de cela du fait qu’elles n’ont peut être pas fait le lien entre l’isotretinoïne et leur etat physique qui s’est dégradé brusquement.

    Aussi je fais très attention à ne pas fréquenter la foule. J’évite les transports en commun, les toilettes publics au maximum car je chope des angines et autres maladies hyper facilement. Le fait d’être fatigué et d’avoir moins de libido n’est pas un problème pour moi. Cela ne m’incite pas à vivre en couple et par conséquent ça m’évite de prendre le risque d’attraper d’autres radicaux libres. Surtout si la relation n’est sûre ( tromperie )

    Je vie au rythme de ma santé et j’écoute mon corps.

  61. Hugo

    Je crois m’être trompé c’est mg/kg et non g/kg.

  62. Hugo

    L’huile de cannabis c’est pas dangereux ? C’est une drogue à la base donc en huile ça doit particuliérement avoir des effets psychotropes non ??

  63. Hugo

    C’est pas de l’huile de chanvre plutôt ?

  64. Jean

    Merci jean pour ta réponse .
    Le cannabis si tu le fumes cela peut être dangereux pour tes poumons , et être difficile pour ton système nerveux .
    Le problème c’est qu’aujourd’hui le cannabis est pratiquement toujours fumé, avec du tabac , et c’est un cannabis de très mauvaise qualité .
    Mais attention , il y a un énorme lobby anti cannabis qui est inacceptable . Des études récentes comme ancienne montrent et prouvent bien que cette plante à des vertus thérapeutiques comme aucune autre plante . Il faut que tu t’y intéresses. Meme sans parler d’études , depuis le temps que je m’y intéresse , j’ai eu le temps de voir des témoignages , des centaines de témoignages , de personnes s’étant guéris de maladie tels que le cancer , la leucémie , la maladie de Crohn , le glaucome , diabète .. Et bien d’autre . Notre corps lui meme est pourvu dun système endocannabinoide. Notre corps est fait pour recevoir les cannabinoïdes de cette plante . On a des récepteurs endocannabinoidiens partout sur le corps .
    Et pour répondre à ta question, l’huile , elle, n’est absolument pas dangereuse . Il faut en revanche que les souches utilisés soient pure et de bonnes qualités . Et la croit moi, tu ne peux en tirer que des bénéfices

  65. Hugo

    Ok. Je lirais des articles là dessus. Par contre aux usa depuis que c’est légalisé je ne sais plus où il y a au moins une étude qui a rapportée une augmentation considérable des accidents de la route liée directement avec l’augmentation du nombre de personnes qui se sont mise à consommer du cannabis. J’avoue avoir du mal à comprendre que en huile ça soit pas dangereux alors que dans un gâteau par exemple ça l’est. En outre l’huile c’est l’essence donc c’est sencé être la forme la plus concentrée en tetrahydrocarabinole. Je ne veux cependant pas te contredire car ça serait mensongé de ma part dans la mesure où je n’ai pas véritablement de connaissances dans ce domaine.

    Encore sans vouloir être désagréable je t’avoue être profondément anti drogue telles qu’elles soient. Le cannabis semblerait faire des ravages et serait un facteur favorisant la décalcification sur le long terme.

    Aussi comme beaucoup d’entre nous à la fin de l’adolescence, à 16 ans, j’avais testé le cannabis par curiosité ( pas bien !! ) sous formes de têtes séchées bien vertes et bien graineuses et j’ai eu l’impression d’être sur un chalutier dans une mer déchaînée. J’avais été obligé de m’assoir et de respirer profondément car ça me faisait perdre l’équilibre, ça me donnait une terrible nosée. J’étais tout pâle et je transpirais. J’avoue avoir du mal à comprendre les personnes que ça rend zen.

    Si un jour par malheur c’était légalisé en France on pourra certainement se dire que l’on aura plus de chance de mourrir fauché par une voiture ou en voiture sois-même victime d’un chauffard sous l’emprise de cannabis que d’un acte terroriste. Je vais me documenter là dessus mais je ne crois vraiment pas dire de bêtises sur les conséquences que ça à là où s’est légalisé. C’est un autre débat mais je suis strictement contre sa légalisation.

    • admin

      C’est très toxique pour le système nerveux c’est certain, lorsque l’on passe à travers le filtre du foie et que ça passe directement dans le sang sous la mauvaise forme en haute concentration, cad fumer ou ingérer avec de la graisse. Mais si on en prend comme il faut, c’est une des plantes les plus médicinales qui existe sur la planète.

  66. Hugo

    Mais comment tu t’en est procuré Jean ? L’huile c’est celle de la graine ou bien c’est issue de la tige et des feuilles ?

    Oui Admin et c’est pour cela qu’il ne faut pas que ça soit légalisé !! Je vois qu’il circule des infos complètement fausses et contradictoires en faveur de la dépénalisation. C’est un psychotrope dangereux qui inhibe certaines fonctions comme tout psychotrope qu’il soit chimique ou naturel. Ca dérèglera la cohésion sociale de la société et il y aura des fous qui auront des comportements dangereux et imprévisible à cause de ça.

    J’espère vraiment que le sénat va avoir le dernier mot et juguler tout ça afin que ça soit vendu en pharmacie seulement et avec prescription médicale uniquement. Dans le contexte économique la légalisation du cannabis deviendrait le remède à la précarité et ça le tiran de Valls le sait. Il défend ce projet de loi avec hardeur et par cynisme profond en tant qu’être pervers qu’il est pour déstabiliser encore plus la cohésion sociale.

  67. Jean

    Je ne m’en suis pas procurer , je t’ai simplement parler de ce que je sais à ce sujet .. Non ni l’un ni l’autre , l’huile est faite avec les bourgeons de la plante . Tu es contre la légalisation je l’ai bien compris . Mais tu ne parles que de ceux qui fument le cannabis à but récréatif et qui font n’importe quoi avec malheureusement . Pense à une personne atteinte de cancer , le cannabis peut sauvé cette personne mais elle ne peux pas s’en procurer à cause d’une loi.. Et si par malheur elle voudrait sauver sa vie et produire elle meme son cannabis , si la police la pincerait elle irait en prison .C’est honteux et révoltant il n’y a pas d’autre mots . Alors que des criminels qui ont mis au point des médicaments toxiques comme le Roaccutane , le mediator , Propecia, les anti dépresseurs .. Tout ces cinglés sont maintenant pleins aux as et loin d’eux la justice mon amis . Encore une fois il y a un lobby anti cannabis énorme . Tout le monde pourrait faire pousser son cannabis et se guérir d’un tas de maladie avec . Et qui serait perdant dans l’affaire ? L’industrie pharmaceutique . Le cannabis de par ses qualités thérapeutiques rendraient caduque une GROSSE partie des médicaments , car infiniment plus efficace et moins dangereux . C’est un fait qu’on ne peut pas nié . On en revient toujours à l’argent .

    Tu aurais peur de mourir fauché par un chauffard si il y avait légalisation du cannabis ? Mais ne t’inquiète pas ce n’est pas prêt d’arriver en France vu l’ampleur et le pouvoir de big pharma sur ce pays . Par contre , que l’état légalise, produit , et vend de l’ALCOOL , responsable des trois quarts des morts sur la route ça n’a pas l’air de te déranger .
    Je ne serais pas d’avis que chacun puisse se procurer du cannabis dans un but récréatif et prendre la route ensuite , mais en dehors de ce seul fait , légalisé le cannabis serait une bénédiction pour notre société .. J’ai aussi limpression que tu te fais beaucoup de film sur Valls, il n’a jamais été question de légalisation du cannabis sous le mandat de Hollande .
    Et parler de cohésion sociale qui éclaterait si cetait le cas c’est ridicule , étant donner que les peuples ayant historiquement consommé du cannabis sont les plus pacifiques . On le voit encore aujourd’hui , dans le Colorado, dans le Washington et au Canada . Je t’assure tout va bien pour eux et l’apocalypse n’a pas encore eu lieu la bas .

    Enfin j’ajouterais que je ne suis pas pro-drogue, comme tu as l’air de le penser . Je suis contre la cocaïne, le LSD, et tout le reste qui sont tous très nocifs pour le corps. Mais mettre le cannabis dans le même sac que ce que j’ai cité précédemment c’est s’être contenté d’avoir pris pour argent comptant tout ce qui circule de faux à droite à gauche .
    Que les pharmacies soient les seuls producteurs et vendeurs c’est ce qui pourraient y avoir de pire . Ils seraient capable de faire un cannabis des plus mauvaises qualités .

  68. Hugo

    Autoriser le cannabis chez soi serait une ouverture à l’usage récréatif. C’est une drogue dure dans la mesure où consommée de cette manière, elle rend les personnes vulnérables. Le cannabis ralenti le flux sanguin, la capacité d’analyse, de mémoire et dans une société occidentale elle est carrément à proscrire. Les personnes qui fument du cannabis quotidiennement ont des délires paranoïaques, Peuvent se sentir persécutées, offusquées à la moindre remarque et ne sont par conséquent plus dans un état d’agir normalement. Elles peuvent se braquer et devenir agressives, passer à l’acte.

    M. Valls est pour la légalisation du cannabis et il l’a abbordé à plusieurs reprises en 2014 et 2015 entre autre. Il est soutenu par les frondeurs, les écologistes.

    Je ne remets absolument pas en question l’usage thérapeutique pour certaines maladies. Je remets en question le fait qu’il ne doit pas être utilisé en automédication, que l’on ne doit pas l’autoriser en vente libre quelque soit le forme car il serait utilisé pour le fumer. C’est super addictif comme drogue et suffisamment dangereux pour qu’il y ait comme moi qui s’opposent à sa légalisation. Concernant l’alcool il est actif une dizaine d’heures voir un peu plus dans le sang et rend la conduite dangereuse sur ce laps de temps. Le cannabis lui reste actif beaucoup plus longtemps et consommé régulièrement, il rend la conduite dangereuse en permanence.

    Enfin, on peut voir que la répression concernant l’alcool au volant fonctionne car les conducteurs ivres ne sont pas légion. Avec la légalisation du cannabis ça serait du délire car on ne pourrait plus vraiment contrôler du fait de la plage beaucoup plus longue des effets. C’est aussi un facteur d’échec scolaire et ça a été prouvé. Si les sanctions en vigueur contre la consommation personnelle étaient appliquées crois moi les gens ne joueraient pas avec le feu. Dans la réalité, les peines sont largement en deçà de ce qu’elles devraient être et le problême il est là. C’est pour cela que c’est déjà bien hors de contrôle. Rendre légale cette drogue ferait oublier aux nouvelles générations la dangerosité de ses effets psychotropes.

    De mon propre avis je suis donc favorable à l’application des peines à la lettre pour les adultes qui consommeraient du cannabis.

  69. Hugo

    Le simple fait de conduire une voiture n’est pas compatible avec cette drogue. La voiture pour les gens ruraux elle est encrée au quotidien, c’est indispensable en campagne. Ensuite, j’insiste sur le fait qu’il y aurait un creux important entre les consommateurs et les non consommateurs. Ce qui induirait de l’incompréhension, un état d’esprit différent, et je répète cette sensation de persécution chez ceux qui en fume et par conséquent une impossiblité d’être cohérent, de prendre des responsabilités, d’agir normalement. C’est ça à mon sens le lien avec la cohésion sociale qui serait malmenée.

  70. Hugo

    Non effectivement j’ai lu cette info à propos de Valls sur legorafi xD 🙂 🙂 🙂 Ca m’avait en effet surpris qu’il soit en faveur de la dépénalisation. Pour une fois je suis d’accord avec ce type pseudo français. C’est en revanche Cécile Duflot à qui on devrait mettre du scotch sur la bouche sur ce sujet voir d’autres…. (C’est mon point de vue)

    • admin

      Le problème du cannabis c’est surtout que l’on a fabriqué “artificiellement” des variétés avec plus de 5% de thc, celles la sont toxique, mais celles avec plus ou moins 5% de thc ne sont pas vraiment toxique, mais bon elles n’existent plus. Dans tous les cas il ne faut surtout pas l’ingérer mélanger à de la graisse, c’est le plus toxique et très dangereux. Comme rick simpson l’ingérer loin des repas et sans aucune graisse c’est pas toxique.
      Sinon je pense pas que ce soit addictif, en tout cas pas physiquement, on peut l’arrêter quand on veut. Mais sinon pour moi c’est une enorme bêtise que ce soit illégal, c’est justement parce que c’est illégal que l’on a aucun controle dessus et que des mauvaises variétés sont partout sur le marché, si c’était légalisé, il n’y aurait plus de trafic, l’état pourrait se faire de l’argent dessus au lieu de financer les petits délinquants et en plus ils pourraient vendre des variétés médicinales. Alors oui, il faut bien évidemment le légaliser.

  71. Jean

    Je cite ” Autoriser le cannabis chez soi serait une ouverture à l’usage récréatif. C’est une drogue dure dans la mesure où consommée de cette manière, elle rend les personnes vulnérables. Le cannabis ralenti le flux sanguin, la capacité d’analyse, de mémoire et dans une société occidentale elle est carrément à proscrire. ”
    Très bien , maintenant remplace le mot ” cannabis ” par ” alcool ” dans tes phrases et tu verras que c’est exactement la même chose . Pourtant l’un a des vertus médicinales tandis que l’autre n’en a aucune . Pourtant l’un est autorisé et l’autre non . D’ailleurs non, meme avec ses principes psychotropes le cannabis n’est pas une drogue dure .
    Et j’insiste , il faut réellement que tu te renseignes là dessus , et pas les études faites par le gouvernement ou qui sortent de nul part . Le cannabis n’a absolument rien d’addictif physiquement . Ca a été maintes fois prouvé . Physiquement tu ne peux pas être accro au cannabis , au même titre que tu ne peux pas être accru au jus d’orange . A l’inverse , le tabac et l’alcool, eux, le sont .
    Et puis dire que ” les conducteurs ivres le sont pas légions ” il faut le faire ……… Si ils ne sont pas légions , qu’en est il de ceux sous l’emprise de cannabis alors ?! Ils sont infiniment moins
    D’ailleurs ce qui m’achève de croire que tu n’as pas réellement réfléchit avec une vue d’ensemble à la question cest que de plus , si le cannabis était legal , le marché ” au black ” diminuerait énormément , les risques pour s’en procurer seraient inexistant alors qu’ils sont réels a l’heure d’actuel . Largent de la vente n’irait plus dans des cartels de drogue . Et encore une fois le cannabis serait de meilleure qualité . Tout le monde y serait gagnant à part …….. L’industrie pharmaceutique .
    Mais encore une fois , je suis contre le fait de fumer du cannabis , et à but récréatif . Seulement J’ai une grande incompréhension des lois actuelles. Elles sont censées nous protéger mais actuellement nous mettent en péril, nous humilient en confisquant nos plantes, le matériel nécessaire pour les cultiver et les fleurs qui nous sont vitales. Le législateur crée ainsi une peine supplémentaire à la maladie.

    Les effets thérapeutiques du cannabis ne sont plus à prouver, il suffit de voir le nombre d’études scientifiques et de témoignages de patients dans le monde entier pour comprendre qu’il est urgent qu’en France, tous ces patients consommant et cultivant du cannabis à des fins thérapeutiques ne soit plus hors la Loi avec toutes les conséquences physiques, mentales mais aussi sociales et familiales, que cela peut entrainer sur leur vie.

  72. Hugo

    Oui je te crois sur les anciennes veriétés et je te crois sur la non toxicité dans les circonstances que tu dis mais pour le reste je ne suis pas d’accord avec toi. Concernant la conduite/ alcool et la conduite /cannabis tu reconnais qu’il y a une différence. C’est à dire que quand tu prends une cuite tu devras attendre une dizaine d’heures pour prendre la route. Ce qui est acceptable. En revanche le cannabis restera plus longtemps et ses effets aussi. Et ca n’est pas compatible avec la vie de tous les jours car tu ne vas pas attendre une semaine pour reprendre ta voiture. Tu en auras besoins avant mais ton état ne sera pas compatible avec la conduite car les effets n’auront pas disparus.

    De toutes les façons quand on se sent concerné par quelque chose on va la relativiser et chercher à se justifier pour ne pas se contraindre d’arrêter ou de changer son opinion. Par exemple pour rester dans le domaine ” de la boffitude ringarde ” qu’est l’automobile ( j’aime conduire et les voitures en général ) et bien je rejetais le fait que la vitesse était dangereuse en mettant en avant les arguments qui vont bien… En effet quand j’ai eu mon permis j’avais un ami photographe qui faisait des rallyes et qui m’avait donné le goût de la vitesse. J’ai eu alors un mini coyote et je cherchais sans arrêt à pouvoir rouler un peu comme j’estimais que c’était raisonnable selon moi. Aujourd’hui j’ai changé d’état d’esprit et j’aime toujours autant les voitures. C’est à dire que j’ai balancé mon coyote car j’ai jugé que c’était antipédagogique, que ça incitait à rouler au dessus des limitations de vitesse. Je me suis mis à respecter les limitations de vitesse car elles ne sont pas là exclusivement pour payer le train de vie de nos ministres mais bel et bien pour créer une harmonie afin d’écarter le risque d’accidents. C’est pareil pour le cannabis.

    Je reste dans le registre des plantes. Regarde Philippe Poute ou Pascal Poute je sais plus. Lui il a récupéré et semé des graines des variétés originelles des fruits et légumes qu’il conserve et vend. Ces variétés originelles sont rustiques et n’ont in besoins d’eau nie besoins d’engrais pour pousser. Il fait pousser ça sur des terrains en friche, sur dès sol durs et craquelés en pleine chaleur d’été. Ses légumes poussent comme ils poussaient à l’état sauvage avant. C’est à dire comme les graminée, les pissenlits, l’avoine folle etc. Désormais, ces variétés sont rares et tout ce que l’on a de bio en supermarchéest au meilleurs des cas est issu de croisement et à besoins d’eau et de l’intervention de l’homme pour croître normalement.

  73. Hugo

    C’est Pascal Poot et pas poute. Ptdr 🙂 Vous devez certainement avoir entendu parler de lui.

  74. Jean

    Tu avais plusieurs arguments qui se sont avérés incorrects. Maintenant tu n’as plus que celui de la conduite .. Seulement pas de chance non plus ton information comme quoi les effets dure des semaines est faux , je pensais que tu exagérais en le faisant exprès mais a priori non … Citation prise du site stop-cannabis ( donc tu ne pourras pas dire que c’est un site pro-cannabis )
    _ les effets du cannabis fumés durent en moyenne de 6 à 8 heures .

    Peut être que tu voulais dire que le cannabis est décelable sur les cheveux et dans l’urine jusqu’à trois semaines apres consomation ? Si oui, c’est le cas . Mais ca n’entraînera aucun trouble par la conduite d’automobile . Le débat est clos là dessus

    Mais même sans parler de ca , nous on te parlait des le départ d’une légalisation à but thérapeutique .. Depuis le départ je n’ai jamais parler d’une légalisation récréative et conduire apres , mais le cannabis au volant n’est pas plus dangereux que l’alcool, et les effets de restent pas plus longtemps , en plus d’avoir des vertus thérapeutiques .
    Honnêtement pour trouver un argument qui aille dans le sens de la non légalisation il faut sacrément être de mauvaise foi .. Je ne défends pas le cannabis car je me sens concerner dans son utilisation, je n’ai jamais touché un plant de cannabis de ma vie . Ni même vu. Mais il faut à un moment regarder la vérité en face et se poser les bonnes questions .

  75. Hugo

    Non ça a des effets destructeurs sur le cerveau par une simple consommation régulière et en le légalisant partiellement ça ouvrirait la légalisation tout court par la suite. Je n’ai pas dit que le site était pro cannabis. Je serai pour la légalisation médicale mais je suis paradoxalement contre dans la mesure ou ça ouvrirait la voie au reste et il serait encore plus simple de s’en procurer pour une conso personnelle.

    Et je maintien mon argument sur la cohésion sociale.

    Oui tu as raison l’effet psychotrope ne dure pas sauf s’il est régulièrement consommé même à faible dose.

    Ok on arrête là dessus je reconnais que tu as plus d’arguments que moi mais cependant je ne crois pas que tout ce que je dis est exagéré.

    Bonne soirée à toi 😉

  76. Hugo

    Regardez l’article intitulé “7 choses à savoir sur le cannabis” par Vincent Olivier du 5/12/12 dans L’express.

    C’est ce qui m’a semblé être le plus vrai sur le cannabis.

    J’avoue que j’ai des préjugés sur certaines choses, que je vais quelquefois me faire un avis sur les “qu’en-dira-t-on” et aussi avec mon intuition sans aller voir plusieurs sources contradictoires pour me faire un avis plus fiable et du coup parfois je me trompe. Je le reconnais en ce qui me concerne. Par contre je trouve admin que tu es un peu buté de ton côté. Par exemple tu as eu des préjugés infondés et absurdes sur l’ail mais tu ne veux pas en démordre. Tu as un peu brutalement contredis le médecin qui a posté un commentaire sur ton forum également.

    Je ne cherche pas à être en opposition perpétuelle mais pour être crédible il faut accepter qu’il y ait d’autres personnes qui pensent de manière différente, qu’il n’y a pas une seule vérité. En plus, ce qui est bon pour certains ne l’est pas pour d’autres ( très vraie dans la façon de manger et de soigner une maladie ) donc il y a un risque et je rejoins le médecin qu’un jeune qui a pris du Roaccutane applique à la lettre ce tu dis et que par conséquent il devienne encore plus malade qu’il ne l’était.

    En gros il faut que tu mettes en garde du fait que ce que tu préconises n’est pas la vérité absolue, pourrait avoir des répercussions négatives et qu’il est tout de même important d’avoir l’avis de son médecin traitant, ce dernier n’étant pas forcément un “mouton ignorant” qui croit que “le monde il est tout beau tout rose”.

  77. Hugo

    Concernant la créatinine je n’ai bizarrement jamais eu de réponse alors que c’est sur cette question que je tenais le plus à avoir ton avis. Selon toi avec un taux supérieur à 61,6 umol/l c’est pas bon mais j’aurai bien voulu en savoir un peu plus sur la source de cette information. Bref moi qui vient de dépasser 80 umol/l je devrais m’inquiéter ? Tu en penses quoi ?

    • admin

      J’ai deja répondu à cette question:

      “Les normes des labos je les ai prises de Dr Morse, qui a pu faire des analyses sur des frugivores (donc dans les conditions naturelle de l’être humain) et des personnes ayant retrouvé la santé.
      Non je ne me trompe pas, d’ailleurs cette info ne vient pas de moi, je l’ai bien précisé et j’ai donné les références exprès sur la page, c’est juste que ces valeurs sont les valeurs optimales, c’est très difficile de les atteindre tout en ayant un organisme qui fonctionne correctement, car on a tous des organismes congestionnés, mal en points, à cause des vaccins, antibiotiques & co, et de l’alimentation non adapté dès la naissance.”

      Je ne me considère pas comme un auteur, j’ai fait tout ça sans trop de sérieux et avec plein de fautes en plus, j’ai pas du tout recherché la qualité, je n’avais pas trop le “temps” et les moyens au moment où je l’ai fait, j’ai juste donné mon expérience personnelle.

      Si je mets du temps à répondre ben c’est simplement parce que j’ai pas vu les commentaires.
      L’avis personnel des gens ne me dérange pas, mais bon quand quelque chose est incorrect je ne suis pas obligé de l’approuver non plus. Il y a rarement des avis 100% faux, mais souvent hors contextes ou en oubliant certains éléments, qui changent tout.

  78. Jean

    Salut Hugo,
    Je suis d’accord sur le fait que chacun réagit différemment , chaque corps est different et que ce qui marche pour certains peut ne pas forcément fonctionner pour d’autres . Mais je ne pense pas que l’auteur du blog ai dis le contraire , au contraire il insiste bien sur le fait que tout ceci l’a aidé lui, PERSONELLEMENT.
    Pour l’ail je ne peux pas donner mon avis car je n’y connais pas grand chose .

    Par contre par rapport au commentaire qu’avait laisser un médecin , le médecin n’avait remis en cause que deux / trois points , je dirais presque ” sans importance ” de tout ce qui est avancé sur ce blog et pas les points les plus importants . Et malheureusement il faut bien se l’avouer , je peux en témoigner personnellement , une grande majeure partie des médecins sont ignorants sur un tas de sujet et ne savent pas guérir les maladies à la racine , ils traitent les symptômes . C’est un fait qu’on ne peut pas nié . Je ne dis pas que 100% des médecins sont comme ça mais c’est le cas pour une grosse majorité .

    Et enfin, ” si un jeune qui vient de prendre du Roaccutane applique à la lettre ce que tu dis il pourrait être encore plus malade ”
    Ca par contre Hugo, si je puis me permettre , c’est vraiment difficile de réagir sans que son sang fasse un tour sur lui meme .
    En gros que dis l’auteur , si ce n’est ce que les plus grands médecins avaient compris et partagés depuis des des années/siècles ? Le Docteur Morse , Arnold Ehrett, les docteurs Clark/Moritz, Socrate … Pour ne citer qu’eux
    Comment arrêter des poisons reconnus comme le gluten , les produits laitiers , les protéines en excès , les produits transformés etc, et remplacé le tout par des fruits/légumes/noix qui vont non seulement alcalinisé ton corps , le décongestionné, lui apporter vitamines/minéraux/ oligo éléments nécessaires à son bon fonctionnement , vont pouvoir ” rendre plus malade ” quelqu’un dans un état critique apres Roaccutane ? On peut se sentir mal si on se détoxifie trop vite mais sinon ? Sans parler de tous les lavements qu’il préconise qui ne peuvent être que bénéfique .
    Tout ce qu’il dit est basé sur des choses connues, reconnues , prouvés , appliqués.. Il n’a rien inventé , lorsqu’on s’y intéresse réellement on se rend bien compte que ce qu’il dit est la vérité , il faut encore une fois que tu t’y intéresses, même si cest desfois difficile tant il y a de désinformation sur internet . Mais personellement j’ai découvert ce savoir avec ce blog, mais dans les recherches que j’ai fais à côté , tout se rejoignais et force est de constater que c’est la vérité . C’est même une evidence , ca a été comme une illumination pour moi . Et depuis que j’ai remplacé ma diete par un apport massif de fruits et légumes , je vois de réelles améliorations, et pourtant je pars de loin .

    Ce n’est pas grave si tu es en désaccord avec l’auteur , tes arguments ils les considèrent même si il soutien une autre opinion : c’est ce qui fait avancé le débat et permettra à chacun d’avoir tous les éléments nécessaires pour se rapprocher de la vérité .

  79. Hugo

    Merci de ton com. Lol non je crois que l’auteur de ce blog est vexé. Je ne ferais plus de commentaires contradictoires sans apporter les références de mes sources.

    Oui je sais pour le “frugivorisme” mais mon ami étudiant à tres bien compris que presque plus personne ne peut manger “un arbre fruitier entier par jour” (j’éxagère). En effet la qualité de ses aliment est de médiocre à moyenne en grande surface et je te dis pas le taux de pesticides et fongicides avalés en se gavant de fruits… Donc il reste la biocoop mais faut-il en avoir les moyens ? Je crois que oui et il est là le blêm. C’est pour cela qu’il m’a dit de ne pas me prendre la tête avec la composition des aliments. L’ail décrasse, les toxines trépassent.

    J’essaierai plus tard la détoxification par le jeûne. J’ai vu des photos de l’urine d’une personne qui jeûne et c’est en effet aussi répugnant qu’impressionnant !! Mais tu sais j’ai éliminé déjà je crois car quand j’ai commencé mes tisanes ( décauctions by my friend ) au tout début je me suis mis à avoir des urines foncées et parfois rousses hyper odorantes… Puis ça a disparu.

    Au fait moi aussi je considère ton blog l’auteur !

    Au fait y a t il un rapport roiccutane/ongles incarnés selon vous ? J’ai lu je ne sais où quelqu’un qui parlait de ça et ce quelqu’un amalgamait cela à un effet secondaire de roiccutane. J’ai eu les ongles incarnés et cassants, qui déchiraient et qui faisaient plusieurs couches comme de la “pâte feuilleté”. On voit les nervures et ils sont violet actuellement. Je dis cela car on fait souvent le lien entre les ongles et l’état de santé global.

  80. Hugo

    Oui. Je te crois. Je le ferais de toutes façons car j’en suis assez convaincu. Mais il faut que je n’ai rien à faire, que je puisse rester allongé sur une longue durée et il faudra préalablement passer en transition lente c’est à dire pour moi ; éliminer la viande pendant 1 semaine puis retirer en plus les sucres lents et enfin ne faire que boire mes tisanes jusqu’à ce que mes urines redeviennent transparentes. Ma décauction est dépurative dans le cadre d’une alimentation normale mais à partir de 3 litres par jour. Après on peut passer à 2 litres puis finir en entretien à 1 litre par jour. Je n’aurai pas du l’arrêter pendant une période. Je reviendrais raconter mon expérience donc pas dans l’immédiat mais je suis assez convaincu que ça fonctionne. La seule chose que je redoute s’est de maigrir ou de devenir complètement amorphe.

    • admin

      Ça fait beaucoup pour les reins 3 litres, certains le supportent pas. Mais bon si ça marche…
      C’est quoi deja tes tisanes / décoctions?

  81. Hugo

    Oui c’est 125g de bois de tilleul, 50g de fleurs de tilleul, 125g de fleurs de bruyères et 200g de fleurs de pissenlit (je prends les racines des pissenlits car la pharmacie n’a pas les fleurs)

    Au fait concernant ma créatinine sur les 4 dernières prises de sang entre 2012 et 2016 approximativement elle a augmentée comme cela 65, 75, 76 puis 82 mg/l ou umol/l. Est ce que c’est inquiétant ? J’ai lu en effet que la créatinine doit être stable. Hier pour tester la couleur de mes urines je n’ai pas bu. Je n’ai donc pas trop uriné mais les mictions étaient toujours claires et sans odeur.

    Que pourrais-je faire en attendant de pouvoir commencer à jeûner pour que ça évolue favorablement ?

    • admin

      Je vois pas trop à part augmenter les fruits, et utiliser peut-être d’autres plantes.

  82. Hugo

    Ok je vais en prendre 2 litres.

  83. Hugo

    En plantes tu utiliserais quoi ? Je trouve que le thym et le romarin me font du bien. Il m’a dit que je pouvais en boire, les orties aussi mais il insistait sur l’importance de la tisane qu’il m’a créée.

    En fait il m’avait donné cette tisane parce qu’il me disait que ma vésicule biliaire était chargée de toxines et que mes reflux gastriques venaient de ça selon lui. Aussi et c’est le plus impressionnant, j’ai eu des odeurs de pieds surtout quand je faisais de la marche ou que j’étais très fatigué mais qui n’ont rien à voir avec la transpiration et qui selon lui aussi proviennent de ma vésicule biliaire. Il m’a convaincu de cela parce que si j’interomp trop longtemps mes tisanes, mes odeurs reviennent et il faut alors que je boive de nouveau ma tisane pendant 2 semaines environ pour que mes odeurs de pieds re disparaissent. Quand j’ai cela c’est principalement en revenant d’une promenade et ça s’accompagne de mal aux pieds et d’une extrême fatigue. Peut être as tu ça toi aussi ?? Je veux dire mal aux pieds, odeurs fortes accompagnées de fatigues qui te rendent inopérant à toute tâche du quotidien même les plus banales… La seule solution est alors de dormir.

    Après j’ai aussi un gros retard de sommeil ce qui peut avoir aussi un lien avec ce que je t’ai dit.

    • admin

      No perso j’ai jamais eu ce genre de problème d’odeur aux pieds.
      C’est fort probable pour la vésicule oui, après le roaccutane le foie et la vésicule sont en sale état.

      Pour les plantes je sais pas trop, il y en a tellement, regarde ce que conseille Dr Morse où ce qu’il utilise dans ses produits.

  84. Hugo

    Je vais commencer le jeûne car je sent que ça pourrait me faire du bien. Là je transite avec l’alimentation et en même temps je me prépare moralement. Y a t il un risque que je fasse de la cellulose ? Et que dois-je faire si je ressent un creux insupportable dans l’estomac ou une drop grosse faiblesse physique ?

  85. Hugo

    Quels sont les signes, les ressentis négatifs qui devraient me faire arrêter immédiatement le jeûne ??

    • admin

      Aucune idée j’en ai jamais fait. Ça doit dépendre combien de temps. 3 jours ça doit être faisable pour tout le monde. Au dela je peux rien dire ni le conseillé.

  86. Hugo

    Ok. J’ai trouvé un autre site ou blog sur fond jaune en tapant truthkeeperz sur Google et c’est là que j’ai vu les photos d’urine d’une personne qui jeûne. J’ai tres succinctement lu quelques passages et ils parlaient de 10 jours en moyenne de jeûne et jusqu’à 3 semaines mais certainement de manière très suivie. Il paraît qu’au bout de quelques jours le déblocage fait que les urines deviennent d’un seul coup troubles et chargées de toxines et il faut alors attendre qu’elles redeviennent transparentes pour arrêter. C’est apparement le signe que l’organisme s’est purifié. Je retrouverais le lien et si tu veux le regarder et me donner un avis ça m’intéresserais car je ne veux pas faire n’importe quoi.

    Mon ami n’est certainement plus en mesure de communiquer sinon je lui aurai parlé de ton blog pour qu’il me dise ce qu’il en pense. Quand au docteur Morse il parle un peu du jeûne mais je n’ai rien trouvé de lui sur un sujet consacré à ça où il explique de A à Z comment faire.

    Bonne soirée !

    • admin

      Ce n’est pas en quelques jours ni quelque mois que l’on élimine toute sa toxicité, et de toute façon on élimine des toxines cellulaires naturelles en permanence, donc les urines ne doivent jamais être claires. Mais ça peut vouloir dire que l’organisme à éliminer tout ce qu’il a pu et qu’il a besoin d’une “pause”, je sais pas.

  87. Hugo

    Oui je sais. Quoi qu’il en soit des urines claires sont toujours jaunes pâle et cette couleur indique qu’il y a des déchets et ce sont les déchets habituels de l’organisme. Donc quand elles sont plus foncées c’est qu’il y a un problème dans la mesure ou le corps élimine énnormément de déchets. J’ai pendant plus de 1 an eu cet état d’urines fortes et rousses et c’est la tisane qui a fait ça. Je crois en fait que je n’ai plus besoins de forcer la régénération mais plutôt d’optimiser mon sommeil car on ne récupère pas le sommeil perdu. Pour les légumes et les fruits j’en mange plus qu’avant car mon ami m’avait donné un régime consistant que n’appliquais jusqu’à présent pour récupérer du travail pénible que j’avais fait.

    Sachant que comme tu le dis le foie envoit les déchets à la vésicule biliaire c’est peut être qu’elle est encore surchargée de déchets dans ton cas. Donc si tu veux essayer la tisane qu’il m’a faite ça ne te coûtera rien et peut être que ça pourrait t’aider. Elle est avant tout élaborée pour la vésicule biliaire et la pharmacienne a qui j’ai demandé de me la préparer avait l’air calée puisqu’à la vue des plantes associées elle m’a dit “c’est pour la vésicule ça ?” ” Je la trouve intéressante, je peux la garder pour la réutiliser ?” Je lui ai dit ok puisque de toutes les façons elle était en sa possession.

  88. Laurent

    Bonjour a toutes et tous,

    Je me permets de m’immiscer dans votre conversation sur le Jeune et les urines, car je suis moi-même concerné par le sujet.
    Pour le Jeune je recommande l’excellent livre d’Herbert Shelton, tout ou presque y est expliqué.
    Pour simplifier et répondre a ta question sur QUAND interrompre un Jeune, Shelton est très clair a ce sujet : Quand la faim (physiologique) revient vraiment, c’est a dire une faim qui reste toute la journée, et pas seulement quelques heures…
    Attention, je ne parle pas de la faim des 2, 3 premiers jours de Jeune, qui passe après 3 ou 4 jours.
    Un Jeune complet dure plusieurs jours a plusieurs semaines, il est donc important d’être suivis par un praticien expérimenté.
    En dehors des urines, un indicateur de nettoyage en cours pendant le Jeune est la langue chargée, blanche, jaune,… Shelton dit a ce sujet que lorsque le Jeune touche a sa faim, la langue redevient rose, et la faim revient. Par contre si tes réserves corporelles ne sont pas suffisantes, la faim revient avant que la langue ne soit redevenue rose.
    Tu peux faire un Jeune de 1,2 ou 3 jours seul, sans risque, mais attention aux phénomènes de détox qui peuvent se mettre en place, surtout si tu es fort intoxiqué.
    Arnold Ehret disait d’ailleurs a ce sujet ; Pour connaître l’état de toxicité d’une personne faite le Jeuner 3 jours. S’il tient ces 3 jours sans vomir et être vraiment mal, c’est qu’il n’est pas trop toxique.
    Pour ce qui est des urines, ma naturopathe m’a dit, couleur or, c’est parfait.
    Le matin, si elles sont chargées et donc trouble, c’est que les reins filtrent bien.

  89. Hugo

    Merci Laurent pour ce commentaire. Quand vous dites que vous êtes concerné c’est que vous avez jeûné ? Vous êtes en train de le faire ? Pouvez vous nous dire comment cela s’est déroulé où se déroule dans votre cas ? Vos impressions personnelles etc.

  90. Laurent

    Salut Hugo,
    En fait j’ai déjà fait plusieurs petits Jeunes de 2 a 3 jours… sans aucun soucis. J’ai mis dans les commentaires beaucoup plus haut, que j’allais en faire un plus long au printemps, mais ma naturopathe m’a concocter d’abords une prescription de 8 jours de purge a l’huile de ricin (quel horreur ce truc) et manger peu de fruits ou rien du tout.
    La je suis a mon 3e jours de purge sans manger et pour l’instant ca va bien, un peu faiblard et attention aux mouvements de la tête trop rapide, car ca tourne pas mal. Le soir fatigué plus tôt (19h30 – 20h00).
    Demain j’attaque le 4e jours, je verrai bien si j tiens toujours sans manger. Pour l’instant j’ai vraiment pas faim en fait (la purge a ce don de couper l’appétit, c’est très pratique je trouve).
    Petite remarque : Cette purge a pour but d’extraire des humeurs profondes (du système lymphatique) les toxines, et les ramener dans l’intestin pour être évacué. D’ailleurs ce matin en allant aux toilettes, croyez moi les toxines acides, je les ai bien senties passer 😉
    Je vous en dirai d’avantage plus tard, un jour après l’autre comme on dit 😉

  91. Hugo

    8 jours à l’huile de ricin ???!!! Mais c’est vachement irritant !!! J’en ai pris une fois et l’ami dont j’ai parlé plus haut m’aurait dit que j’étais fou si j’avais voulu en prendre pendant 8 jour tout en jeûnant. Et puis il y a des traces infimes de ricine dans cette huile qui est le poison mortel de la graine d’où est extraite l’huile. Et ça va par la même occasion détruire ta flore bactérienne intestinale tellement ça décape. J’ai des connaissances sur le ricin mais après ce que je dis est aussi mon point de vue personnel sous l’influence de mon ami à propos du ricin. Après peut être que tu es gravement intoxiqué et que c’est la bonne solution en ce qui te concerne et bien que tu as l’air suivi sérieusement ça me surprend énormément. La pour le coup ça fait traitement de cheval !!

    • admin

      Je pense aussi que c’est pas bon du tout. Vaut mieux le faire aux sels d’Epsom c’est moins dangereux.

  92. Laurent

    En effet, c’est un traitement de cheval, hier matin j’ai dégusté pas mal sur les toilettes pendant 10 minutes.
    Maintenant pour être clair, ma naturopathe n’est autre qu’Irène Grosjean, un monument en naturopathie, 85 ans, une forme extraordinaire et plus de 50 ans de pratique. Je l’ai recontacter hier soir sur SKYPE vers 19h30 pour m’assurer que je pouvais continuer et sur les 6 minutes que je suis resté en ligne avec elle, elle a reçut 4 coups de fils différents….je connais pas l’étendue de sa clientèle, mais ca a l’air costaud.
    Tout ca pour dire que je lui fait entièrement confiance. C’est un mauvais moment a passer c’est tout.
    De toute façon ma flore est merdique, c’est d’ailleurs pour ca que je veux faire un long Jeune hydrique dans quelques semaines.
    Pour ceux qui ne connaissent pas Irène regardez son interview :
    https://www.youtube.com/watch?v=3pupDVbec2s&feature=player_detailpage#t=24

  93. Hugo

    Peut être qu’il y a plein de solutions possibles. Moi je me sent en pleine forme quand j’ai pris le matin un jus de citron avec de l’ail et le midi du riz et du foie avec de l’ail et ma tisane dans la journée. Mon groupe sanguin est A- et je suis carencé en vitamines B12 et D mais cette dernières, beaucoup de gens y sont carencés donc je laisse tomber tout ce qui est compléments vitaminiques. Je crois vraiment que l’on peut se désintoxiquer tout en mangeant à sa fin mais sur du plus long terme.

    Sinon que pensez-vous de l’huile de vidange synthétique ? Lool !!

  94. Laurent

    L’huile de vidange serait peut-être moins dégueulasse a boire que l’huile de ricin 😉
    Pour tes problèmes de carence en B12, tu devrais chercher dans les vidéos de Thierry Casasnovas (sur youtube) il a fait des vidéos la dessus.
    De mémoire la cause est liée a la qualité de la flore intestinale. Pour la vitamine D il faut augmenter ton exposition au soleil mais y a pas que ca en cause (possible)… j’me souviens plus bien, regarde les vidéos de Thierry, et les questions réponses (tu n’es pas obligé de tout regarder, en bas de la vidéo, chaque question est détaillée avec le timing de départ).
    J’ai appris énormément de chose grâce a Thierry.
    Bonne chance l’ami. Si tu as d’autres questions n’hésite pas 😉

  95. Hugo

    Oui pour la flore intestinale je prends des probiotiques. Je ne vois pas une nette différence mais c’est globalement mieux et j’ai beaucoup moins de flatulences. A bientôt l’eurent 🙂

    Tu m’en avais effectivement parlé des sels d’Epsom. Je vais voir. Du coup je suis un peu perdu avec toutes ces infos je crois qu’il faudrait que je commence par trouver un bon docteur qui préfère ses patients aux laboratoires et à ses sousous. Ça va être dur.

  96. Alex

    Bonjour
    J’ai plusieurs questions concernant la vitamine A. J’ai lu sur plusieurs sites que les personnes qui ont pris du roaccutane doivent absolument éviter d’en consommer ( pas de carottes, d’épinards etc) car le foie est déjà intoxiqué. Or j’ai beaucoup de sources de vit A dans mon alimentation…
    N’y a-t-il pas aussi un lien avec la vit D (genre un bon apport en vit D évite de rendre la vit A toxique ?) J’ai l’impression de “sentir” mon foie et parfois des douleurs dans le côté droit, ça serait donc le foie ?

    Par ailleurs je voudrais commencer une cure de Chlorelle (riche en vit A), qui est connue pour être un excellent complément de détox et un très bon chélateur de métaux lourds. Je me dis que ça me permettrait de nettoyer en profondeur mon organisme. Des expériences là-dessus ?

    • admin

      Bonjour,
      Oui c’est bien cela, la vitamine D empêche la vitamine A d’être trop toxique, elles fonctionnent ensemble. Le roaccutane cause l’excès d’une des formes de vitamines A (y en a plusieurs) tout en inhibant le fonctionnement général de la vitamine A. Donc à la fin du traitement il y a plus un manque/inhibition qu’un excès. Ces deux vitamines sont en lien avec la vitamine K aussi, et le zinc + magnésium.

      J’aime pas trop la chlorella perso, ni les algues en général, sauf lorsque j’ai essayé de me supplémenter en iode a un moment.

      Je pense que la douleur du coté droit c’est le foie oui, et/ou le pancréas. C’est vraiment le blocage le plus difficile à faire partir (le foie).

Leave a Reply

Your email address will not be published.